La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ACCORD REGIONAL ENTRE Le Ministère du Travail, de lEmploi et de la Santé Représenté par le préfet de la région Centre ET Le Ministère de lÉducation nationale,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ACCORD REGIONAL ENTRE Le Ministère du Travail, de lEmploi et de la Santé Représenté par le préfet de la région Centre ET Le Ministère de lÉducation nationale,"— Transcription de la présentation:

1 1 ACCORD REGIONAL ENTRE Le Ministère du Travail, de lEmploi et de la Santé Représenté par le préfet de la région Centre ET Le Ministère de lÉducation nationale, de la Jeunesse et de la vie associative Représenté par le recteur de lacadémie Orléans-Tours ET Pôle emploi Centre Représenté par Le directeur régional Convention relative à laccompagnement et à la formation des salariés en Contrat Unique dInsertion – Contrat dAccompagnement à lEmploi dans les Établissements Publics Locaux dEnseignement de lacadémie dOrléans- Tours

2 2 Contexte et objectifs Le dispositif de recrutement de Contrat Unique dInsertion – Contrat dAccompagnement à lEmploi (CUI-CAE) à lÉducation nationale concourt à latteinte des objectifs menés par le Service Public de lEmploi (SPE), en cohérence avec les besoins spécifiques de ce ministère qui visent à prévenir le chômage de longue durée, augmenter le taux de sortie des publics prioritaires (séniors, jeunes chômeurs de longue durée, travailleurs handicapés, bénéficiaires de minima sociaux, chômeurs de très longue durée) et réduire les écarts de chômage entre les zones urbaines sensibles (ZUS) et les territoires environnants. Pour atteindre ces objectifs, il convient de renforcer laccompagnement et les formations des salariés en CUI-CAE au sein des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) en accordant une attention particulière à la préparation de leur sortie du dispositif. La présente convention a pour objet de préciser : - Les engagements des services et des établissements relevant de lEducation nationale, lesquels sont employeurs de CUI-CAE et les appuis quils pourront solliciter auprès du SPE ; - Les modalités spécifiques de collaboration et de partenariat pour la mobilisation des moyens nécessaires à la réussite des parcours professionnels des salariés en contrats aidés au sein des EPLE ; - Les objectifs en matière de formation des salariés en contrat aidé à lissue du contrat.

3 3 1. Données de pilotages Les publics éligibles aux CUI-CAE ainsi que le taux de prise en charge par lEtat sont fixés par arrêté préfectoral. Article 1. Etat des lieux des effectifs en contrats aidés Un état des lieux des effectifs en contrats aidés employés par lEducation nationale a été réalisé au 30 septembre 2011 pour la région et par département (cf annexe n°1) :

4 4 1. Données de pilotage Article 2. Plan de recrutement des contrats aidés Un plan de recrutement sur lannée scolaire a été établi, pour la région et par département (cf annexe n° 2). Par note ministérielle du 4 juillet 2011, le ministère alloue 795 emplois à la mission daccompagnement des élèves handicapés et souligne que, dès la rentrée 2011, lobjectif dune couverture de lintégralité des prescriptions des MDPH doit être visé en ayant recours si besoin à des EVS. La note ministérielle du 19 septembre 2011, autorise à procéder à des renouvellements ou nouveaux recrutements prioritairement pour la mission dassistance administrative aux directeurs décole à hauteur de 659 emplois. Ces derniers contrats devront être conclus avant le 31 décembre 2011, pour une durée de 8 mois maximum, et terminés au plus tard le 30 juin Lobjectif est quau 1 er septembre 2012, la totalité des contrats aidés devra être dédiée à la prise en charge du handicap.

5 5 2. Actions relatives au recrutement, à laccompagnement et au suivi des salariés en contrats aidés Article 1. Recrutement des personnes en CUI-CAE en Pôle emploi est en charge de la prescription du CUI-CAE. Dans le cadre de lapplication du Plan de Mobilisation pour lEmploi, Pôle emploi a lobligation de proposer des contrats uniques dinsertion en priorité aux demandeurs demploi qui entrent dans ce cadre. Toutefois, il a été convenu que lapplication de ce plan ne devait pas se faire au détriment de la mission daccompagnement des élèves handicapés. Le recrutement des contrats aidés dans les EPLE sinscrit dans le cadre des priorités adoptées par le SPER, des arrêtés préfectoraux et des dispositions arrêtées dans le plan régional de recrutement, daccompagnement et de formation tripartite. A cet effet, les services déconcentrés du ministère de lEducation nationale (Rectorat) communiqueront aux services de la direction régionale de Pôle emploi (Service Relation entreprises et Marketing), les fiches de postes actualisées sur lesquelles porteront les recrutements en (annexe n°3). Le correspondant de lEducation nationale (Inspection académique) transmettra au correspondant départemental de Pôle emploi au plus tard deux mois avant la date dembauche prévue la liste des postes, par établissement, qui feront lobjet dun nouveau recrutement (cf. en annexe n°4). Pôle emploi procèdera à la sélection des demandeurs demploi au regard de leur éligibilité et des compétences requises dans les fiches de poste et assurera les mises en relation dans les meilleurs délais, notamment dans le cadre de la mise en place du suivi mensuel personnalisé. Le diagnostic réalisé par Pôle emploi à cette occasion doit permettre didentifier les besoins en accompagnement et en formation des demandeurs demploi en contrats aidés dans les EPLE.

6 6 2. Actions relatives au recrutement, à laccompagnement et au suivi des salariés en contrats aidés Article 2. Information, accompagnement et suivi des salariés en contrat aidé Pôle emploi sengage à suivre lensemble des salariés embauchés ou maintenus en contrat aidé en dans les EPLE et inscrits sur la liste des demandeurs demploi. Ce suivi sera assuré par le conseiller référent du demandeur demploi au sein de chaque site Pôle emploi. Les conseillers portent une attention particulière dans la gestion de leur portefeuille de demandeurs demploi, aux bénéficiaires des contrats aidés en EPLE. Au début du contrat, le conseiller Pôle emploi présentera le dispositif au salarié embauché et linformera des conséquences de son entrée dans le dispositif. Le conseiller Pôle emploi et lEducation nationale veilleront également tout au long du contrat à linformation du salarié en contrat aidé sur lensemble des dispositifs et des prestations daccompagnement et de formation existants. LEducation nationale sengage également à désigner, chaque fois que cela est possible, un tuteur distinct du supérieur hiérarchique pour chaque salarié en contrat aidé. Pour organiser le parcours en contrat aidé de chaque bénéficiaire, le conseiller Pôle emploi pourra notamment sappuyer sur ce tuteur. A minima, une rencontre annuelle aura lieu entre le correspondant départemental Pôle emploi, le correspondant de lEducation nationale (Inspection Académique), les tuteurs désignés par lEducation nationale. Cette réunion aura pour objectif : 1. de présenter les prestations aux tuteurs les prestations Pôle emploi de droit commun les services à distance de Pôle emploi (dépôt de profils, abonnement aux offres demploi,…) le programme de formation interne de lEducation nationale 2. dinformer sur le marché local et de son évolution, dont notamment les secteurs porteurs et les métiers en tension 3. de remettre la liste des salariés sortants pour les mois à venir avec leurs attestations de compétences afin de permettre dorganiser le suivi et la prise de rendez-vous avec les conseillers Pôle emploi et danticiper leur retour dans lemploi dans le secteur marchand et au suivi des salariés en contrats aidés

7 7 2. Actions relatives au recrutement, à laccompagnement et au suivi des salariés en contrats aidés 4. de partager les prévisions de recrutement des mois à venir (volumétrie, nature des postes,…) 5. dévaluer les modalités conjointes daccompagnement des salariés en contrats aidés LEPLE sengage à favoriser la disponibilité du salarié pour suivre toute prestation jugée nécessaire afin de favoriser son insertion professionnelle. Les tuteurs peuvent mobiliser les prestations Pôle emploi ou demander un rendez-vous avec le conseiller référent Pôle emploi à laide dune fiche de liaison transmise aux correspondants départementaux Pôle emploi (cf. annexe n°5 ).

8 8 2. Actions relatives au recrutement, à laccompagnement et au suivi des salariés en contrats aidés Article 3. Diagnostic professionnel et préparation à la sortie Prestations destinées aux salariés en contrats aidés dont le contrat nest pas renouvelé (salarié dont le contrat nest pas juridiquement renouvelable ou dont les EPLE ne souhaitent pas le renouvellement de leur contrat). Trois mois avant la fin du contrat, les établissements employeurs sengagent à établir une attestation de compétences (cf. annexe n°6 ). Les inspections académiques transmettent au correspondant départemental Pôle emploi la liste des salariés sortants (liste avec noms, adresses, numéro didentifiant…. Cf annexe n°7 ) pour permettre aux agences Pôle emploi de recevoir lensemble des salariés en contrats aidés concernés trois mois avant la fin de ce contrat. Le site Pôle emploi se verra également transmettre lattestation de compétences établie par les établissements employeurs. Les conseillers référents Pôle emploi convoqueront les salariés en contrat aidé de leur portefeuille pour un entretien individuel de diagnostic professionnel. Les établissements employeurs prendront les dispositions nécessaires pour permettre aux salariés convoqués de se rendre à cet entretien. Sur la base de ce diagnostic, Pôle emploi examinera les possibilités dinsertion professionnelle pouvant être mobilisées, compte tenu des compétences acquises lors du parcours en contrat aidé dans létablissement scolaire. Pôle emploi mettra à disposition du salarié concerné les prestations daide à la recherche demploi (bilan de compétences approfondi, information sur le marché du travail, proposition doffres demploi, abonnement aux offres demploi, dépôt de profils dans la banque de données employeur du site pole-emploi.fr, …). Prestations destinées aux salariés en contrat aidé dont le contrat est renouvelé (salariés remplissant les conditions pour bénéficier dun renouvellement de leur contrat et faisant lobjet dune demande de renouvellement par lEPLE employeur). Les inspections académiques transmettront au correspondant départemental Pôle emploi la liste et les coordonnées des salariés en contrat aidé dans cette situation dans un délai de trois mois. Le correspondant départemental Pôle emploi sengage à : - adresser un courrier à chacun des salariés pour leur proposer, sils le souhaitent, de les recevoir dans le cadre dun entretien individuel de diagnostic professionnel ; - organiser cet entretien au bénéfice de tous les salariés qui en formuleront le souhait ; - mettre à leur disposition lensemble des prestations de droit commun de Pôle emploi. et au suivi des salariés en contrats aidés

9 9 3. Actions de formation à mettre en oeuvre Les salariés en contrat aidé peuvent accéder aux dispositifs de formation existants affin : - de se professionnaliser dans lexercice de leurs fonctions - dacquérir des compétences de nature à favoriser leur insertion professionnelle à lissue de leur contrat - de construire un projet professionnel et valoriser leurs compétences Les bénéficiaires de contrats aidés pourront intégrer des actions de formation organisées par lacadémie dOrléans-Tours et adaptées aux missions exercées par ces personnes (voir annexe n°8).

10 10 4. Modalités de pilotage et de suivi Le recteur de lacadémie dOrléans-Tours, le directeur régional des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de lEmploi et le directeur régional de Pôle emploi veilleront à la bonne application de la présente convention. Une réunion de suivi annuelle associant les services de lÉducation nationale sera organisée dans le cadre du SPER, notamment pour analyser les résultats obtenus et envisager les actions qui seront mises en œuvre en cas de non atteinte des objectifs fixés. Le recteur, le directeur régional des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de lEmploi et le directeur régional de Pôle emploi établiront également au terme de lannée scolaire un rapport conjoint dressant un bilan de la mise en œuvre de la présente convention. Ce bilan portera sur les points suivants : - les recrutements et les renouvellements de contrats - les actions en matière daccompagnement et de formation (actions mises en place, nombre et profil des bénéficiaires des actions réalisées : cf. annexe n°9) - les actions éventuelles à mener pour améliorer les résultats Un correspondant est également désigné, au sein de chaque inspection académique, pour la mise en œuvre de la présente convention. Il est linterlocuteur privilégié du directeur régional des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de lEmploi et du directeur territorial de Pôle emploi. Ce correspondant facilitera également la résolution des éventuelles difficultés liées au fait que les EPLE sont les employeurs au sens juridiques des salariés en fonction dans les écoles (cf. annexe n°4). La présente convention prend effet à compter de la date du 1 er septembre 2011 pour un an. Fait à Orléans, le Le Directeur régional de Recteur de lacadémie Le Préfet Pôle emploi Centre de lacadémie dOrléans-Tours de la région Centre Jean-Yves CRIBIER Marie REYNIERMichel CAMUX

11 11 Liste des annexes Annexe n°1 : ventilation des CUI-CAE par départements Annexe n°2 : plan de recrutement Annexe n°3 : fiches de poste sur lesquelles porteront les recrutements : aide à la scolarisation des élèves handicapés et assistance administrative aux directeurs décole. Annexe n°4 : liste des correspondants CUI-CAE en inspections académiques et correspondants Pôle emploi Annexe n°5 : fiche de liaison entre le tuteur et le conseiller Pôle emploi Annexe n°6 : attestation de compétences Annexe n°7 : liste des salariés sortants Annexe n°8 : actions de formation Annexe n°9 : bilan sur les actions mises en place en matière daccompagnement et de formation

12 12 Annexe 1 Ventilation des CUI-CAE par département

13 13 Annexe 1 Ventilation des CUI-CAE par département Cher Eure et Loir

14 14 Annexe 1 Ventilation des CUI-CAE par département Indre Indre et Loire

15 15 Annexe 1 Ventilation des CUI-CAE par département Loir et Cher Loiret

16 16 Annexe 2 Plan de recrutement

17 17 Annexe 3 Fiche Profil : ASSISTANCE ADMINISTRATIVE AUX DIRECTEURS DECOLE Le bénéficiaire du contrat apporte une aide à la réalisation des différentes tâches administratives qui incombent au directeur décole sous lautorité duquel il est placé. Fonctions Elles se répartissent entre les quatre domaines suivants, selon les besoins : 1. Logistique - Participer aux tâches matérielles et aider à la gestion des moyens matériels sous lautorité du directeur décole ; - Aider au recensement et à la gestion du matériel pédagogique, des éléments du mobilier de lécole, des fournitures scolaires. 2. Administratif - Contribuer aux travaux de secrétariat (courrier, enquêtes, téléphone, tenue des effectifs, saisie ou mise à jour de la base « élèves », etc.) ; - Aider à la constitution de dossier administratifs à destination des élèves et de leurs familles (par exemple : certificats de scolarité, de radiation, formulaires divers, listes électorales). 3. Fonctionnement - Participer au fonctionnement de lécole dans ses aspects de gestion et dadministration, comme par exemple : Mettre en forme des documents destinés à laffichage, aux enseignants ou aux élèves ; Aider à la gestion de la bibliothèque décole (recenser, classer, ranger, remettre en état) ; Aider au déroulement des exercices de sécurité (évacuer, mettre en sûreté). 4. Accompagnement - Accompagner, sous lautorité du directeur ou du maître de la classe, des groupes délèves lors de déplacements vers des manifestations culturelles ou sportives. Compétences attendues - capacité de travail au sein dune équipe ; - discrétion, confidentialité, loyauté ; - capacité à sorganiser ; - présentation (vestimentaire et langagière). Il convient dêtre attentif à ce que le candidat présente la garantie en matière dâge et de pré requis nécessaires à la sécurité des élèves. Fiches de poste

18 18 Annexe 3 Fiches de poste Fiche Profil : AIDE A LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES I.Contexte Le Ministère chargé de lEducation nationale recrute des emplois vie scolaire (contrats daccompagnement dans lemploi et contrats davenir) en faveur des écoles et des établissements du second degré, afin de renforcer la présence dadultes dans les locaux scolaires. La présente fiche concerne le recrutement de personnes appelées à exercer leurs fonctions dans les EPLE ou les écoles du secteur du collège qui les recrute. I.Missions de laide à la scolarisation des élèves handicapés Le bénéficiaire du contrat facilite lintégration dans le groupe classe du jeune enfant handicapé en favorisant sa participation aux activités organisées par lenseignant. Il facilite laccueil de jeunes enfants handicapés à lécole ; à ce titre, il participe aux tâches particulières que peut impliquer cet accueil. Il intervient en tant que de besoin dans les classes élémentaires et au début du collège. Il est placé sous lautorité du directeur décole (ou du chef détablissement, sil intervient en collège) et en appui des enseignants concernés qui lui précisent les modalités de son intervention en fonction des différents contextes de travail et de lieux de vie. I. Fonctions - accueillir lélève handicapé et laider, par exemple, dans ses déplacements ; - aider lélève à effectuer les actes de la vie quotidienne quil ne peut faire seul, en raison de son handicap (toilettes, prise de repas, aide matérielle…) ; - favoriser la communication entre lenfant et ses pairs ; - favoriser la socialisation de lélève handicapé ; -contribuer à assurer à lélève des conditions de sécurité et de confort. I.Modalités dintervention LEVS/auxiliaire de vie scolaire peut être amené à effectuer quatre types dactivités : - des interventions dans la classe définies en concertation avec lenseignant (aide pour écrire ou manipuler le matériel dont lélève a besoin) ou en dehors des temps denseignement (interclasses, repas…). Cest ainsi que lEVS/AVS peut aider à linstallation matérielle de lélève au sein de la classe (postes informatiques, aides techniques diverses…), une aide pratique, rapide et discrète permettant à lélève de trouver la disponibilité maximale pour sa participation aux activités de la classe. Il peut également aider aux tâches scolaires lorsque lélève handicapé rencontre des difficultés pour réaliser dans des conditions habituelles defficacité et de rapidité les tâches demandées par les situations dapprentissage. Lajustement de ces interventions doit se faire en fonction dune appréciation fine de lautonomie de lélève et tenir compte de la nature et de limportance des activités. Il est donc indispensable quelles résultent dune concertation avec chaque enseignant et sadaptent aux disciplines, aux situations, et aux exercices. Une attention particulière sera apportée aux situations dévaluation de façon que puissent être réellement appréciés les progrès de lélève en dépit des adaptations nécessaires (notamment dans le temps alloué ou dans laménagement des tâches) et de lassistance dont il bénéficie.

19 19 Annexe 3 - des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières : en lui apportant laide nécessaire dans tous les actes quil ne peut réaliser seul, lEVS/AVS permet à lélève dêtre intégré dans toutes les activités qui enrichissent les apprentissages scolaires. Sa présence permettra également que lélève ne soit pas exclu, comme cest encore souvent le cas, des activités physiques et sportives, dès lors que laccessibilité des aires de sport est effective. - laccomplissement de gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou para médicale particulière, est un des éléments de laide à lélève. Cet aspect important des fonctions de lEVS/AVS exige que soit assurée une formation à certains gestes dhygiène ou à certaines manipulations, ne requêtant pas de qualification médicale qui les exclurait de son champ dintervention. A ce titre, vous vous reporterez utilement au Décret n° du 27 mai 1999 habilitant certaines catégories de personnes à effectuer des aspirations endotrachéales et à la circulaire DGS/PS3/99/642 du 22 novembre La circulaire DGAS/DAS n° du 4 juin 1999 précise les conditions dans lesquelles laide à la prise de médicaments ne relève pas de lacte médical. - une collaboration au suivie des Projets Personnalisés de Scolarisation (réunions délaboration ou de régulation du PPS de lélève, participation aux rencontres avec la famille, réunion de léquipe éducative…). Les EVS/AVS interviennent à titre principal pendant le temps scolaire, mais aussi dans les activités péri-scolaires (cantine, garderie…). Ils ne peuvent intervenir au domicile de lélève. V. Compétences attendues - intérêt pour le travail avec les jeunes enfants ; - capacité découte et de communication ; - respect et discrétion ; - capacité de travail en équipe ; - prise en compte des difficultés éventuelles liées au portage des élèves ; - les possesseurs dun diplôme des filières sanitaires et sociales (CAP petite enfance et BEP carrières sanitaires et sociales) seront privilégiés. Il conviendra dêtre attentif à ce que le candidat présente les garanties en matière dâge et de prérequis nécessaires à la sécurité des élèves. Fiches de poste

20 20 Annexe 4 LES CORRESPONDANTS DEPARTMENTAUX « CONTRATS AIDES » EDUCATION NATIONALE : -Inspection Académique 18 : Véronique SCHIRER ( ) -Inspection Académique 28 : Arnaud BRUANT ( ) -Inspection Académique 36 : Marie-Thérèse PHILIP ( ) -Inspection Académique 37 : Karine ALVAREZ ( ) -Inspection Académique 41 : Alexandra GREVERIE ( ) -Inspection Académique 45 : Catherine LAURENTI ( ) LES CORRESPONDANTS DEPARTMENTAUX « EDUCATION NATIONALE » DE POLE EMPLOI : -Département 18 : Marie RAYMOND Département 28 : Christine BIGEAULT Département 36 : Odile BENOIT Département 37 : Jean-Marie CANONICI Département 41: Christian BOULAY Département 45 : Françoise BOURSAULT Correspondants départementaux

21 21 Annexe 5 Fiche de liaison entre le conseiller Pôle emploi et le tuteur Contrat du ……….. Au ………. Convention n° Nom et prénom du salarié bénéficiaire: Bénéficiaire non inscrit Demandeur demploi inscrit Identifiant: Objet: demande daccompagnement Je soussigné, Nom de létablissement: Adresse: Nom du tuteur (obligatoire): Demande de mise en œuvre de la prestation suivante (cocher): Appui à la construction de projet professionnel Bilan de compétences (BCA) Atelier projet Bilan à mi-carrière (BAMC) Evaluation en milieu de travail (EMT) Accompagnement à la construction de projet professionnel CIBLE emploi (module 1-2) Evaluation de compétences dans le métier de ………….. Evaluation des compétences et capacités rofessionnelles (ECCP) Evaluation en milieu de travail (EMT) Appui à la recherche demploi Atelier recherche demploi Stratégie de recherche demploi (STR) Evaluation en milieu de travail (EMT) Accompagnement à la recherche demploi CIBLE emploi (module 3) Mobilisation vers lemploi (MVE) A ………………………., le …………………… Signature salarié:Signature tuteur:

22 22 Annexe 5 Fiche de liaison entre le conseiller Pôle emploi et le tuteur Partie à compléter par Pôle emploi ACTIONS PROPOSEES ObjectifsType dactions (préciser)Modalités Appui à la construction de projet professionnel Accompagnement à la construction de projet professionnel Evaluation de compétences dans le métier de ………….. Appui à la recherche demploi Accompagnement à la recherche demploi A ………………………., le …………………… Signature salarié:Signature tuteur:

23 23 Annexe 6 Attestation de compétences

24 24 Annexe 6 Informations sur les activités et les compétences développées dans le cadre de cet emploi Description des activités Finalité des activités Objectifs à atteindre Résultats obtenus Quel est le service réalisé dans le cadre de l'emploi ? Pour quel(s) public(s) ? Avec quelles méthodes, démarches ou outils ? La ou les activités se réalisent-t-elles seules ou en équipe ? Quelle est la marge d'initiative personnelle ? Quels sont les contacts nécessaires à l'activité, dans le service et hors du service ? Quelles sont les difficultés rencontrées dans l'exercice de cet emploi ? Quelles sont les solutions envisagées ou apportées ? Attestation de compétences

25 25 Annexe 6 Compétences développées en lien avec les activités exercées Compétences techniques Compétences organisationnelles (méthodes, utilisation de l'information, etc.) Compétences sociales (comportement individuel -ponctualité, adaptabilité, rigueur/méthode, efficacité, rapidité- et comportement collectifs/hiérarchie) Informations concernant l'établissement de l'attestation Cette attestation a été établie en concertation avec (nom prénom) : En qualité de (tuteur, référent, responsable) : Liste des activités principales réalisées dans le cadre de cet emploi Activité 1 Activité 2 Activité 3 Activité 4 Activité 5 Réalisation de bilan de compétences (oui/non) : Inscription dans une démarche de validation des acquis de l'expérience (oui/non) : Suivi de séquences de formation (préciser intitulé, continue, durée, niveau) Fait à Le (signature, cachet et coordonnées du signataire) pour la structure employeur : Nom, prénom du salarié concerné par l'attestation (signature le cas échéant) Attestation de compétences

26 26 Annexe 7 Liste des salariés sortants IdentifiantNomPrénomAdresseEPLE Date de fin

27 27 Annexe 8 Une chargée de mission à la DAFPIC/GIP FTLVIP coordonne à plein temps les actions daccompagnement et de formation auprès des contrats aidés (EVS) dans lAcadémie dOrléans-Tours. Ses missions sont les suivantes : 1.Accompagnement individualisé et personnalisé Conseiller et orienter sur les possibilités de formation lors dentretiens téléphoniques. Répondre aux questions sur loffre de formation de lAcadémie. Aider à élaborer des projets professionnels réalistes. Suggérer et conseiller sur la mise en valeur dinformations dans les lettres de motivation et CV (essentiellement par courrier électronique et échange téléphonique). Communiquer des outils visant à faciliter linsertion professionnelle : noms dentreprises susceptibles de recruter, possibilité de répondre à une offre sur internet… Réorienter le cas échéant vers dautres interlocuteurs : CIO, ANPE, CAP EMPLOI…. 2. Information et conseil VAE individualisé Informer sur la possibilité dobtenir un diplôme par la VAE afin doptimiser la recherche demploi. Donner un 1 er niveau dinformation sur ce quest la VAE : durée minimale dexpérience, durée de la démarche…. Indiquer les diplômes et certifications envisageables en VAE, compte tenu de lexpérience mentionnée par la personne et proposer des pistes. Suggérer de solliciter un entretien conseil dans un PRC de la Région Centre afin de vérifier la faisabilité de la VAE et identifier les diplômes/certifications possibles. Donner les coordonnées du PRC proche du lieu de domicile de lEVS. 3. Formation Les formations qui proposées relèvent de 3 programmes complémentaires mis en place dans lacadémie dOrléans- Tours : Plan du GIP FTLV-IP (Groupement dintérêt public formation tout au long de la vie - insertion professionnelle de lAcadémie dOrléans-Tours) Au début de chaque année scolaire, en septembre-octobre, est proposé un plan de formation comprenant divers modules destinés spécifiquement aux contrats aidés. Ce plan existe depuis 2006 et est réactualisé chaque année afin de mieux répondre aux besoins des EVS (Emplois Vie Scolaire). Il est transmis aux établissements employeurs au mois de septembre par voie électronique et par voie postale. Il est également mis en ligne sur le site académique LEVS qui souhaite bénéficier de ces formations renvoie la fiche dinscription jointe au plan dans les délais indiqués (en général avant les vacances de la Toussaint). Les formations son programmées de novembre à avril et se déroulent dans chaque département de lacadémie. Actions daccompagnement et de formations

28 28 Annexe 8 Plan Académique de Formation (PAF) proposé par la DIFOR (Division académique de la Formation) La liste et le descriptif des formations proposées sont disponibles en ligne sur le site de lacadémie ou auprès de létablissement employeur. Les inscriptions correspondantes sont à adresser en général avant mi-septembre à la DIFOR. Services ASEH (Aide à la scolarisation des élèves handicapés) des inspections académiques Des formations spécifiques destinées aux EVS ayant des missions daide à la scolarisation des élèves handicapés sont proposées par linspection académique de chaque département. Actions daccompagnement et de formations

29 29 Annexe 8 Actions daccompagnement et de formations

30 30 Annexe 9 Bilan sur les actions daccompagnement et de formation

31 31 Annexe 9 Bilan sur les actions daccompagnement et de formation PROFIL DES EVS FORMES PLAN DE FORMATION DES EVS DEPT NBR EVS FORMES DONT HOM MES DONT ans DONT ans DONT ans DONT ans DO NT

32 32 Annexe 9 Bilan sur les actions daccompagnement et de formation ENTRETIENS CONSEIL ET ACCOMPAGNEMENT AUPRES DES EVS ET AUTRES CONTRATS AIDES ANNEE SCOLAIRE CHER EURE ET LOIR INDRE INDRE ET LOIRE LOIR ET CHER LOIRET TOTAL ACADEMIE Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril TOTAL


Télécharger ppt "1 ACCORD REGIONAL ENTRE Le Ministère du Travail, de lEmploi et de la Santé Représenté par le préfet de la région Centre ET Le Ministère de lÉducation nationale,"

Présentations similaires


Annonces Google