La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION FSTG 31 août 2012 Prise de contact

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION FSTG 31 août 2012 Prise de contact"— Transcription de la présentation:

1 FORMATION FSTG 31 août 2012 Prise de contact
Points sur la formation « tenue de classe » : échanges –questions - Présentation du secteur SBSSA Les missions et compétences du professeur Concevoir et dispenser son enseignement Sophie POUILLEY Aide IEN ET - SBSSA Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées

2 La filière soins à la personne
BTS Esthétique cosmétique BP esthétique cosmétique BAC PROFESSIONNEL Esthétique cosmétique parfumerie BP coiffure MC styliste visagiste MC coloriste permanentiste CAP Esthétique cosmétique parfumerie CAP perruquier posticheur CAP Coiffure

3 La filière hygiène-environnement
BAC PROFESSIONNEL Hygiène environnement Avec un BEP rénové : B E P METIERS DE L'HYGIENE, DE LA PROPRETE ET DE L'ENVIRONNEMENT CAP GDPU GESTION DES DECHETS ET PROPRETE URBAINE CAP OIR OPERATEUR DES INDUSTRIES DE RECYCLAGE CAP Agent de la qualité de l’eau

4 La filière sanitaire-sociale
DE Auxiliaire puériculture CAP Petite Enfance BAC PROFESSIONNEL Accompagnement Soins et Services à la Personne (ASSP) MC Aide à domicile DE Aide soignant CAP ATMFC assistant technique milieu familial et collectif CAP agent prévention médiation BP Prothèse dentaire BP Préparateur en pharmacie BAC Services de Proximité et vie locale (SPVL)

5 La filière services aux entreprises et aux collectivités
Bac Pro Bio-industries de transformation Avec un BEP rénové : Conduite des procédés industriels et transformations CAP Agent polyvalent de la restauration

6 L’enseignement général
ENSEIGNEMENT GENERAL ET PROFESSIONNEL ASSOCIE Prévention Santé Environnement en CAP et Bac Pro Sciences Appliquées dans les métiers de l’hôtellerie-restauration et de l’alimentation CHAMPS PROFESSIONNELS EN SEGPA Hygiène Alimentation Services TROISIEME prépa-pro Prévention santé environnement

7 1. Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif
Missions du professeur exerçant en EPLE Circulaire n° du 23/05/1997 1. Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif 2. Exercer sa responsabilité dans la classe 3. Exercer sa responsabilité dans l’établissement

8 agir en fonctionnaire de l’état de façon éthique et responsable
Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif S’attacher à transmettre les valeurs de la République Connaître les textes essentiels concernant l'organisation du service public de l'éducation agir en fonctionnaire de l’état de façon éthique et responsable Contribuer à former de futurs citoyens Etre acteur du système éducatif en participant à la conception et la mise en œuvre d'innovations, de nouveaux programmes ... Collaborer à la réalisation d'actions de partenariat engagé entre l'établissement et son environnement économique, social et culturel

9 Exercer sa responsabilité dans la classe
Maitriser la langue française Communiquer avec clarté et précision dans un langage adapté savoir décrire et expliquer simplement son enseignement à la diversité de ses interlocuteurs

10 Exercer sa responsabilité dans la classe
Identifier les contenus de chaque niveau de formation Expliciter la réalité de la filière professionnelle et sa capacité d'insertion professionnelle Maîtriser les notions fondamentales Maitriser sa discipline Se tenir informer des évolutions techniques et professionnelles de sa spécialité Repérer les convergences et les complémentarités avec les autres disciplines

11 Exercer sa responsabilité dans la classe
Définir les objectifs à atteindre Exploiter les équipements et matériels techniques et pédagogiques Sélectionner les contenus d'enseignement et prévoir des situations variées favorables à l'apprentissage Concevoir et mettre en œuvre son enseignement Veiller à l'articulation de la formation dans l'établissement et en milieu professionnel (PFMP) Mettre en place des situations de travail formatrices problématisées et contextualisées en regard de la spécialité Préparer et mettre en œuvre des séquences d’enseignements qui s’inscrivent dans un projet pédagogique

12 Exercer sa responsabilité dans la classe
Favoriser la participation des élèves Susciter et prendre en compte les observations des élèves sans perdre de vue les objectifs de travail Faire comprendre le sens et la finalité des apprentissages Identifier et analyser les difficultés d’apprentissage des élèves Organiser le travail en classe Développer l'autonomie des élèves, la capacité à conduire un travail personnel dans la classe et à la maison S'adapter à des situations inattendues sur le plan didactique, pédagogique et éducatif Avoir conscience que ses attitudes et son comportement constituent une référence pour l'élève

13 Exercer sa responsabilité dans la classe
Confronter ses pratiques à celles de ses collègues en vue d’une cohérence éducative Concevoir et mettre en œuvre les modalités d’évaluation adaptées aux objectifs de la séquence Évaluer les élèves Utiliser l’évaluation comme outil de pertinence et d’efficacité de son enseignement

14 Exercer sa responsabilité dans la classe
Déterminer les étapes nécessaires à l’acquisition des savoirs Identifier les besoins des élèves Prendre en compte la diversité des élèves Participer au projet individualisé de scolarisation

15 Exercer sa responsabilité dans la classe
Utiliser les TIC afin de concevoir et mettre en œuvre son enseignement Travailler en réseau Maîtriser les TIC Participer à l’éducation aux droits et devoirs liés aux TIC

16 Exercer sa responsabilité dans l’établissement
Prendre en compte les caractéristiques de son établissement et des publics d’élèves Entretenir le partenariat avec les entreprises, les collectivités territoriales Connaître les instances de concertation et de décision Travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école Travailler en équipe et conduire des actions et des projets Etablir un dialogue constructif avec les familles et les informer sur les objectifs de son enseignement Etre attentif à la dimension éducative du projet d’établissement Prendre une part active dans le processus d’orientation de l’élève au sein des conseils de classe Faire respecter les consignes et les procédures de sécurité par les élèves

17 Se faire aider ou conseiller si besoin
Dernière compétence primordiale… Mettre à jour ses connaissances disciplinaires, didactiques et pédagogiques Se faire aider ou conseiller si besoin Se former et innover Analyser de façon objective son travail et de modifier si nécessaire ses pratiques d’enseignement

18 Les élèves des LP Nécessité de RECONSTRUIRE avant de FORMER
Des classes à gérer : Comportements des élèves Insuffisance des acquis de base Absence de motivation Absentéisme, décrochage, sorties sans qualification

19 Les formations professionnelles
Elles sont caractérisées par des COMPETENCES à développer. « Etre compétent, c’est maîtriser une famille de situations de même type en mobilisant des ressources hétérogènes : savoirs, habiletés (savoir-faire), informations (ressources), attitudes et postures (savoir- être), valeurs, composantes de l’identité et de la personnalité. » Philippe PERRENOUD

20 Les référentiels Le référentiel est un document de base contractuelle pour chaque formation. Il permet aux enseignants de prendre connaissance des objectifs de formation professionnelle. Il précise : - les domaines d’activités d’exercice, les activités professionnelles, les fonctions et les tâches qui sont de la responsabilité du titulaire du diplôme : c’est le référentiel d’activités professionnelles (RAP) ; - les capacités, les compétences, et les savoirs associés nécessaires à l’obtention du diplôme : c’est le référentiel de certification du domaine professionnel (RCDP) ; - les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) - le règlement d’examen ; - la définition des épreuves d’examen du diplôme.

21 Le RAP : référentiel d’activités professionnelles
Il décrit les activités professionnelles que sera appelé à exercer le titulaire du diplôme après une période d’adaptation dans l’entreprise, en donnant le contexte des activités de travail et les principales fonctions et tâches professionnelles que le titulaire aura à remplir. Il donne au professeur une vision prospective des situations de travail couvertes par la formation et complète sa propre perception du métier. Il est très utile pour : mieux percevoir les objectifs professionnels du diplôme choisir des activités de formation et d’évaluation des PFMP informer les professionnels sur les finalités du diplôme préparé informer les élèves sur le diplôme préparé et les débouchés professionnels qu’il offre C’est à partir du RAP qu’est élaboré le référentiel de diplôme.

22 Les formations professionnelles
Pour chaque diplôme, une description : · Du métier · De ses fonctions caractéristiques · Des activités et taches réalisées

23 Le Référentiel du diplôme
C’est un document qui définit les compétences attendues des candidats à ce diplôme. Il précise ainsi les savoir-faire et les savoirs associés à acquérir à cette fin et le niveau d’exigence requis. Une Compétence est caractérisée par des Savoir-faire, des Savoirs associés et des savoirs être Les Savoir-faire sont définis par Les Savoirs associés nécessaires à la maîtrise des savoir-faire sont définis par Les savoirs-être sont définis par Ce que le candidat doit être capable de réaliser Les ressources mises à la disposition du candidat Les indicateurs d’évaluation fixant les exigences Les connaissances à développer Les indicateurs d’évaluation : niveau exigé Les attitudes et postures à acquérir dans une situation donnée

24 Le Référentiel du diplôme
Pour chaque compétence, une description : Des savoir-faire qui la caractérisent Des savoirs qui lui sont associés

25 La progression pédagogique
La progression est la prévision, la planification des étapes de formation en terme de : - chronologie des apprentissages ; - regroupement autour d’un thème, d’une technique ou d’un centre d’intérêt. La progression doit être construite pour le cycle de formation et de façon à ce que la totalité des contenus déclinés dans le référentiel soit traitée. Les ingrédients d’une progression Référentiel (une grande partie d’entre eux est désormais disponible en ligne) ; Guide d’accompagnement et autres documents officiels s’ils existent ; Textes officiels de la répartition des horaires ; Un ou plusieurs manuels ; Calendrier de l’année en cours ;

26 La séquence pédagogique
La séquence pédagogique est un ensemble de séances, articulées entre- elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre un ou plusieurs objectifs. Il s'agit donc de répondre aux questions suivantes : Quelles sont les compétences que les élèves doivent développer à la fin de la séquence ? Il s’agit de se fixer un objectif général de séquence. Quels sont les objectifs intermédiaires qui permettent d’atteindre l’objectif général ? Quels savoir-faire et savoirs associés doivent être mis en œuvre ? Quels supports et quelles activités peut-on choisir ? Quel est le volume d’heures nécessaire au déroulement de la séquence ? Quelles sont les évaluations à prévoir ?

27 La séance pédagogique Démarches pédagogiques
Déductive Elle fait appel à un raisonnement qui va du général au particulier. Le professeur présente d’abord une loi, puis propose des exercices d’application de cette loi, afin d’en renforcer la mémorisation et la compréhension. Par loi, on entend, la règle, le principe général, le théorème, le concept, la classification, la méthode de résolution ou d’élaboration ou d’analyse. Inductive Elle fait appel à un raisonnement qui va du particulier au général. Le professeur propose d’étudier des cas particuliers à partir desquels les élèves vont reconstituer la loi. Le vocabulaire anglo-saxon utilise ici les termes de démarche constructiviste ou de pédagogie de la découverte. Sur le principe du « j’ai fait … je retiens », cette démarche favorise l’apprentissage. En permettant à l’élève de découvrir par lui-même le « pourquoi du comment » ou l’origine d’une connaissance factuelle, elle développe les stratégies cognitives, et par là même l’autonomie et la responsabilité de l’apprenant. Ses apports ne se limitent d’ailleurs pas au cadre scolaire … mais s’étend à celui de la vie de l’élève. La mise en oeuvre de la démarche se déroule en trois phases : - Contextualisation : repérage des éléments de la situation professionnelle et mise en relation de ces éléments. Elle permet de s’impliquer et d’accéder plus facilement au savoir. - Décontextualisation : à partir de plusieurs situations, recherche des constantes et généralisation. Cette phase permet de structurer les apprentissages et d’acquérir des notions abstraites. - Recontextualisation : analyse d’une ou de plusieurs nouvelles situations. Cette phase permet de réinvestir les acquis.

28 et moyens pédagogiques Méthodes pédagogiques
La séance pédagogique Techniques et moyens pédagogiques C’est un ensemble de techniques et de moyens pédagogiques que l’enseignant met en œuvre pour atteindre un objectif. Techniques : exposé, démonstration, gestuelle, présentation d’expériences, simulation, exercice d’application, de recherche, expérience menée par l’élève, résolution de problème … Moyens : objet réel, maquette, texte, dessin, document, tableau, transparent, film, audio … Méthodes pédagogiques Méthode expositive Associée au modèle « de transmission », c’est la méthode la plus traditionnelle. « Il suffit d’enseigner pour que l’élève apprenne ». Elle nécessite que ce dernier ait, à priori, la volonté d’apprendre et soit très attentif. Méthode interrogative Elle consiste à utiliser des techniques d’animation en questionnant l’élève pour guider sa réflexion et l’amener à trouver des solutions. L’élève peut avoir l’impression de découvrir quelque chose … mais c’est toujours l’enseignant qui conduit la réflexion. Méthode active L’élève est l’acteur principal de son apprentissage. L’enseignant prend pleinement en compte la motivation de l’élève, ses besoins, ses attentes et lui propose des techniques grâce auxquelles il est amené à chercher, à créer, à produire (exemple : PPCP). En SBSSA, les activités de TP sont des situations propices à la mise en œuvre de ce type de méthode (par exemple lorsqu’il s’agit de découvrir l’action de la chaleur sur la coagulation des protéines de l’œuf).

29 La fiche didactique de séance
Elle sert d’aide-mémoire et de repère pendant le cours. Elle comporte : - le rappel de l’objectif de la séquence ; - l’objectif de séance ; - les différentes étapes du cours et leur durée ; - l’évaluation prévue. Pour chaque moment de la séance, noter les activités à proposer aux élèves à partir des supports choisis (une situation problème, activités d’observation, de production écrite ou orale, de synthèse, de lancement de cours précédant un travail en plateau technique, de synthèse d’activités pratiques...), les résultats attendus (exigences au regard des indicateurs du référentiel que vous utiliserez également pour bâtir l’évaluation finale) ; Il est aussi nécessaire d’identifier les outils à utiliser : tableau, matériel audiovisuel ou informatique, les équipements disponibles à préparer

30 L’évaluation des élèves
Evaluation Objectif Diagnostique Permet de vérifier les pré-requis nécessaires à la poursuite d’un apprentissage donné. Formative Permet, lors d’une observation continue des élèves au cours des activités qu’ils conduisent, de pratiquer des tests destinés à mobiliser leurs connaissances, et de faire le bilan de leur progrès. Elle permet ainsi de repérer pour chaque élève le degré de maîtrise des compétences et rechercher les raisons de l’échec pour modifier l’action pédagogique. Cette évaluation qualitative ne donne pas lieu à une note. Sommative Permet, à l’occasion d’activités de transfert ou de réinvestissement, de faire le bilan de l’atteinte de l’objectif visé. Elle donne lieu à une note. Certificative Permet d’aboutir à la délivrance d’un diplôme. Elle prend la forme d’une évaluation ponctuelle lors des examens ou d’une évaluation par le CCF (contrôle en cours de formation).

31 Les formations professionnelles : en conclusion
Ont pour finalité : Mettent en œuvre des démarches spécifiques : De développer des COMPETENCES Pédagogies actives Situations-problèmes Différenciation – Individualisation Evaluation critériée Projets Alternance Ecole/Entreprise Articulation EG/EP


Télécharger ppt "FORMATION FSTG 31 août 2012 Prise de contact"

Présentations similaires


Annonces Google