La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MISE EN ŒUVRE DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE Besançon – 26 mai 2010 – Inspection Pédagogique Régionale Histoire-Géographie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MISE EN ŒUVRE DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE Besançon – 26 mai 2010 – Inspection Pédagogique Régionale Histoire-Géographie."— Transcription de la présentation:

1 MISE EN ŒUVRE DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE Besançon – 26 mai 2010 – Inspection Pédagogique Régionale Histoire-Géographie

2 LE NOUVEAU PROGRAMME DHISTOIRE Un fil conducteur : replacer lHistoire des Européens dans celle du Monde, de lAntiquité au milieu du XIXe siècle. Lapproche ne se fait pas seulement sous langle dune étude des héritages ou des fondements du monde daujourdhui. Travailler sur la complexité « passé / présent ». Un enseignement qui se veut plus thématique et problématisé et qui permet de mieux raisonner. Des thèmes obligatoires et des études au choix

3 LE THEME INTRODUCTIF La place des populations de lEurope dans le peuplement de la Terre. Un thème à décliner en deux points : - Les populations de lEurope dans la croissance de la population mondiale : identifier les grandes phases, les ruptures, la période de transition démographique à partir de cartes et graphiques. - Le peuplement de la Terre de lAntiquité au XIXe s en insistant plus particulièrement sur lidée démigration des Européens. Des pièges à éviter, des conseils - Vouloir trop en dire sur lévolution de la population (4 heures pour la totalité de la séquence) - Confondre émigration et colonisation. - Montrer que lémigration est un phénomène complexe sans angélisme ni misérabilisme.

4 CHANGEMENTS, INFLEXIONS ET NOUVEAUTES Linvention de la citoyenneté dans le monde antique : entrée par le droit et accent sur les pratiques civiques. Sociétés et cultures de lEurope médiévale du XIe au XIIIe s : introduction du Moyen-Age qui montre à travers létude de la période du XIe au XIIIe s comment se construisent les bases qui ont permis aux Européens daborder de nouveaux horizons géographiques et culturels ; donner davantage de références aux élèves. Nouveaux horizons géographiques et culturels de lEurope : ce nest pas un « élargissement du monde » mais un élargissement de lhorizon des Européens. Problématique possible autour de lidée de première mondialisation. Penser au fil conducteur entre la question obligatoire et la question au choix. Ne pas traiter Pékin comme refermé sur lui-même. Liens possibles avec les autres disciplines.

5 CHANGEMENTS ET NOUVEAUTES Révolutions, libertés, nations à laube de lépoque contemporaine. Révolutions, libertés, nations à laube de lépoque contemporaine. - Obligation de faire des choix, de hiérarchiser dautant quil ny a pas de bornage chronologique. - Bien définir ce quest un nouvel univers politique : Europe porteuse de nouveaux principes, de nouvelles valeurs diffusées par des acteurs. - Distinguer acteurs collectifs et individuels (exemple : Bonaparte) - Quelles sont les répercussions de ces bouleversements en Europe ? - Quelle traduction de ces principes et valeurs ?

6 LES APPRENTISSAGES Se référer au tableau « capacités et méthodes » : Se référer au tableau « capacités et méthodes » : - Aide à la construction de la progressivité des apprentissages. - Attention à la présentation « formelle » des documents ; privilégier lutilisation des documents sources ; attention au « tout document ». - La première colonne peut être utilisée dans laccompagnement personnalisé - Importance dinitier les élèves à un discours oral construit. Quelques pistes : Quelques pistes : - Choisir dans les séquences les capacités travaillées avec les élèves, les capacités évaluées. - Lobjectif visé par les programmes nest pas lexhaustivité ; il sagit de faire réfléchir les élèves à partir des thèmes retenus en diversifiant les démarches pédagogiques. - Faire le lien avec le socle commun des connaissances et des compétences en vigueur au collège.

7 LES GRANDES ENTREES EN GEOGRAPHIE Le territoire à toutes les échelles et dans toutes ses dimensions. La mondialisation et les grands enjeux géopolitiques. Le développement durable : « Le développement durable : fil conducteur du programme de Seconde »

8 Favoriser les approches systémiques en accordant un rôle important au jeu des acteurs spatiaux. Insérer les débats économiques, sociaux et environnementaux dans un espace temps élargi à la planète et au futur (vision prospective). « Le développement durable apparaît comme une façon de lire le monde, de le penser et de le gérer ». Réactiver les questions de développement en les replaçant au cœur des sociétés. LINTERET DU « CONCEPT » DE DEVELOPPEMENT DURABLE Schéma du rapport Brundtland. Source : Confédération suisse, Office fédéral du développement territorial.

9 UN NOUVEAU PROGRAMME (voir tableau comparatif anciens /nouveaux programmes) Les hommes occupent et aménagent la Terre. « Le programme de la classe de Seconde a pour objet létude de loccupation différenciée de la Terre par les Hommes (…) La notion dorganisation de lespace est au cœur de lensemble du programme abordée à travers deux entrées principales : lenvironnement et laménagement ». Extrait de larrêté du 1er juillet 2002 Le développement durable : fil conducteur du programme « Plaçant lhomme et lhumanité au cœur des problématiques, létude du développement durable met en relation le développement humain avec les potentialités de la planète. En croisant les dimensions sociales, économiques et environnementales, on sinterroge sur la façon dont les sociétés humaines améliorent leurs conditions de vie et subviennent à leurs besoins sans compromettre la satisfaction des besoins des générations futures. » Extrait du BOEN spécial n°4 du 29 avril Mise en débat des objets détude, existence dincertitudes, place importante accordée aux acteurs spatiaux ( logiques, stratégies, discours) Mise en débat des objets détude, existence dincertitudes, place importante accordée aux acteurs spatiaux ( logiques, stratégies, discours)

10 UNE DEMARCHE PREFERENTIELLE : LETUDE DE CAS Rappel de quelques termes : - Lexemple a une fonction « dillustration » pour appuyer une démonstration. - Létude de cas se place en amont ; elle est conduite de préférence à grande échelle : elle permet de poser la problématique générale, les axes problématiques, de mettre en œuvre le raisonnement géographique et de construire des notions. - La mise en perspective permet de reposer les questions dégagées au cours de létude de cas dans une approche multiscalaire. Mise en oeuvre en classe de seconde : - Létude de cas elle-même occupe au moins 50 % du temps imparti. - Nécessité dinsister sur le lien fonctionnel entre les deux « parties » en sappuyant sur les questions posées par létude de cas. - Deux manières darticuler étude de cas et mise en perspective.

11 LIMPORTANCE DU THEME INTRODUCTIF Question introductive obligatoire : les enjeux du développement (7 – 8 heures) Mise en œuvre : létude de cette question prend appui sur les problématiques indiquées et intègre des exemples - Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles. - De nouveaux besoins pour plus de 9 milliards dhommes en Mettre en œuvre des modes durables de développement. Une entrée générale qui introduit les trois grandes parties : parvenir à une « définition » du développement durable. Montrer que le concept de DD est un objet de débats et quil offre une diversité de mises en œuvre possibles.

12 Poser le développement durable comme un enjeu du développement. Première problématique : un constat. Les inégalités à différentes échelles et les « excès » du développement. Deuxième problématique : une prospective. La situation démographique actuelle (grands caractéristiques, poids des villes…) et la projection en Troisième problématique : introduire la notion de « durabilité » Construire la « définition » de développement durable et conduire aux questions qui font débat. Illustrer quelques modes durables de développement à partir dexemples (Nord / Sud, ressources, acteurs) Mettre laccent sur la durabilité (durabilité forte, durabilité faible) en introduisant des jeux déchelles. LES ENJEUX DU THEME INTRODUCTIF

13 - Respecter lhoraire imparti pour traiter les trois questions. - Ne pas vouloir être exhaustif dès le départ, il ne sagit pas de présenter tous les thèmes suivants. - Ne pas refaire le thème introductif de lancien programme. - Ne pas construire une étude de cas. - Ne pas faire un cours dHistoire sur la notion de développement durable mais montrer que cest une construction progressive avec différents modes de mise en œuvre. LES PIEGES DU THEME INTRODUCTIF

14 LES APPRENTISSAGES Au cœur de la discipline - Exploiter le tableau « capacités et méthodes » figurant dans les objectifs dapprentissage. - Etablir une progression dans ces apprentissages. Approche croisée avec les professeurs de SVT, Physique (alimentation, eau, énergie…) Dans le cadre de laccompagnement personnalisé - Autour dobjets : argumentation, différents langages, TIC, regards croisés en EDD. - Intégrer les démarches dapprentissage dans la préparation du cours pour permettre à un élève dexpliciter ses difficultés.

15 RESSOURCES ACCOMPAGNEMENT ET RESSOURCES Les ressources pour faire la classe en ligne sur Eduscol (à paraître) Les ressources pour faire la classe en ligne sur Eduscol (à paraître) La formation continue La formation continue - Les réunions décentralisées au cours de lannée Les ressources du site disciplinaire académique. Pistes bibliographiques en Géographie Pistes bibliographiques en Géographie - Sylvie BRUNEL, Le développement durable, Que sais-je, PUF, 3ème édition, Gérard GRANIER, Yvette VEYRET, Développement durable. Quels enjeux géographiques ?, La Documentation Photographique n°8053, Yvette VEYRET, Paul ARNOULD (dir), Atlas des développements durable, Editions Autrement, Yvette VEYRET, Jacqueline JALTA, Développements durables, Tous les enjeux en 12 leçons, Editions Autrement, Avril Pistes proposées par le site « Géoconfluences »


Télécharger ppt "MISE EN ŒUVRE DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE Besançon – 26 mai 2010 – Inspection Pédagogique Régionale Histoire-Géographie."

Présentations similaires


Annonces Google