La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 1 Juillet 2007 ENQUETE SUR LES PRATIQUES DÉVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL Premiers résultats.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 1 Juillet 2007 ENQUETE SUR LES PRATIQUES DÉVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL Premiers résultats."— Transcription de la présentation:

1 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 1 Juillet 2007 ENQUETE SUR LES PRATIQUES DÉVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL Premiers résultats

2 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 2 Juillet 2007 Sommaire Genèse de lenquête Objectifs de lenquête académique Champ de lenquête Qui interroger et comment? Les grands thèmes du questionnaire Premiers résultats

3 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 3 Juillet 2007 Genèse de lenquête Dans le cadre du projet académique, le corps dinspection IEN ET/EG animé par Mme Etzol souhaite disposer : dinformations sur les représentations de lévaluation de rentrée en BEP et CAP de données chiffrées sur limage et les pratiques dévaluation dinformations sur la conception et les utilisations de lévaluation dans la formation des élèves Pour répondre à ces souhaits, un questionnaire denquête a été conçu.

4 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 4 Juillet 2007 Les objectifs de lenquête « Evaluation en LP » Enquête anonyme Interroger tous les enseignants dans quatre lycées professionnels Disposer dun premier état des lieux des pratiques dévaluation dans les lycées professionnels Mettre ensuite en place des mesures ou recommandations académiques sur lévaluation des élèves en LP

5 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 5 Juillet 2007 Qui interroger et comment ? Mise en ligne sur le site de lacadémie du questionnaire « Evaluation en LP » Tous les enseignants de 4 lycées professionnel – 319 enseignants LP Paul Lacavé LP Ducharmoy LP Carnot LP Blachon Lamentin Période de lenquête : avril-mai 2007 Taux de réponse : 39%

6 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 6 Juillet 2007 Les grands thèmes du questionnaire Identification de lenseignant : Etablissement, discipline denseignement, âge, titulaire ou pas Evaluation académique en première année de BEP ou CAP : utilité, utilisation ou analyse des résultats, Enseignement modulaire dans la discipline denseignement : concertation entre les professeurs, utilité du dispositif pédagogique, les démarches mises en oeuvre Evaluation dans sa globalité : Type et mode dévaluation, apprentissage de lélève, etc.

7 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 7 Juillet 2007 PREMIERS RESULTATS DE L ENQUÊTE EVALUATION EN LP

8 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 8 Juillet 2007 Les caractéristiques des enseignants dans les 4 lycées 319 enseignants exercent dans les lycées suivants : 116 au LP Blachon (lycée industriel) 65 au LP Carnot (lycée industriel) 76 au LP Ducharmoy (lycée tertiaire) 62 au LP Paul Lacavé (lycée tertiaire) 44% dentre eux exercent dans une discipline générale 56% dans une discipline professionnelle 93% dentre eux sont titulaires 5% ont moins de 30 ans, 22% entre 30 et 40 ans, 31% entre 41 et 50 ans et 42% plus de 50 ans.

9 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 9 Juillet 2007 Une enquête bien accueillie Taux de réponse par établissement (données en effectifs)

10 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 10 Juillet 2007 Taux de réponse : 39% 39% des enseignants interrogés ont participé à lenquête. Ce taux de réponse varie selon létablissement : 87% pour le LP Paul Lacavé 60% pour le LP Carnot 16% pour le LP Ducharmoy et le LP Blachon Globalement lenquête a été très bien accueillie par le corps des enseignants.

11 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 11 Juillet 2007 Forte participation des enseignants de discipline générale. Un enseignant de discipline générale sur deux a répondu à lenquête

12 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 12 Juillet 2007 Forte participation des jeunes enseignants.

13 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 13 Juillet 2007 Les caractéristiques des enseignants répondants à lenquête 124 enseignants ont participé à lenquête : 19 au LP Blachon 39 au LP Carnot 12 au LP Ducharmoy 54 au LP Paul Lacavé 61% dentre eux exercent dans une discipline générale 39% dans une discipline professionnelle 94% dentre eux sont titulaires 12% ont moins de 30 ans, 23% entre 30 et 40 ans, 26% entre 41 et 50 ans et 39% plus de 50 ans.

14 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 14 Juillet 2007 Constitution dun échantillon représentatif Les caractéristiques de la population ayant participé à lenquête sont très différentes de celle visée. Afin de disposer dun échantillon représentatif des enseignants des 4 lycées, un redressement a été réalisé sur deux critères : lâge et la discipline denseignements (générale ou professionnelle). Les résultats présentés ici sont réalisés à partir de léchantillon représentatif.

15 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 15 Juillet 2007 PREMIERE PARTIE : LEVALUATION ACADEMIQUE DE RENTREE EN BEP ET CAP

16 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 16 Juillet % des enseignants de discipline générale participent à lévaluation académique BEP ou CAP contre seulement un tiers des enseignants de discipline professionnelle (2 fois moins)

17 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 17 Juillet 2007 Lévaluation académique en BEP et CAP La production doutils pour lévaluation de rentrée et sa passation sont systématiques pour les disciplines de lenseignement général (mathématiques, anglais, lettres, ) En revanche, en enseignement professionnel des outils existants dans la base nationale peuvent être utilisés. Lévaluation ne revêt donc pas la même forme.

18 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 18 Juillet 2007 Utilité de lévaluation de rentrée ? 58% des enseignants de discipline générale déclarent que lévaluation académique BEP ou CAP est utile contre 34% des enseignants de discipline professionnelle

19 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 19 Juillet 2007 A quoi servent les résultats de lévaluation de rentrée? 22% des enseignants déclarent ne pas utiliser les résultats de lévaluation de rentrée en seconde BEP ou CAP car ils ne sont pas communiqués : Un enseignant de discipline professionnelle sur deux (47%) déclare ne pas recevoir les résultats de lévaluation (contre seulement 8% des enseignants de discipline générale) La première utilité des résultats de lévaluation de rentrée en seconde BEP ou CAP est de « dresser un profil de lélève ».

20 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 20 Juillet 2007 Questionnaire A : utilisez-vous les résultats de lévaluation de lentrée en seconde BEP ou CAP?

21 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 21 Juillet 2007 Questionnaire A : utilisez-vous les résultats de lévaluation de lentrée en seconde BEP ou CAP? Les items par ordre dimportance Dresser un profil des élèves (40%) Ajuster la progression annuelle de lenseignant (24%) Etablir un état des compétences de chaque élève (20%) Constituer les groupes en enseignement modulaire (16%)

22 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 22 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL La réflexion doit être poursuivie sur deux plans: lorganisation des modules lappropriation de loutil par chaque discipline, les équipes et létablissement Pistes de travail Faire des résultats de lévaluation un outil de cohésion pour léquipe pédagogique dans son ensemble (mise en place de stratégie individualisée, partage de linformation sur les points forts et faibles de lélève) Établir un plan de travail dans les établissements (équipe de direction, inspecteurs,coordonnateurs de disciplines, équipes pédagogiques ) Approfondir le travail sur lévaluation de laccueil à la passation du diplôme (sortie).

23 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 23 Juillet 2007 Questionnaire A : A quoi vous conduit lanalyse des résultats ? – Item le plus utilisé 45% des enseignants se servent des résultats de lévaluation académique BEP ou CAP pour construire des situations nécessitant lutilisation des connaissances non maîtrisés

24 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 24 Juillet 2007 Organisation de lenseignement modulaire Un enseignant (participant à lévaluation académique) sur deux organise un enseignement modulaire dans sa discipline (générale ou professionnelle)

25 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 25 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL Lanalyse des résultats de lévaluation académique de rentrée permet la mise en place de situations dapprentissage mais nentraîne pas une gestion particulière de lenseignement modulaire. Pistes de travail Mettre à profit la plus-value du dispositif « Module » (modalités, contenu, etc.)? Echanger les expériences de ce dispositif avec lensemble des enseignants (témoignages, richesses du dispositif, retombées, etc.)

26 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 26 Juillet 2007 DEUXIEME PARTIE : LENSEIGNEMENT MODULAIRE

27 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 27 Juillet 2007 Les enseignants organisant un enseignement modulaire Parmi les enseignants participant à lévaluation académique BEP ou CAP (167 au total), un sur deux organise un enseignement modulaire (soir 89 au total) Les questions suivantes ne concernent que les enseignants organisant un enseignement modulaire 58 enseignants de discipline générale (soit 41% de lensemble des enseignants de discipline générale) 31 enseignants de discipline professionnelle (soit 17% de lensemble des enseignants de discipline professionnelle).

28 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 28 Juillet 2007 Questionnaire B : lorganisation de lenseignement modulaire fait lobjet dune concertation entre tous les professeurs 64% des enseignants déclarent que lorganisation de lenseignement modulaire ne fait pas lobjet dune concertation entre tous les professeurs.

29 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 29 Juillet 2007 Questionnaire B : lemploi du temps permet-il de faire varier la composition des groupes 85% des enseignants organisant un enseignement modulaire déclare que lemploi du temps ne permet pas de faire varier la composition des groupes en fonction des objectifs visés.

30 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 30 Juillet 2007 Questionnaire B : Délai entre la passation de lévaluation et la réception des résultats informatiques 23% des enseignants organisant de lenseignement modulaire déclarent ne pas recevoir les résultats de lévaluation académique. Ce taux atteint les 35% chez les enseignants de discipline professionnelle.

31 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 31 Juillet 2007 Questionnaire B : Le dispositif pédagogique « module » est 93% des enseignants organisant un enseignement modulaire déclare que le dispositif module est utile. En revanche, le dispositif est plus mitigé chez les enseignants de discipline professionnelle (seulement 48% déclare quil est utile).

32 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 32 Juillet 2007 Questionnaire B : Démarche pédagogique mise en œuvre en enseignement professionnel Trois démarches se distinguent : travail des élèves en autonomie pendant une durée déterminée, travail des élèves sans limitation dans le temps et lexposé dialogué suivi dune série dexercices..

33 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 33 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL Le dispositif « module » est utile mais : Peu de concertation entre les enseignants. Il est donc difficile de mettre en place une véritable remédiation. Peu de flexibilité dans lorganisation des groupes (emploi du temps rigide) La démarche pédagogique mise en œuvre fait prévaloir le travail en autonomie.

34 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 34 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL Recommandations Mettre en place un système de coordination et de restitution des résultats aux évaluations (désignation dun pilote dans létablissement et au sein de léquipe) Faire une analyse croisée des résultats disciplinaires au sein des équipes concernées. Constituer les groupes (après analyse des résultats) au sein des équipes pédagogiques de classes. Piste de travail Mutualiser et développer les outils de remédiation?

35 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 35 Juillet 2007 TROISIEME PARTIE LEVALUATION : CONCEPTION ET MISE EN ŒUVRE

36 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 36 Juillet 2007 Lévaluation tout au long de lannée Les résultats présentés dans cette troisième partie concernent tous les enseignants. Ils portent sur leurs pratiques de lévaluation et leurs motivations.

37 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 37 Juillet 2007 Comment définir lévaluation ? Evaluation diagnostique (ou quels sont les acquis?) Evaluation formative (ou comment guider et réguler) Evaluation sommative (ou faire un bilan des acquis) Evaluation certificative (ou obtenir le diplôme)

38 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 38 Juillet 2007 IMPORTANCE ACCORDEE 62% de enseignants de discipline générale accordent de limportance à lévaluation diagnostique alors que 44% des enseignants de discipline professionnelle accordent de limportance à lévaluation formative.

39 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 39 Juillet 2007 Ordre chronologique de lévaluation Discipline générale Diagnostique (82%) Formative (79%) Sommative (80%) Certificative (89%) Discipline professionnelle Diagnostique (51%) ou formative (31%) Formative (52%) ou sommative (33%) Sommative (51%) Certificative (82%) Conclusion : Existence dune chronologie de lévaluation

40 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 40 Juillet 2007 A lissue dune séance 68% des enseignants de lenseignement professionnel évaluent à lissue dune séance contre 49% de lenseignement général.

41 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 41 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL A lissue dune séance, les enseignants de discipline professionnelle évaluent plus souvent leurs élèves (que ceux de discipline générale) Pistes de travail Poursuivre la réflexion et échanger sur lévaluation à lissue de la séance

42 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 42 Juillet 2007 À mesurer les compétences acquises et ensuite à donner une note pour la majorité des enseignants. A quoi sert lévaluation ?

43 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 43 Juillet 2007 A quoi sert lévaluation ? (Par ordre dimportance)

44 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 44 Juillet 2007 A quoi sert lévaluation ? La majorité des enseignants évalue pour mesurer les compétences et ensuite pour donner une note Par ordre dimportance, lévaluation sert à : à vérifier que les objectifs de la formation sont atteints et à motiver les élèves (pour les enseignants de discipline professionnelle) à vérifier si les objectifs sont atteints, à situer lélève, et dans une moindre mesure, le motiver (pour les enseignants de discipline générale).

45 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 45 Juillet 2007 Lélève peut contester sa notation?

46 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 46 Juillet 2007 Évaluation: occasion de mobiliser les équipes pédagogiques? NON

47 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 47 Juillet 2007 Une erreur est due?

48 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 48 Juillet 2007 Lerreur constatée fait lobjet

49 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 49 Juillet 2007 Situations dapprentissage?

50 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 50 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL La démarche pédagogique est centrée sur les carences de lélève (manque dattention, de travail ou découte). Lerreur fait lobjet dun traitement individuel (73% D G; 58% DP). Pistes de travail Poursuivre le traitement individuel de lerreur ou du manque Articuler ce travail avec laide individualisée et/ou les progressions

51 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 51 Juillet 2007 SYNTHESE DE LENQUÊTE EVALUATION EN LP

52 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 52 Juillet 2007 Différences de pratiques Générale Importance de lévaluation diagnostique Lévaluation en fin de séance nest pas systématique Evaluation : vérifier si les objectifs sont atteints ou la situation de lélève Correction au tableau par lélève, lenseignant ou individuelle Professionnelle Importance de lévaluation formative Lévaluation en fin de séance est systématique Evaluation : vérifier si les objectifs sont atteints Correction au tableau par lélève

53 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 53 Juillet 2007 Similitudes de pratiques Lévaluation permet de mesurer les compétences acquises Lélève peut contester sa notation Une erreur fait généralement lobjet dun traitement individualisé

54 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 54 Juillet 2007 Conclusion Les enseignants de discipline professionnelle semblent former un corps homogène en matière dévaluation tandis que les enseignants de discipline générale ont des pratiques plus diverses. Pour tous les enseignants, lévaluation des élèves ne sinscrit pas dans un travail d équipe. Des visées communes possibles se dégagent. A partir de ces composantes, des échanges et des approfondissements sont nécessaires.

55 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 55 Juillet 2007 COMMENTAIRE ET PISTES DE TRAVAIL Dès la rentrée scolaire, un réseau devra être mis en place au sein de chaque établissement But: Organiser –Diffuser Acteurs: Chef détablissement, pilotes, coordonnateurs de disciplines, inspecteurs Organisations: Emploi du temps- Échanges Pédagogie: Contenus - Evaluations intermédiaires- Suivi des résultats et information des IEN dès saisie en établissement- Production des outils Suivi (acteurs) : Chef détablissement, pilotes, coordonnateurs de disciplines, professeurs.

56 Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 56 Juillet 2007 Un grand merci à ces enseignants anonymes pour leur disponibilité et leur participation à cette enquête qui doit contribuer à poursuivre le travail de laxe 1 du projet Académique : Faire réussir les élèves.


Télécharger ppt "Service statistique académique/Corps d'inspection IEN-ET 1 Juillet 2007 ENQUETE SUR LES PRATIQUES DÉVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL Premiers résultats."

Présentations similaires


Annonces Google