La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE DE CAS: LE PROJET « ALMY AL AFIA » « DE L’EAU POUR LA PAIX »

Copies: 3
ETUDE DE CAS: LE PROJET « ALMY AL AFIA » « DE LEAU POUR LA PAIX » QUELS SONT LES ENJEUX? QUELS SONT LES ACTEURS? QUELS SONT LES MOYENS? QUELS SONT LES.

Présentation du milieu Au Tchad Central, le climat est caractérisé par 3 saisons. Une saison chaude de mars à juin-juillet, une saison des pluies de juillet.

MISE EN PERSPECTIVE: A QUOI CA SERT DETRE SOLIDAIRE?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE DE CAS: LE PROJET « ALMY AL AFIA » « DE L’EAU POUR LA PAIX »"— Transcription de la présentation:

1 ETUDE DE CAS: LE PROJET « ALMY AL AFIA » « DE L’EAU POUR LA PAIX »
QUELS SONT LES ENJEUX? QUELS SONT LES ACTEURS? QUELS SONT LES MOYENS? QUELS SONT LES RESULTATS?

2 PROJET « Almy al Afia » « De l’eau pour la paix »

3 EMISSION « ECRAN VERT » TV 5 MONDE Du 26 Janvier 2009 « PRESENTATION »
EXTRAIT VIDEO N° 1 EMISSION « ECRAN VERT » TV 5 MONDE Du 26 Janvier 2009 « PRESENTATION »

4 TCHAD (Afrique Centrale) PAYS: Questions:
Capitale: N'Djamena POP: 10miliions d’habs Plusieurs ethnies Superficie: 1million de km² PMA: pays les + pauvres RES SOURCES: ACTIVITES: Plus grand cheptel d’Afrique (4 millions de bovins):  Elevage Terres cultivables  Agriculture: 80% de la Pop CONFLITS Rebellions à la frontière avec le Darfour Conflits locaux: pour Les terres Les points d’eau ACTEURS DES CONFLITS LOCAUX: ENJEUX: Agriculteurs sédentaires: ( proches du Darfour) Eleveurs nomades: (Transhumants en provenance du Sahel tchadien) Rétablir la paix et les relations entre éleveurs et agriculteurs pour lutter contre la pauvreté Questions: 1- a/- Dans quel pays a lieu ce reportage? b/- Quelle est sa capitale? Sa population? Sa superficie? 2- a-/ Quels problèmes rencontre t on dans ce pays? b-/ Quels sont les acteurs de ces conflits? 3- a-/ Quelles sont les ressources (les richesses) de ce pays? 4- A quelle catégorie de pays appartient cet Etat? 5 – Quels sont les enjeux (Objectifs très importants à atteindre) dans ce pays? 6 – Quels sont les pays et régions cités dans cet extrait? (Complète la carte) 5 – Où se déroule la suite du reportage?

5 Soudan Darfour Tchad

6 Soudan DESERT DU SAHARA Darfour S A H E L Tchad Mongo

7 EXTRAIT VIDEO N° 2 PRESENTATION DU PROJET « ALMY AL AFIA »
et de ses missions PARTICIPATION DE L’AFD

8 L’Agence Française de Développement (AFD) finance depuis plus de 15 ans des projets d’hydraulique pastorale au Tchad pour une valorisation optimale des zones arides et semi-arides du nord et de l’est du pays. Dans ces zones frontalières avec le Darfour, la conciliation entre les nomades et les sédentaires est un impératif pour la stabilité et le maintien de la paix dans le pays. Dans le cadre du projet « Almy Al Afia » (De l’eau pour la paix), différents types d’ouvrages ont été réalisés. …Le balisage de couloirs de transhumance (« murhâls »), après concertation entre les villageois et les représentants des éleveurs, permet de délimiter des couloirs de 50 à 100m de large. Chacun à un engagement : les agriculteurs s’engagent à ne pas cultiver sur le « murhâl » et les éleveurs s’engagent à ne pas laisser divaguer leurs animaux en dehors du couloir, faute de quoi ils doivent dédommager l’agriculteur. …Des mares naturelles ont été sur creusées le long des couloirs de transhumance afin d’augmenter les capacités de stockage de l’eau, et donc la durée de sa disponibilité pour les animaux. Ces réservoirs saisonniers permettent aux éleveurs de trouver des points d’eau pendant la saison des pluies dans les zones nord et sur la route vers le sud en fin de saison des pluies. Ainsi, les transhumants peuvent ralentir leur descente vers le sud pour rechercher l’eau. Leur arrivée ainsi retardée de quelques semaines laisse le temps aux populations sédentaires du sud d’achever les récoltes, sans risque que des animaux piétinent leurs champs. …Les puits, plutôt situés dans les zones de stationnement des animaux, dans le nord ou dans le sud, constituent des points d’eau permanents essentiels dans les systèmes transhumants. La création de nouveaux puits dans le nord permet d’ouvrir de nouveaux pâturages sous-exploités jusque là. Les puits neufs réalisés par le projet donnent un accès libre et gratuit à l’eau. Il n’y a pas de règle de priorité entre les groupes. Pour les puits réhabilités, les règles de priorité précédemment établies entre groupes restent de rigueur, l’accès à l’eau étant toujours gratuit. Toutes ces réalisations se font sur la base de concertations entre agriculteurs sédentaires et éleveurs nomades et les règles de gestion et d’utilisation sont fixées avant le début des travaux. D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr » DOC N° 1

9 1- Entoure en rouge le nom du projet
L’Agence Française de Développement (AFD) finance depuis plus de 15 ans des projets d’hydraulique pastorale au Tchad pour une valorisation optimale des zones arides et semi-arides du nord et de l’est du pays. Dans ces zones frontalières avec le Darfour, la conciliation entre les nomades et les sédentaires est un impératif pour la stabilité et le maintien de la paix dans le pays. Dans le cadre du projet « Almy Al Afia » (De l’eau pour la paix), différents types d’ouvrages ont été réalisés. …Le balisage de couloirs de transhumance (« murhâls »), après concertation entre les villageois et les représentants des éleveurs, permet de délimiter des couloirs de 50 à 100m de large. Chacun à un engagement : les agriculteurs s’engagent à ne pas cultiver sur le « murhâl » et les éleveurs s’engagent à ne pas laisser divaguer leurs animaux en dehors du couloir, faute de quoi ils doivent dédommager l’agriculteur. …Des mares naturelles ont été sur creusées le long des couloirs de transhumance afin d’augmenter les capacités de stockage de l’eau, et donc la durée de sa disponibilité pour les animaux. Ces réservoirs saisonniers permettent aux éleveurs de trouver des points d’eau pendant la saison des pluies dans les zones nord et sur la route vers le sud en fin de saison des pluies. Ainsi, les transhumants peuvent ralentir leur descente vers le sud pour rechercher l’eau. Leur arrivée ainsi retardée de quelques semaines laisse le temps aux populations sédentaires du sud d’achever les récoltes, sans risque que des animaux piétinent leurs champs. …Les puits, plutôt situés dans les zones de stationnement des animaux, dans le nord ou dans le sud, constituent des points d’eau permanents essentiels dans les systèmes transhumants. La création de nouveaux puits dans le nord permet d’ouvrir de nouveaux pâturages sous-exploités jusque là. Les puits neufs réalisés par le projet donnent un accès libre et gratuit à l’eau. Il n’y a pas de règle de priorité entre les groupes. Pour les puits réhabilités, les règles de priorité précédemment établies entre groupes restent de rigueur, l’accès à l’eau étant toujours gratuit. Toutes ces réalisations se font sur la base de concertations entre agriculteurs sédentaires et éleveurs nomades et les règles de gestion et d’utilisation sont fixées avant le début des travaux. D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr » Questions: DOC N°1 1- Entoure en rouge le nom du projet 2- Souligne en vert les enjeux de ce projet. 3- Souligne en bleu les moyens mis en œuvre pour atteindre ses objectifs. 4- Souligne en rouge les acteurs de ce projet. 5- Complète la légende. LEGENDE: PROJET ACTEURS DU PROJET ENJEUX MOYENS

10 POURQUOI LE DEPLACEMENT DES ELEVEURS EST-IL NECESSAIRE?
RESPECTER L’ENVIRONNEMENT ET LES CONDITIONS NATURELLES

11

12 Sécheresse Sécheresse Sécheresse Sud Nord Précipitations SEPTEMBRE
Juillet Sécheresse Saison des pluies SAHARA SAHEL REGION TROPICALE

13 DOC N° 2 Présentation du milieu Au Tchad Central, le climat est caractérisé par 3 saisons. Une saison chaude de mars à juin-juillet, une saison des pluies de juillet à septembre et une saison froide (et sèche) d’octobre à février. La végétation passe d’une savane arborée de 15mètres environ et d’un tapis herbacé dense en zone soudanienne, à une steppe d’épineux dans le nord du Sahel (cf. carte 1). La zone sahélo soudanienne est la plus densément peuplée et la plus densément cultivée. C’est aussi une zone où les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont plus fréquents que dans les autres zones traversées par les transhumants. Calendrier de transhumance, une adaptation aux aléas climatiques L’élevage transhumant est caractérisé par des déplacements de faible à grande amplitude (de 50 à plus de 500 km), allant du nord au sud. Les transhumants quittent leurs terroir d’attache en début de saison sèche (vers novembre - décembre), et y reviennent en saison de pluies (à partir de juin-juillet). D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr »

14 ELEVAGE ET TRANSHUMANCE AU TCHAD
Nord – Sud de Nov à Juillet (durant la saison Sèche)

15 (aridité- sécheresse) N’DJAMENA Précipitations de + en + importantes
Faya - Largeau ZONE SAHARIENNE (Désert) Lac TCHAD ZONE SAHELIENNE (aridité- sécheresse) N’DJAMENA Précipitations de + en + importantes du nord au sud Mongo ZONE TROPICALE (Saison sèche- Saison humide) Sarh Transhumance nord-sud De Novembre à Juillet (durant la saison sèche) ORGANISATION DE l’ESPACE TCHADIEN

16 UN ECHEC DE SEDENTARISATION DES ELEVEURS
EXTRAIT VIDEO N° 3 UN ECHEC DE SEDENTARISATION DES ELEVEURS

17  NON RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT
QUESTIONS: 1- Qu’a-t-on tenté au Tchad dans les années 60? 2-Quels étaient les objectifs? 3- Pourquoi cela a-t-il été un échec? REPONSES: 1- Mise en place d’un élevage intensif 2- Objectifs: Sédentariser les éleveurs Alimenter en viande le marché centre africain. 3- Echec: Trop cher Transhumance nécessaire pour lutter contre la sécheresse.  NON RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

18 QUELS SONT LES RESULTATS DU PROJET ALMY AL AFIA?
PEUT ON PARLER DE DEVELOPPEMENT DURABLE?

19 Résultats économiques
Les résultats obtenus sont spectaculaires : augmentation de la taille des cheptels, amélioration sensible de la production et du revenu des éleveurs, recul de la désertification, pacification des relations entre populations nomades et sédentaires. Résultats économiques L’augmentation du nombre de points d’eau utilisables par les animaux a permis d’ouvrir à l’élevage de nouveaux pâturages et a entraîné un accroissement de la production animale estimé à UBT (tête de bétail) par an. -Résultats environnementaux -Compte tenu du maillage des points d’eau et du faible débit des puits, les prélèvements opérés sur la nappe n’ont pas d’effet négatif significatif sur la ressource qui est renouvelable (aucune nappe fossile utilisée) ; - amélioration de la repousse et de la biodiversité des pâturages du fait de la présence d’animaux de diverses espèces (ovins, caprins, bovins et camelins) pendant de courtes périodes par l’effet conjugué du piétinement (ameublissant les sols) et transport de graines par le biais des excréments animaux (certaines graines doivent être prédigérées pour pouvoir germer) ; -comparativement à d’autres types d’élevage intensifs alimentés à partir de productions agricoles fortement utilisatrices de mécanisation, l’élevage mobile est faiblement émetteur de gaz à effet de serre. Résultats sociaux Le projet permet de sécuriser un mode de production et d'organisation traditionnel, l'élevage transhumant, auquel les éleveurs sont très attachés, et qui se révèle parfaitement adapté à la mise en valeur et à la préservation des écologies des zones arides. En cela, il devrait contribuer à renforcer la cohésion sociale de la zone et à limiter les mouvements de migrations des éleveurs vers les centres urbains et la capitale. D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr »

20 1- Qu’est ce que la pratique du « confiage »?
QUESTIONS: 1- Qu’est ce que la pratique du « confiage »? 2- Quels sont les 2 résultats ainsi obtenus? 3- a/ Quel est le risque ainsi évité? b/ Dans quelle région proche rencontre -t- on ce problème? c/ Quels en sont les résultats? REPONSES: Confiage: Le bétail des agriculteurs est confié à des éleveurs nomades . Résultats: Remise en place de liens entre éleveurs et agriculteurs. Les enfants d’agriculteurs qui étaient chargés de garder les troupeaux peuvent aller à l’école. Risques évités: Conflits et guerres entre éleveurs et agriculteurs. Région proche en guerre: Le Darfour au Soudan Des milliers de morts Mise en place de camps de réfugiés au Tchad pour accueillir les populations qui fuient les affrontements. Intervention des forces armées internationales (ONU et UE)

21 Photo: AFP/Philippe Hughen
Camp de réfugiés de darfouris à Goz Beida, dans le sud du Tchad, en mars dernier.

22

23

24 CONCLUSION - A-t-on produit des richesses économiques qui permettent à la population de vivre? OUI.  Le projet est VIABLE. OUI.  Le projet est DURABLE A-t-on protégé l’environnement tout en utilisant les ressources du territoire? OUI.  Le projet est EQUITABLE A-t-on amélioré les conditions de vie des habitants actuels en rétablissant plus d’égalité? - Qu’a-t-on transmis aux générations futures? La paix La possibilité d’aller à l’école. Un niveau de vie meilleur Un environnement pas trop dégradé Le projet fait preuve de solidarité Vis-à-vis des générations futures. SOLIDARITE INTER GENERATIONNELLE (entre les générations)

25 DD La fleur du développement durable ECONOMIE VIABLE? EQUITABLE?
ENVIRONNEMENT SOCIETE DURABLE? Développement durable? Une action s’inscrit dans le développement durable quand elle concilie les 3  E: Economie (nos besoins pour vivre)Viable Equité sociale ( plus d’égalité entre les hommes)Equitable Environnement ( est il capable de répondre à nos besoins actuels et à venir?)Durable QUI DECIDE? GOUVERNANCE

26 A QUOI CA SERT D’ETRE SOLIDAIRE?
MISE EN PERSPECTIVE: A QUOI CA SERT D’ETRE SOLIDAIRE?

27 Solidarité Nord / Sud au Tchad DIPLOMATIE VERTE?
A quoi ça sert d’être solidaire? Le développement durable: Une solution pour anticiper les crises?

28 Un Groupe au service du développement
Institution financière, l’Agence Française de Développement (AFD) est au cœur du dispositif français de l’aide publique en faveur des pays pauvres. Sa mission : participer au financement du développement. L’AFD s’est vue confier par L’état français le rôle d’opérateur-pivot de la politique de coopération française, coordonnée par le secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie. Ses actions en faveur de la croissance économique et de la préservation de l’environnement s’inscrivent directement dans le cadre des Objectifs du Millénaire (OMD). Ces objectifs de développement prioritaires ont été définis en 2000 par les Nations Unies, visant à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici à 2015. D’après le site de l’AFD

29 France: Niveau de vie Très élevé Tchad: Niveau de vie Très bas Plus l’IDH est proche de 1, Plus le niveau de vie est élevé

30 NORD France: (Pays riche) SOLIDARITE NORD / SUD TCHAD: (PMA) SUD
(Pays pauvres) Pays riche/ Pays pauvre

31 MISE EN RECIT: A quoi sert la solidarité?
La solidarité , c’est le fait d’apporter une aide, un soutien à des personnes qui sont plus fragilisées ou en difficulté. L’AFD ( Agence française de développement) est un organisme qui dépend de l’Etat français dont la mission est d’aider à financer des projets de développement dans les pays pauvres. Ses objectifs sociaux et environnementaux respectent ceux définis par L’ONU en 2000: Les objectifs du Millénaire (OMD), notamment, réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici à 2015. Il s’agit donc de solidarité entre Pays riche ( NORD) / Pays pauvre (SUD). On parle de Solidarité NORD / SUD.

32 Solidarité entre les générations
Eleveurs nomades Solidarité entre les générations Transmettre un territoire en paix. Accès à l’éducation des enfants. Activités: Agriculture Elevage Solidarité internationale pays riche/pauvre ECONOMIE Viable? Equitable? Solidarité à l’intérieur du pays ENVIRONNEMENT SOCIETE Conflits d’usages et tensions entre: Agriculteurs sédentaires Eleveurs nomades Durable? Ressources et limites: Terres cultivables Eau( sècheresse, Désertification) Agriculteurs sédentaires AFD Solidarité internationale pays riche/pauvre

33 LEGENDE PROJET Développement durable Modèle de développement AFD
Transmission Aux générations futures Modèle de développement AFD Acteurs du projet Résultats: Territoire con Cerné par le projet Production de richesse (élevage- agriculture) Respect et gestion commune des ressources Absence de conflit (équité dans le partage des ressources) Territoire en paix et accès à l’éducation des enfants Formes de solidarité Solidarité internationale pays riche (Nord) / pays pauvre (Sud) Solidarité à l’intérieur du pays (Intracommunautaire) Solidarité entre les générations (inter générationnelle)

34 Et donc, de lutter contre la pauvreté.
MISE EN RECIT: Dans le projet « Almy Al Afia », il y a 3 formes de solidarité: La solidarité Nord / Sud La solidarité entre les éleveurs et les agriculteurs La solidarité avec les générations futures. Cette solidarité permet de recréer un territoire (espace sur lequel des acteurs (éleveurs et agriculteurs) vont avoir des activités et qu’ils vont transformer). Le modèle de développement qui est choisi, respecte les conditions économiques, sociales et environnementales du développement durable. Ces formes de solidarité vont donc permettre de: Produire davantage de richesse Transmettre un territoire en paix Aux enfants d’aller à l’école et de s’instruire Transmettre un environnement pas trop dégradé Et donc, de lutter contre la pauvreté. On peut ainsi limiter les interventions armées et la mise en place de camps de réfugiés encadrés par les organisations internationales comme les casques bleus pour L’ONU ou l’EUFOR pour L’Union Européenne.

35 MISE EN RECIT: UN RECIT ARGUMENTATIF
POURQUOI LE « PROJET ALMY AL AFIA » S’INSCRIT IL DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE?

36

37

38

39 MISE EN RECIT: UN RECIT EXPLICATIF
QUELLES SONT LES 3 FORMES DE SOLIDARITE DANS LE « PROJET ALMY AL AFIA »? A QUOI SERVENT ELLES?

40

41 CONCLUSION et CRITIQUES
ESSAI DE «  BOUSSOLE «  A DEVELOPPEMENT DURABLE

42 PLACE DE LA SEQUENCE DANS LA PROGRAMMATION ANNUELLE

43 DEVELOPPER L’ESPRIT CRITIQUE EN COMPARANT AVEC UN PROJET DE FORTE DURABILITE
MISE EN PLACE D’UNE RESERVE ANIMALIERE AU KENYA

44 ACTEURS ECONOMIE Viable? Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable?
Modèle de développement de FAIBLE DURABILITE ACTEURS Territoire Transmission Aux générations futures Solidarité sur le territoire entre les différents acteurs ECONOMIE Viable? Solidarité avec les générations futures Modèle de développement Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable? ACTEURS ACTEURS

45 ECONOMIE Viable? Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable? ACTEURS
Territoire Solidarité sur le territoire entre les différents acteurs Transmission Aux générations futures Modèle de développement ECONOMIE Viable? Solidarité avec les générations futures Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable? ACTEURS ACTEURS Modèle de développement de FORTE DURABILITE

46 DOCUMENTS A IMPRIMER

47 ----------- (Afrique Centrale) PAYS: Questions:
Capitale: POP: Superficie: RES SOURCES: ACTIVITES: CONFLITS ACTEURS DES CONFLITS LOCAUX: ENJEUX: Questions: 1- a/- Dans quel pays a lieu ce reportage? b/- Quelle est sa capitale? Sa population? Sa superficie? 2- a-/ Quels problèmes rencontre t on dans ce pays? b-/ Quels sont les acteurs de ces conflits? 3- a-/ Quelles sont les ressources (les richesses) de ce pays? 4- A quelle catégorie de pays appartient cet Etat? 5 – Quels sont les enjeux (Objectifs très importants à atteindre) dans ce pays? 6 – Quels sont les pays et régions cités dans cet extrait? (Complète la carte) 5 – Où se déroule la suite du reportage?

48

49 1- Entoure en rouge le nom du projet
L’Agence Française de Développement (AFD) finance depuis plus de 15 ans des projets d’hydraulique pastorale au Tchad pour une valorisation optimale des zones arides et semi-arides du nord et de l’est du pays. Dans ces zones frontalières avec le Darfour, la conciliation entre les nomades et les sédentaires est un impératif pour la stabilité et le maintien de la paix dans le pays. Dans le cadre du projet « Almy Al Afia » (De l’eau pour la paix), différents types d’ouvrages ont été réalisés. …Le balisage de couloirs de transhumance (« murhâls »), après concertation entre les villageois et les représentants des éleveurs, permet de délimiter des couloirs de 50 à 100m de large. Chacun à un engagement : les agriculteurs s’engagent à ne pas cultiver sur le « murhâl » et les éleveurs s’engagent à ne pas laisser divaguer leurs animaux en dehors du couloir, faute de quoi ils doivent dédommager l’agriculteur. …Des mares naturelles ont été sur creusées le long des couloirs de transhumance afin d’augmenter les capacités de stockage de l’eau, et donc la durée de sa disponibilité pour les animaux. Ces réservoirs saisonniers permettent aux éleveurs de trouver des points d’eau pendant la saison des pluies dans les zones nord et sur la route vers le sud en fin de saison des pluies. Ainsi, les transhumants peuvent ralentir leur descente vers le sud pour rechercher l’eau. Leur arrivée ainsi retardée de quelques semaines laisse le temps aux populations sédentaires du sud d’achever les récoltes, sans risque que des animaux piétinent leurs champs. …Les puits, plutôt situés dans les zones de stationnement des animaux, dans le nord ou dans le sud, constituent des points d’eau permanents essentiels dans les systèmes transhumants. La création de nouveaux puits dans le nord permet d’ouvrir de nouveaux pâturages sous-exploités jusque là. Les puits neufs réalisés par le projet donnent un accès libre et gratuit à l’eau. Il n’y a pas de règle de priorité entre les groupes. Pour les puits réhabilités, les règles de priorité précédemment établies entre groupes restent de rigueur, l’accès à l’eau étant toujours gratuit. Toutes ces réalisations se font sur la base de concertations entre agriculteurs sédentaires et éleveurs nomades et les règles de gestion et d’utilisation sont fixées avant le début des travaux. D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr » Questions: DOC N°1 1- Entoure en rouge le nom du projet 2- Souligne en vert les enjeux de ce projet. 3- Souligne en bleu les moyens mis en œuvre pour atteindre ses objectifs. 4- Souligne en rouge les acteurs de ce projet. 5- Complète la légende. LEGENDE:

50 -------------------------- (---------------------------)
( ) ( ) ( ) ( ) ORGANISATION DE l’ESPACE TCHADIEN

51  QUESTIONS: 1- Qu’a-t-on tenté au Tchad dans les années 60?
2-Quels étaient les objectifs? 3- Pourquoi cela a-t-il été un échec? REPONSES: 1- 2- Objectifs: 3- Echec:

52 Résultats économiques
Les résultats obtenus sont spectaculaires : augmentation de la taille des cheptels, amélioration sensible de la production et du revenu des éleveurs, recul de la désertification, pacification des relations entre populations nomades et sédentaires. Résultats économiques L’augmentation du nombre de points d’eau utilisables par les animaux a permis d’ouvrir à l’élevage de nouveaux pâturages et a entraîné un accroissement de la production animale estimé à UBT (tête de bétail) par an. -Résultats environnementaux -Compte tenu du maillage des points d’eau et du faible débit des puits, les prélèvements opérés sur la nappe n’ont pas d’effet négatif significatif sur la ressource qui est renouvelable (aucune nappe fossile utilisée) ; - amélioration de la repousse et de la biodiversité des pâturages du fait de la présence d’animaux de diverses espèces (ovins, caprins, bovins et camelins) pendant de courtes périodes par l’effet conjugué du piétinement (ameublissant les sols) et transport de graines par le biais des excréments animaux (certaines graines doivent être prédigérées pour pouvoir germer) ; -comparativement à d’autres types d’élevage intensifs alimentés à partir de productions agricoles fortement utilisatrices de mécanisation, l’élevage mobile est faiblement émetteur de gaz à effet de serre. Résultats sociaux Le projet permet de sécuriser un mode de production et d'organisation traditionnel, l'élevage transhumant, auquel les éleveurs sont très attachés, et qui se révèle parfaitement adapté à la mise en valeur et à la préservation des écologies des zones arides. En cela, il devrait contribuer à renforcer la cohésion sociale de la zone et à limiter les mouvements de migrations des éleveurs vers les centres urbains et la capitale. D’après le site de L’AFD « http://www.afd.fr »

53 1- Qu’est ce que la pratique du « confiage »?
QUESTIONS: 1- Qu’est ce que la pratique du « confiage »? 2- Quels sont les 2 résultats ainsi obtenus? 3- a/ Quel est le risque ainsi évité? b/ Dans quelle région proche rencontre -t- on ce problème? c/ Quels en sont les résultats? REPONSES: Confiage: Résultats: Risques évités: Région proche en guerre:

54 CONCLUSION - A-t-on produit des richesses économiques qui permettent à la population de vivre? . . A-t-on protégé l’environnement tout en utilisant les ressources du territoire? . A-t-on amélioré les conditions de vie des habitants actuels en rétablissant pus d’égalité? - Qu’a-t-on transmis aux générations futures? . ..

55 DD ECONOMIE VIABLE? EQUITABLE? DURABLE? ENVIRONNEMENT SOCIETE
Développement durable? Une action s’inscrit dans le développement durable quand elle concilie les 3  E: Economie (nos besoins pour vivre)Viable Equité sociale ( plus d’égalité entre les hommes)Equitable Environnement ( est il capable de répondre à nos besoins actuels et à venir?)Durable QUI DECIDE? GOUVERNANCE

56

57 LEGENDE Développement durable AFD Résultats: Formes de solidarité

58 ACTEURS ECONOMIE Viable? Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable?
Modèle de développement de FAIBLE DURABILITE ACTEURS Territoire Transmission Aux générations futures Solidarité sur le territoire entre les différents acteurs ECONOMIE Viable? Solidarité avec les générations futures Modèle de développement Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable? ACTEURS ACTEURS

59 ECONOMIE Viable? Equitable? ENVIRONNEMENT SOCIETE Durable? ACTEURS
Territoire Solidarité sur le territoire entre les différents acteurs Transmission Aux générations futures Modèle de développement ECONOMIE Viable? Solidarité avec les générations futures Equitable? SOCIETE ENVIRONNEMENT Durable? ACTEURS ACTEURS Modèle de développement de FORTE DURABILITE


Télécharger ppt "ETUDE DE CAS: LE PROJET « ALMY AL AFIA » « DE L’EAU POUR LA PAIX »"

Présentations similaires


Annonces Google