La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une étude qui sinscrit dans un parcours « architecture et urbanisme »

Copies: 3
LUniversität pour « le savoir et la patrie » Via Triumphalis: grand axe de prestige Kaiser Platz représentation du pouvoir politique. Les outils du «

J.F. Ségard et E. Vial, Nations, Nationalisme, Nationalités en Europe de 1850 à 1920, Ellipse, Un « Kaiser » autrichien? LEurope en 1848.

Une étude qui sinscrit dans un parcours « architecture et urbanisme »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une étude qui sinscrit dans un parcours « architecture et urbanisme »"— Transcription de la présentation:

1

2 Une étude qui sinscrit dans un parcours « architecture et urbanisme »

3

4 Au regard des trois piliers de lenseignement de lhistoire des arts au collège: Période: XIX° siècle Domaine artistique: Les « arts de l'espace » : architecture, urbanisme. Thématique: « Arts, Etats et pouvoir »

5 Extraits de la contribution des disciplines à lévaluation de la culture humaniste, nov 2010, site Eduscol.

6 Les grandes transformations urbanistiques de la ville peuvent elles nous donner des éléments dinformations?

7

8

9 LEurope de 1848 Une confédération de princes et de villes souveraines En 1848, Strasbourg est une ville française (depuis le XVII° s) lAllemagne napparait pas. La confédération germanique est dominée par deux Etats: LEmpire d Autriche et la Prusse

10 En 1910…

11 En 1914 lAllemagne est un Etat Strasbourg et lAlsace -Moselle sont intégrées à cet Etat. LEurope en 1914

12 Une patrie indéfinie Un ennemi commun Une construction nationale basée sur le rejet et lopposition Une élaboration dans le contexte des guerres impériales

13 Paris, 27 octobre 1870 Monsieur, […] L'Alsace sera-t-elle à la France ou à l'Allemagne ? La Prusse compte bien résoudre cette question par la force ; mais la force ne lui suffit pas : elle voudrait bien y joindre le Droit. Aussi, pendant que ses armées envahissaient l'Alsace et bombardaient Strasbourg, vous vous efforciez de prouver qu'elle était dans son droit et que l'Alsace et Strasbourg lui appartenaient légitimement. […] L'Alsace, à vous en croire, est un pays allemand ; donc elle doit appartenir à l'Allemagne.[…] Vous appelez cela le principe de nationalité.[…] Vous croyez avoir prouvé que l'Alsace est de nationalité allemande parce que sa population est de race germanique et parce que son langage est l'allemand. Mais je m'étonne qu'un historien comme vous affecte d'ignorer que ce n'est ni la race ni la langue qui fait la nationalité. Ce n'est pas la race : jetez en effet les yeux sur l'Europe et vous verrez bien que les peuples ne sont presque jamais constitués d'après leur origine primitive. [….] La langue n'est pas non plus le signe caractéristique de la nationalité. […] Vous vous targuez de ce qu'on parle allemand à Strasbourg ; en est-il moins vrai que c'est à Strasbourg que l'on a chanté pour la première fois notre Marseillaise ? Ce qui distingue les nations, ce n'est ni la race, ni la langue. Les hommes sentent dans leur cœur qu'ils sont un même peuple lorsqu'ils ont une communauté d'idées, d'intérêts, d'affections, de souvenirs et d'espérances. Voilà ce qui fait la patrie. […]La patrie, c'est ce qu'on aime. Il se peut que l'Alsace soit allemande par la race et par le langage ; mais par la nationalité et le sentiment de la patrie elle est française. Et savez-vous ce qui l'a rendue française ? Ce n'est pas Louis XIV, c'est notre Révolution de Depuis ce moment, lAlsace a suivi toutes nos destinées ; elle a vécu de notre vie. […]La Patrie pour elle cest la France, lennemi cest lAllemagne Extraits de la lettre de Fustel de Coulange à Théodor Mommsen. La définition allemande de la nation basée sur le sang et la langue: définition ethnique de la Nation La définition française de la nation: lenvie de vivre ensemble et le partage de valeurs communes: définition politique (ou universelle) de la Nation LAlsace appartient à la nation allemande ou la nation française?

14 Pourquoi le programme immobilier public le plus vaste et celui qui a été achevé en premier est lUniversität ( )?

15 Le palais universitaire en construction (1882?), BNU

16 Palazzo Pompéi de Vérone construit en 1530 par Michele Sanmicheli « […]Le langage architectural, dérivé du genre palatial exprimé dans les formes de la Renaissance génoise, ne comporte aucune référence à la "germanitude", contrairement aux incessantes proclamations faites à propos de l'Université. Dans la lignée de Semper, on resta ici dans le mode de l'architecture internationale en usage[…] » K. Nohlen, Construire une capitale Strasbourg impérial ,coll « recherches et documents », tome 56, société savante dAlsace, 1997, p 200

17

18 GermaniaArgentorata Litteris et Patriae Pour le savoir (la culture) et la patrie Mittelbau der Hauptfaçade STRASBOURG, Palais universitaire, Façade ouest,de WARTH, ill. et J. KRAEMER, photogr. (1885) MDLXVII (1567), correspondant à la date de création de la première université à Strasbourg, le Gymnase protestant Jean Sturm MDCCCLXXII (1872), date de fondation de la nouvelle université allemande à Strasbourg

19

20 Les bouleversements de la carte de lEurope entre 1848 et 1914 Lexistence dune définition de la nation, différente de la définition française, fondée sur des principes culturels, ethniques et linguistiques. Laffirmation de la puissance allemande à la fin du XIX° siècle

21

22 J.F. Ségard et E. Vial, Nations, Nationalisme, Nationalités en Europe de 1850 à 1920, Ellipse, Un « Kaiser » autrichien? LEurope en 1848

23 LUniversität pour « le savoir et la patrie » Via Triumphalis: grand axe de prestige Kaiser Platz représentation du pouvoir politique.

24 RuesEléments dinformations Kaiser Wilhelm Roi de Prusse et Ier empereur du II° Reich ( ) Kaiser Friedrich Roi de Prusse et 2eme empereur du II° Reich ( ) Möller Homme politique prussien, Oberpräsident Elsass-Löthringen ( ) ManteuffelMilitaire prussien. Statthalter (gouv.) dAlsace Moselle ( ) HohenholeHommes politiques pro-prussiens: Chlodwig Hohenhole-Schillingsfürst Statthalter ( ) Hermann Hohenhole-Langenburg Statthalter ( ) ApffelAlsacien, bienfaiteur du conservatoire PostRue de la Poste PalastRue du palais VogesenAvenue des Vosges La Prusse acteur de lunité allemande et de la création du II° Empire allemand

25 « Avec son imposante façade de 73 mètres, son avant-corps en portique et son dôme majestueux, il se veut avant tout le symbole du pouvoir politique. Sa décoration renvoie au Zeughaus (Arsenal) de Berlin. Voulu par Guillaume Ier qui a suivi la réalisation de près, il ne fut guère prisé par Guillaume II qui le trouvait trop « éléphantesque » et peu confortable. […]Mais il faut reconnaître quil avait fière allure les jours de grande réception, lorsque, à partir de 1895, laigle prussien et le « W » wilhelmien étaient projetés sur le façade » F. Uberfill, J-L Gyss, A la découverte de la Neustadt in Saison dAlsace n° Alsace, le grand tournant, sept 2010, DNA, pp Kaiserpalast = Palais impérial,STRASBOURG, Palais du Rhin,(1903?) Larchitecture symbole dun pouvoir

26 La famille Hohenzollern: Piliers du II° Reich

27

28 Les grandes villes du II° Reich

29 Carte de la Confédération germanique (1815–1867), ; Aucune référence héraldique à lAutriche

30 Les villes du II° Reich La famille Hohenzollern Les grands serviteurs du Reich : Piliers du II° Reich

31 Une unité nationale impulsée par un homme à la gloire de la Prusse Une légitimation par le concept de nation ethnique La volonté nationale bismarckienne. « Cest sur la force et la puissance de la Prusse que lAllemagne a les yeux fixés. La Prusse doit rassembler ses forces pour le moment propice. Les frontières données à la Prusse par le Congrès de Vienne ne sont pas bonnes. Ce nest pas par les discours et les votes que les grandes questions de notre temps seront résolues […] mais par le fer et le sang. […] Il ny pas de place pour deux en Allemagne.[…] Je veux abattre lAutriche. […] Je veux relever la Prusse et lui donner en Allemagne la situation prépondérante qui lui revient de droit. La monarchie autrichienne est fort peu allemande ; elle ferait donc beaucoup mieux de transplanter son centre à Budapest [en Hongrie] et de sappuyer sur lensemble des peuples qui la composent, plutôt que de courir après le rêve dune suprématie allemande que nous lui disputons et qui ne lui appartient à aucun titre ». Daprès deux discours de Bismarck de 1862 et Un mode daction

32 Helmuth Karl Bernhard, comte von Moltke, né le 26 octobre 1800 à Parchim, mort le 24 avril 1891 à Berlin, est un militaire prussien puis allemand. Il devint chef du grand état- major prussien en 1857 et réorganisa entièrement l'armée, en accord avec Otto von Bismarck. Excellent organisateur, il utilise les chemins de fer pour rassembler les armées et assurer leur ravitaillement. Il écrit des livres sur ce sujet, poursuivant ainsi les travaux de Carl von Clausewitz, dont son fameux Testament.

33 Que Strasbourg est le symbole occidental de lexistence du II° Reich. Cest aussi laffirmation de lAllemagne comme grande puissance européenne, dans la seconde moitié du XIX° siècle. La place prépondérante de la Prusse au détriment de lAutriche dans cet empire. Le rôle central et reconnu de Bismarck et Moltke dans la création du II° Reich.

34

35 LUniversität pour « le savoir et la patrie » Via Triumphalis: grand axe de prestige Kaiser Platz représentation du pouvoir politique. Les outils du « fer et du sang »

36 La Prusse, seule grande puissance allemande Une unité inachevée

37 Un ennemi commun Un objectif commun

38 Paris, 27 octobre 1870 Monsieur, […] L'Alsace sera-t-elle à la France ou à l'Allemagne ? La Prusse compte bien résoudre cette question par la force ; mais la force ne lui suffit pas : elle voudrait bien y joindre le Droit. Aussi, pendant que ses armées envahissaient l'Alsace et bombardaient Strasbourg, vous vous efforciez de prouver qu'elle était dans son droit et que l'Alsace et Strasbourg lui appartenaient légitimement. […] L'Alsace, à vous en croire, est un pays allemand ; donc elle doit appartenir à l'Allemagne.[…] Vous appelez cela le principe de nationalité.[…] Vous croyez avoir prouvé que l'Alsace est de nationalité allemande parce que sa population est de race germanique et parce que son langage est l'allemand. Mais je m'étonne qu'un historien comme vous affecte d'ignorer que ce n'est ni la race ni la langue qui fait la nationalité. Ce n'est pas la race : jetez en effet les yeux sur l'Europe et vous verrez bien que les peuples ne sont presque jamais constitués d'après leur origine primitive. [….] La langue n'est pas non plus le signe caractéristique de la nationalité. […] Vous vous targuez de ce qu'on parle allemand à Strasbourg ; en est-il moins vrai que c'est à Strasbourg que l'on a chanté pour la première fois notre Marseillaise ? Ce qui distingue les nations, ce n'est ni la race, ni la langue. Les hommes sentent dans leur cœur qu'ils sont un même peuple lorsqu'ils ont une communauté d'idées, d'intérêts, d'affections, de souvenirs et d'espérances. Voilà ce qui fait la patrie. […]La patrie, c'est ce qu'on aime. Il se peut que l'Alsace soit allemande par la race et par le langage ; mais par la nationalité et le sentiment de la patrie elle est française. Et savez-vous ce qui l'a rendue française ? Ce n'est pas Louis XIV, c'est notre Révolution de Depuis ce moment, lAlsace a suivi toutes nos destinées ; elle a vécu de notre vie. […]La Patrie pour elle cest la France, lennemi cest lAllemagne Extraits de la lettre de Fustel de Coulange à Théodor Mommsen La définition allemande de la nation basée sur le sang et la langue définition ethnique de la Nation La définition française de la nation: lenvie de vivre ensemble et le partage de valeurs communes Définition politique de la Nation La Prusse unifie lAllemagne contre lennemi commun par la guerre. LAlsace appartient à la nation allemande ou la nation française?

39 Départ des prisonniers Français, Illustrated London News du 15 octobre 1870

40 Que le Reich sest effectivement construit par le fer et le sang. Que lunité allemande se fait par opposition. Que les destructions de la guerre de 1870 ont été massives et quelles ont touché les populations locales. Si on intègre à lexemple létude des constructions religieuses de la Neustadt, le quartier wilhelmiem peut aussi traduire limportance de la religion protestante dans la construction nationale allemande (érection de léglise Saint-Paul) mais aussi la spécificité du Reichsland Elsass-Lothringen avec les constructions de léglise catholique paroissiale (Saint-Pierre- le-Jeune) ou de léglise catholique de garnison (Saint-Maurice).

41 Parmi les nombreux ouvrages édités sur le quartier wilhelmien de Strasbourg: K. NOHLEN, Construire une capitale Strasbourg impérial de 1870 à 1918 –les bâtiments officiels de la Place impériale, publication de la société savante dAlsace, Collection « recherches et documents » tome 56, COLLECTIF. Strasbourg : panorama monumental et architectural des origines à Strasbourg, COLLECTIF. Strasbourg, urbanisme et architecture : des origines à nos jours. Strasbourg, Oberlin, COLLECTIF. Saison dAlsace n°45, Alsace, le grand tournant, septembre 2010, DNA. Pour les questions nationales et politiques européennes parmi tant dautres… P. MILZA et S. BERNSTEIN, LAllemagne de 1870 à nos jours, Colin U, P. MILZA et S. BERNSTEIN, Histoire de l'Europe - Du XIXe siècle au début du XXIe siècle, Hatier, coll Initial, J-F SEGARD et E. VIAL, Nation, Nationalisme, Nationalités en Europe de 1850 à 1920 (Atlas), Ellipses, Ressources photographiques et cartographiques. Le site de la Bibliothèque Nationale Universitaire permet daccéder à une multitude de cartes, plans de Strasbourg et à de nombreuses photographies et cartes postales de lépoque. La base numérique du patrimoine dAlsace sur le site du CRDP dAlsace Dossiers: - La Neustadt de Strasbourg ( ) et STRASBOURG (1871 – 1918) donnent de nombreuses photographies de monuments et bâtiments wilhelmiens. - Construction de la NEUSTADT, fournit un rapide et clair aperçu du projet architectural et de ses ambitions politiques - Un dossier devrait paraître aussi au cours de lannée 2011 sur La ville impériale de Strasbourg. Ressource numérique: Article sur le palais universitaire F. LOYER, Le palais universitaire de Strasbourg: culture et politique au XIXe siècle en Alsace. In revue de lArt, 1991, n°91. pp

42 Dautres documents mis à disposition

43

44

45 1919

46 Historien allemand ( ). Un des plus célèbres historiens de l'Antiquité classique au XIXe siècle. Il reçut le prix Nobel de 1902 pour l'ensemble de son œuvre […]Son Histoire des Romains ( , traduite en français et publiée en 8 volumes par M. Alexandre) renouvelle l'étude de l'histoire romaine. En dépit de la vive admiration que suscita son oeuvre en France, ses virulentes critiques et ses positions sur la question de l'Alsace lui valurent au lendemain des événements de 1870 l'hostilité des grands historiens français contemporains.

47

48

49 Le palais Universitaire en construction (1880?) BNU


Télécharger ppt "Une étude qui sinscrit dans un parcours « architecture et urbanisme »"

Présentations similaires


Annonces Google