La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TP5, Brassage génétique chez les diploïdes. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TP5, Brassage génétique chez les diploïdes. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur."— Transcription de la présentation:

1 TP5, Brassage génétique chez les diploïdes

2 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur du poil » Gamète :100 % de gamètes porteurs de lallèle n Génération P : Souris blanche x Souris noire Phénotype : [blanche] x [noire] On pose lhypothèse quun seul gène code pour la couleur des souris. Soit n lallèle codant pour la couleur blanche et N codant pour la couleur noire. Génotype : (n/n) x (N/N) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle N Les souris de la génération P étant de lignée pure, elles sont homozygotes pour le caractère de la couleur : Fécondation Génération F1 :Souris noires Génotype : (n/N) nN Les souris étant hétérozygotes et de phénotype noir, lallèle N est dominant sur lallèle n.

3 Gamète : 50 % de gamètes porteurs de lallèle n et 50% de gamètes porteurs de lallèle N Souris F1 x Souris blanche Phénotype : [noire] x [blanche] On connaît le génotype de la souris F1 : Génotype :(n / N) x (n / n) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n (n/N) Lallèle n étant récessif devant lallèle N, la souris blanche est donc homozygote :(n/n) nNnNnnnn nn NNnn nn

4 Gamète :50 % de gamètes porteurs de lallèle N et 50% de gamètes porteurs de lallèle n Souris F1 x Souris blanche Phénotype : [noire] x [blanche] On connaît le génotype de la souris F1 : Génotype :(N/n) x (n/n) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n (N/n) Lallèle n étant récessif devant lallèle N, la souris blanche est donc homozygote :(n/n) Fécondation Gamètes F1 Gamètes Tableau de croisement : nN n(n/n)(n/N) 1/2 1 Soit 50% de souris (n/n) de phénotype [blanc] et 50% de souris (n/N) de phénotype [noir]

5 Fécondation 50% de souris (n/n) et 50% de souris (n/N) Génération F2 : 50% de souris [blanche] et 50% de souris [noire] Nombres obtenus par lexpérience : 47 souris50 souris Les proportions étant similaires, lhypothèse est validée : la couleur nest gouvernée que par un gène. Attention il faut aller jusquà la F2 pour valider lhypothèse : ex p79 Gamète :50 % de gamètes porteurs de lallèle N et 50% de gamètes porteurs de lallèle n Souris F1 x Souris blanche Phénotype : [noire] x [blanche] On connaît le génotype de la souris F1 : Génotype :(N/n) x (n/n) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle n (N/n) Lallèle n étant récessif devant lallèle N, la souris blanche est donc homozygote :(n/n)

6 Pour le caractère « état du poil » Gamète :100 % de gamètes porteurs de lallèle F Génération P : Souris à poils frisés x Souris à poils raides Phénotype : [poils frisés] x [poils raides] On pose lhypothèse quun seul gène code pour létat des poils des souris. Soit F lallèle codant pour les poils frisés et f codant pour les poils raides. Génotype :(F/F) x (f/f) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle f Les souris de la génération P étant de lignée pure, elles sont homozygotes pour le caractère de létat du poil : Fécondation Génération F1 :Souris à poils frisés Génotype : (f/F) Ff Les souris étant hétérozygotes et de phénotype frisé, lallèle F est dominant sur lallèle f.

7 Fécondation 50% de souris (f/f) et 50% de souris (f/F) Génération F2 : 50% de souris [raide] et 50% de souris [frisé] Nombres obtenus par lexpérience : 49 souris48 souris Les proportions étant similaires, lhypothèse est validée : létat du poil nest gouvernée que par un gène. Attention il faut aller jusquà la F2 pour valider lhypothèse : ex p79 Gamète :50 % de gamètes porteurs de lallèle F et 50% de gamètes porteurs de lallèle f Souris F1 x Souris raide Phénotype : [frisé] x [raide] On connaît le génotype de la souris F1 : Génotype :(F/f) x (f/f) Méiose 100 % de gamètes porteurs de lallèle f (F/f) Lallèle f étant récessif devant lallèle F, la souris à poils raides est donc homozygote

8 Gamète : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle F Génération P : Souris blanche frisée x Souris noire raide Phénotype : [blanche, frisée] x [noire, raide] Génotype : nnnn FFFF Méiose n F n n F F ; N N f f ; x NNNN ffff 100 % de gamètes porteurs de lallèle N et de lallèle f N f Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

9 Gamète : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle F Génération P : Souris blanche frisée x Souris noire raide Phénotype : [blanche, frisée] x [noire, raide] On pose lhypothèse quun seul gène code pour létat des poils des souris. Soit f lallèle codant pour létat raide et F codant pour létat frisée. Génotype : Méiose n F n n F F ; N N f f ; x 100 % de gamètes porteurs de lallèle N et de lallèle f N f Fécondation Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

10 Gamète : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle F Génération P : Souris blanche frisée x Souris noire raide Phénotype : [blanche, frisée] x [noire, raide] On pose lhypothèse quun seul gène code pour létat des poils des souris. Soit f lallèle codant pour létat raide et F codant pour létat frisée. Génotype : Méiose n F n n F F ; N N f f ; x 100 % de gamètes porteurs de lallèle N et de lallèle f N f Fécondation n F N f Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

11 Gamète : 100 % de gamètes porteurs de lallèle n et de lallèle F Génération P : Souris blanche frisée x Souris noire raide Phénotype : [blanche, frisée] x [noire, raide] On pose lhypothèse quun seul gène code pour létat des poils des souris. Soit f lallèle codant pour létat raide et F codant pour létat frisée. Génotype : Méiose n n F F ; N N f f ; x 100 % de gamètes porteurs de lallèle N et de lallèle f Fécondation n F N fGénération F1 :Souris noires frisées Génotype : N n F f ; Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

12 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : Méiose N n F f ; n n f f ;x n N n f n f n F f N Ff Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

13 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : Méiose N n F f ; n n f f ;x n N n f n f n F f N Ff Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

14 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : Méiose N n F f ; n n f f ;x n N n f n f n F f N Ff n N n F f 4 types de gamète possible Hypothèse : les deux gènes sont indépendants

15 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : Méiose N n F f ; n n f f ;x 25% de gamète (N;F)Gamète : 25% de gamète (N;f) 25% de gamète (n ;F) 25% de gamète (n ;f) 100% de gamète (n,f) Fécondation Génération F2 : 25% de souris [noires frisées] 25% de souris [noires raides] 25% de souris [blanches frisées] 25% de souris [blanches raides] Ces proportions ne correspondent pas au quantité de lexpérience, lhypothèse nest donc pas validée : les deux gènes ne sont pas indépendants. Hypothèse : les deux gènes sont indépendants Attention à indiquer les génotypes ainsi que les quantités de lexpérience.

16 Génotype : N N f f Génération P : Souris noire raide x Souris blanche frisée Phénotype : [noire, raide] x [blanche, frisée] n n F F x Gamète : 100 % de gamètes (n,F) nnnn F FFF Méiose n F NNNN ffff N f 100 % de gamètes (N,f) Hypothèse : les deux gènes sont liés

17 Génotype : n n F F Génération P : Souris blanche frisée x Souris noire raide Phénotype : [blanche, frisée] x [noire, raide] N N f f x Gamète : 100 % de gamètes (n,F) Méiose n F N f 100 % de gamètes (N,f) Fécondation Génération F1 :Souris noires frisées Génotype :n N F f Hypothèse : les deux gènes sont liés

18 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : n N F f n n f f x nNnN F fFf Méiose Gamètes parentaux : (sans crossing over ) n F N f Une majorité de gamètes en égales proportions porteurs de (n,F) ou de (N,f) Gamètes recombinés : (avec crossing over ) n f N F Une minorité de gamètes en égales proportions porteurs de (N,F) ou de (n,f) Hypothèse : les deux gènes sont liés

19 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : n N F f n n f f x Méiose Gamète : 100% de gamète (n,f) Fécondation Une majorité de gamètes parentaux égales proportions porteurs de (n,F) ou de (N,f) Une minorité de gamètes recombinés en égales proportions porteurs de (N,F) ou de (n,f) Hypothèse : les deux gènes sont liés Génération F2 : On a bien une majorité et en égales proportions (40 et 42) de ces phénotypes parentaux. Majorité en égales proportions de phénotypes parentaux [blanches frisées] et [noires raides] Minorité en égales proportions de phénotypes [blanches raides] et [noires frisées] Et quelques phénotypes recombinés en égales proportions (8 et 7). Attention à indiquer les génotypes ainsi que les quantités de lexpérience.

20 Souris F1 x Souris blanche raide Phénotype : [noire frisée] x [blanche raide] Génotype : n N F f n n f f x Méiose x% de gamète (n,F) x% de gamète (N,f) 100% de gamète (n,f) Fécondation Génération F2 : Phénotypes parentaux On a bien une majorité et en égales proportions (40 et 42) de ces phénotypes parentaux. y% de gamète (n,f) y% de gamète (N,F) Avec x supérieur à y x% de souris [blanches frisées] x% de souris [noires raides] y% de souris [blanches raides] y% de souris [noires frisées] Phénotypes recombinés Et quelques phénotypes recombinés en égales proportions (8 et 7). Hypothèse : les deux gènes sont liés Attention à indiquer les génotypes ainsi que les quantités de lexpérience. Gamètes parentaux Gamètes recombinés

21


Télécharger ppt "TP5, Brassage génétique chez les diploïdes. 1.Montrer que chacun des caractères que vous identifierez est gouverné par un gène. Pour le caractère « couleur."

Présentations similaires


Annonces Google