La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES POUR LECOLE MATERNELLE Animation du 24 octobre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES POUR LECOLE MATERNELLE Animation du 24 octobre 2007."— Transcription de la présentation:

1 ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES POUR LECOLE MATERNELLE Animation du 24 octobre 2007

2 MATERNELLE … ECOLE… ??? LE CONTEXTE : RAPPORT DU HCE RAPPORT DES PARENTS A LECOLE MATERNELLE NI-NI … OU LE BON EQUILIBRE

3 Mieux encore réaliser la mission des apprentissages de lEM … … en respectant sa spécificité 4 thématiques, issues des constats des visites de classe : LE SENS DES ACTIVITES POUR LES ELEVES; LE RENFORCEMENT DU RÔLE DU MAÎTRE et LORGANISATION DES TEMPS PRIVILEGIES DAPPRENTISSAGE; FAIRE CONNAÎTRE; UNE PRIORITE DE LEM : LE LANGAGE

4 RETOURS AUX PROGRAMMES… Introduction Programmes de lEM

5 APPRENTISSAGES PREMIERS… … MAIS APPRENTISSAGES AUSSI… AUSSI, ETRE ACTEUR… APPRENDRE A TRAVAILLER DANS UNE INTENTIONNALITE => PEDAGOGIE DU PROJETPEDAGOGIE DU PROJET

6 APPRENDRE… AUSSI AVEC « LA MAÎTRESSE » PEDAGOGIE DE LA SITUATION, DE LA SOLLICITATION, DES EXPERIENCES, DE LA DECOUVERTE, DE LEMOTION… MAIS AUSSI… APPRENDRE AVEC ET GRÂCE AU MAÎTRE : « On apprend à faire avec autrui ce quon pourra faire seul plus tard »

7 PEDAGOGIE DE LINTERACTION ET DE LETAYAGE QUE SE PASSE-T-IL DE PLUS, DE DIFFERENT AVEC LE MAÎTRE ? IL … rappelle le but dactivité et maintient lattention rappelle les consignes, les fait reformuler, les explicite guide dans le choix des démarches Encourage prend en charge certains aspects de la tâche …

8 PEDAGOGIE DE LINTERACTION ET DE LETAYAGE (suite) simplifie/complexifie la situation assure la prise de conscience : fait verbaliser les résultats et les démarches, donne des informations sur le résultat et les procédures, favorise lauto- évaluation fait expliciter, argumenter accompagne les actions par le langage fait confronter, comparer, gérer les échanges,… observe et évalue les élèves incite à faire seul ce qui a été réussi avec le maître Développe le langage en situation

9 DES TEMPS PRECIEUX, donc… A ORGANISER SE POSER LA QUESTION DE LA FREQUENCE DES OFFRES DINTERACTION ET DETAYAGE PLUSIEURS FOIS PAR SEMAINE PAR ELEVE UN MEILLEUR EQUILIBRE A ADOPTER ENTRE TEMPS COLLECTIFS, PERSONNELS, DE GROUPES ET D ATELIERS DIRIGES

10 DES TEMPS PRECIEUX, donc… A ORGANISER SE DEDIER VRAIMENT A UN GROUPE : ORGANISATION DES ATELIERS MODALITE PREGNANTE :

11 App M

12 PROPOSITIONS POUR ACCROÎTRE LE RÔLE DU MAÎTRE

13 M SD Auto dirigé M SD Auto dirigé M SD Auto dirigé

14 RETOURS AUX PROGRAMMES… « Les enseignants partagent avec les parents l'éducation des enfants qui leur sont confiés. Cette situation impose confiance et information réciproques. Il est important que l'école explique, fasse comprendre et justifie ses choix, qu'elle donne à voir et à comprendre ses façons de faire. Elle doit prendre le temps d'écouter chaque famille et lui rendre compte fidèlement des progrès ou des problèmes passagers rencontrés par son enfant. La qualité de cette relation est le socle de la nécessaire co-éducation qu'école et famille ne doivent cesser de construire. »

15 VALORISER … POUR CHANGER, AMELIORER LE REGARD DES PARENTS SUR LES ENJEUX DE LECOLE MATERNELLE : LE CAHIER DE VIE; LES CAHIERS DACTIVITE : Mention des objectifs, compétences, consignes… Structuration des traces attractives : « UN BEAU CAHIER »

16 POUR LA REUSSITE DE CHACUN « La responsabilité de l'école maternelle est donc double. Il lui appartient d'abord de mener à bien les apprentissages premiers. Il lui appartient aussi d'engager tous ses élèves, sans exception, dans cette première étape des apprentissages fondamentaux, sans laquelle l'entrée dans l'écrit ne saurait être réussie.»

17 POUR LA REUSSITE DE CHACUN Enquête Insee : « les acquis de lEM expliquent pour 50% le niveau atteint en fin de primaire » Rapport HCE : « Il existe une forte corrélation entre le niveau de compétences à lentrée au CP et laccès en 6ème à lâge normal »

18 POUR LA REUSSITE DE CHACUN « pédagogie spécifique de lEM » ne signifie pas pour autant… se satisfaire de la « maturation », du rythme propre à chacun, Ne dédouane pas dune visée propédeutique à lEcole Elémentaire Cest notamment le rôle de la GS : Conduire des ateliers de besoins dans la perspective de la maîtrise par TOUS des compétences de fin dEM.

19 POUR LA REUSSITE DE CHACUN Mais ni apprentissage forcé « type mini-CP », ni pédagogie de la systématisation, ni enseignement piloté par des connaissances pré- établies ( ex: syllabes …) Mais une pédagogie de la découverte, de la structuration, favorisant les apprentissages conceptuels

20 POUR LA REUSSITE DE CHACUN Une PEDAGOGIE VOLONTARISTE

21 LE LANGAGE : COMPETENCE PRIMORDIALE POUR LA REUSSITE DES APPRENTISSAGES A LECOLE QUELQUES RAPPELS SUR LA PEDAGOGIE DU LANGAGE DES ATELIERS EN PETITS GROUPES REGULIERS DES SITUATIONS DE COMMUNICATION : LE RETOUR DE LINTENTIONNALITE

22 LE LANGAGE : COMPETENCE PRIMORDIALE POUR LA REUSSITE DES APPRENTISSAGES A LECOLE UN REGISTRE A NE PAS NEGLIGER: LE LANGAGE DEVOCATION : Introduction orale au langage de lécrit; Suppose de ne pas se contenter de situations dévocation, mais dêtre attentif aux formes du langage; Le maître véhicule un langage de scolarisation et non plus seulement de communication; Une attention au langage du maître;

23 Le langage dEVOCATION (Suite) Sortir du dialogue : poser les références, expliciter ses propos Tenir des énoncés plus longs et mieux articulés; Se repérer dans le temps par rapport à une origine et utiliser les marques verbales; Exploiter et non pas seulement aborder les textes littéraires : travail de la compréhension, mais aussi mémorisation de séquences écrites, de scenarii dhistoires.

24 EN GUISE DE CONCLUSION LECOLE MATERNELLE PEUT PROGRESSER ENCORE SANS REMISE EN CAUSE GLOBALE MAIS EN ACCROISSANT LA QUALITE ET LA QUANTITE DES SITUATIONS DAPPRENTISSAGE SANS RENONCER A SES DEMARCHES SPECIFIQUES

25 ET EN ORGANISANT LES PARCOURS DES ELEVES : « Les divers champs disciplinaires n'émergent que progressivement tout au long de l'école primaire. Ils n'existent pas à l'école maternelle dont les programmes ne contiennent pas de liste de connaissances à retenir ni même de répartition horaire. Cela ne signifie pas, bien au contraire, que les enfants n'y apprennent rien. La programmation des apprentissages doit y être aussi rigoureuse et exigeante que dans les cycles de l'école élémentaire. »

26 TOUT UN PROGRAMME … !!!


Télécharger ppt "ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES POUR LECOLE MATERNELLE Animation du 24 octobre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google