La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

10 réflexes pour bien démarrer :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "10 réflexes pour bien démarrer :"— Transcription de la présentation:

1 10 réflexes pour bien démarrer :

2 PLAN DÉTAILLÉ

3 1. la classe : des repères stables et sécurisants
2. les rituels d’accueil 3. l’emploi du temps 4. les stratagèmes  5. l’estime de soi

4 6. les évaluations 7. le travail en équipe : s’adapter 8. le lien avec le milieu ordinaire 9. la pédagogie de projet 10. les outils pour le maître

5 Des espaces facilement identifiables :
1. La classe l’espace classe doit être suffisamment chaleureux et offrir des repères stables et sécurisants. Les espaces doivent être clairement identifiables et adaptés à tous . La classe : un espace structuré, repérant et rassurant. Des espaces facilement identifiables : Disposer la classe en fonction des possibilités, de l’âge des enfants et de leur problématique.

6

7 Un exemple : l’atelier de lecture et d’écriture :
Mettre à la disposition des élèves, des écrits de référence utiles à la lecture et à l’écriture. des fiches A4 plastifiées des mots outils, de certaines structures syntaxiques courantes, de formes verbales observées… rappeler les stratégies de bases de lecture : soit avec une phrase de référence et un code couleur soit verbalement (en étayage) Le mur des mots (classement par ordre alphabétique de mots issus des situations de la classe) Boîte avec les mots des phrases cadeaux… Le but : faciliter la réussite à une tâche en : Allégeant la prise en charge au niveau cognitif, Affichant des référents lisibles et accessibles pour rendre autonome.

8 Des repères stables et sécurisants :
L’affichage : maisons de sons, référents, tableau d’accueil pour se repérer dans le temps… La disposition des tables : Un exemple : l’aménagement de petits îlots avec un tableau face à l’élève afin de lui éviter trop de stimulations et d’optimiser l’ attention et la concentration. Objectif : Répondre à la problématique de certains enfants dispersés, agités. Cette agitation et cette dispersion sont souvent la manifestation d’une angoisse, d’une insécurité. L’enseignant se doit de prendre en charge cet aspect afin de permettre à l’élève d’entrer dans les apprentissages (obligation de moyens)

9 L’emploi du temps des élèves :
Certains élèves sont très angoissés avec la notion de temps « qu’est-ce qu’on fait après, il est quelle heure ?,… » Afficher l’emploi du temps sous forme de pictos que l’élève retourne dès que l’activité est achevée.. (prévoir des jeux d’anticipation…) Selon l’âge des élèves fabriquer des petites horloges et davantage insister sur la durée de l’activité et non plus seulement sur la succession des événements les uns par rapport aux autres.

10 2. les rituels d’accueil Constat : les repères spatiaux temporels sont souvent à renforcer voire à construire. Mon souci dès le début a été de trouver une solution qui n’ennuie personne (élèves et maître !!!) éviter les redites de maternelles tout en visant les objectifs indispensables à l’acquisition d’autres compétences. Un exemple : les tâches du matin : Constitution de 4 équipes Équipe du printemps : la date (hier, avant hier, demain, après demain) avec trace écrite (se repérer dans le temps, connaître le jour, la date, le mois,..) Équipe de l’été : les élèves sont chargés de faire un relevé de la température et avec un pluviomètre calculent la quantité d’eau tombée la nuit (lien avec le projet d’activité) Équipe de l’automne : sondage avec réalisation d’un graphique (résolution de problème) Équipe de l’hiver : déchiffrage d’un mot ou d’une phrase (lecture) Durée 30mn avec exposé du travail aux autres élèves.

11

12 3. l’emploi du temps Veiller à une bonne répartition du temps scolaire et éducatif : tous les enfants n’ont pas les mêmes besoins. L’atelier éducatif doit se faire en lien avec le scolaire : amont ou aval. Ne pas hésiter à marquer des temps de pause, de relaxation. Même si le français et les mathématiques sont dominants, ne pas hésiter à utiliser les arts visuels et la découverte du monde comme support d’apprentissage.

13 4. les stratagèmes : le rôle du jeu dans l’apprentissage.
Le jeu est une activité où l’enfant est amené simultanément à penser, ressentir et agir. Le jeu est donc source de plaisir, il éveille toujours l’intérêt. Dès lors on est dans le cognitif donc on apprend. À nous, de structurer cet apprentissage. Les outils de remédiations : les alphas La maison des mots outils en mathématiques : sondages avec des abaques, des graphiques à partir de situations de classe, des jeux de bataille….

14 5. l’estime de soi Les élèves ont souvent une très mauvaise image d’eux mêmes : En cause : les échecs scolaires , un environnement familial et social fragilisé.  On est souvent les derniers en qui ils ont confiance. Il faut vraiment faire attention à la manière de s’adresser à eux. toujours les valoriser Ex de quelques phrases à éviter. Pour les enfants violents et agressifs, souvent, un simple geste sur l’épaule suffit à ramener la contenance. Lui redire votre confiance « ça va aller ». Il arrive aussi que des élèves explosent en crise. Dans tous les cas, il faut éviter aux autres ce spectacle et demander à l’éducateur de sortir avec l’enfant. Une fois la crise passée, le dialogue peut à nouveau s’instaurer. La sanction Toujours distinguer l’acte / de l’enfant L’enfant ne se résume pas à ce qu’il a fait. Il faut aider l’enfant à accepter la responsabilité de son acte sans l’enfermer dedans.

15 les évaluations : Point de départ incontournable: les Évaluations Nationales GS, Les évaluations CP, CE1 Outils de référence plus spécialisés : dictée Ferreiro, les M.A.C.L.E., Tedi Math, O52 pur la compréhension Orale, Construction du langage à l’école maternelle chez Accès Editions. …,

16 7.le travail en équipe Le travail en équipe permet une approche globale de l’enfant. Attention toutefois à bien marquer les limites de son champs d’investigation : Montrer à l’enfant que l’on a entendu sa détresse, son appel, sa violence mais lui dire par des mots simples qu’il pourra en parler avec la psychologue. Mais dès que possible, monter des projets d’activités, avec les partenaires de l’établissement, au regard des projets individualisés. Un exemple : l’atelier théâtre mené sur 6 semaines avec la psychomotricienne Objectifs : travailler l’occupation de l’espace (le corps en mouvement), l’affirmation de soi, le langage (mémoriser de manière ludique des textes connus…) Support : comptine appartenant au patrimoine des chansons enfantines (mon âne a bien mal à sa tête) distribution de jeux de rôles et réalisation d’un album.

17 9. la pédagogie de projet But :Trouver des thématiques qui permettent d’avancer toute l’année avec des problématiques qui portent les élèves : incontournable Exemple de projets transversaux : « Comment le patrimoine architectural peut aider au développement du geste graphique ». année scolaire 2006/2007. « Le chant comme préalable au développement de la conscience phonologique et du langage. » année scolaire 2007/2008 ; IME Saint Omer/école Camus d’Arques. « Voyage au cœur des natures mortes ou comment créer un jardin qui soit le reflet d’une œuvre d’art » année scolaire 2008/2009 ; Projet mené avec le CP Michelet de Saint Omer. « Le jardin comme décor au chant lyrique et fabliaux du Moyen –âge » année scolaire 2009/2010 ; Projet mené avec des 6èmes du collège d’Ardres «   projet archéologie : construire la notion de temps  ».le jardin objet d’investigation . Avec CE2/CM1 Paul Bert St Omer.

18 Bibliographie sommaire :
10. Des outils pour le maître Bibliographie sommaire : Mireille Brigaudiot, « Première maîtrise de l’écrit, CP, CE1 et secteur spécialisé », Hachette Education. Mireille Brigaudiot, « Apprentissages progressifs de l’écrit à l’école maternelle », Hachette Education. Roland GoiGoux, Sylvie Cèbe, Jean Louis Paour, « Phono et Catego », Hatier. Les alphas André Ouzoulias, « Favoriser la réussite en lecture, Les MACLE », Retz Editions. Clotilde Silvestre de Sacy « Bien lire et Aimer lire », nouvelle éditions, esf éditeur. Françoise Boulanger, « le bonheur d’apprendre à lire : accompagner son enfant de 2 à 5 ans », Nathan. Voir fiches d’exploitation dans la classe maternelle en 2005/2006 n°142….. Les éditions la Chenelière sont d’excellents guides pédagogiques et didactiques Stella Baruck, « compte pour petits et grands »,Magnard Ermel, apprentissages numériques, Hatier  (des jeux intéressants) Manipuler avec les cubes ou matériel comme Picbille Les éditions Accès  …


Télécharger ppt "10 réflexes pour bien démarrer :"

Présentations similaires


Annonces Google