La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAMILLE CLAUDEL VIE ET OEUVRE Panorama dans les œuvres dune sculptrice de génie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAMILLE CLAUDEL VIE ET OEUVRE Panorama dans les œuvres dune sculptrice de génie."— Transcription de la présentation:

1 CAMILLE CLAUDEL VIE ET OEUVRE Panorama dans les œuvres dune sculptrice de génie

2

3 JEUNESSE Camille Claudel est née un 8 Décembre 1864 à Fère en Tardenois. Elle est l'aînée des enfants d'une famille bourgeoise, et de Paul Claudel son frère né en 1868 qui deviendra poète, écrivain et diplomate. Femme libre et artiste elle aura eu un destin hors du commun. C'est à 17 ans qu'elle décide de faire de la sculpture et d'en faire en quelque sorte son métier. Elle vient à Paris en 1882, suit les cours de l'Académie Colarossi, rencontre le sculpteur Alfred Boucher et créée son premier atelier Rue Notre Dame des Champs. En effet il est inconcevable à cette date qu'une femme ait accès à l'Ecole des Beaux Arts. Ce n'est qu'en 1889 qu'une classe spéciale pour les femmes, séparée des hommes est créée et ce n'est qu'à partir de 1903 que celles ci auront la possibilité de concourir pour le Prix de Rome.

4 Paul Claudel Paul Claudel Sculpture Camille Claudel (1884)

5 La petite châtelaine 1896

6 CAMILLE ET A.RODIN En 1883, Camille Claudel rencontre Auguste Rodin et devient son élève. Mais elle devient aussi son inspiratrice, son modèle, sa confidente et sa maîtresse tandis que Rodin vit avec Rose Beuret. Elle pose, compose et travaille avec Rodin à la réalisation des "Portes de l'Enfer", et inspire le maître ou davantage encore pour nombre de ses créations. Elle même a réalisé des bustes, dans une facture classique tels que "La Vieille Hélène" en 1882, Avec " Paul en jeune romain" en 1884, l'influence naturaliste et expressionniste de Rodin se fait sentir, dans laquelle elle ajoute une touche classique ou historisante. L'influence de Rodin sur Camille Claudel est certaine dans des œuvres telles que "Homme accroupi" ou "Sakountala" au regard des poses travaillées des modèles qui mettent en relief la musculature des corps. Il est indéniable que l'influence de Camille Claudel sur Rodin est tout aussi importante à cette époque où elle créée " La jeune fille à la gerbe" au regard de ce que sont certaines œuvres de Rodin telles que "Galatée", " Le frère et la soeur", ou "Cybèle"

7 LAGE DOR DE LA CREATION C'est à partir de 1893 que les rapports du couple se dégradent davantage, par des conflits avec Rose Beuret, mais aussi avec Rodin, dont Camille Claudel commence à rejeter l' opportunisme et le soucis de sa réputation à laisser croire que certaines de ses créations sont de lui ou de son inspiration. C'est une séparation progressive et douloureuse, Camille Claudel s'enferme dans son domicile qu'elle transforme en atelier, tandis que Rodin ne pense qu'à sa gloire, grisé qu'il est par le succès et les commandes officielles. L'art de Camille Claudel s'engage insensiblement dans une nouvelle direction, celle d'études faites d'après nature, telles que " Les Causeuses"en 1894, ou "Clotho" en C'est pendant cette période que Camille réalise les œuvres les plus représentatives de son art : L'âge mur " dans une première version en 1895, puis dans une seconde version très expressive et dramatique de 1898, dans laquelle elle projette sa relation avec Rodin, " La Petite Châtelaine" en 1896, l' "Hamadryade" et "La Vague" en 1897, "La Profonde Pensée", "Le Rêve au coin du feu" en 1899, " La Fortune " en 1900, "L'Ecume" en 1901, " La joueuse de flûte" en 1904, " La Valse", " L'Abandon" en 1905, œuvres qu'elle réalise en plusieurs versions, plâtre, puis marbre ou bronze.

8 Lâge mûr Sculpture Camille Claudel (approx. de 1899 à 1913

9 Lâge mûr (détail)

10 Lâge mûr

11 Lâge mûr dans la vie de Camille Camille, incapable d'évincer Rose Beuret de la vie de Rodin, quittera son amant en Elle ne se remettra jamais de cette séparation, même si son art parviendra à s'affranchir de l'influence de son illustre maître. L'Age mûr témoignera du cruel abandon de Rodin. Camille l'implore à genoux pour rejoindre alors que le sculpteur retourne auprès de Rose. Désormais, seule, Camille écrira à son frère Paul consul à New York: "Je suis toujours attelé à mon groupe de trois. Je vais mettre un arbre penché qui exprimera la destinée". Personne ne connaissant l'existence de cette oeuvre, elle demandera à Paul de ne montrer les croquis à quiconque. L'Age mûr sera exposé en plâtre au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts en La première fonte, réalisée en 1902 par Thiébaut, est exposée au Musée d'Orsay. L'épreuve du Musée Rodin, de 1898, sera fondue par Carvelhani après 1913.

12 SAKOUNTALA

13 LA VALSE 1895

14 LA VALSE DANS LA VIE DE CAMILLE Ce bronze est signé de la main de l'artiste. Camille, élève de Rodin à partir de 1883, deviendra sa maîtresse. Les deux artistes s'influenceront mutuellement. La Jeune Fille à la gerbe, de 1887, annoncera la Galatée de Rodin, et les Trois Faunesses seront à l'origine des figures féminines de la Vague de Camille Claudel. Le point culminant de leur liaison se situera en 1892, dans leur atelier commun hébergé dans le château délabré du XIIIème siècle - appelé "la folie Payen" - situé boulevard d'Italie, à Paris. Camille sculptera cette année là deux danseurs nus que Dayot souhaitera voir revêtir d'une draperie. Elle acceptera de les couvrir et l'exposera ainsi au Salon de Le motif complexe de draperies qui entourait les jambes de la danseuse n'affectera pas la puissante suggestion érotique de l'oeuvre. Jules Renard remarquera alors : "Et ce groupe de la Valse où le couple semble vouloir se coucher et finir la danse par l'amour." La Valse, reprise en 1895, sera éditée en de nombreux exemplaires par Eugène Blot après 1905.

15 LA VAGUE (ONYX) (de 1987 à 1902)

16 LA VAGUE DANS LA VIE DE CAMILLE La Vague Sculpture Camille Claudel, François Pompon (de 1987 à 1902) La Vague Camille, élève de Rodin à partir de 1883, deviendra sa maîtresse. Les deux artistes s'influenceront mutuellement. La Jeune Fille à la gerbe, de 1887, annoncera la Galatée de Rodin, et les Trois Faunesses seront à l'origine des figures féminines de la Vague de Camille Claudel

17 LES CAUSEUSES (ONYX) 1897

18 CLOTHO (PLÂTRE) 1893

19 LIMPLORANTE

20 UN ART DE SCULPTER ORIGINAL Ce qui distingue l'art de Camille Claudel de celui d' Auguste Rodin, en dehors de cette influence naturaliste que le maître apporte à son élève, est la conception asymétrique et déséquilibrée des sculptures de Camille Claudel notamment dans toutes ses œuvres de nature autobiographique : " La suppliante", "La Valse", l'Age Mur" sont extrêmement représentatives de ce déséquilibre qui attire, qui envoûte le regard du spectateur, mais qui traduit le déchirement intérieur de l'artiste. Le naturalisme de Camille Claudel et son indépendance se manifestent dans des œuvres telles que "Les causeuses" ou "Les baigneuses" dans lesquelles s'expriment l'influence de l'art asiatique à cette époque. L'artiste travaille par ailleurs des matériaux difficiles tel que le marbre ou l'onyx dans des compositions mixtes dans le but de se distinguer de Rodin. Ainsi dit-elle un jour à son frère Paul en lui présentant son projet pour "Les causeuses" : " tu vois que ce n'est plus du tout du Rodin". L'artiste dégrossissait, creusait, modelait, ciselait elle même les marbres ou l'onyx en taille directe. Elle voulait vivre la lente mise en forme de la matière sans avoir recours, comme le faisait Rodin à des manœuvres qui lui préparaient le travail

21 UNE FIN DE VIE TERRIBLE Délaissée par Rodin, et peu à peu abandonnée par sa famille, elle sombre au fil des années qui suivent dans la misère matérielle et s'enferme dans la solitude maladive d'une névrose obsessionnelle grandissante. Elle va jusqu'à détruire une partie de ses dernières œuvres, et à détruire aussi ses papiers, et sa correspondance. En 1913, elle est admise à l'Hôpital Psychiatrique de Ville-Evrard, avant d'être transférée à l'Hôpital de Montdevergues, près d'Avignon, en proie à un délire de persécution complexe, allant en s'aggravant d'année en année jusqu'au 19 Octobre 1943 où elle meurt après trente années de séquestration. C'est la force épique, sensible et tragique des scènes et la parfaite maîtrise de la technique et du détail qui font l'originalité de l'œuvre de Camille Claudel dans l'histoire de la sculpture.


Télécharger ppt "CAMILLE CLAUDEL VIE ET OEUVRE Panorama dans les œuvres dune sculptrice de génie."

Présentations similaires


Annonces Google