La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intervention de Martine HA-SUM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 1 SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intervention de Martine HA-SUM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 1 SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE."— Transcription de la présentation:

1 Intervention de Martine HA-SUM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 1 SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE AU CYCLE 3 LA DEMARCHE DINVESTIGATION ET LE CAHIER DEXPERIENCES Circonscription de Saint-Benoît Année scolaire 2009/2010

2 REPRESENTATIONS Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 2 Quévoque pour vous « la démarche dinvestigation »?

3 REPRESENTATIONS Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 3 Pouvez-vous classer les mots et identifier des catégories?

4 SOMMAIRE Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 4 FILM DAUTRES ENTREES THEMATIQUES LA DEMARCHE DINVESTIGATION LES ETAPES DE LA DEMARCHE DINVESTIGATION LE RÔLE DES ELEVES ET LE RÔLE DU MAÎTRE LES COMPETENCES DE FIN DE CYCLE 3 LES PROGRAMMES LE CAHIER DEXPERIENCES LE RÔLE DE LECRIT DANS LA DEMARCHE DINVESTIGATION DIFFERENTS TYPES DECRITS DEMARCHE DINVESTIGATION ET CAHIER DEXPERIENCES CAHIER DUN ELEVE TYPES DINVESTIGATIONS AU CYCLE 3

5 FILM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 5 Consigne: Identifier les différentes étapes de la démarche dinvestigation.

6 FILM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 6 Consigne: Pour chacune des étapes, identifier soit le rôle du maître, soit le rôle de lélève.

7 DAUTRES ENTREES THEMATIQUES Stage T2: Intervention du mardi 3 novembre Les relations maître/élève Le climat de classe Lorganisation de la classe La classe lieu de vie Activités dinvestigation Le rôle du maître Le statut de lerreur La conception des apprentissages Utilisation du cahier dexpériences

8 LA DEMARCHE DINVESTIGATION Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 8 La démarche dinvestigation, en quelques mots: « Changer lapprentissage de lélève, apprendre par lui-même. » Cest une méthode dinterrogations successives dans le but daboutir à une règle en émettant des hypothèses.

9 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 9 dunitédiversité La démarche qui sous-tend le Plan de Rénovation des Sciences et de la Technologie à lécole obéit aux principes dunité et de diversité. Unité – Unité : cette démarche sarticule sur le questionnement des élèves sur le monde réel : phénomène ou objet, vivant ou non vivant, naturel ou construit par lhomme. Ce questionnement conduit à lacquisition de connaissances et de savoir-faire, à la suite dune investigation menée par les élèves guidés par le maître ; Diversité – Diversité : linvestigation réalisée par les élèves peut sappuyer sur diverses méthodes, y compris au cours dune même séance : expérimentation directe, réalisation matérielle (construction dun modèle, recherche dune solution technique), observation directe ou assistée par un instrument, recherche sur documents, enquête et visite. La complémentarité entre ces méthodes daccès à la connaissance est à équilibrer en fonction de lobjet détude.

10 LES ETAPES DE LA DEMARCHE DINVESTIGATION 10 ETAPESDESCRIPTIF MOTIVATION Situation déclenchante choisie par lenseignant en fonction des IO et des contraintes de la classe. Plusieurs entrées sont possibles: la question dun élève, une observation, un événement fortuit, une question dactualité, une lecture, la question de lenseignant… PROBLEMATISATION Travail guidé par lenseignant qui, éventuellement, aide à reformuler les questions pour sassurer de leur sens, à les recentrer sur le problème à résoudre qui doit être compris par tous. Situation problème/ Phase de questionnement

11 LES ETAPES DE LA DEMARCHE DINVESTIGATION 11 ETAPESDESCRIPTIF STRATEGIE DE RECHERCHE Les hypothèses et les protocoles. Propositions didées pour résoudre le problème au sein de petits groupes. Formulées par les élèves, elles seront triées. Ne seront retenues par le groupe classe, que celles en relation avec la question posée et vérifiables. Dans le cas dune expérimentation, rédaction dun protocole avec textes et schémas pour valider ou invalider les hypothèses et avec anticipation des résultats attendus: formulation orale et/ou écrite des prévisions, communication orale et/ou écrite à la classe. MISE EN ŒUVRE DU PROJET Observons, manipulons. Selon les notions abordées, on aura recours à dautres voies que lexpérimentation par les élèves. Débat sur la mise en place de lexpérience au sein du petit groupe. Etude de paramètres qui font varier les résultats (éléments qui changent). Schémas, dessins. En cas dexpérimentation, celle-ci peut-être complétée par une recherche documentaire. Phase dinvestigation

12 LES ETAPES DE LA DEMARCHE DINVESTIGATION 12 ETAPESDESCRIPTIF CONFRONTATIONRécolte des résultats obtenus. Analyse et confrontation des résultats avec retours à lhypothèse de départ: mise en relation entre les résultats et lhypothèse. CONCLUSIONRéponse au questionnement. Formulation de nouvelles connaissances. Vers la généralisation: dans tous les cas, le niveau de formulation doit être en accord avec la savoir scientifique. Phase de structuration

13 Une question ouverte Sélectionnée Phase de questionnement Une vraie recherche par les élèves Phase dinvestigation Des réponses deviennent des connaissances Phase de structuration Cette démarche comporte trois temps forts. Le questionnement procure le sens; la recherche induit les types dactivités dinvestigation; les réponses conduisent aux savoirs. Choix de la méthodologie la plus appropriée selon la nature du problème et des hypothèses: Par lobservation, Par lexpérience, Par la fabrication, Sur des documents, Par des enquêtes et visites. 13

14 REMARQUES Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 14 Les différentes phases ne senchaînent pas dune manière linéaire, il peut y avoir des allers et des retours entre les étapes. La démarche peut s étendre sur plusieurs séances.

15 LES ETAPES DE LA DEMARCHE DINVESTIGATION Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 15 PHASES« QUESTIONS » MOTIVATIONComment démarrer un projet? PROBLEMATISATIONQuest-ce quon cherche? STRATEGIE DE RECHERCHE Comment va-t-on faire pour chercher? MISE EN ŒUVRE DU PROJET Observons, manipulons. CONFRONTATIONA-t-on trouvé ce quon cherchait? CONCLUSIONQua-t-on appris? CHOIX DE LENSEIGNANT CONSTRUCTION PROGRESSIVE DU SAVOIR AVEC LES ELEVES

16 LE RÔLE DES ELEVES ET LE RÔLE DU MAITRE Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 16 LES ELEVES Observent, Sinterrogent, Agissent, communiquent, Conduisent des investigations réfléchies, Expérimentent concrètement, Recherchent dans des documents, Échangent, Argumentent, Confrontent, formulent à loral comme à lécrit, Écoutent et respectent lautre. LE MAITRE Crée les conditions dune réelle activité intellectuelle des élèves, enrichit le questionnement Inscrit lactivité dans une démarche cohérente, douée de sens et interdisciplinaire, Suscite le raisonnement, Favorise lexpression juste, Accepte la langue des élèves, Vise la précision de la langue, Incite à douter et critiquer.

17 AU CYCLE 3 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 17 Sciences expérimentales et technologie: 78h.

18 LES COMPETENCES DE FIN DE CYCLE 3 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 18 Les compétences du deuxième palier Pratiquer une démarche dinvestigation: savoir observer, questionner. Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter. Mettre à lessai plusieurs pistes de solutions. Exprimer et exploiter les résultats dune mesure ou dune recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à lécrit et à loral. Maîtriser des connaissances dans divers domaines scientifiques. Mobiliser ses connaissances dans des contextes scientifiques différents et dans des activités de la vie courante (par exemple, apprécier léquilibre dun repas). Exercer des habiletés manuelles, réaliser certains gestes techniques.

19 LES PROGRAMMES Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 19 La maîtrise de la langue est un objectif prioritaire. On peut faire des sciences pour construire des compétences scientifiques mais aussi pour apprendre à lire, écrire et parler.

20 Comment développer chez les élèves des compétences langagières en même temps que des compétences et des connaissances scientifiques? Comment les aider à travers une tâche décriture scientifique à prendre conscience des caractéristiques de lécrit en général? Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 20 Le cahier dexpériences est un outil qui peut aider à répondre à ces questions.

21 SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE AU CYCLE 3 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 21 Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectifs de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par lHomme, dagir sur lui, et de maîtriser les changements induits par lactivité humaine. Leur étude contribue à faire saisir aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables dune part, opinions et croyances dautre part. Observation, questionnement, expérimentation et argumentation pratiqués, par exemple, selon lesprit de la Main à la pâte sont essentiels pour atteindre ces buts; cest pourquoi les connaissances et les compétences sont acquises dans le cadre dune démarche dinvestigation qui développe la curiosité, la créativité, lesprit critique et lintérêt pour le progrès scientifique et technique. Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à lenvironnement, au monde vivant, à la santé. Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les enseignements de culture humaniste et dinstruction civique, ils apprennent à agir dans cette perspective. Les travaux des élèves font lobjet décrits divers consignés, par exemple, dans un carnet dobservations ou un cahier dexpériences.

22 LE CAHIER DEXPERIENCES Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 22 La démarche dinvestigation est liée à un outil. Ladoption de la démarche dinvestigation est la condition de lexistence du cahier dexpériences. Le cahier dexpériences est loutil de la démarche dinvestigation à lécole primaire. Le cahier dexpériences est le lieu de conciliation entre démarche, contenus et langages.

23 LE ROLE DE LECRIT DANS LA DEMARCHE DINVESTIGATION 23 Aider à la mémorisation Retenir Aider à lapprentissage Exprimer les représentations mentales Rendre lélève actif et imaginatif Renforcer des compétences de schématisation, de synthétisation et dabstraction Les traces écrites, pourquoi faire? Comprendre Décrire et/ou exprimer ses nouvelles représentations Structurer des connaissances Renforcer des compétences Confronter, argumenter ses idées Echanger, communiquer Traiter de linformation

24 DIFFERENTS TYPES DECRITS EN FONCTION DES COMPETENCES METHODOLOGIQUES TRAVAILLEES 24 Observation Description dun phénomène… Relevés Expression de résultats Compte rendus Ecriture de textes courts Avec dessins, schémas explicatifs, notes… Tableau Graphique Notes… Dessin dobservation Schéma Mots, légendes Le compte rendu scientifique est un texte qui articule divers types de textes: lélève raconte (texte narratif), décrit (texte descriptif), sexplique, argumente à laide des données expérimentales effectuées en classe. Lorsquil sagit deffectuer des relevés, l élève est très vite confronté à la pertinence de ses choix. Au cours des cycles, lélève renforce ses compétences de schématisation, de synthèse et dabstraction. Il ajoute progressivement ses mots, ses phrases, un début dorganisation.

25 Le cahier dexpériences est un objet qui accompagne les élèves tout au long de la démarche dinvestigation. Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 25 Principes 5 et 6 de la charte de la main à la pâte (1998) : « Les enfants tiennent chacun un cahier dexpériences avec leurs mots à eux.» « Lobjectif majeur est une appropriation progressive par les élèves, de concepts scientifiques et techniques opératoires, accompagnée dune consolidation écrite et orale. » On reconnaît une valeur aux écrits personnels: Lécrit personnel est une trace qui reflète le cheminement intellectuel de lenfant, depuis ce quil pense savoir à ce quil sait à un moment donné; cet écrit a donc un intérêt pédagogique. Ce cahier peut rendre compte des apprentissages que chaque enfant construit, au fil du temps. Les traces écrites rassemblées et organisées dans le cahier rendent compte tout autant des résultats (les savoirs) que du processus (le raisonnement, la démarche)

26 Donner une valeur à lécrit personnel, cest reconnaître un statut à lerreur comme élément constitutif de lapprentissage. Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 26 Mettre en place des conditions préalables pour que « ça marche »! - Il est important que lenfant ait confiance pour écrire, ait envie décrire, ait loccasion décrire souvent et suffisamment - Il est important que lenfant puisse identifier en quoi ses écrits ont une importance, pour lui et pour les autres (point de vue de lapprentissage) - Il est important que lenseignant ait vérifié lintérêt que constituent ces écrits (point de vue de lenseignement et de la formation des enseignants)

27 Que peut être un cahier dexpériences? Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 27 Ce que lon trouve souvent: Lécrit individuel, personnel Lenfant écrit ce quil pense, ce quil a compris et non ce quil devait comprendre, ce quil a observé et non ce quil devait observer, avec ses mots à lui et non ce que dicte le maître, avec des erreurs tant du point de vue de la forme (orthographe, syntaxe) que du fond (affirmations erronées) Lécrit collectif de groupe Le secrétaire du groupe note les observations de son groupe, les conclusions justifiées de son groupe, le résumé des discussions … Lécrit collectif de la classe Lenfant reproduit les écrits réalisés collectivement par la classe, avec laide du maître et qui font référence au savoir construit par celle-ci

28 LECRIT PERSONNEL Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 28 Lécrit individuel donne de la valeur à lexpression de chacun. Il permet de retracer la chronologie (cest une mémoire) des actions, des projets… Il permet de se souvenir de ses conceptions initiales et didentifier leur évolution. Il permet dalimenter les débats de groupes, à partir de ce que chacun a réalisé. Il permet à lenfant dorganiser peu à peu ses données, ses observations… Il informe le maître sur la compréhension de lenfant.

29 LECRIT PERSONNEL Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 29 Lécrit personnel représente la connaissance du moment de lélève. Il nest pas évalué. Il nest pas corrigé par lenseignant. Le maître peut le consulter. Son contenu peut être communiqué avec laccord de son auteur. Chaque écrit est daté.

30 LECRIT DE GROUPE Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 30 Il incite les élèves à élaborer ensemble un support commun intermédiaire qui les aidera lors de la rédaction du bilan collectif de la classe. Il favorise de manière générale les coopérations entre les membres du groupe, en obligeant à une production écrite commune au groupe. Il favorise un travail dapprentissage de largumentation. Il habitue au respect de lautre et de ses idées. Il met en confiance les « petits parleurs ». Il apprend aux enfants à communiquer, cest-à-dire à sexprimer de manière à être compris par les autres groupes.

31 LECRIT COLLECTIF DE LA CLASSE Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 31 Il favorise un travail sur la rigueur de lexpression orale et écrite. Il est loccasion dacquérir du vocabulaire scientifique. Il est loccasion dun travail sur la langue (orthographe, grammaire…). Il permet didentifier et mieux formaliser (rédiger) ce que lon sait et den garder une trace écrite « juste » (fond et forme) dans son cahier. Il permet de mettre en perspective le travail des élèves sur de nouvelles questions à partir du savoir construit. Il constitue une référence collective.

32 Exemple: Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 32 PARTIE INDIVIDUELLEPARTIE COLLECTIVE La situation dont nous nous préoccupons Les questions que je me pose Mes hypothèses Les expériences que je pense réaliser Ce que, à mon avis, je vais observer au cours des expériences Ce que je fais et ce que jobserve Ce que je peux en conclure La situation-problème Les questions que nous nous posons Les hypothèses de la classe Synthèse collective des travaux de groupes (éventuellement) Ce que nous retenons:

33 DEMARCHE DINVESTIGATION ET CAHIER DEXPERIENCES 33 ETAPES« QUESTIONS »RUBRIQUES POSSIBLES DU CAHIER: ECRITS INDIVIDUELS ET ECRITS COLLECTIFS MOTIVATIONComment démarrer un projet?Le sujet détude PROBLEMATISATIONQuest-ce quon cherche?Les questions que la classe se pose Notre problème Ce que je crois savoir Dautres pensent… STRATEGIE DE RECHERCHEComment va-t-on faire pour chercher? Notre (nos) hypothèse(s) Jimagine une expérience ou nous imaginons (en groupe) MISE EN ŒUVRE DU PROJETObservons, manipulons.Je teste les hypothèses CONFRONTATIONA-t-on trouvé ce quon cherchait?Je raconte mon (notre) expérience. Mon dessin/ Le dessin de la classe Mon explication Et si je métais trompé au départ? CONCLUSIONQua-t-on appris?Notre conclusion ou lexplication de la classe Le savoir scientifique

34 34 CAHIER DUN ELEVE

35 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 35

36 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 36

37 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 37

38 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 38

39 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 39

40 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 40

41 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 41

42 TYPES DINVESTIGATIONS AU CYCLE 3 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 42 PROGRAMMESITUATIONS INITIALES/ PROBLEMES TYPES DINVESTIGATIONS Lunité et la diversité du monde vivant Les êtres vivants dans leur environnement Le fonctionnement du vivant Le fonctionnement du corps humain et la santé Le ciel et la Terre

43 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 43 ProgrammeSituations initiales / Problèmes Types dinvestigations Lunité et la diversité du monde vivant La biodiversité : différences entre les espèces Unité du vivant Classification Une sortie autour de lécole ou dans un milieu particulier : lagon (classe de mer). Une collection de photos. Comment reconnaître les êtres vivants ? Comment les décrire ? Quelles sont leurs différences ? Leurs ressemblances ? Des collections danimaux constituées par lenseignant : -Comment organiser ces collections ? -Qui est le plus proche de qui ? Observations Descriptions Comparaisons Faire des tris, des rangements et des classements. Réaliser des ensembles emboîtés.

44 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 44 ProgrammeSituations initiales / Problèmes Types dinvestigations Les êtres vivants dans leur environnement Rôle et place des être vivants Notions de chaînes et réseaux alimentaires Sortie sur le terrain : cour de lécole, champs, classe de mer, ravine…. Pb : Quelles sont les conditions de vie dans un milieu ? Quels sont les êtres vivants dans un milieu ? Que trouvent-ils dans ce milieu pour vivre ? Qui mange qui dans ce milieu ? Observations Mesures (t°, heures densoleillement, pluviométrie …) Documentation Mises en relation Adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu Classe de mer / Documentaire : K7 sur le lagon. Pb : Comment se déplacent les poissons ? Pb : Comment respirent les poissons ? Observations Dissection (branchies) Documentation

45 45 ProgrammeSituations initiales / Problèmes Types dinvestigations Le fonctionnement du vivant Les stades de développement dun être vivant : Animal Végétal Besoin des graines Des observations : Naissance dans un élevage Des chenilles dans la cour Des oisillons dans un nid Des chatons ou des chiots dans une famille Pb : Qui sont-ils et que vont-ils devenir ? La colonisation dun espace par les plantes (à fleurs en particulier) : plate bande, coulée de lave (K7 Vert Mascarin) Pb : Doù viennent ces plantes ? Ou Des graines sèches et des plantules bien développées. Pb : Comment faire pour obtenir les plantules ? De quoi la graine a-t-elle besoin pour germer ? Observations, Mesures (taille, poids, durée des stades) Recherche documentaire Expériences avec isolement de variables et témoin. Conditions de développement des végétaux De jeunes plantules et des plantes adultes. Pb : de quoi les plantes ont-elles besoin pour grandir et pour vivre? Expériences avec isolement de variables et témoin. Les divers modes de reproduction Végétale Animale Des jeunes plantes issues dune germination : Doù viennent les jeunes plantes ? (connu) Pb : Doù viennent les graines ? Pb Comment obtenir de nouvelles plantes sans les graines ? Naissance dans un élevage Des chenilles dans la cour Des oisillons dans un nid Des chatons ou des chiots dans une famille Pb : Comment sont nés les petits ? Doù viennent-ils ? ou Comment ont-ils été « fabriqués » ? Observation du réel Documentation Manipulations : mise en culture de boutures, bulbes … Documentation multimédia (K7, internet, livres)

46 46 ProgrammeSituations initiales / Problèmes Types dinvestigations Le fonctionnement du corps humain et la santé Les mouvements corporels Leçon dEPS : par binôme observer les mouvements des jambes pendant la marche, la course, le saut. Pb : Quelles parties de notre corps nous permettent de réaliser les mouvements ? comment ? Observation Modélisation (maquette de bras, rôle des muscles sur les os) Fonctions de nutrition : La digestion La respiration La circulation Faire manger un biscuit et boire un peu deau. Pb : que deviennent les aliments que nous mangeons ? (puis plusieurs sous problèmes). Leçon dEPS. Mesurer son rythme respiratoire et son rythme cardiaque, au repos et après deux exercices de durée différente (course). Pb : pourquoi respirons nous ? Le trajet de lair ? Différences air inspiré – air expiré ? Pourquoi respire-ton plus vite après une course ? Pb : quel est le rôle des battements du cœur ? Le trajet du sang ? Le rôle du sang ? La composition du sang ? Pourquoi le cœur bat-il plus vite après une course ? Dissection ou documentation, K7 sur la digestion. Mesures (rythmes, t° air expiré / air inspiré) Manipulations (eau de chaux) Documentation multimédia Conséquences à court et à long terme de notre hygiène Hygiène de vie : sommeil, propreté, régularité des repas Hygiène alimentaire Tabagisme Débat : mobilisation des acquis Affiches Pb : Quest ce que la santé ? Quels sont les besoins de notre corps pour rester en bonne santé ? Quelles sont les conséquences dune mauvaise hygiène ? Les menus de la cantine / les menus du monde Pb : Pourquoi manger ? Que contiennent les aliments que nous mangeons ? Comment les classer ? Comment manger pour rester en bonne santé ? Conséquences dune mauvaise alimentation ? Actualité (journée sans tabac, augmentation du prix du tabac…) Affiche Pb : Pourquoi un fumeur fume-t-il ? Tabagisme actif – tabagisme passif pour qui ? Quels sont les effets du tabac ? Enquête Documentation Expertise : recours à professionnels de la santé Tri et classement des aliments. Manipulation (eau iodée) Documentation multimédia Reproduction des humains et éducation à la sexualité La naissance dun bébé dans une famille Pb : Doù vient le bébé ? Comment sest formé le bébé ? Pourquoi un bébé ? comment le rendre heureux ? Documents Expertise : recours à des professionnels de la santé.

47 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 47 ProgrammeSituations initiales / Problèmes Types dinvestigations Le ciel et la Terre Manifestations de lactivité de la Terre Volcanisme Séismes Actualité. Média : Journal, enregistrement vidéo Pb : Que se passe-t-il lors dune éruption ? Toutes les éruptions sont-elles identiques ? Que devient la lave ? Doù vient le magma ? Comment surveiller un volcan ? Où sont situés les volcans dans le monde ? Actualité. Média : Journal, enregistrement vidéo Pb : quobserve-ton lors dun tremblement de terre ? Quelle est lorigine dun séisme ? Où se produisent les séismes dans le monde ? Classe volcan Documents multimédias Modélisation Documents multimédias Modélisation

48 CONCLUSION Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 48 Lenseignant doit favoriser le processus de construction des connaissances plus que de se focaliser directement sur les savoirs prêts à penser, les connaissances apportées comme des choses « préconstruites » quil faille uniquement mémoriser.

49 Proverbes chinois Jentends et joublie Je vois et je me souviens Je fais et je comprends ou encore Mieux vu une fois quentendu mille fois Mieux fait une fois que vu mille fois Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 49

50 Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 50 MERCI DE VOTRE ATTENTION!


Télécharger ppt "Intervention de Martine HA-SUM Animation pédagogique du mercredi 4 novembre à l'Inspection 1 SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE."

Présentations similaires


Annonces Google