La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Apprentissage lecture MEDIAL Moniteur pour évaluation des difficultés de lapprenti-lecteur stage MACLE avril 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Apprentissage lecture MEDIAL Moniteur pour évaluation des difficultés de lapprenti-lecteur stage MACLE avril 2009."— Transcription de la présentation:

1 Apprentissage lecture MEDIAL Moniteur pour évaluation des difficultés de lapprenti-lecteur stage MACLE avril 2009

2 Débuter lapprentissage de la lecture Par la correspondance grapho-phonologique (mécanismes qui régissent le code pour lire)

3 Débuter lapprentissage de la lecture lenseignant pense donc que Lélève sait que la langue écrite correspond à la transcription de la langue orale (donc aucun lien avec sa signification) Lélève a repéré les éléments spécifiques au langage écrit (sens de la lecture, blancs, ponctuation)

4 Les composantes nécessaires à lapprentissage de la lecture Le projet de lecteur Les facteurs encyclopédiques et linguistiques qui favorisent la compréhension La connaissance de la fonction des écrits La conceptualisation de la langue Le développement des capacités didentification La production décrits

5 Le projet de lecteur Il définit les raisons culturelles et fonctionnelles pour lesquelles lenfant sengage dans lapprentissage de la lecture - lélève qui na pas de projet explique que la lecture « ça sert à bien lire, à aller au ce1, à faire de que demande lenseignant, à lire les mots du cahier »

6 Le projet de lecteur Lélève qui a un projet répond « lire des histoires à ma sœur » (motivation culturelle) « lire le journal » (motivation fonctionnelle) Lélève se représente en tant que futur détenteur du savoir lire

7 Le projet de lecteur Il englobe les représentations de lapprentissage - représentations erronées: dire toutes les lettres, deviner, faire du bruit, trouver la syllabe à deux lettres Il englobe le type de rapport au livre - rapport confus: pas ou peu de souvenirs sur les titres ou histoires lues

8 Le projet de lecteur Piste de travail - poursuivre la construction du patrimoine culturel commencée en maternelle - lire des livres devant les élèves - fréquenter la bcd - bibliothèque de classe - utiliser des livres pour « faire »

9 Les facteurs linguistiques et encyclopédiques favorisant la compréhension Langage: - activités langagières au travers des histoires lues - activités langagières au travers des jeux de langage (catégorisation de mots, jeux de devinettes, …)

10 Les facteurs linguistiques et encyclopédiques favorisant la compréhension Compréhension: - à loral: reformulation, anticipation - questionnement - images séquentielles - construction de la permanence des personnages (loup idiot et berné, renard rusé et prédateur) - carte didentité dun personnage…

11 Connaissances sur la fonction des écrits - Identification des différents écrits - Vérification de la connaissance des écrits lire le texte dun support décrits sans le montrer et demander à lélève de le retrouver parmi un éventail de supports

12 Conceptualisation de la langue Sens conventionnel de la lecture - dictée à ladulte - relecture en mimant lacte de lire - activités avec retour obligatoire à la ligne (ordinateur, phrases avec étiquettes) - repérage systématique du premier mot, du dernier mot dans textes et phrases

13 conceptualisation de la langue Relation entre quantité doral et quantité décrit - train et locomotive - fourmi et ours Piste de travail: le jeu des trois messages Relation entre nombre de mots à loral et nombre de mots à lécrit Piste de travail: travail de la mémoire sur comptines, poèmes, textes longs à structures répétitives

14 Conceptualisation de la langue Segmentation de lécriture en mots énoncé appris par cœur, faire pointer les mots en oralisant la succession

15 Conceptualisation de la langue Connaissance du langage technique « Regardez la rum que jai écrite au tableau. Avez vous remarqué quil y avait deux flucs qui commençaient par la même vim dans cette rum? Regardez bien, le dernier fluc et le premier fluc de la rum commencent par la même vim. »

16 Conceptualisation de la langue Connaissance du langage technique - concept de mot: lire en montrant - concept de mot ou de lettre: mettre un cache - affichage dans la classe pour mise en valeur dun mot, dune phrase, dun paragraphe, dune ligne, de la ponctuation - sur une page de cahier agrandie, situer la marge, le haut, le bas, la droite, la gauche

17 Conceptualisation de la langue Repères typographiques de la phrase « la phrase est lunité de sens la plus petite pour comprendre un texte » « lire cest mettre en relation les mots au fur et à mesure de lavancée de la phrase » Certains élèves pensent que ce sont les mots qui sont porteurs de sens et croient quils sont quittes de la lecture quand ils ont reconnu tous les mots

18 Conceptualisation de la langue Repères typographiques de la phrase « le jardinier a planté trois rosiers » - lecteur de mots: cest « le », cest « jardinier », cest « a », … - lecteur de phrases: le quoi?…le jardinier, celui de lhistoire…qua t il….il na rien…. Il a planté…trois quoi?…trois salades, non, trois choux…non trois rosiers et ensuite?

19 Conceptualisation de la langue Repères typographiques - surligner de couleurs différentes les phrases - travailler la mésostructure de la lecture (groupes de mots de fonctions différentes dans la phrase)

20 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots - corpus indispensable pour repérer des analogies, des groupes syllabiques, des morphèmes grammaticaux (s ou ent) voir liste de mots fréquents en français - travail sur les stratégies de lecture (cf texte sur lanalyse dun texte en fonction des mots fréquents)

21 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots: pistes de travail - affichage avec les élèves dans le contexte dune phrase et avec une illustration - automatisation de la reconnaissance des mots (exercices pratiqués quotidiennement sur des moments courts) ° entourer le mot dans des listes (varier la présentation, des polices, des systèmes décriture en explicitant les procédures didentification)

22 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots: automatisation ° améliorer la discrimination visuelle: entourer le mot dans une liste de mots présentant des similitudes graphiques ( dessin dune maison et saison, maître, maison, mange, mouton, maçon) ° barrer lintrus: chat, lapin, vache, chemise, cheval ( mots pris parmi le lexique affiché en classe ou même exercice avec les couleurs et les prénoms)

23 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots: automatisation ° jeu de loto ou bingo: le vainqueur est celui qui a rempli le premier une ligne diagonale, horizontale ou verticale pour un bingo, ou la carte au complet sil sagit dun loto les mots enseignés globalement et leurs illustrations sont transcrits et reproduits dans un cahier de référence ou un dictionnaire. Les mots peuvent être regroupés selon des thèmes ainsi lélève peut retrouver le mot en se rappelant sous quel thème il est apparu (copie, copie flash, dictée, dictée flash, épellation)

24 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots: à lintérieur des mots - repérage des syllabes communes pour création dun capital de syllabes (avec affichage qui sera un outil daide à la lecture et à lécriture) - utilisation des mêmes techniques (copie…) que pour la mémorisation des mots

25 Facteurs de développement des capacités didentification Capital-mots: à lintérieur des mots - créer des familles de syllabes : exemple la famille de « b »,ba de banane, be de bedaine, - choisir une syllabe qui complète le mot: exemple be, va, la, re, le, pour éco--, ro--, navi--… - enlever la syllabe intruse dun mot : exemple, banatine, tomatepu, pamitate, farilone…

26 Facteurs de développement des capacités didentification Connaissance des lettres: renforcer la connaissance des lettres, de leurs noms en relation avec le son quelles produisent - créer un abécédaire en arts plastiques - planète des alphas - « trucs » à afficher pour fixer la mémorisation de certaines lettres proches si on remarque des problèmes de confusions ( monsieur b a un gros bidon, monsieur d a un gros derrière, le serpent qui siffle…)

27 Facteurs de développement des capacités didentification Conscience phonologique: la conscience phonologique est une habilité consciente à segmenter les mots oraux en sous-unités (syllabes, phonèmes) dépourvus de sens. - travail sur la rime - travail sur lattaque - travail sur la syllabe

28 productions décrits En produisant des écrits, on apprend à lire car écrire une phrase ou un petit texte monopolisent les microstructures, les macrostructures et les mésostructures. Pistes de travail - légender des photos dune activité scolaire - établir une recette - écrire lhistoire dun album sans texte à structure répétitive - créer des mots nouveaux avec ces morceaux de mots présents dans les affichages (tonton et moulin =mouton créer des pseudo-mots à laide des familles de syllabes


Télécharger ppt "Apprentissage lecture MEDIAL Moniteur pour évaluation des difficultés de lapprenti-lecteur stage MACLE avril 2009."

Présentations similaires


Annonces Google