La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LITTERATURE AUX CYCLES 1 ET 2. Les nouveaux programmes (cinq domaines d'activités) Vivre ensemble Agir et s'exprimer avec son corps Le langage au coeur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LITTERATURE AUX CYCLES 1 ET 2. Les nouveaux programmes (cinq domaines d'activités) Vivre ensemble Agir et s'exprimer avec son corps Le langage au coeur."— Transcription de la présentation:

1 LITTERATURE AUX CYCLES 1 ET 2

2 Les nouveaux programmes (cinq domaines d'activités) Vivre ensemble Agir et s'exprimer avec son corps Le langage au coeur des apprentissages La sensibilité, l'imagination, la création Découvrir le monde Développer des compétences de communication Développer des compétences concernant le langage écrit Développer des compétences Concernant le langaged'évocation Développer des compétences concernant le langage en situation Fonctions de l'écrit Découverte des réalités sonores du langage Familiarisation avec la langue de l'écrit Construction d'une 1ère culture littéraire Activités Graphiques et écriture Découverte du principe alphabétique Produire du langage écritComprendre le langage écrit Comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l'histoire Identifier les personnages dune histoire, les caractériser moralement et physiquement, les dessiner Raconter brièvement l'histoire de quelques personnages de fiction rencontrés dans les albums ou dans les contes découverts en classe Evoquer, à partir de quelques grandes expériences humaines, un texte lu ou raconté par le maître

3 2. COMPETENCES A LA BASE DE LA COMPREHENSION DU LANGAGE ECRIT 3 compétences principales La compréhension du langage écrit repose sur la mobilisation et la maîtrise de 3 compétences principales : a) les compétences linguistiques, b) les compétences logiques, c) les compétences culturelles (culture textuelle et culture individuelle). Ces 3 compétences seront à la base des activités menées lors de l'étude d'un album.

4 a) Les compétences linguistiques On vise là l'habileté de l'enfant à segmenter et traiter la chaîne sonore entendue. Dans introduction à la pédagogie du langage - Maternelle, Tome 2, Philippe Boisseau distingue quatre types d'albums : 1. Les albums dont les textes sont très spécifiques de l'écrit et qui visent à préparer l'anticipation, à préparer les futurs lecteurs. 2. Les albums dont la syntaxe est très proche de la syntaxe enfantine dont l'objectif est d'apprivoiser les enfants à l'écrit 3. Les albums s'adressant plus particulièrement au cycle 2 4. Les albums destinés à aider l'enfant à construire son langage oral aux caractéristiques un peu au-delà du système habituel des enfants.

5 On vise là l'habileté de l'enfant à découvrir les relations temporelles et causales à travers des prises d'indices multiples (marques verbales, mots-outils, illustrations, texte entendu...). D'enchaînement en enchaînement, l'enfant s'achemine vers une relation entre ses " mini-résumés " et le thème général. Quel que soit le niveau de classe, on peut distinguer 4 niveaux de performance qui peuvent permettre un repérage des possibilités de chacun et une évaluation du niveau atteint : 1. Le résumé zapping 2. Le résumé analytique 3. Le résumé synthétique 4. Le résumé interprétatif b) Les compétences logiques

6 LA CULTURE TEXTUELLE Toutes les connaissances construites vont " gouverner la réception et faciliter le traitement sémantique ". LA CULTURE INDIVIDUELLE Il s'agit là de familiariser l'enfant avec le monde de l'histoire qui va lui Être lue. L'univers que propose le texte doit être accessible aux enfants, doit se rapporter à leurs mondes connus. Il sera souvent nécessaire d'aider les enfants à se représenter le monde de référence de l'histoire en utilisant des documents, en allant à la ferme, au zoo, en relisant des histoires dont la connaissance est nécessaire à la compréhension de celle-ci. c) Les compétences culturelles

7 Analyse de l'album par l'enseignant Elle permet de repérer ce qui peut être source de difficulté et donc d'apprentissage à un niveau donné : * L'attention à la dimension " mise en mots " peut permettre d'anticiper des difficultés d'ordre linguistique ; * L'attention aux dimensions " construction du récit, système des personnages, paramètres du temps " peut permettre d'anticiper des difficultés de logique ; * L'attention à la plupart des dimensions peut inspirer des apprentissages d'ordre culturel. 3. DEMARCHE GENERALE

8 Caractéristiques de lapproche croisée de lapproche en réseau Ce sont des phases de travail qui ne sont plus centrées sur l'oeuvre étudiée mais s'appuient sur celle-ci pour viser 3 nouveaux objectifs : 1. Construire des connaissances littéraires en s'appuyant sur une démarche comparative (démarche à la base de la construction de tous les savoirs), APPROCHE EN RESEAU 2. Construire des connaissances appartenant à d'autres domaines que la littérature, APPROCHE CROISEE 3. Montrer que l'écriture ou la création littéraire peuvent être " emprunt " ou "copie ". Ce sont des approches qui vont mettre l'œuvre étudiée en relation avec une Information extérieure issue d'un autre domaine de connaissance ou d'une autre œuvre (clin d'œil à des peintures, référence à un événement historique, à un auteur particulier, mise en relation avec une autre version de l'album…).

9 GRILLE DANALYSE DE LALBUM

10

11 Etape 1 : la narration, approche linéaire Axes de travail L'accent est mis en priorité sur les capacités d'anticipation (compétences logiques), l'anticipation s'appuyant sur la compréhension du langage écrit (compétences linguistiques) et sur la culture littéraire. Les axes de travail peuvent être les suivants : * La connaissance ou reconnaissance des personnages, * Les liens de causalité, * La chronologie. Avant la lecture Pendant la lecture Pendant ou après la lecture Grille de prévision dactivités

12 Etape 2 : la narration, approche plurielle Caractéristiques de lapproche plurielle Cette étape fait suite à l'approche linéaire (ou lecture " suivie "). C'est une approche centrée sur l'oeuvre. On porte un regard sur celle-ci à travers 1 élément particulier (choisi par exemple dans le tableau " Grille d'analyse d'un album "). L'oeuvre est " survolée " à travers ce regard qui va permettre d' affiner la compréhension. Cette étape permet à l'enfant de prendre du recul par rapport à l'approche précédente (approche linéaire ou pas à pas), de construire une vision globale de l'album, de s'approprier la trame narrative. Cette étape va permettre de viser, autour de l'album, des compétences touchant à d'autres domaines que la maîtrise de la langue. Ce n'est qu'à l'issue de cette étape que pourra être évaluée la compréhension de " l'album ".

13 Exemples dapproches plurielles possibles Les personnages : On peut suivre des personnages secondaires tout au long de l'histoire et revivre celle-ci à travers leurs réactions. La mise en mots : On peut suivre les paroles d'un seul personnage et les revisiter, à la lumière de la connaissance que l'on a de l'histoire. La mise en image : On peut s'attacher aux expressions des personnages et montrer comment celles-ci traduisent les sentiments, les intentions, les valeurs transmises : vengeance? mépris? violence? acceptation? soumission? amour ?...).

14 Etape 3 : Lextension des savoirs, approche croisée Caractéristiques de lapproche croisée C'est une phase de travail qui n'est plus centrée sur l'oeuvre étudiée mais s'appuie sur celle-ci pour viser 3 nouveaux objectifs : 1. Construire des connaissances littéraires en s'appuyant sur une démarche comparative (démarche à la base de la construction de tous les savoirs) ; 2. Construire des connaissances appartenant à d'autres domaines que la littérature ; 3. Montrer que l'écriture ou la création littéraire peuvent être " emprunt " ou "copie ". C'est une approche qui va mettre l'œuvre étudiée en relation avec une information extérieure issue d'un autre domaine de connaissance ou d'une autre œuvre (clin d'œil à des peintures, référence à un événement historique, à un auteur particulier, mise en relation avec une autre version de l'album…).

15

16

17 Exemples dactivités pour lapproche croisée Mener une recherche documentaire en lien avec un " thème " de l'album Dire à quoi nous fait penser cet album et pourquoi Dire à quoi nous fait penser telle image de l'album et pourquoi Dire à quoi nous fait penser tel personnage de l'album et pourquoi Ecouter l'enseignant qui fait lui même quelques rapprochements Deviner pourquoi l'enseignant propose tel rapprochement (commencer avec des éléments de surface en commun –même lieu, même personnage, mêmes couleurs…- pour aller vers des points communs de plus en plus subtils) Comparer 2 réécritures de l'histoire Mimer l'histoire Transformer l'histoire en pièce de théâtre Raconter ce qui s'est passé avant que l'histoire ne commence… Etoffer l'histoire (repérer un passage intéressant et le développer) " Réécrire " l'histoire en modifiant des éléments de surface (les lieux, les personnages…) " Réécrire " l'histoire en modifiant la fin Emmêler 2 histoires Raconter l'histoire selon le point de vue de l'un des personnages Introduire des citations dans les textes créés par les élèves

18 Etape 4 : Lextension des savoirs, approche en réseau De lapproche croisée à lapproche en réseau Régulièrement, des albums connus sont rapprochés d'autres albums pour des motifs variés. L'enseignant garde en mémoire ces motifs repérés par les enfants. A un moment donné, un rapprochement de plusieurs albums (mise en réseau) autour d'un " motif " récurrent " conduit " à la mise en évidence d'un savoir explicite.

19 Caractéristiques de lapproche en réseau C'est une approche qui met l'œuvre étudiée en relation avec de nombreuses autres œuvres déjà étudiées mais qui sont toutes revisitées selon un même angle. L'objectif est de comparer des techniques narratives, plastiques…, de rapprocher leurs effets pour construire ainsi des " savoirs provisoires ". Ces savoirs provisoires permettent d'entrer plus facilement dans les futures œuvres, ils favorisent l'attente, l'anticipation, la compréhension. Ils permettent également d'être réceptif à l'écart par rapport à la " norme " (Pourquoi cet ogre ne réagit-il pas comme tous les ogres ?) et d'apprécier l'effet de surprise. Cette approche permet de viser des objectifs liés à d'autres domaines que la maîtrise de la langue. Cette manière de penser (la mise en réseau) est au coeur de tout apprentissage : repérer les analogies et les différences. Lorsqu'il apprend à parler, l'enfant se construit des catégories linguistiques en associant et en dissociant des éléments de la chaîne orale. Sur les textes, la mise en réseaux procède des mêmes principes, elle ne peut être que le fait de l'enfant. Elle a besoin de temps de réception et de temps de production sous forme de partage avec les pairs, de relectures, de feuilletages... (CRDP Créteil)

20 Exemples de pistes pour une mise en réseau dalbums Réseau " sémantique " Les livres qui font rire, qui font peur, qui finissent bien... Les thèmes adaptés aux préoccupations des petits lL'école, le coucher, le médecin...) Réseau " culturel " L'auteur, l'illustrateur (technique, couleurs, cadrages...) Le genre (type de texte) Le personnage Ploum, Elmer, Spot, Petit Ours Brun… Le personnage de l'ogre, de la princesse… La notion de collection, de série Les lieux (la forêt, l'île…), les symboles (eau, feu, mur, couleurs, saisons...) Réseau " structure d'écriture " Les récits répétitifs Les récits de point de vue Les récits dans le récit Les récits rétrospectifs...

21 Exemples dactivités pour lapproche en réseau Rechercher d'autres albums qui parlent de… Compléter une bibliographie sur… Préparer une exposition sur… Trier des albums Classer des albums Comparer des albums Analyser les procédés textuels utilisés pour…(faire sourire, évoquer un rêve…) Analyser les procédés graphiques utilisés pour… Dégager les ressemblances entre… Trouver un intrus dans une série Fabriquer un imagier de…(des attributs de l'ogre, des personnages de tel auteur…) Créer le musée de…(la fée, du détective…) A partir d'un titre d'album d'un auteur connu, imaginer la couverture Reconnaître l'auteur d'un album à sa lecture Reconnaître l'illustrateur d'un album Reprendre les activités de " réécriture " partielle de l'étape précédente Raconter ce qui s'est passé avant que l'histoire ne commence… Etoffer l'histoire (repérer un passage intéressant et le développer) " Réécrire " l'histoire en modifiant des éléments de surface (les lieux, les personnages…) " Réécrire " l'histoire en modifiant la fin Raconter l'histoire selon le point de vue de l'un des personnages


Télécharger ppt "LITTERATURE AUX CYCLES 1 ET 2. Les nouveaux programmes (cinq domaines d'activités) Vivre ensemble Agir et s'exprimer avec son corps Le langage au coeur."

Présentations similaires


Annonces Google