La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FAIRE DE LHISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE LETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS Art –histoire-mémoire(s)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FAIRE DE LHISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE LETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS Art –histoire-mémoire(s)"— Transcription de la présentation:

1 FAIRE DE LHISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE LETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS Art –histoire-mémoire(s)

2 Chirac

3 Jai cueilli pour vous, près de ma tranchée, Ces jolies fleurs bleues, myosotis damour, Quavril fait renaître. En vous les offrant, je vois apparaître La jolie lueur de vos yeux si doux. Jai cueilli pour vous, près de ma tranchée, Ces jolies fleurs bleues, myosotis damour. Puis, quand viendra mai, oh ma tendre aimée, Mon bouquet sera de muguet tout blanc, Cueilli dans les Flandres, Parmi ces grands bois où, depuis septembre, Nous luttons pour vous, alertes et confiants. Puis quand viendra mai, oh ma tendre aimée, Mon bouquet sera de muguet tout blanc. Si je vois juillet, baigné de lumière, Mon bouquet sera de coquelicots Aux rouges pétales, Fleurs de messidor, cueillies sous les balles Et rouges du sang de tous nos héros. Si je vois juillet, baigné de lumière, Mon bouquet sera de coquelicots. Et toutes ces fleurs aux couleurs de France Feront un bouquet, souvenir très pieux. Si la mort brutale Memportait un jour dans une rafale, En pensant à vous, je fermerais les yeux. Jai cueilli pour vous, près de ma tranchée, Ces jolies fleurs bleues, myosotis damour. Jai cueilli pour vous près de ma tranchée, Ces myosotis gage damour pur Quavril fait éclore. En vous les offrant je revois encore Le bleu de vos yeux, pareil à lazur. Jai cueilli pour vous près de ma tranchée Ces myosotis gage damour pur. En mai vous aurez oh ma tendre amie Offert par mon cœur du muguet tout blanc Glané dans les Flandres. Parmi les grands bois où se fait entendre Le chant des canons aux voix de titans. En mai vous aurez Oh ma tendre amie Offert par mon cœur du muguet tout blanc. Si je vois juillet baigné de lumière Mon envoi sera de coquelicots Aux rouges pétales. Jirai les cueillir au mépris des balles Fleurs pourpres du sang de tous nos héros. Si je vois Juillet baigné de lumière Mon envoi sera de coquelicots. De toutes ces fleurs aux couleurs de France Faites un bouquet souvenir pieux Si la mort brutale, Memportait un jour dans une rafale En pensant à vous je clorai mes yeux. De toutes ces fleurs aux couleurs de France Faites un bouquet souvenir pieux. Le bouquet dYpres. Auteur inconnu Version 1 Version 2

4 Gueudrecourt.Sculpteur: Déchin. 1929

5 Combles

6 Sainte Suzanne île de la Réunion

7 Riscle. Gers

8

9 Strasbourg. Sculpteur: Drivier

10 Saverne

11 Equeurdreville. Sculpteur Emilie ROLEZ Péronne. Sculpteur Paul Auban. 1929

12 Haïm Kern « Ils nont pas choisi leur sépulture »

13 Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé On va reprendr' les tranchées Notre place est si utile Que sans nous on prend la pile Mais c'est bien fini on en a assez Personne ne veut plus marcher Et le coeur bien gros comm' dans un sanglot On dit adieu aux civ'lots Même sans tambour même sans trompette On s'en va là haut en baissant la tête REFRAIN Adieu la vie adieu l'amour Adieu toutes les femmes C'est bien fini c'est pour toujours De cette guerre infâme C'est à Craonne sur le plateau Qu'on doit laisser sa peau Car nous sommes tous condamnés Nous sommes les sacrifiés Huit jours de tranchées huit jours de souffrance Pourtant on a l'espérance Que ce soir viendra la r'lève Que nous attendons sans trêve Soudain dans la nuit et dans le silence On voit quelqu'un qui s'avance C'est un officier de chasseurs à pied Qui vient pour nous remplacer Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes REFRAIN C'est malheureux d'voir sur les grands boul'vards Tous ces gros qui font leur foire Si pour eux la vie est rose Pour nous c'est pas la mêm' chose Au lieu de s'cacher tous ces embusqués F'raient mieux d'monter aux tranchées Pour défendr' leurs biens car nous n'avons rien Nous autr's les pauvr's purotins Tous les camarades sont enterrés là Pour défendr' les biens de ces messieurs-là DERNIER REFRAIN Ceux qu'ont l'pognon ceux-là r'viendront Car c'est pour eux qu'on crève Mais c'est fini car les trouffions Vont tous se mettre en grève Ce s'ra votre tour messieurs les gros D'monter sur le plateau Car si vous voulez faire la guerre Payez-la de votre peau La chanson de Craonne. Auteur inconnu. Musique de Georges Sablon

14 DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES

15

16 BOURDELLE

17 Capoulet (Ariège). Bourdelle St Céret (Lot). Maillol


Télécharger ppt "FAIRE DE LHISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE LETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS Art –histoire-mémoire(s)"

Présentations similaires


Annonces Google