La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Frédérique DENIC Collège de lEurope, CHELLES. LA PHASE DAPPROCHE = « PHASE DACCROCHE » Découvrir lespace étudié

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Frédérique DENIC Collège de lEurope, CHELLES. LA PHASE DAPPROCHE = « PHASE DACCROCHE » Découvrir lespace étudié"— Transcription de la présentation:

1 Frédérique DENIC Collège de lEurope, CHELLES

2 LA PHASE DAPPROCHE = « PHASE DACCROCHE » Découvrir lespace étudié

3 A PARTIR DUNE CHANSON Paroles de la chanson créole, « Mon île » (paroles et musique Jacqueline FARREYROL. ( DUREE : 5 MN) Mon île Tu nes pas comme les autres îles >>CARACTERE PARTICULIER Tu ne viens pas dune famille dîle Aux plages de palmiers >>CASSER LES CLICHES Pas de filles aux colliers de fleurs Pour touristes en peine de coeur A lombre de tes cocotiers Mon île Tu nes pas la carte postale >>AUTENTHICITE Pour ces vacances idéales Près des lagons aux sables dor Tu as choisi comme ceinture >>PAS DE PLAGES ? De hautes falaises blessures Ou locéan gronde si fort >>OCEAN REPULSIF ? >>île qui tourne le dos à la mer Le long des côtes sauvages >> QUELLES COTES ? Le charme fou des paysage et des vacoas insolents >>ATOUT Jouant de la houle et des vents >>ALIZES/TEMPETES TROPICALES Laisse aux voyageurs de passage Une singulière image Mêlée de bleu, de noir, de blanc >>CONTACT TERRE/MER De soleil or et rouge sang Mon ile Tu nes pas la fille facile Parée de frusques inutiles Sans un sou damour dans le cœur Tu as choisi la pureté Et tu cache bien ta beauté >>RELIEF CHAOTIQUE/ ORIGINE DE LILE Au fond des cirques où bat ton cœur Mon île Tu nest pas lîle enchanteresse Quon fait miroiter dans la presse Aux riches des riches pays, Pour te protéger des ravages >>QUELS RAVAGES>NOMBREUX Tu as donné à tes villages Le nom des Saints du paradis >>SERA VERIFIE SUR LA CARTE

4 Mais du haut de tes montagnes >>RELIEF<>MILIEU NATUREL/ALTITUDES ELEVEES Quand la colère te gagne >>VOLCANISME <>QUEL VOLCAN ? Tu vomis des fleuves de sang Que tu rejettes à locéan >>QUEL OCEAN ? Et puis tu redeviens sage Tu tendors dans tes nuages Et de longues années durant Tu berces ton sommeil denfant Mon île Tu as réuni dans ton cœur Des gens de toutes les couleurs >>METISSAGE : origine de la population>permet au professeur de « raconter » Comme un défi au monde entier Pour le pire et pour le meilleur Tu as choisi comme âme sœur >>QUEL PAYS ? (DOM/ROM) Le pays de la liberté Mon île Quand du soir au petit matin Sous la fraîcheur des tamarins Ton peuple se met à danser Au rythme lent des maloyas Au son des tam-tam du séga Cest comme pour te remercier Et du fond de ta mémoire >>ESCLAVAGE : permettra au professeur de « raconter » Les lourdes pages de lhistoire Auront beau me rappeler La douleur de ton passé Malgré les pires passages Mon plus beau livre dimages Cest celui qui porte ton nom Mon île de la Réunion >> ON NOMME LILE>VA PERMETTRE DE LA SITUER NB: LES PAROLES SERONT EXPLOITEES A CHAQUE FOIS QUIL SERA POSSIBLE DE LE FAIRE>>CE DOCUMENT D « ACCROCHE » DOIT PERMETTRE AUX ELEVES DE MEMORISER CERTAINS ASPECTS DU MILIEU POUR LES REUTILISER ENSUITE TOUT AU LONG DE LETUDE DE CAS.

5 ET DE LESPACE VECU par des enfants

6 PROBLEMATIQUE : Létude géographique va-t-elle ou non confirmer ces représentations ? - COMMENT LES HOMMES HABITENT-ILS LILE DE LA REUNION? - A QUELLES CONTRAINTES SONT- ILS CONFRONTES? COMMENT Y FONT-ILS FACE ? - NY A-T-IL QUE DES CONTRAINTES ET PAS DATOUTS ?

7 Océan indien 80 km 50 km SITUER A GRANDE ECHELLE Idée : « petite », océan indien Cette île, la voici! Google Earth

8

9 PETITE ÉCHELLE « Tu as choisi comme âme sœur le pays de la liberté….. » Ile française(DROM), éloignée de la métropole: Eloignement, isolement par rapport à la métropole. Isolement « renforcé »

10 LE CLIMAT Idées ou mots clé à retenir : « sud est de lAfrique,au large de Madagascar, île tropicale »

11 Chanson: « des gens de toutes les couleurs … » Une population métissée

12 BÂTIR UNE INTRODUCTION MOTS CLES: Ile, La Réunion, petite, isolée, tropicale, française, océan indien, DROM, population métissée. Habiter lîle de la Réunion cest résider dans une petite île française isolée dans lOcéan Indien, au large des côtes africaines et à lest de Madagascar. Cest aussi vivre dans un DROM (département – région dOutre mer) où règne un climat tropical. Habiter la Réunion cest également appartenir à une communauté très bigarrée de près de personnes.

13 1 1 h 15 HABITER UN ESPACE CONTRAIGNANT AVEC LINTRODUCTION

14 PARTIR DE LANALYSE DUN PAYSAGE

15 (Utilisation de pointofix)

16 MAIS LE PAYSAGE NE DIT PAS TOUT : il faut dépasser le cadre ! OUVRIR LE PAYSAGE ET EN AVOIR UNE VISION PLUS LARGE : il faut donc CHANGER DECHELLE « HABITER »: faire entrer les élèves dans lespace géographique : où sont les hommes ?

17 RESSOURCES POUR LA CLASSE (1) Comment les Réunionnais habitent-ils leur île ? Où sont les hommes et les activités ? Document n° 1 :les villes de la Réunion Document n°2 : la Réunion vue du ciel Avec habitants lors du dernier recensement de 1999, la population de la Réunion saccroît à un rythme soutenu. Elle atteindra probablement un million dhabitants vers La densité moyenne y est de 281 hab. /km2. Les populations se concentrent à près de 90 % dans une ceinture littorale. (sources diverses) Document n° 3 : Document n°4 : vue Saint-Denis Questions 1/ Daprès le croquis et les documents n° 1, 3 et 4, où se concentrent les hommes, les activités et les voies de communication ? 2/ Souligne dans le texte(doc 3) la phrase qui justifie ta réponse. 3/ Explique pourquoi à laide des documents 2 et 4.

18 POUR COMPLETER LE PROFESSEUR FOURNIT DAUTRES EXPLICATIONS EN PROPOSANT DES ILLUSTRATIONS (au choix parmi les diapositives suivantes)

19 Pages jaunes, plan de Saint- Paul Utilisation possible des pages jaunes (cartes, clichés satellites)

20 Saint –Paul,( cliché satellite, pages jaunes)

21 Schéma dinterprétation

22 « Des hommes coincés entre mer et montagne » Saint-Paul

23 Un relief chaotique Pentes fortes ravines ocean Schéma dinterprétation

24 DES HOMMES QUI VIVENT SUR DES ESPACES PLATS LIMITES UNE OCCUPATION HUMAINE LIMITEE AUSSI PAR DES FACTEURS HISTORIQUES ET ECONOMIQUES CHAMPS DE CANNE (île à sucre) = PAS DE MONO CAUSALITE

25 La notion d « habiter » renvoie enfin à lhabitat. quelques autres illustrations rendant compte de la variété de l habitat réunionais

26 « habiter et habitat » Maison de planteur

27 Cases traditionnelle moderne

28 Case de petit blanc des Hauts

29 Cases du cirque de Mafate A gauche, case au toit en paille de vétiver; A droite, case en tôle

30 Quartier récent sur les hauteurs de Saint-Denis

31 Un grand ensemble, le quartier du Chaudron à Saint-Denis Les « cités » existent aussi à la Réunion

32 - - DE NOMBREUSES CONTRAINTES -.-. MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER HABITER LILE DE LA REUNION Que lhomme doit subir et surmonter PREVENTION AMENAGEMENTS Ce schéma, complété au fur et à mesure de létude constitue le « brouillon » de la trace écrite que les élèves rédigeront en fin de séquence Certaines contraintes peuvent être transformées en atouts

33 -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer DE NOMBREUSES CONTRAINTES -.-. MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER HABITER LILE DE LA REUNION Que lhomme doit subir et surmonter PREVENTION AMENAGEMENTS Certaines contraintes peuvent être transformées en atouts

34 SURMONTER ET AMENAGER LE MILIEU 2 45 mn HABITER LILE DE LA REUNION CEST :

35 TRAVAIL SUR DOSSIERS DOCUMENTAIRES (ressources pour la classe 2 a,2 b et 3 ) LES ELEVES SONT REPARTIS EN TROIS GROUPES: chaque groupe étudie un dossier pendant 15 mn environ MISE EN COMMUN DES REPONSES POURSUITE DU SCHEMA

36 Ressources pour la classe( 2 ) : surmonter le milieu A/ Lexemple du risque cyclonique (dossier documentaire) Les alertes cycloniques Lalerte cyclonique est déclenchée par le Préfet et comprend 3 phases que tout le monde connaît bien à la Réunion. 1/Vigilance cyclonique : Mise en garde contre le péril des cyclones. Un cyclone ou une tempête tropicale a été observé dans la zone de lîle et peut constituer une menace pour la Réunion dans les jours qui suivent(il faut dire quon ne peut pas prévoir la trajectoire dun cyclone). Toutes les activités de la vie de tous les jours continuent normalement mais toutes les mesures préventives doivent être prises par les particuliers, les sorties en mer et les longues randonnées sont à déconseiller. 2/Alerte orange : Le danger se rapproche et est à prévoir pour les 24 HEURES 0 VENIR ; o n ferme les écoles mais lactivité économique poursuit son court. Il est recommandé découter régulièrement la radio et de préparer le calfeutrement des ouvertures de sa case. 3/Alerte rouge : Danger cyclonique imminent. Tous les services publics et les entreprises doivent fermer leurs portes. Chacun doit rester chez soi avec interdiction de circuler ou de sortir. Il est déconseillé dutiliser le téléphone qui peut servir pour déventuels secours. Il est préférable de se tenir informé par la radio. A tout moment, si le danger cyclonique est écarté, le préfet peut prononcer la fin de la menace cyclonique qui permet à la population de relâcher sa vigilance. Il y a néanmoins des dangers à éviter après le passage du cyclone. Après le passage du cyclone : Tous les établissements scolaires et les crèches restent fermés, mais lactivité économique peut reprendre. Il y a généralement beaucoup de dégâts à lextérieur et des torrents deau à éviter. Il faut faire en sorte de ne pas encombrer les lignes téléphoniques et ne pas franchir les ponts dont les radiers sont submergés ou abîmés. Il est aussi conseillé de boire de leau en bouteille. Dimanche 25 février 2007 Le cyclone tropical Gamède continue de Se rapprocher de la Réunion et la me- nace confirmée par se système se con- firme. Lalerte rouge est en conséquence décrétée pour 21 h ce samedi 24 février. Jeudi 11 mars 2007 (…)En effet, le passage de Gamède a laissé des traces dont certaines seront longues à effacer(…) Mercredi 20 février 2008 Après le passage de Gamède, il y a presque un an, les plan- teurs étaient les derniers maillons de lagriculture locale à attendre encore les crédits de lEtat. Questions : 1/Quand le cyclone Gamède a t-il frappé lîle de la Réunion ? A quelle saison cela correspond t-il pour les Réunionnais ? 2/Qui a décrété lalerte rouge ? Pourquoi ? 3/Quest alors obligée de faire la population ? 4/Pourquoi est-il déconseillé dutiliser le télé- phone ? A quoi sert la radio ? Souligne dans le document ci-contre phrase qui illustre cette scène. Articles du Journal de lîle de la Réunion

37 Côte sous le vent Ligne de séparation des eaux alizés Une opposition « côte au vent » et « côte sous le vent » Direction des Côte au vent Régions les plus peuplées Trajectoires des cyclones dans le monde Documents complémentaires pour « situer » et comprendre

38 Ressources pour la classe (2) : surmonter le milieu B/Lexemple du risque volcanique ( dossier documentaire) Document n°1 : Extrait dun article du journal de lîle de la Réunion du mardi 13 janvier Quatrième semaine déruption En activité depuis le 15 décembre, le piton de la Fournaise joue les prolongations ; Il est entré lundi dans sa quatrième semaine déruption, après une brève pause dans le nuit du jeudi au 1 er au vendredi 2 janvier (notre édition de samedi). Selon lobservatoire volcanologique, le trémor est toujours stable, au même titre quà celui du début de léruption. Pour autant, il ny a guère de manifestation visible, si ce nest le rougeoiement des cônes installés dans le rempart nord-est du cratère Dolomieu(…) Document n°2 : le sud de lîle Document n° 3 : une coulée de lave Document n° 4 : coulées de lave dans la mer 1 / Observe le document n°2. Est-ce une région peuplée ? peu peuplée ? Justifie ta réponse à laide des documents ; deux réponses sont attendues. 2/ Quel est le nom de ce volcan ? Quelle est sa particularité? 3/Dans quelle direction sécoulent les coulées de lave ?(doc 2 et 4). 4 /Quel aménagement humain est menacé par ces coulées ? (doc 2 et 4) 5/ Le volcanisme menace t-il la vie des hommes ?(doc 4) Questions sur les documents :

39 SITUER La Réunion sur le planisphère des grandes régions dinstabilité de lécorce terrestre Lîle de la Réunion nest pas sur une dorsale mais sur lun des « points chauds » du globe.

40 Ressources pour la classe( 3) : Aménager le milieu Lexemple des transports. Limiter les risques et relier tous les espaces de lîle. Document n° 1 : protections sur la route du littoral Document n°2 : construction dun pont sur la section RD 10 sur la commune dEtang Salé Document n° 3 : sur la route du littoral Questions sur les documents 1/ A quoi servent les protections grillagées sur la route du littoral ? 2/ Pourquoi les hommes construisent t-ils un pont ici ? Deux réponses sont attendues ; 3/ Qui finance ce projet ?(les acteurs) 4/Combien de temps va durer ce chantier ? Accéder rapidement aux endroits les plus reculés de lîle Temps de déplacement Marla (cirque de Mafate)/Rivière des Galets(village) A pied 12 H En hélicoptère 4 mn DISTANCE A VOL DOISEAU = 20 km Pour information : trajet en avion métropole/ La Réunion = 12 H 00 5/Quel moyen de transport est utilisé ici ? Pourquoi ?

41 -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer DE NOMBREUSES CONTRAINTES -.-. MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER HABITER LILE DE LA REUNION Que lhomme doit subir et surmonter Etroitesse du milieu : -surface utile restreinte. -Les hommes, les activités et les routes se concentrent sur létroite bande littorale. (80 % de la population) -des risques à gérer (ex: volcanisme, éboulements, cyclones…) PREVENTION Alerte cyclonique, volcanique AMENAGEMENTS viaducs, réseau routier, protections contre les éboulements, digues, Certaines contraintes peuvent être transformées en atouts

42 TRANSFORMER CERTAINES CONTRAINTES EN ATOUTS 3 1 hoo HABITER LILE DE LA REUNION CEST :

43 COMMENT LES REUNIONNAIS VALORISENT-ILS LEUR MILIEU NATUREL CONTRAIGNANT ? Réutilisation de la chanson : « tu nest pas comme les autres îles »… « …pas la carte postale… » « charme fou des paysages… « tu caches bien ta beauté … » « …aux voyageurs de passage… » Distribution de catalogues touristiques aux élèves (différents voyagistes) ou consultation de sites web. Car la Réunion est une destination touristique

44 Séjour à Lîle de la Réunion « Joyau perdu dans lOcéan Indien » Vous êtes amateur de nature et de marche à pied mais souhaitez ne pas vous souciez de votre parcours, votre logement ni de vos bagages et être accompagn é par un guide qui vous fera d é couvrir les plus endroits de cette î le en toute s é curit é.. Cette formule in é dite à vivre entre amis ou en famille est faite pour vous ! Vous partez à votre rythme avec notre guide à la d é couverte en douceur des trois cirques de la R é union sur des sentiers et, si vous le voulez, du spectaculaire volcan de la fournaise. Pour le reste tout est pr é vu : nous nous chargeons pour vous de toute la logistique sur place. · 1er jour : Saint Denis saline les bains (50 km) : accueil à laéroport. Transfert à votre hôtel pour une réunion en compagnie de notre guide pour des informations sur le déroulement de vos randonnées. Nuit à la maison du Lagon** (ou similaire). · 2ème jour : saline les bains – Cialos (2h de routes + 4h de marche = 6,5km) : Départ tôt le matin en autocar vers le Sud de lîle et montée vers Cilaos par la route aux 400 virages. Point de vue somptueux sur le cirque depuis la Roche Merveilleuse, où démarre votre randonnée. Marche en direction du lieu dit « le Bloc », puis vers le Piton des Neiges, pour atteindre le gîte de la caverne Dufour (2478 m) en traversant une forêt de tamarins. Dîner et nuit au gîte. · 3ème jour : Cirque de Cialos – Bélouve (environ 5h30 de marche = 13km) : Journée de marche tout en descente vers le cirque de Salazie. Variante possible pour les grands randonneurs : partez à lassaut du Piton des Neiges, le point culminant de lîle à 3069 m (environ 2 heures de marche = 4 km aller/retour). Variante ou pas, marche en direction du Cap Anglais avec, sur votre gauche le cirque de Salazie et ses nombreuses cascades. Sur votre droite le plateau de Bébour – Bélouve, région forestière peuplée despèces endémiques dont les fameuses fougères arborescentes. Dîner et nuit au gîte de Bélouve en chambre particulière. · 4ème jour : Bélouve – Hell-bourg (1h30 de marche environ = 3km) : Descente vers le typique village dHell-Bourg que vous rejoignez par un sentier qui serpente au milieu des cases créoles et des bambous géants. Renouvellement de vos affaires à lhôtel Relais des Cimes. Profitez de votre après-midi pour flâner dans les rues de ce villages classés, ou possibilité deffectuer en plus la boucle du Trou de fer : un site grandiose où se jette une impressionnante cascade (environ 3h30 de marche 8 km). Dîner et nuit à lhôtel Relais des Cimes **. CONSIGNE: entourer en bleu tout ce qui est en rapport avec le tourisme balnéaire, en jaune ce qui concerne le tourisme dans les « hauts »

45 · 5ème jour : Hell-bourg – cirque de Salazie – Grand Ilet (7h de marche environ = 10km) : Journée de marche à travers le cirque de Salazie et autour du Piton dAnchaing. Votre parcours sera jalonné de belles cascades ; vous marcherez sous les filaos ou parmi les goyaviers. Vous contournerez le piton Lélesse jusquà Grand Sable ancien village qui fut englouti en Puis marche vers Camp Pierrot et le village de grand Ilet. Dîner et nuit en chambre dhôte 2/3 épis. · 6ème jour : Grand Ilet – cirque de Mafate – Aurère (environ 7h = 10km) : Journée de marche au cœur du cirque de Mafate à travers ses îlets (villages) regroupant une population accueillante dà peine 800 personnes. Vous suivrez des sentiers forestiers, traverserez plusieurs ravines pour atteindre de charmants lieux-dits : un parcours pittoresque dans le plus sauvage des trois cirques de lIle. Dîner et nuit en gîte à Aurère, en chambre particulière. · 7ème jour : Aurère – dos dâne – saline les bains (environ 4h de marche = 10km + transfert de 1h de routes) : Départ de la marche depuis la maison forestière en direction du Bras des Merles, rivière que vous longerez jusquà « Deux Bras ». Le paysage y est magnifique et très sauvage. De là vous bifurquerez à droite vers le sentier du Bras Sainte Suzanne qui vous conduira au village de Dos dâne. Transfert retour à Saline- les-bains et installations à la Maison du Lagon** pour trois nuits. · 8ème jour : Saline les bains – le piton de la fournaise – Saline les bains (environ 6h de marche = 13km + 200km aller/retour (4h30 de voiture)) : Journée pour effectuer, la randonnée au Piton de la Fournaise. Départ très matinal en voiture vers le Sud de lîle via Saint Pierre, le Tampon puis La Plaine des Cafres. Vous emprunterez ensuite la route du volcan à travers les paysages lunaires de la Plaine des Sables. Au Pas de Bellecombe démarre une des plus belles randonnées de lîle qui permet dapprocher le monstre de près. · 9ème jour : Saline les bains : Journée détente ou balade possible où vous le désirez dans cette ville · 10ème jour : Saline les bains – Saint Denis (50km) : route vers laéroport. Fin du programme.

46 RESSOURCES POUR LA CLASSE( 4 ): quand les contraintes se transforment en atouts DOCUMENT N°1 DOCUMENT N°2 Site web, rubrique « tourisme Réunion » : « Vous avez prévu daller dans le nord ou le sud de lile ? Littoral, montagne, volcan, cascade… La Réunion regorge de trésors ! Laissez-vous transporter… DOCUMENT N°3 TRAVAIL DE RECHERCHE : dans le catalogue que tu consultes, retrouve des informations qui expliquent lactivité touristique. (entoure les réponses) Séjour oui non Circuit oui non Randonnée oui non Lieux « Hauts » « Bas » mer montagne volcan Types daccueil hôtels gîtes tables dhôtesautres : Cite des lieux précis que lon propose aux touristes de découvrir : _____________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________________ Entoure en vert ceux qui appartiennent aux « hauts » et en bleu ceux qui se situent dans les « Bas ». Quels mots ou expressions sont utilisés pour valoriser les paysages ____________________________________ ________________________________________________________________________________________________

47 Ce sont les « Hauts » qui sont surtout proposés aux touristes, ils apparaissent pourtant comme contraignants depuis le début de létude. Les contraintes sont alors devenues atouts! La mer est toutefois valorisée : MAIS, en réalité la Réunion possède peu de plages, encore moins de sable blanc ; le lagon est très restreint. Certaines contraintes se transforment donc en atouts et sortent lîle de son isolement par les liens toujours plus forts quelle entretient avec la métropole: 80 % DES TOURISTES EN SONT ORIGINAIRES. Laéroport est le cordon ombilical avec la métropole. Toutefois, quand on change déchelle, la notion disolement est à discuter : le cirque de Mafate reste largement inaccessible.

48 -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer DE NOMBREUSES CONTRAINTES - Des paysages grandioses : île à grand spectacle ; ce sont les « hauts » qui attirent les touristes. Randonnée, circuit découverte Cependant quelques plages, un petit lagon. Des hôtels. Île tropicale et éloignement = exotisme moins disolement pour La Réunion. MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER HABITER LILE DE LA REUNION Que lhomme doit subir et surmonter Etroitesse du milieu : -surface utile restreinte. -Les hommes, les activités et les routes se concentrent sur létroite bande littorale. (80 % de la population) -des risques à gérer (ex: volcanisme, éboulements, cyclones…) PREVENTION Alerte cyclonique, volcanique AMENAGEMENTS viaducs, réseau routier, protections contre les éboulements, digues, Certaines contraintes peuvent être transformées en atouts

49 MAIS L « île » est un milieu fragile (En lien avec léducation civique)

50 Les orientations de lAgenda 21 (simplifié) de La Réunion LAGENDA 21 DE LA REUNION SENGAGE A: I/LUTTER CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Sengager pour le développement durable signifie lutter contre leffet de serre et toutes les pollutions, maîtriser nos consommations dénergie et promouvoir une production énergétique propre et de proximité. Cest pourquoi lAgenda 21 de la Réunion entend : Limiter le recours aux énergies fossiles. Viser lindépendance énergétique de la Réunion à long terme en favorisant le recours aux énergies renouvelables Atteindre lobjectif 100% eau chaude solaire dans lhabitat Maîtriser les consommations dénergie des constructions et de leurs équipements, tant au niveau résidentiel que tertiaire et industriel. Maîtriser les consommations deau. Favoriser la gestion et la préservation des ressources et des espaces naturels. II/DÉFINIR UNE POLITIQUE DE TRANSPORTS DURABLE Sur une île montagneuse, se déplacer présente souvent des difficultés. En outre, les pollutions et nuisances dues aux transports ne cessent daugmenter. Aussi lAgenda 21 de la Réunion sengage-t-il à : Favoriser lutilisation des énergies non polluantes dans les transports en commun et les transports publics Diversifier loffre de déplacements : covoiturage, transport à la demande, systèmes collectifs de déplacement dans les entreprises et les administrations. Diversifier loffre de déplacements pour les marchandises (maritime et terrestre) Elaborer un schéma directeur Vélo à léchelle de lîle. Mettre en œuvre un projet ambitieux de transport collectif avec le Tram-Train Régional III/OPTER POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DURBANISME Une vie meilleure, passe par un habitat confortable, en harmonie avec notre environnement et notre climat. Cela signifie aussi un cadre de vie agréable et adapté aux besoins de chacun. IV/PROMOUVOIR ET SOUTENIR LES FILIÈRES ET MÉTIERS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Lemploi demeure lun des enjeux principaux du développement harmonieux de notre île. Les métiers de demain seront fort différents de ceux daujourdhui. Sy préparer maintenant, cest la meilleure façon dassurer lavenir de la population réunionnaise et notamment de sa jeunesse. Les choix de filières professionnelles à promouvoir aujourdhui préfigurent en outre ce que sera notre île demain. Aussi lAgenda 21 de la Réunion préconise-t-il de : Créer des filières de formation spécifiques au développement durable. Développer les métiers du développement durable dans les secteurs de lénergie, la préservation et la gestion des espaces naturels, lagriculture, la pêche, la prise en charge des déchets et nuisances, laménagement du territoire, etc. Créer des sous-filières propreté et valorisation des espaces publics naturels. Créer des filières daccompagnement à la découverte du patrimoine naturel de notre île. Créer des postes dambassadeur du geste éco- citoyen. Favoriser la création demploi daccompagnateurs sociaux. Aider et structurer le développement local à travers une microéconomie de loisirs et de tourisme durables.(…)

51 RESSOURCES POUR LA CLASSE( 5 ): un milieu fragile + agenda 21 annexe Quelle relation peut-on faire entre tourisme et développement durable ? protéger pour valoriser Donne un titre à chacun des documents ci-dessous : 1/____________________________________________ 2/___________________________________________ 3/_______________________________________________4/____________________________________________ Consigne Indique à côté de chaque photographie: 1/ le numéro du titre de lagenda 21 qui lui correspond. 2/ recopie une phrase qui illustre chacune des photographies.

52 -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer -île = Isolement, éloignement par rapport à la métropole. -relief montagneux(Piton des Neiges), cirques, pentes fortes, relief chaotique, falaises. -éboulements -volcanisme actif (piton de la fournaise) -cyclones - excès de pluies, sécheresse…. -une île qui tourne le dos à la mer DE NOMBREUSES CONTRAINTES - Des paysages grandioses : île à grand spectacle ; ce sont les « hauts » qui attirent les touristes. Randonnée, circuit découverte Cependant quelques plages, un petit lagon. Des hôtels. Île tropicale et éloignement = exotisme moins disolement pour La Réunion. MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER Eoliennes, énergie solaire, gestion des déchets, réduire la pollution, gérer leau… DEVELOPPEMENT DURABLE MAIS UN MILIEU FRAGILE A PRESERVER Eoliennes, énergie solaire, gestion des déchets, réduire la pollution, gérer leau… DEVELOPPEMENT DURABLE HABITER LILE DE LA REUNION Que lhomme doit subir et surmonter Etroitesse du milieu : -surface utile restreinte. -Les hommes, les activités et les routes se concentrent sur létroite bande littorale. (80 % de la population) -des risques à gérer (ex: volcanisme, éboulements, cyclones…) PREVENTION Alerte cyclonique, volcanique AMENAGEMENTS viaducs, réseau routier, protections contre les éboulements, digues, Certaines contraintes peuvent être transformées en atouts


Télécharger ppt "Frédérique DENIC Collège de lEurope, CHELLES. LA PHASE DAPPROCHE = « PHASE DACCROCHE » Découvrir lespace étudié"

Présentations similaires


Annonces Google