La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Présentation : Sophie FABRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Présentation : Sophie FABRE."— Transcription de la présentation:

1 Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Présentation : Sophie FABRE

2 Economie et gestion - Académie de Toulouse Plan de la présentation 1 – Le Programme de Gestion Finance : comment laborder ? 2 – Un exemple de séance : le principe de prudence

3 Economie et gestion - Académie de Toulouse PREMIERE PARTIE LE PROGRAMME DE GESTION – FINANCE COMMENT LABORDER ?

4 Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Sciences de gestion

5 DEMARCHE Observer Comprendre Sapproprier Transposer dans un autre contexte Economie et gestion - Académie de Toulouse

6 POIDS DES DIFFERENTS THEMES DANS LE PROGRAMME DE GESTION FINANCE Analyser la situation de lentreprise 30% Accompagner la prise de décision 30% Construire une image de lentreprise 40%

7 Economie et gestion - Académie de Toulouse Entrée du programme Capacités à acquérir Grâce à la mobilisation de notions A partir dun contexte et de finalités

8 TRANSVERSALITES Création de valeur Répartition des richesses Financement de lactivité économique Comment entreprendre Répartition de la valeur ajoutée Gestion Finance : Affectation du bénéfice Sciences de Gestion Economie Droit Management Economie et gestion - Académie de Toulouse

9 RESSOURCES Je cherche un concept une définition Repère GF Eduscol ANC, PCG Je cherche des cas, un exemple CRCFLe ManègeEdubase Economie et gestion - Académie de Toulouse

10 Thème 2 ANALYSER LA SITUATION DE LENTREPRISE PARTIE 2 : UNE SEANCE DE COURS

11 Economie et gestion - Académie de Toulouse Questions de gestion NotionsContexte et finalités de létude Comment synthétiser fidèlement limage de lentreprise ? Exercice comptable Inventaire Le découpage de lactivité en périodes conduit à déterminer le résultat dégagé au cours dune période donnée et à dresser un état de la situation patrimoniale de lentreprise à la fin de cette période. La clôture des comptes à la fin de lexercice comptable nécessite de faire un inventaire physique des actifs et des passifs de lentreprise et dopérer un rapprochement entre les éléments figurant dans les comptes et les éléments issus de linventaire. Lélève doit être capable : - de justifier le découpage de lactivité en périodes et linventaire. Les principes comptables : - principe de prudence - principe dindépendance des exercices - principe de continuité de lexploitation - principe de permanence des méthodes Lévaluation et les traitements à la clôture de lexercice : - des stocks - des charges et des produits - damortissements économiques - des dépréciations des actifs - dune cession dune immobilisation corporelle amortissable. Les documents annuels de synthèse en système de base : compte de résultat, bilan et annexe Pour atteindre lobjectif fondamental dimage fidèle, il convient de respecter des principes pour évaluer les éléments constitutifs du patrimoine de lentreprise à la date darrêté des comptes et pour passer dun exercice comptable à lautre. Cela conduit à enregistrer des opérations dajustement des comptes avant détablir une représentation de la situation financière de lentreprise au travers du compte de résultat et du bilan. Lannexe qui accompagne ces deux documents permet de préciser la composition de certains postes et les évolutions significatives intervenues sur la présentation des comptes depuis le précédent exercice. À partir dun contexte détude construit à partir de documents produits au sein dune entreprise et en se référant aux principes comptables concernés, lélève doit être capable : - dexploiter les tableaux des immobilisations, des amortissements, des dépréciations fournis dans lannexe afin dy repérer les informations complémentaires permettant dexpliciter les postes figurant au bilan et au compte de résultat ; - dévaluer et denregistrer, à la clôture de lexercice, les stocks de marchandises, dapprovisionnements et de biens finis sur la base du coût moyen pondéré ; - de régulariser et denregistrer les charges et les produits revenant à lexercice : charges à payer, produits à recevoir, charges et produits constatés davance ; - détablir et denregistrer les dotations aux amortissements dune immobilisation corporelle ; - denregistrer la cession dune immobilisation corporelle ; - de déterminer et denregistrer la dépréciation dun actif (terrain, stock et créances) ; - danalyser lincidence des opérations dinventaire sur le compte de résultat et le bilan ; - dindiquer le processus de clôture et douverture dun exercice.

12 Economie et gestion - Académie de Toulouse Comment synthétiser fidèlement limage de lentreprise ? Quest-ce-que limage fidèle de lentreprise ? Quand faut-il produire limage fidèle de lentreprise? Comment obtient-on une image fidèle de lentreprise ? Comment présenter cette image fidèle ? Quelles conséquences sur lévaluation du patrimoine et du résultat de lentreprise ?

13 Economie et gestion - Académie de Toulouse Comment transcrire ce principe dans les comptes de lentreprise ? Quelles vont être les conséquences de lapplication de ce principe sur lévaluation du résultat et du patrimoine de lentreprise ? Comment le retrouver dans les documents synthétisant limage de lentreprise ? Comment transcrire les principes comptables pour en synthétiser fidèlement limage de lentreprise ?

14 Economie et gestion - Académie de Toulouse Capacités : établir et enregistrer les dotations aux amortissements dune immobilisation corporelle ; enregistrer la cession dune immobilisation corporelle ; déterminer et denregistrer la dépréciation dun actif (terrain, stock, créances) ; analyser lincidence des opérations dinventaire sur le compte de résultat et le bilan ; exploiter les tableaux des immobilisations, des amortissements, des dépréciations fournis dans lannexe afin dy repérer les informations complémentaires permettant dexpliciter les postes figurant au bilan et au compte de résultat.

15 Economie et gestion - Académie de Toulouse PRE REQUiS Notion de valeur Rôle du système dinformation comptable Incidence de la variable temps dans la prise de décision Thème 1 : notion dimage fidèle Thème 1 : comment traduire lactivité cycle investissement financement Thème 2 : notion dexercice comptable Thèmes 1 &2 : principes comptables

16 Economie et gestion - Académie de Toulouse Contexte Lentreprise Focus installée à Saint Etienne fabrique et commercialise des enceintes acoustiques et des hauts parleurs à destination du grand public (équipement de la maison et des voitures), des collectivités et des studios professionnels. Même si la concurrence des systèmes audio numériques a entraîné le déclin de ce marché, Focus continue daccroitre son chiffre daffaires : +10 % en 2011 pour atteindre 6 millions deuros et 125 collaborateurs contribuent au succès international de cette PMI française qui exporte 75% de sa production positionnée sur un créneau haut de gamme. Pour ne pas passer à côté de la révolution du numérique, Focus propose également une gamme de produits dédiés aux nouvelles technologies comme les casques audio. Savoir-faire, qualité et innovation sont les maitres mots qui expliquent le succès de cette entreprise qui fabrique lintégralité de ses produits dans lhexagone.

17 Economie et gestion - Académie de Toulouse Le 1er décembre 2012, vous venez darriver dans lentreprise Focus pour un stage. Maud Mélody, la responsable comptable, vous fait visiter lentreprise avant de vous confier un certain nombre de dossiers à traiter concernant la clôture de lexercice comptable. Lexercice comptable coïncide avec lannée civile

18 Economie et gestion - Académie de Toulouse LE PRINCIPE DE PRUDENCE Article du Plan comptable général « La comptabilité est établie sur la base dappréciations prudentes, pour éviter le risque de transfert, sur des périodes à venir, dincertitudes présentes susceptibles de grever le patrimoine et le résultat de lentité. »

19 Economie et gestion - Académie de Toulouse Dossier 1 : De nouvelles acquisitions Voici notre dernière acquisition : une machine Fx354 permettant la manipulation des composants denceintes acoustiques. Mise en service depuis le 1er novembre, elle facilite le travail des opératrices de montage et permet daccroitre leur productivité. Acquise HT, elle sera utilisée pendant cinq ans. Cette année, elle aura permis de monter pièces. Mais lannée prochaine et les deux années suivantes, elle permettra dusiner pièces par an. La dernière année, nous devrions pouvoir lutiliser pour pièces Voici notre nouveau serveur informatique : son coût total HT est de La durée dutilisation prévue est de trois ans. Ce matériel a été mis en service le 15 septembre 2012

20 Economie et gestion - Académie de Toulouse Réglementation comptable Extraits du PCG Article – Un actif amortissable est un actif dont lutilisation par lentité est déterminable. Lusage attendu de cet actif est limité dans le temps en raison de critères physiques tels que lusure, techniques tels que lobsolescence, ou juridiques. Son utilisation se mesure par la consommation des avantages économiques attendus de lactif, appelée amortissement. Elle peut être déterminable en termes dunités de temps ou dautres unités dœuvre lorsque ces dernières reflètent plus correctement le rythme de consommation des avantages économiques attendus de lactif. Cette perte de valeur est irréversible. Le principe de prudence veut que les diminutions de la valeur des biens soient comptabilisées dans les documents de synthèse de lexercice concerné. Source : daprès Plan comptable général

21 Economie et gestion - Académie de Toulouse 1 – Ces acquisitions sont-elles des actifs amortissables ? 1.De quel type de biens sagit-il ? 2.Pourquoi la valeur de ces biens a-t-elle diminué au cours de lexercice ? 3.Pour respecter le principe de prudence, que devra faire lentreprise ? 4.Rappelez la définition de lamortissement.

22 2 – Comment prévoir les pertes de valeur ? Le PGI quutilise lentreprise a fourni lors de lenregistrement de lacquisition de ces immobilisations les documents suivants : Extrait du PCG Article – […] Le plan damortissement est la traduction de la répartition de la valeur amortissable dun actif selon le rythme de consommation des avantages économiques attendus en fonction de son utilisation probable [...]. Article – Lamortissement dun actif commence à la date de début de consommation des avantages économiques qui lui sont attachés. Cette date correspond généralement à la mise en service de lactif Economie et gestion - Académie de Toulouse

23 Questions 1- Comment se traduit de façon opérationnelle la consommation des avantages économiques attendus de limmobilisation ? 2 - Quelles modalités de calcul de lamortissement ont été retenues par lentreprise? Justifiez ce choix 3 – Dans le cas du matériel informatique, comment se calcule le taux damortissement ? 4 – Pour chacun des deux biens, justifiez le calcul de la première annuité damortissement ? Vous en déduirez les formules générales de calcul de lamortissement. 5 – Que représente la Valeur Nette Comptable (VNC) ? Explicitez son mode de calcul. 6 - Expliquez pourquoi le plan damortissement du matériel informatique sétale sur quatre ans, alors que la durée dutilisation de la machine est de trois ans. 7 - A votre avis, lorsquune immobilisation est composée déléments ayant des durées dutilisation différentes (immobilisation enregistrée par composants), que faut-il faire pour élaborer son plan damortissement ?

24 Economie et gestion - Académie de Toulouse 3 – Comment comptabiliser ces pertes de valeur ? Le PGI propose denregistrer lécriture suivante pour tenir compte de la perte de valeur de la machine Fx Analysez cette écriture en justifiant les numéros de compte utilisés. 2. A votre avis, quelle écriture va être proposée par le PGI pour tenir compte de la perte de valeur du matériel informatique ? 3. Analysez lincidence de ces écritures sur la valeur du patrimoine de lentreprise et sur son résultat. 4.En quoi ces informations sont-elles importantes pour les parties prenantes ?

25 Economie et gestion - Académie de Toulouse 4 – Comment comptabiliser la cession dune immobilisation ? Serveur informatique XML 32 Date mise en service : 01/01/2010 Durée dutilisation : 3 ans Mode damortissement : linéaire Coût acquisition : Economie et gestion - Académie de Toulouse

26 Questions 1 – Comment est calculée la dotation aux amortissements de lannée 2012 pour le serveur XML 32 ? 2 – A quoi correspond la valeur enregistrée dans le compte 675 Valeur nette comptable des éléments dactif cédés ? 3 – Pourquoi cette valeur sanalyse-t-elle comme une charge pour Focus ? 4 – A quelle catégorie de charges le compte 675 Valeur nette comptable des éléments dactif cédés appartient-il ? Justifiez cette classification. 5- Quelle est lincidence de ces écritures sur le compte de résultat et sur le bilan ? 6 – Selon vous lentreprise réalise-t-elle une plus-value de cession (un gain) ou une moins-value de cession (une perte) sur cette opération ? Conclusion : En quoi les amortissements sont-ils une application du principe de prudence ?

27 Economie et gestion - Académie de Toulouse Dossier 2 : analyse des risques Allo… Oui… Comment !... Un projet de zone verte !?! … Voila qui va remettre en cause loctroi de notre permis de construire ! Quelle mauvaise nouvelle !...Merci de mavoir prévenue… Au revoir. Une mauvaise nouvelle : le terrain acquis pour une valeur de lan dernier par Focus pour construire un nouvel entrepôt de stockage risque dêtre classé zone verte et de devenir inconstructible. Notre architecte pense que sa valeur diminuerait alors denviron 30%. Nous avons une flotte de camions de livraison. Hier, un de nos camions a eu un accident avant darriver chez notre client, la FNAC de Lyon centre. Les enceintes quil transportait ont reçu des chocs. Nous avons donc décidé de livrer de nouvelles enceintes à notre client et nous avons rapatrié à lusine ce lot denceintes sur lequel nous effectuons par précaution des tests de qualité. Nous estimons que ce lot risque de ne pouvoir être vendu en létat ce qui occasionnerait une perte de pour lentreprise. Mais nous aurons les résultats définitifs des tests au mois de janvier.

28 Economie et gestion - Académie de Toulouse Dernier jour de lannée mais surtout de lexercice comptable de Focus. Notre client Idea, installé à Nancy, ne nous a toujours pas payé sa facture du 1er septembre 2012 (5 760 TTC) alors que le délai de règlement accordé est de 45 jours. Nous avons envoyé un mail puis une lettre recommandée avec AR mais sans résultat. Daprès notre commercial, ce client a eu un dernier trimestre très difficile et la période des fêtes semble avoir été bien en deçà de ses prévisions. Il na dailleurs pas passé de nouvelle commande. Maud Melody pense quIdea risque de ne pas pouvoir payer lintégralité de créance, une perte de 20 % est probable. Deux mille quatre cents euros___ 2400,00 Focus ImaginSons 25 avenue de Launaguet 31 Toulouse Une bonne nouvelle : ImaginSon nous envoie ce chèque en règlement de sa créance de novembre Nous ne pensions pas récupérer la totalité de cette créance et nous avions constaté une dépréciation de 800,00 en Sa situation financière sest améliorée grâce à de nouveaux contrats, nous allons pouvoir retravailler avec eux !

29 Economie et gestion - Académie de Toulouse Réglementation comptable Larticle du PCG précise que lentreprise doit apprécier à chaque clôture des comptes sil existe un indice montrant quun actif a pu perdre notablement de sa valeur. Lorsquil existe un indice de perte de valeur, un test de dépréciation est effectué : la valeur nette comptable de lactif immobilisé est comparée à sa valeur actuelle (ou valeur estimée à la date dinventaire, qui est aussi la valeur de vente probable). Si la valeur actuelle dun actif immobilisé devient inférieure à sa valeur nette comptable, cette dernière est ramenée à la valeur actuelle par le biais dune dépréciation. Dépréciation = Valeur nette comptable – Valeur actuelle Cette dépréciation est réversible dans le temps : lorsque le risque disparaît, elle est annulée.

30 Economie et gestion - Académie de Toulouse 1 – Comment analyser ces risques ? 1.Dans un court paragraphe argumenté, analysez la situation des différents éléments composant lactif du patrimoine de lentreprise. 2. Que devra faire lentreprise concernant le terrain, le stock et la créance Idea? 3.Concernant le client ImaginSons, à votre avis, que faudra-t-il faire ? Pourquoi ?

31 Economie et gestion - Académie de Toulouse 2 – Comment valoriser ces pertes de valeur ? Maud Mélody vous demande dévaluer lincidence des événements survenus au mois de décembre sur la valeur des actifs de lentreprise.. EvénementsEléments dactif concernés Valeur Dentrée Valeur au 31/12/2012 Incidence Terrain Accident15 000,00 Elément dactif concerné Créance TTCCréance HTTaux de Perte probable Créance IdeaPerte Probable 960,00 1 – Complétez le tableau pour évaluer lincidence de ces évènements pour Focus 2 – Comment la perte sur la créance Idea est-elle calculée ? Justifiez ce mode de calcul. 3 - Quelle sera la valeur des différentes dépréciations à comptabiliser ?

32 Economie et gestion - Académie de Toulouse 3 – Comment comptabiliser les dépréciations ? Extrait de la balance au 01/12/12 N°compteLibelléSolde débiteurSolde créditeur 416ISClient douteux – ImaginSons2400,00 491Dépréciation des comptes clients800,00

33 Economie et gestion - Académie de Toulouse Questions Conclusion : En quoi les dépréciations sont-elles la traduction du principe de prudence ? Comment lévolution du risque est-elle traduite ? 1.Quelle est la correspondance entre les comptes dactif et les comptes de dépréciation dactif ? Donnez un exemple. 2.Comment lentreprise traduit-elle dans ses comptes dactif la constatation de la dépréciation ? 3.A laide de lextrait de balance, retrouvez le montant de la perte probable relative à la créance ImaginSons enregistrée en Que va devoir faire lentreprise au 31 décembre 2012 ? 4.Enregistrez lécriture dinventaire relative à la créance ImaginSons 5.Quelle est lincidence de ces opérations sur la trésorerie, le résultat et la valeur du patrimoine de lentreprise ?

34 Economie et gestion - Académie de Toulouse Dossier 3 : Les documents de synthèse

35 Economie et gestion - Académie de Toulouse Extrait de lannexe de lentreprise Focus au 31/12/12

36 Economie et gestion - Académie de Toulouse Questions 1 – Rappelez le rôle du bilan et du compte de résultat ainsi que celui de lannexe. 2 – Où vont apparaître dans lannexe les opérations relatives à la machine Fx 354 et au matériel informatique ? Expliquez les sommes inscrites dans les tableaux de lannexe et relatives à ces immobilisations. 3 – Concernant le terrain, la dépréciation est-elle indiquée dans les documents de synthèse ? Justifiez votre réponse. 4 – Expliquez la ligne de lannexe relative aux dépréciations des créances. 5 – Observez le bilan et le compte de résultat. Vos précédentes analyses concernant lincidence de la comptabilisation des amortissements et des dépréciations sont-elles confirmées ou infirmées ? Justifiez votre réponse. 6 – Dans quelle mesure les informations fournies par lannexe sont-elles indispensables aux parties prenantes de lentreprise ? Vous analyserez cette question en prenant différents points de vue.

37 Economie et gestion - Académie de Toulouse SYNTHESE - Sous forme de paragraphe argumenté à partir des deux conclusions rédigées - Sous forme de schéma Comment le principe de prudence est-il transcrit dans les comptes de lentreprise afin den restituer fidèlement limage?


Télécharger ppt "Economie et gestion - Académie de Toulouse TERMINALE STMG GESTION FINANCE Présentation : Sophie FABRE."

Présentations similaires


Annonces Google