La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention Risques : noyade, électrocution, brûlure, saignement, traumatisme, étouffement, asphyxie, intoxication… Dangers: eau, électricité, objets, médicaments,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention Risques : noyade, électrocution, brûlure, saignement, traumatisme, étouffement, asphyxie, intoxication… Dangers: eau, électricité, objets, médicaments,"— Transcription de la présentation:

1 Prévention Risques : noyade, électrocution, brûlure, saignement, traumatisme, étouffement, asphyxie, intoxication… Dangers: eau, électricité, objets, médicaments, produits dentretien… Risques domestiques: documentation et actions Prévention MAIF (bobo doudou, la maison de tous les dangers…)

2 OBJECTIFS de la formation de base pour les enseignants 1.Assurer la PROTECTION ALERTER 2. AGIR face à une victime : Sassurer que la victime est consciente Agir face à un traumatisme Agir face à un saignement abondant Agir face à une brûlure Identifier linconscience Libérer les voies aériennes Apprécier la respiration Mettre la victime sur le côté Identifier une obstruction complète des voies aériennes Agir face à une obstruction complète Identifier un malaise et agir Objectifs formation

3 RT1 protection synthèse Faire Alerter Faire Alerter Surveiller Sapprocher et parler à la victime…

4 RT1 analyser

5 Chaîne secours

6 Message dalerte

7 Compression directe

8 RT8 agir face à une plaie simple

9 RT8 brûlures graves / brûlures simples BRULURES GRAVES / BRULURES SIMPLES Brûlures graves: cloque unique ou multiple dune surface supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime destruction plus profonde (aspect noirâtre de la partie brûlée) associée souvent à des cloques et une rougeur plus ou moins étendue. localisations particulières: visage, mains, voisinage des orifices naturels, articulations Les brûlures de la bouche et du nez feront toujours craindre la survenue rapide dune difficulté respiratoire. Rougeur étendue de la peau chez lenfant Brûlures simples: Rougeur de la peau chez ladulte Cloque dune surface inférieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime

10 RT8 refroidir une brûlure

11 RT8 coup sur la tête ou trauma dun membre

12 RT5 apprécier la conscience

13 RT5 libérer les voies aériennes

14 RT5 apprécier la respiration

15 RT5 mettre en PLS

16 Arbre de décision RT5 La victime est inconsciente Libérer les voies Aériennes (LVA) pour lui permettre de respirer Appeler « à laide » Libérer les voies aériennes LVA La victime respire-t-elle ? Mise sur le côté (PLS) (Faire) Alerter La victime respire-t-elle ? Voir RT6 la victime ne respire plus oui non Toutes les minutes

17 La victime sétouffe SIGNES Brutalement, la victime: porte la main à sa gorge ne peut plus parler garde la bouche ouverte fait des efforts pour respirer sans que lair nentre ni ne sorte ne peut plus tousser RT3 signes étouffement

18 CONDUITE A TENIR La victime se présente habituellement debout ou assise : 1.Laisser la victime dans la position où elle se trouve 2.Constater lobstruction totale des voies aériennes 3.Désobstruer les voies aériennes en lui donnant 5 claques dans le dos 4.En cas dinefficacité des claques dans le dos, réaliser 5 compressions abdominales selon la méthode décrite par HEIMLICH 5.Constater lefficacité des claques dans le dos ou des compressions abdominales Conduite à tenir

19 Manœuvres de désobstruction efficaces : Le corps étranger peut se dégager progressivement au cours des différentes tentatives; lefficacité de ces manœuvres peut sévaluer sur: lexpulsion du corps étranger lapparition de toux la reprise de la respiration Après expulsion, parler à la victime, la réconforter,demander un avis médical au 15 Lobstruction persiste malgré tout : 1.Réaliser à nouveau 5 claques vigoureuses dans le dos puis 5 compressions abdominales et ainsi de suite 2.Arrêter les manœuvres dès que la désobstruction est obtenue ou si la victime perd connaissance 3.Faire alerter les secours durgence Manœuvres désobstruction

20 OBSTRUCTION TOTALE DES VOIES AERIENNES CHEZ LE NOURRISON Réaliser 5 claques dans le dos, entre les omoplates, avec le plat de la main ouverte (voir technique particulière de positionnement et maintien) Si le corps étranger na pas été rejeté: retourner le nourrisson (voir technique ) effectuer 5 compressions thoraciques: sur le devant du thorax, avec 2 doigts, au milieu de la poitrine, sur la moitié inférieure du thorax, sans appuyer sur son extrémité inférieure. Si le corps étranger nest pas expulsé: répéter le cycle (claques / compression ) faire alerter les secours continuer jusquà désobstruction ou perte de connaissance Obstruction totale nourrisson

21 OBSTRUCTION PARTIELLE DES VOIES AERIENNES La victime a du mal à respirer, fait des efforts de toux et parfois présente un sifflement respiratoire. En aucun cas le sauveteur ne doit pratiquer les techniques de désobstruction car elles risquent de mobiliser le corps étranger et de provoquer une obstruction totale avec arrêt de la respiration. Il doit: laisser la victime dans la position dans laquelle elle se sent le mieux (le plus souvent assise) demander un avis médical en appelant le 15 Obstruction partielle voie aériennes

22 5 compressions de labdomen 5 compressions thoraciques si nourrisson Efficace ? La victime réagit-t-elle ? Voir RT6 (inconsciente, ne respire pas ) non Surveillance: ( parler à la victime) Avis médical Garder la position La victime respire-t-elle ? 5 claques dans le dos non Efficace ? oui non oui La victime sétouffe Déboucher les voies aériennes oui Arbre de décision RT3 oui

23 RT7 arbre de décision La victime se plaint dun malaise Informer et éviter laggravation Observer La victime est-elle au repos ? Mettre au repos Interroger Depuis combien de temps? Est-ce la première fois? Prenez-vous des médicaments? Avez-vous été hospitalisé récemment? Alerter les secours médicalisés La victime réclame son médicament ou du sucre? Toutes les minutes: observer, parler Aider à prendre le médicament ou le sucre oui non oui non

24 RT7 les malaises récapitulation

25 La victime se plaint après un traumatisme ….éviter une aggravation …dune plaie …dune brûlure …dune douleur des os ou des articulations La plaie est-elle grave ? Nettoyer protéger Vérifier vaccination Arroser à leau Pendant 5 mn La brûlure est-elle grave ? Ne pas mobiliser Douleur du dos de la nuque, de la tête ? Position dattente Continuer à arroser Allonger Respecter La position Maintenir la tête Vérifier vaccination Faire alerter ou alerter Parler régulièrement expliquer ouinon oui RT8 arbre de décision

26 Document maître

27 Document de suivi


Télécharger ppt "Prévention Risques : noyade, électrocution, brûlure, saignement, traumatisme, étouffement, asphyxie, intoxication… Dangers: eau, électricité, objets, médicaments,"

Présentations similaires


Annonces Google