La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Habiter la ville Lycée de la Hotoie Curitiba (Brésil) 10 décembre 2009 Source: Cliophoto.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Habiter la ville Lycée de la Hotoie Curitiba (Brésil) 10 décembre 2009 Source: Cliophoto."— Transcription de la présentation:

1 Habiter la ville Lycée de la Hotoie Curitiba (Brésil) 10 décembre 2009 Source: Cliophoto

2 = 6h à 7h Ce que dit le programme de sixième:

3 Létude de cas

4 QUATRE IDÉES MAÎTRESSES POUR UNE DÉFINITION: 1.Létude de cas peut se définir comme un objet détude singulier, au plus près du réel, par lequel on entre de manière concrète dans les thèmes du programme. Grande échelle

5 2.Létude de cas se structure autour dune ou deux problématiques, accessibles aux élèves. Questionnement Réponse ordonnée

6 3.Létude de cas est conduite selon une approche géographique […] Les hommes, les milieux naturels, lhistoire, la culture, les activités économiques constituent des éléments qui, « mis en relation », sont explicatifs du territoire. Initier au raisonnement géographique

7 4.Létude de cas est au coeur dune démarche pédagogique ; elle est située en amont de lapproche du thème général. Du particulier … au général Démarche inductive

8 DES ÉLÉMENTS POUR UNE MISE EN OEUVRE Parcourir le monde. Prendre du temps. Donner une place explicite aux études de cas dans le cahier de lélève. Faire le constat de la diversité des lieux et des modes dhabiter la Terre. les études de cas doivent occuper lessentiel du temps consacré au thème.

9 DEUX ÉTAPES DUNE DÉMARCHE: ÉTUDE DE CAS / MISE EN CONTEXTE 1.létude de cas: Elle repose de manière privilégiée sur les paysages dun lieu du monde Nommer… ordonner… DECRIRE le visible Interroger le paysage Croiser avec dautres documents EXPLIQUER

10 Létude de cas met en lumière les spécificités du territoire étudié mais lanalyse doit aussi parvenir à identifier de grandes caractéristiques propres au thème auquel il se rattache. 2 études de cas par thème Caractéristiques communes Différenciations Notions… …transférables Comparaison

11 2.La mise en contexte : un jeu déchelles Chaque étude de cas est mise en contexte à différentes échelles et sur les planisphères thématiques. Trois objectifs : permettre lacquisition des grands repères et des grandes divisions physiques et humaines du monde faire comprendre que les lieux du monde ne sont pas des isolats mais quils sont en relation donner des éléments de compréhension des transformations des territoires. LocalMondial Va et vient

12 On ne perdra pas de vue les finalités des études de cas : la découverte de la diversité et de la beauté du monde, la mise en oeuvre du raisonnement géographique (systémique et multiscalaire), la maîtrise progressive des capacités du programme (localiser, situer, décrire, expliquer), lacquisition dun savoir transférable utile, dans le quotidien daujourdhui et de demain. Cest bien dit, il reste à appliquer …

13 Habiter, fil conducteur du programme de géographie de sixième

14 « La terre, planète habitée » ( Intitulé des programmes de sixième 2008) Habiter: une notion qui nen était pas une … Pour les géographes, depuis Albert Demangeon jusquà Roger Brunet, habiter renvoie à lhabitat et à lhabitation. « Habiter, cest avoir son domicile en un lieu » (R. Brunet)

15 Influencés par les philosophes et les sociologues, certains géographes dits humanistes ou comportementalistes (Eric Dardel, Augustin Berque) commencent à investir « lhabiter » : « lécoumène nest pas seulement la partie habitée de la terre », mais « cest la terre en temps que nous lhabitons » (A. Berque) Avec Armand Frémont et la géographie des représentations, la notion « despace vécu » annonce les recherches récentes.

16 Habiter: un nouveau paradigme? Mathis Stock: « Habiter, cest pratiquer les lieux géographiques », or les individus pratiquent une multiplicité de lieux de façon plus ou moins intentionnelle: importance des mobilités (« pratiquer » nest pas seulement « fréquenter » mais « se comporter, agir »). Olivier Lazzarotti: « Habiter, cest se construire en construisant le monde »

17 « Habiter, cest co-habiter » : ce qui produit la singularité de chacun nest pas le fait dêtre un habitant en soi mais de lêtre parmi les autres Pour Laurent Cailly, léclatement des espaces de vie engendre une déterritorialisation de la vie quotidienne : « l es lieux proches ne sont pas nécessairement les plus familiers » (différencier distance et fréquence de la pratique des lieux) Les « modes dhabiter » induisent un ensemble de pratiques qui déterminent « lidentité spatiale » des individus.

18 « Tout cela peut permettre de faire une géographie vivante et citoyenne. Habiter, cest investir, utiliser, agir sur et subir un espace dans lequel on est mobile. » Laurent Cailly : « La géographie, science de lhabiter (et des espaces habités) » option=com_content&view=article&id=49: la-geographie-science-de-lhabiter-et-des-espaces-habites&catid=78:actualisation- universitaire&Itemid=47

19 Que retenir de tout cela dans la mise en œuvre du programme de sixième ? Habiter et habitation. Habiter, cest avoir sa maison dans un lieu. Types des habitations (habitat groupé, dispersé, pavillonnaire, collectif…). Habiter cest « pratiquer les lieux » cest donc sintéresser à leurs fonctions et aux activités humaines productrices despace. Le rôle des acteurs spatiaux est primordial. Habiter et mobilité. Habiter cest aussi bouger. Lenseignant doit donc sintéresser aux mobilités, aux déplacements dun lieu à un autre, mais aussi aux infrastructures, aux axes, aux réseaux. Habiter et représentations (espace vécu, perçu, représenté). Habiter, cest percevoir lespace, se le représenter et lui attribuer des valeurs (affectives, culturelles, etc.), en référence à l « espace vécu ». Spatialiser lhabiter. Face à une vision forcement fragmentée, réduite au local, il est nécessaire de faire comprendre les logiques dorganisation des espaces habités, les territoires étudiés, leurs emboîtements. Habiter, cest aussi habiter avec les autres, cest-à-dire « co-habiter », partager un espace au sein dune société. Daprès « La Durance » Académie d Aix-Marseille

20 Enseigner l »habiter »: un essai de système … LHABITANT PRATIQUE DES LIEUX COHABITE SE DEPLACEDEMEURE PAYSAGE TERRITOIRE REPRESENTATIONS Flux - Réseaux Développement durable Conflits dusages Amnénagements PERCEPTIONS Daprès « La Durance » Académie d Aix-Marseille modifié

21 … et un tableau pour décliner les dimensions de « lhabiter » : Pratiquer les lieux: Vivre, travailler, aménager Habiter et mobilités: Se déplacer, échanger Co-habiter: Développer les solidarités, gérer les conflits Etude de cas n°1 Etude de cas n°2 Mise en perspective: Points communs Mise en perspective: Différences Inspiré de « Etudes de cas 6 ème Géographie » scérén CNDP 2009

22 Quest-ce quune ville ?

23 Une ville est un territoire (plus ou moins) organisé, fortement structuré autour dun centre, dont les limites sont floues. Une ville est une société, composée dacteurs qui habitent ces espaces urbains, cest-à-dire les pratiquent et les modifient. Problématique possible: Comment les habitants « pratiquent-ils » leur ville ?


Télécharger ppt "Habiter la ville Lycée de la Hotoie Curitiba (Brésil) 10 décembre 2009 Source: Cliophoto."

Présentations similaires


Annonces Google