La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation AVS – 8 décembre 2010. 1 – définition (simpliste) Une déficience visuelle c'est quand la vision est basse … et qu'elle ne peut pas être réellement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation AVS – 8 décembre 2010. 1 – définition (simpliste) Une déficience visuelle c'est quand la vision est basse … et qu'elle ne peut pas être réellement."— Transcription de la présentation:

1 Formation AVS – 8 décembre 2010

2 1 – définition (simpliste) Une déficience visuelle c'est quand la vision est basse … et qu'elle ne peut pas être réellement améliorée par des lunettes. Lacuité visuelle nest pas le seul critère qui détermine une déficience visuelle.

3 2 – Quelques chiffres Environ déficients visuels en France (2.9% de la population) dont aveugles ou déficients visuels profonds dont avec une déficience visuelle sévère Environ jeunes de moins de 20 ans en France dont aveugles ou déficients visuels profonds dont avec une déficience visuelle sévère A léchelon départemental (pour les moins de 20 ans) : 85 jeunes aveugles ou déficients visuels profonds 300 jeunes présentant une déficience visuelle sévère Dans le cadre de votre activité, vous avez de fortes chances dêtre un jour ou lautre confrontés à un jeune déficient visuel.

4 3 – Lœil

5 3 – Lœil : le cristallin - Le cristallin est peu utilisé en vision de loin car les rayons lumineux arrivent presque parallèles et la réfraction par la cornée suffit à les projeter sur le fond de l'œil. Au repos le cristallin prend une forme mince et allongée. En revanche, les objets situés à moins de 6 mètres ne renvoient plus de rayons parallèles ce qui modifie la réfraction. Pour compenser cela, le cristallin épaissit et il se bombe. La surface devient plus courbe et dévie davantage la lumière. cet ajustement du cristallin s'appelle : l'accommodation.

6 3 – Lœil : la rétine C'est la couche sensible à la lumière grâce aux photorécepteurs qui reçoivent les signaux visuels via le cristallin et les transmettent au cerveau via le nerf optique sous forme de signaux électriques. La rétine possède 2 types de photorécepteurs : - Les cônes : Ils sont environ 5 à 7 millions à se loger dans la fovéa. Leur sensibilité à la lumière est très faible mais leur perception des détails est très grande. Il y a une densité très élevée de cônes dans la fovéa. La vision est donc de jour. Ainsi ils ont une très bonne sensibilité aux couleurs. Ils sont de trois types avec une sensibilité à des couleurs différentes : cônes sensibles au rouge, au vert et au bleu. - Les bâtonnets : De forme allongée, ils doivent leur nom à leur forme. ils sont environ 130 millions. Ils sont absents de la fovéa et se logent à la périphérie. Ils ont une très grande sensibilité à la lumière, d'où leur capacité à percevoir de très faibles lueurs la nuit : vision de nuit. Mais ils ont une très faible perception des détails et des couleurs.

7 3 – Lœil : la macula - C'est le pôle postérieur de la rétine. - Cette zone est située dans le centre de la rétine, sur l'axe visuel. - Son aspect est une tache jaunâtre de forme ovale. - Son grand axe est horizontal. - Le centre est marqué d'une dépression :la"fovea centralis". C'est à cet endroit que l'acuité visuelle est la plus aigüe car la fovea est formée uniquement de cônes (plus de cônes au millimètre carré).

8 4 – Les pathologies de lœil Elles sont extrêmement diverses et variées, peuvent toucher des parties différentes de lœil, voire le nerf optique. Elles se traduisent donc par des conséquences très différentes sur la vision. Il ny a donc pas à prendre des décisions pour aider un déficient visuel sans un diagnostic médical précis. On peut parfois, avec la meilleure volonté du monde, lui compliquer la vie !!! Attention aux agrandissements systématiques…

9 5 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

10 5 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

11 4 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

12 4 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

13 4 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

14 4 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

15 4 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

16 5 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

17 5 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

18 5 – Différentes manifestations de la déficience visuelle Attention aux idées reçues, aux fausses bonnes idées, au « bon sens »…

19

20

21

22

23 7 – Quelques conseils Aménagements, adaptations : Toujours prendre lavis dun professionnel (ophtalmologiste, orthoptiste) avant de les mettre en place. Accompagnement des déplacements : Toujours penser à demander si la personne souhaite de laide. Ne pas précéder la personne. Là aussi, des professionnels qualifiés peuvent vous aider (instructeur en locomotion). Le service spécialisé (SAAAIS) est à votre disposition, même pour des jeunes que nous ne suivons pas.

24


Télécharger ppt "Formation AVS – 8 décembre 2010. 1 – définition (simpliste) Une déficience visuelle c'est quand la vision est basse … et qu'elle ne peut pas être réellement."

Présentations similaires


Annonces Google