La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Pierre COLLIGNON Séminaire CTX STI Lycée Branly - AMIENS – 18 février 2009 Cadre Européen des Certifications.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Pierre COLLIGNON Séminaire CTX STI Lycée Branly - AMIENS – 18 février 2009 Cadre Européen des Certifications."— Transcription de la présentation:

1 Jean-Pierre COLLIGNON Séminaire CTX STI Lycée Branly - AMIENS – 18 février 2009 Cadre Européen des Certifications

2 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? Pour répondre aux évolutions économiques induites par la mondialisation, les chefs dEtat et de gouvernement de lUnion européenne ont initié un programme lors du Conseil européen de Lisbonne de mars Les pays de lUnion se sont engagés à mettre en œuvre les politiques et réformes nécessaires pour faire de léconomie européenne une économie compétitive, dynamique, basée sur la connaissance et linnovation.

3 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? Parmi les priorités identifiées, on trouve le renforcement de léducation et de la formation. Dans ce cadre, le Conseil européen de mai 2003 a défini un nombre limité dobjectifs (ou critères de références) exprimant les perspectives communes : développer léducation et la formation tout au long de la vie ; améliorer laccès aux diplômes de lenseignement supérieur, en particulier en sciences ; améliorer lefficacité du second cycle de lenseignement secondaire ; réduire les sorties précoces du système éducatif. Les autres critères de référence portent sur les acquis minimaux des jeunes en termes de compétences comme de niveau dinstruction.

4 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? Deux « instruments » sont au service de ces priorités : Le processus de Bologne qui vise à construire un espace européen de lenseignement supérieur dans lequel les enseignants, les étudiants, les diplômés pourront se déplacer et bénéficier dune reconnaissance de leur qualification. Les grands objectifs du processus de Bologne sont : ladoption dune architecture de diplômes lisibles et comparables : la mise en place du LMD en est une conséquence ; la mise en place de lECTS (European Credit Tranfert System) caractéristique de la charge de « travail » associée à lobtention dune unité denseignement ; la suppression des obstacles à la mobilité des étudiants et des enseignants entre les universités ;

5 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? le développement dune culture de lévaluation de la qualité ; le développement de la dimension européenne de la formation. Le processus de Copenhague qui vise une coopération européenne renforcée en matière denseignement et de formation professionnelle. Le processus de Copenhague vise à encourager la transparence des certifications afin de favoriser la mobilité des personnes au sein de lUnion européenne ainsi que léducation et la formation tout au long de la vie. Les systèmes de formation étant très divers, ces objectifs pourront être atteints par le développement dinstruments de coordination et non par lharmonisation des systèmes nationaux de formation.

6 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? La clé de voûte du processus de Copenhague est le Cadre Européen des Certifications (C.E.C.) qui comprend huit niveaux de référence définis à laide de descripteurs répartis en savoirs, aptitudes et compétences. Ce cadre devrait permettre de situer et de comparer toutes les certifications (pas uniquement les diplômes) décernées en Europe selon des critères objectifs.

7 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? Le CEC comporte également une série de principes élaborés en commun par les pays participants comme : la reconnaissance des compétences acquises de manière informelle (par exemple grâce à lactivité professionnelle (VAE en France) ; la garantie (assurance qualité) de la qualité de la formation et des procédures de reconnaissance des qualifications ; linformation et le conseil aux particuliers, aux organismes de formation, aux organisations du monde du travail lorsquils recourent au CEC. Les structures dorientation devront être renforcées, laccent étant mis sur des services prenant compte les populations à risque et sur les mécanismes permettant détablir une continuité de lorientation tout au long de la vie.

8 Jean-Pierre COLLIGNON Quest-ce que le CEC ? Pour que le CEC puisse remplir ses objectifs, des « outils » sont créés, les principaux sont : un cadre national des certifications quand il nexiste pas ; des cadres de qualification de branche ou de secteur (référentiels de compétences) ; lEuropass qui permet une présentation individualisée des qualifications selon un cadre standard pour les personnes qui veulent travailler ou suivre une filière détude ou de formation continue dans un autre pays européen ; un système de transfert de crédits ECVET (European Credit Transfert System for Vocational Education and Training). Ces crédits sanctionnent les qualifications effectivement acquises et non pas la charge de travail associée à lobtention dune unité de certification ; le cadre européen de référence pour lassurance de la qualité en éducation et formation professionnelle (CERAQ).

9 Jean-Pierre COLLIGNON À qui sadresse le CEC ? Les principaux utilisateurs du CEC seront les organismes responsables des systèmes et des cadres de certification nationaux ou sectoriels. Une fois quils auront établi une correspondance entre leurs systèmes respectifs et le CEC, ce dernier aidera les individus, les employeurs et les organismes déducation et de formation à comparer les certifications émises par des pays et des systèmes déducation et de formation différents.

10 Jean-Pierre COLLIGNON Descripteurs Savoirs : Savoirs théoriques et/ou factuels. Aptitudes : « Aptitudes » cognitives (fondées sur lutilisation de la pensée logique, intuitive et créative) et pratiques (fondées sur la dextérité ainsi que sur lutilisation de méthodes, de matériels, doutils et dinstruments). Compétences : Compétences en termes de prise de responsabilités et dautonomie.

11 Jean-Pierre COLLIGNON Descripteurs, exemple Niveau 5: Savoirs : savoirs détaillés, spécialisés, factuels et théoriques dans un domaine de travail ou détudes, et conscience des limites de ces savoirs Aptitudes : gamme étendue daptitudes cognitives et pratiques requises pour imaginer des solutions créatives à des problèmes abstraits Compétences : gérer et superviser dans des contextes dactivités professionnelles ou détudes où les changements sont imprévisibles. Réviser et développer ses performances et celles des autres

12 Jean-Pierre COLLIGNON Sources training_fr.htmlhttp://ec.europa.eu/dgs/education_culture/publ/educ- training_fr.html (sources PDF gratuites) On trouvera les publications de lOffice des publications disponibles à la vente sur le site de lEU Bookshop (http://bookshop.europa.eu), où on pourra passer commande auprès du bureau de vente de son choix.http://bookshop.europa.eu On pourra également demander la liste des points de vente de notre réseau mondial par télécopie au (352)


Télécharger ppt "Jean-Pierre COLLIGNON Séminaire CTX STI Lycée Branly - AMIENS – 18 février 2009 Cadre Européen des Certifications."

Présentations similaires


Annonces Google