La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée Jean Jaurès – 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée Jean Jaurès – 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée."— Transcription de la présentation:

1 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée Jean Jaurès – 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée Jean Jaurès – 8 juin 2011

2 1 er axe de réflexion En quoi le nouveau programme de 1 ère reprend des idées des anciens programmes ? En quoi en diffère-t-il ? Quelles nouveautés ?

3 Ancien programme Aspect historique : juste une activité pour expliquer le découpage et la mobilité des plaques Nouveautés Démarche historique, avec une remise en cause permanente des états successifs du modèle au regard des connaissances issues des nouvelles technologies dexploration

4 Ancien programme La structure du globe était vue dans son intégralité, jusquau noyau. Etude de la composition minéralogique et chimique des roches constitutives des différentes couches du globe terrestre. Les notions de LVZ et de Moho. Nouveau programme La structure du globe est limitée à la lithosphère et lasthénosphère. Les roches de la croûte et du manteau sont abordés mais leur niveau détude reste « principales caractéristiques »… Les discontinuités sont constatées et non nommées.

5 Ancien programme Failles transformantes évoquées Nouveau programme Failles transformantes conséquences vérifiables du modèle de plaques rigides en rotation sur une surface sphérique. Elles deviennent un argument du modèle.

6 Ancien programme Etude exclusive de la divergence. Modèle de surface en attente de lannée de TS. Nouveau programme Etude de la subduction de la lithosphère océanique à travers des données sismiques pour en faire un constat de la séparation lithosphère / asthénosphère. Modèle complet de la dynamique de la lithosphère.

7 Une question : en létat actuel des projets de programmes de terminale S dans la partie traitant de la collision continentale, largument de la notion de marge passive est repris or, sa structure et sa validité ne seront pas connus des élèves si le choix détude dune ressource pétrolifère na pas été fait en 1 ère S.

8 Axe 2 de réflexion Quelle continuité transversale entre le programme de première S et les programmes de collège et de seconde?

9 Classe de 4 ème – Activité interne du globe La partie externe de la Terre est formée de plaques lithosphériques rigides reposant sur lasthénosphère qui lest moins. La répartition des séismes et des manifestations volcaniques permet de délimiter une douzaine de plaques. Les plaques sont mobiles les unes par rapport aux autres et leurs mouvements transforment la surface du globe A la raison de quelques centimètres par an, les plaques sécartent et se forment dans laxe des dorsales. Elles se rapprochent et senfouissent au niveau des fosses océaniques. La collision des continents engendre des déformations et aboutit à la formation de chaînes de montagnes.

10 Les élèves ont une vision horizontale de la tectonique.

11 Les séismes correspondent à des vibrations brutales du sol qui se propagent. Ils résultent dune rupture des roches en profondeur provoquant des déformations à la surface de la Terre. Des contraintes sexerçant en permanence sur les roches conduisent à une accumulation dénergie qui finit par provoquer leur rupture. Le foyer du séisme est le lieu où se produit la rupture. A partir du foyer, la déformation se propage sous forme dondes sismiques. Les séismes sont particulièrement fréquents dans certaines zones de la surface terrestre. Ils se produisent surtout dans les chaînes de montagne, près des fosses océaniques et aussi le long des axes des dorsales.

12 Le volcanisme est larrivée en surface de magma et se manifeste par deux grands types déruptions. Les manifestations volcanique sont des émissions de lave, larrivée dautres magmas est caractérisées par des explosions projetant des matériaux. Les magmas sont contenus dans des réservoirs magmatiques localisés à plusieurs kilomètres de profondeur. Les volcans actifs ne sont pas répartis au hasard à la surface du globe. Les volcans actifs sont alignés en majorité en bordure de continent, dans des arcs insulaires et le long de grandes cassures et de dorsales océaniques. Quelques volcans actifs sont isolés.

13 Classe de 5 ème – Géologie externe, évolution des paysages. Les roches sédimentaires peuvent contenir des fossiles, traces ou restes dorganismes ayant vécu dans le passé. Les observations faites dans les milieux actuels, transposées aux phénomènes du passé, permettent de reconstituer certains éléments des paysages anciens. Les roches sédimentaires sont donc des archives des paysages anciens.

14 Classe de 2nde – La Terre dans lunivers, la vie et lévolution du vivant : une planète habitée. Les êtres vivants sont constitués déléments chimiques disponibles sur le globe terrestre. Leurs proportions sont différentes dans le monde inerte et dans le monde vivant. La biodiversité se modifie au cours du temps.

15 Axe de réflexion 3 Quelques activités réalisables…

16 Le début du chapitre laisse apparaître une large part détude de documents, il semble important de privilégier les activités pratiques par la suite.

17 La naissance dune idée : la théorie de la dérive des continents Objectif : Les arguments qui ont permis à Wegener de penser à une mobilité horizontale des continents. Extrait du livre de Wegener où il énonce sa théorie. Carte de la répartition des formations géologiques et de quelques fossiles âgés de plus de 200 Ma en Amérique du Sud et en Afrique. (Belin p.76, doc. 1) Carte de la répartition danciens dépôts glaciaires du Permien. (Belin p.76, doc. 2) Graphique de la répartition bimodale des altitudes (Belin p.76, doc. 3 ; Bordas p. 91, doc. 4 )

18 Le rejet de la théorie de la dérive des continents Objectif : Les arguments qui ont conduit au rejet de la théorie de Wegener Extrait de la théorie de contraction de la Terre due à son refroidissement. Extrait de la théorie des ponts continentaux. (Belin p.78) Les forces évoquées par Wegener. (Bordas p.93) Le parallélisme imparfait des côtes. (Nathan p. 111) Les arguments de Jeffreys

19 Objectifs: travail spécifique sur les ondes sismiques Textes historiques : Oldham (1906) et Gutenberg (1912). Enregistrement des ondes sismiques en différentes stations pour un même séisme (construction de graphe). Modélisation expérimentale (cristallisoirs + encens + fluorescéine + saccharose) Utilisation du logiciel Sismolog (B2i) : modèle à 2 couches de Gutenberg.

20 Etude des croûtes terrestres : continentale et océanique Objectif : critique du modèle SIAL - SIMA de Wegener Tableau des vitesses de propagation des ondes sismiques de volume dans différentes roches terrestres. (Bordas p.96, doc. 1) Texte historique de Mohorovicic. (Nathan p.113) Profil de sismique réflexion au niveau dune marge passive, interprétation à laide des vitesses des ondes sismiques. (Bordas p.97) Etude du granite, du basalte et du gabbro : roches + lames minces + MOP Mesure de la densité de ces roches.

21 Lhypothèse dune expansion océanique Objectif : conforter lidée de mobilité de Wegener tout en réactualisant le modèle. Modéliser la formations dun rift. (Nathan p.165)


Télécharger ppt "THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée Jean Jaurès – 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE DUN MODELE Lycée."

Présentations similaires


Annonces Google