La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les mixités en EPS : de la gestion des groupes à une réflexion sur léquité Cathy PATINET Groupe de réflexion académique: « Les filles, les garçons, la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les mixités en EPS : de la gestion des groupes à une réflexion sur léquité Cathy PATINET Groupe de réflexion académique: « Les filles, les garçons, la."— Transcription de la présentation:

1 Les mixités en EPS : de la gestion des groupes à une réflexion sur léquité Cathy PATINET Groupe de réflexion académique: « Les filles, les garçons, la mixité »

2 La classe de 3 ème est constituée de 10 filles et 7 garçons. Cest la 2 ème séance de Volley-ball. Lors de la séance précédente lenseignant a imposé des fonctionnements en équipe de 4 mixtes, sur la base de l « équilibre du rapport de force » dans la classe : composition des équipes comprenant des élèves forts et faibles indifféremment garçons ou filles. Cest lenseignant qui a constitué les équipes sur la base de lhétérogénéité et de la mixité. Pour démarrer la séquence, merci de lire ce récit dun cours dEPS ordinaire… « Lauto-exclusion dAngélique»

3 Ce que fait ou dit lEnseignantCe que font ou disent les élèves Au début de la séance, lEnseignant annonce qu « on va garder les équipes de la semaine dernière ». Donald, qui est dans une équipe avec Vanessa et Angélique (Un autre garçon compose léquipe), montre sa désapprobation de façon véhémente. Lenseignant laisse dire Donald. Puis les élèves sont invités à faire, à partir des équipes de 4, des groupes de 2 pour jouer. Aucune consigne particulière pour constituer ces doublettes nest donnée. Les doublettes se constituent dans presque toutes les équipes par niveau de pratique et sont à une exception près dé-mixées Léquipe de Donald se dé-mixe: Donald et un autre garçon dun côté, Angélique et Vanessa de lautre. Les élèves se rencontrent en montante-descendante Le climat de la classe est relativement serein. La plupart des équipes se rencontrent avec le désir de gagner. Mais Vanessa et Angélique sont en difficulté de renvoi quelque soient les adversaires rencontrés. Au fur et à mesure, les deux élèves se déplacent de moins en moins sur la balle, et perdent tous leurs matches.

4 Lors des résultats, lEnseignant procède, au tableau, par addition des résultats des 2 doublettes pour classer les équipes de 4. Donald se moque publiquement de la dernière place des 2 filles. La situation qui suit est un match où les deux doublettes reconstituent leur équipe de 4. A nombre égal de garçons et de filles sur le terrain, sur un match, les garçons touchent 2/3 de ballons alors que les filles en touchent 1/3 Léquipe de Donald et Angélique perd son match. Donald manifeste à nouveau son mécontentement auprès de lenseignant. Celui-ci linterroge sur les raisons de son comportement Donald estime quil est impossible de jouer avec Angélique qui « ne fait rien ».

5 Lenseignant dit à Angélique « écoute Angélique, si tu veux pas jouer, je préfère que tu sois sur le côté. » Celle-ci estime quelle ne peut jouer car Donald vient lui prendre toutes les balles qui lui arrivent Lenseignant fait alors remarquer à Donald quil doit rester à protéger sa zone et non envahir celle d Angélique Donald ironise alors : « Voilà que cest de ma faute ! » puis à chaque fois qu Angélique loupe la balle : « Regardez là, Monsieur, là, je suis derrière, je ne bouge pas ». Angélique finit son 2ème match en sinvestissant de moins en moins, finissant par mettre les mains dans les poches. Lors du match suivant, elle quitte son équipe et va sasseoir à lécart, ne participant plus au jeu jusquà la fin de la séance Lenseignant ne va pas la rechercher. Daprès vous, quelles sont les raisons de cette auto- exclusion ?

6 1-Traiter de la mixité est-ce seulement faire des groupes mixtes? NON, Tout nest pas résolu quand tous les groupes sont mixtes Réfléchir à la mixité cest… Lutter contre les inégalités sexuées Accroître les habiletés des adolescents à résoudre de façon non violente et coopérative des conflits qui mettent en cause lappartenance à lun ou lautre sexe

7 2-Du point de vue identitaire, comment lélève qui reçoit une telle remarque peut-il se sentir en confiance dans un groupe ? Conséquences à long terme sur la confiance en soi, le sentiment de compétence, la projection vers un « autre futur » Homophobie: Régulièrement, des jeunes mettent fin à leurs jours ou tentent de le faire car limage que la société leur renvoie de leur sexualité ou de leur genre les fait douter de leur capacité à assumer leur différence. Comment réagissent les Enseignants devant la banalisation des insultes?

8 Ces problèmes de sociabilité ne sont ils pas induits par le contexte didactique et pédagogique créé par lEnseignant ? 1- Une mixité « ensemble-séparée »: « Gestion » des différences 2- Une mixité « ensemble indifférenciée »: « Gommage » de la différence des sexes 3- Une mixité « ensemble différenciée »: « Différenciation des contenus »

9 3-Ne faut-il pas sintéresser à toutes les mixités culturelles et sexuées ? Bien sûr que OUI ! Promouvoir légalité des chances pour tous passe par la recherche déquité Equité, définition: « Question de ce qui doit, peut ou devrait être enseigné à des élèves qui arrivent à lécole avec des ressources différentes mais doivent en partir avec une égale chance de les avoir fait fructifier » Cogérino 2006

10 Mais travailler à léquité sexuée Cest réfléchir à une forme dhétérogénéité particulière, questionnant le masculin et le féminin dans un contexte valorisant le masculin Un rapport au corps différent Des désirs dagir et des activités investis différemment Un rapport à lécole également différent

11 4-Mettre des filles contre des garçons en sports collectifs, sans aménagement particulier, nest ce pas oublier que les ressources sont le plus souvent différentes ? La mixité entraîne-t-elle légalité?

12 Mode dorganisation des élèves selon le sexe et contenus enseignés : les sports collectifs (selon C. Vigneron, thèse de doctorat, 2004)- EXTRAITS Dans leur rapport à… Ce qui organise les garçons Ce qui organise les fillesRepères sur les situations proposées La logique de jeu Un jeu pour gagner, simposer, vaincre Un jeu pour samuser, se détendre, être ensemble Lespaceune utilisation maximale voire abusive de lespace dans ses différentes dimensions ; un espace à conquérir ; un espace vertical, aérien, lointain, périphérique, anticipé ; un espace référé aux déplacements du corps un espace inconnu ( elles ignorent les limites et les lignes essentielles du terrain) ; un espace rétréci ( elles se font empiéter leur propre espace) ; un espace horizontal ; un espace avant exclusif ; un espace référé au corps espace étroit et vertical en volley ball « où la détente et la puissance restent des atouts majeurs pour marquer favorisation dune attaque en profondeur, ou proche de la cible adverse repérage des tracés est souvent laissé de côté Le tempsUn temps record La vitesse, lexploit, la précipitation Un temps décompté Un temps ouvert sans limite Un temps non défini Situations en « crise de temps » Temps de jeu sollicitant les processus anaérobies lactiques Les élèves passent rarement à tous les postes dans le temps de travail

13 Même si des aménagements ponctuels dans des situations de différences extrêmes sont possibles, nous ne pensons pas quil faille recréer des filières

14 Comment alors traduire les recommandations dans notre discipline afin Damener les enfants à adopter des conduites non stéréotypées, à parler, (agir) sans gêne des situations vécues comme inhabituelles du point de vue des rôles de sexes usuels de notre société Daccroître les habiletés des enfants à résoudre de façon non violente et coopérative des conflits qui mettent en cause lappartenance à lun ou lautre sexe: promouvoir les valeurs de respect et de coopération entre les 2 sexes

15 Construire un cahier des charges pour favoriser la co- éducation 5- Comment permettre la construction dun projet collectif, de communautés dintérêt?

16 Agir pour modifier le rapport socio-sexué aux savoirs Agir pour favoriser un Climat déchange et éviter les remarques/ attitudes sexistes ou stigmatisantes Faire Construire des règles valorisantes pour favoriser léquité. Construire lintéressement à un « projet commun » : performance collective où on ne peut réussir sans les autres : ex bingo placage, pyramide, relais DIFFERENCIER, rendre complémentaire, décider des rôles sociaux et leur égale répartition Agir pour solliciter lactivité adaptative des sportifs/non sportifs, des F et des G, des élèves particuliers

17 6-« Exclure la fille qui ne fait pas deffort » ou « Responsabiliser le garçon sur un rôle particulier » ? Questionner ses propres croyances et douter Cette fille ne fait-elle pas deffort ou est-elle mise dans un contexte entraînant léchec? Se méfier de ses préjugés: « tous éducables, mais avec quelles mises en situation? » réaffirmer les valeurs déquité ou désapprouver lattitude stigmatisante dun élève vis à vis dun autre élève en fonction de son sexe

18 Ancrer le didactique sur une « posture réflexive » Quel contexte dintervention permettant quel type de « mise en problème » préservation ou déstabilisation ? Quelle situation particulière en liaison avec quel moment sensible?

19 Lire lactivité adaptative des filles et des garçons pour les entraîner vers dautres constructions genrées

20 Une formation pour transformer les pratiques A l'échelle de l'établissement: « observation/ formation sur la prise en compte du sexe des élèves et de la mixité dans le Projet EPS » Au sein du cours « observation/ formation portant sur larticulation Savoirs/ Elèves/Enseignant »

21 « Des indicateurs pour lire le Projet EPS » moyennes de classes par sexe et APSA différenciation dans les modalités dévaluation et barèmes tableau de répartition des APSA à connotation plus masculines, plus féminines. Traitement réalisé dans chaque APSA situations de référence ou situations de pratiques proposées % de licenciés garçons et filles à lUNSS

22 Des indicateurs pour analyser les pratiques de cours Quelle culture commune? SAVOIRS ENSEIGNANT Quels dilemmes dans la gestion de la mixité? ELEVES Quelles logiques dapprentissage?


Télécharger ppt "Les mixités en EPS : de la gestion des groupes à une réflexion sur léquité Cathy PATINET Groupe de réflexion académique: « Les filles, les garçons, la."

Présentations similaires


Annonces Google