La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner la compréhension de textes narratifs Corinne Silvert, circonscription ASH Reprise du discours de R.Goigoux du 14 janvier 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner la compréhension de textes narratifs Corinne Silvert, circonscription ASH Reprise du discours de R.Goigoux du 14 janvier 2008."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner la compréhension de textes narratifs Corinne Silvert, circonscription ASH Reprise du discours de R.Goigoux du 14 janvier 2008

2 Évaluation des compétences des élèves à la fin de l'école primaire Division de l'évaluation et de la prospective, %: bonne compréhension (idées essentielles et implicites) 20%: compréhension peu assurée (faible accès à l'implicite) 11%:difficultés importantes de compréhension (réduite à la compréhension littérale) 4%: en très grande difficulté (déchiffrent mal ou ne déchiffrent pas)

3 Latin pop.comprendere: « prendre ensemble » Latin class.comprehendere: « saisir » 1- Le lecteur doit construire une représentation mentale cohérente de l'ensemble de l'histoire 2- Il doit aussi être capable, à l'école, de manifester qu'il a compris ce qu'il a lu Comprendre Dictionnaire Le Robert

4 Montrer qu'on a compris? Racontez cette histoire à votre tour! par exemple à votre voisin... comme vous la raconteriez à quelqu'un qui ne l'aurait pas entendue

5 Christian Colombani, En vue, éditions Verticales Un jeune égyptien d'Alexandrie a donné contre un paquet de cigarettes à un brocanteur qui depuis s'est volatilisé, le ventilateur détraqué où sa mère cachait les économies de toute une vie.

6 Comprendre Les idées du texte Les mots du texteVos propres mots

7 Comment aider l'élève à comprendre? Trois personnages, trois actions: un jeune égyptien, sa mère et un brocanteur. L'ordre des trois actions: l'ordre des actions dans le récit (échanger, se volatiliser, cacher) diffère de l'ordre des actions dans l'histoire (cacher, échanger, se volatiliser)

8 Comment aider l'élève à comprendre? Que pensait la mère lorsqu'elle cachait ses économies dans un ventilateur détraqué? Le jeune égyptien était-il content d'échanger un ventilateur détraqué contre un paquet de cigarettes? Le jeune égyptien savait-il que sa mère avait caché les économies de toute sa vie dans un ventilateur? Pourquoi le brocanteur s'est-il volatilisé? Que savait-il que le jeune égyptien ne savait pas?

9 Quatre clés pour comprendre et raconter à son tour Chercher à comprendre et à expliquer: - quels personnages sont impliqués, - ce qui leur arrive et ce qu'ils font (les faits: actions et événements), - quels sont leurs buts(leurs intentions)et leurs raisons (leurs mobiles), - ce qu'ils pensent (sentiments, émotions, raisonnements),

10 Savoirs et savoir-faire des habiletés simultanément requises des compétences de décodage: identification des mots écrits des compétences linguistiques: syntaxe et lexique des compétences textuelles: genres, énonciation, cohérence textuelle (anaphores, connecteurs,...), ponctuation des compétences référentielles: connaissances encyclopédiques sur le(s) sujet(s) traité(s) dans les textes des compétences stratégiques: régulation, contrôle et évaluation par le lecteur de son activité de lecture

11 Trois grands types de traitements cognitifs 1- Identification des mots 2- Traitements locaux qui permettent d'accéder à la signification des groupes de mots et des phrases 3- Traitements plus globaux qui amènent à construire une représentation mentale cohérente de l'ensemble du texte et à une compréhension globale du texte. Ceci implique le tri des informations importantes et leur organisation progressive en mémoire à long terme.

12 Énonciation: les voix narratives De qui émanent les énoncés? - du narrateur? - des personnages? Enjeu pour les élèves: situer la source du propos

13 Verte est fille et petite fille de sorcière. Pour lui apprendre à développer ses dons, sa mère l'envoie régulièrement chez sa grand-mère... Nous étions presque arrivées quand Verte a sursauté puis ralenti le pas. - Oh! mince, a-t-elle dit, des garçons de ma classe. Qu'est-ce qu'ils font là? Devant nous, deux gamins en baskets et en blouson. - Bonjour madame, a dit le plus grand en souriant poliment, bonjour Verte - Bonjour Soufi, a répondu Verte en baissant le museau. bonjour Vincent. - On va au foot, a annoncé Soufi à qui on ne demandait rien. Comme Verte ne pipait mot, je me suis permis de répondre à sa place. -Eh bien, nous allons chez moi. Nous passons le mercredi ensemble. -Tu en as de la chance, a dit Soufi à Verte, d'avoir ta grand-mère tout près de chez toi. moi, je ne vois la mienne que pendant les grandes vacances Extrait de Verte Marie Despleschin, école des loisirs

14 Extrait de « Verte » de M.Despleschin Quels sont les personnages désignés par le pronom « nous »dans la première phrase du texte? « Nous étions presque arrivées quand Verte a ralenti le pas » - deux gamins en blouson - Verte et sa grand-mère - Verte et les garçons de sa classe - Soufi et Vincent Résultats: (élèves de SEGPA) Verte et sa grand-mère: 64% Autres: 30% Non réponse: 6%

15 Extrait de « Verte » de M.Despleschin Dans ce texte, quel est le personnage qui raconte l'histoire? - Soufi - la grand-mère de Soufi - Verte - la grand-mère de Verte Résultats (élèves de SEGPA) La grand-mère de Verte: 58% Autre: 36% Non réponse: 7%

16 Élucider les indices repérés pour Identifier les personnages La phrase introductive écrite en italiques La nécessité de s'interroger sur l'identité du « Nous » qui inclut nécessairement le narrateur Le féminin pluriel de « arrivées » L'alternance des prises de parole (jouer la scène, reprendre le dialogue...) La vigilance de se poser la question: avoir la conscience du doute

17 Apprendre à mémoriser Pour construire une représentation mentale cohérente, il faut sélectionner dans la foule de choses que le texte permet d'imaginer Mémoriser ce qui aura de l'importance pour la suite en se fondant sur son expérience personnelle du monde et ses connaissances préalables

18 Apprendre à mémoriser Quelles sont les caractéristiques du lieu, du temps, de l'action, des personnages qui orientent la suite de l'histoire? Qu'est-il important de garder en mémoire? Compte-tenu de cela, que pourrait-il arriver? - Organiser un débat sur ce qu'il faut mémoriser et ce qu'on peut oublier (on peut y revenir au fil de la lecture pour réajuster) - Interrompre le cours des faits et procéder à des synthèses intermédiaires (segmenter les textes).

19 Apprendre à faire part de sa compréhension Apprendre à présenter succinctement à autrui un récit qu'on a lu en mettant en évidence les constituants fondamentaux difficulté: les élèves restituent le déroulement chronologique des faits plutôt que leur enchaînement. Apprendre à trier mais aussi condenser l'information cruciale (succinct, complet, fidèle)

20 Travail sur les personnages Apprendre à comprendre et dire qu'on a compris un récit de fiction c'est apprendre à construire l'identité des personnages principaux: caractéristiques physiques, psychologiques...

21 Apprendre à comprendre I.Se représenter l'histoire: fabriquer son propre film II.Reformuler: lire c'est traduire III.Questionner: relire stratégiquement IV.Inférer: lire entre les lignes V.Mémoriser: retenir l'essentiel Un texte peut être la source de nouvelles activités après sa découverte: la première séance est une base pour aller plus loin.

22 Gérer sa compréhension Notice d'information et de mise en garde contre les grizzlys

23 C'était un marin... D'après Alessandro barrico, Novecento, 1997

24 Répondre à des questions sur le texte Danny Boodman est-il un jeune marin? Où trouve-t-il la boîte en carton? Quand trouve-t-il le bébé? Quel âge a le bébé quand Danny Boodman le trouve? Combien de personnes y a-t-il dans le bateau au moment où il découvre le bébé? Pourquoi cherche-t-il un nom et une adresse? Pourquoi choisit-il le prénom de Citron? Pourquoi appelle-t-il le bébé Boodman?

25 Trois étapes pour répondre à une question Comprendre la question Trouver la bonne source d'information Formuler la réponse

26 Trouver la bonne source d'information La réponse est écrite dans le texte: il suffit de la recopier. La réponse est presque écrite: il suffit de reformuler un morceau du texte ou de la question. La réponse n'est pas écrite mais toutes les informations sont dans le texte: il faut les réunir pout trouver la réponse. La réponse n'est pas écrite: il faut raisonner à partir des informations du texte et de ce qu'on savait avant de lire.


Télécharger ppt "Enseigner la compréhension de textes narratifs Corinne Silvert, circonscription ASH Reprise du discours de R.Goigoux du 14 janvier 2008."

Présentations similaires


Annonces Google