La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lévolution politique de la France depuis 1945 Comment est-on passé dune République à une autre? Comment a évolué la vie politique sous ces deux Républiques?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lévolution politique de la France depuis 1945 Comment est-on passé dune République à une autre? Comment a évolué la vie politique sous ces deux Républiques?"— Transcription de la présentation:

1 Lévolution politique de la France depuis 1945 Comment est-on passé dune République à une autre? Comment a évolué la vie politique sous ces deux Républiques?

2 1ère partie : De 1945 à 1958 : REFONDATION et DIFFICULTÉS de la RÉPUBLIQUE Dans lélan de la Résistance et de la libération, les Français aspirent à un nouveau régime et à refonder la démocratie. Ils rejettent à la fois Vichy et la III° République. En octobre 1946, la Constitution de la IV° République est adoptée. Comment a été adopté ce nouveau régime ? Pourquoi seffondre-t-il aussi rapidement ?

3 Naissance laborieuse dun nouveau régime Reprise en main de lEtat -France dirigée depuis 1944 par le GPRF: forte légitimité mais non issu délections -ordonnance daoût 1944: forme du gouvernement de la France est et demeure la République -mise en oeuvre de grandes réformes: Sécurité sociale / rétablissement de la liberté de la presse / droit de vote aux femmes. Retour à une vie politique normale. -1 er enjeu = choix du régime: Faut-il restaurer la III° République ? Quels doivent être les pouvoirs de lAssemblée ? Photographie prise à loccasion du référendum du 21 octobre 1945

4 Naissance laborieuse dun nouveau régime elections-legislatives-du-21-octobre-1945 Référendum organisé en octobre 1945: Français doivent se prononcer sur les institutions, sur léquilibre des pouvoirs + choisir leurs représentants (élections législatives)

5 Naissance laborieuse dun nouveau régime -Assemblée penche nettement à gauche -3 partis se partagent 80% des sièges pour quasiment ¾ des voix -droite quasi inexistante (15%, trop liée à Vichy) et radicaux (force dominante de la III° République) font tout juste 10% -13 novembre 1945 = DG reconduit comme chef du gouvernement provisoire -le gouvernement est formé de façon tripartite Composition des groupes parlementaires après les élections doctobre 1945

6 Naissance laborieuse dun nouveau régime Un débat constitutionnel passionné -désaccord entre DG et les partis à lAssemblée constituante -20 janvier 1946: De Gaulle annonce sa démission. Volonté de créer un choc. -lAssemblée est alors dominée par la TRIPARTISME -1 er projet de Constitution donne tous les pouvoirs à une Assemblée unique. Projet rejeté par référendum en mai nd projet ajoute un contrepoids à lAssemblée + un peu plus de pouvoir pour le chef de lEtat. Approuvé par référendum en octobre 1946 sans enthousiasme.

7 Nouveau régime et fragilités institutionnelles La nature du nouveau régime régime démocratique système représentatif régime parlementaire : organisation des pouvoirs à lavantage du législatif

8 Nouveau régime et fragilités institutionnelles Prépondérance de lAssemblée nationale, cest le législatif qui contrôle lexécutif: -président du conseil et son gouvernement doivent être investis par A.N. -lA.N. peut renverser le gouvernement -le Président de la République est élu par le Parlement (A.N. + conseil de la République)

9 Nouveau régime et fragilités institutionnelles Les faiblesses institutionnelles Forte instabilité = pas moins de 22 gouvernements en 12 ans. Facteurs explicatifs: -scrutin à la proportionnelle -système de la double investiture -pression des partis lors de la formation des gouvernements -recours trop fréquent à la question de confiance Dessin de Sennep paru dans Le Figaro 9 septembre 1948 Vincent Auriol, président de la République Révélateur de la forte instabilité + difficulté à former des gouvernements (dessinateur très critique envers la IV° République)

10 Une forte instabilité; des gouvernements à la durée moyenne dexistence plutôt courte.

11 Le cycle des crises ministérielles Président de la République Consulte les représentants des partis politiques Sollicite puis désigne officiellement un Président du conseil Le Président du conseil et son gouvernement se présentent devant lA. N. = vote dinvestiture Assemblée nationale Si coalition Le Président du conseil désigné est investi. Si absence de coalition Si fin de la coalition Crise ministérielle Le gouvernement est renversé (par motion de censure, au travers dun vote de confiance)

12 La IV° République = la « mal-aimée » Portrait officiel de Vincent Auriol, premier Président de la IVe République (16 janvier décembre 1953). © La Documentation française. 1) Des débuts difficiles, une opposition virulente -Après ladoption de la Constitution, les élections législatives de novembre 1946 confirment le tripartisme (doc. p. 285). -Le socialiste, Vincent Auriol est élu à la présidence de la République en janvier Paul Ramadier (président du conseil) est investi à lunanimité ; cest lui qui initie la pratique de la double investiture.

13 La IV° République = la « mal-aimée » MAURICE THOREZ EN MEETING À PERPIGNAN EN guerre froide pèse sur le climat intérieur : ministres communistes exclus du gouvernement (= fin du tripartisme). le PCF entre dans lopposition, rôle important dans les mouvements sociaux de participation à la création du KOMINFORM il présente le plan Marshall comme un « instrument dasservissement ». -Nette coupure entre SFIO et PCF : Guy Mollet « les communistes ne sont pas à gauche mais à lEst » Affiche du PCF contre le plan Marshall 1 ère force dopposition

14 La IV° République = la « mal-aimée » Photo prise à Strasbourg le 7 avril Le RPF (« parti » de De Gaulle) créé en avril mouvement qui souhaite la révision de la Constitution -nouvelle force dopposition qui obtient un succès immédiat Affiche du RPF, 1951 Autre grande force dopposition

15 La IV° République = la « mal-aimée » Affiche de Micou pour le PCF réalisée à loccasion des élections législatives de contexte de guerre froide, rejet de latlantisme -silhouette du général; ces partis comme DG restent attachés à un exécutif fort -les anciens alliés du tripartisme sont diabolisés -référence à la loi des apparentements à laquelle le PCF est très opposé

16 La IV° République = la « mal-aimée » VOIX Sièges à pourvoir Sièges obtenus Système proportionnel Quotient électoral Sièges attribués selon ancien système PCF : 9 = Obtention dun siège par tranche de voix. Sièges restants sont attribués aux « plus forts restes ». 2 SFIO (2 + 1) MRP RPF (1 + 1) TOTAL Cette loi prévoit que, dans un scrutin proportionnel, deux listes distinctes peuvent annoncer qu'elles s'apparentent. Dans ce cas, elles additionnent le nombre de voix qu'elles ont obtenues. Si à elles deux, elles obtiennent la majorité absolue des suffrages, elles reçoivent tous les sièges au sein d'une circonscription. Ce système favorise les partis de la Troisième force qui peuvent s'apparenter, alors que les gaullistes ou les communistes ne peuvent pas le faire. Ces derniers ont dénoncé liniquité de cette loi. Ces partis se sont apparentés; à eux deux, ils obtiennent la majorité absolue. Ils se partagent équitablement tous les sièges de la circonscription.

17 La IV° République = la « mal-aimée » Konrad Adenauer, Jean Monnet et Robert Schuman, lors du traité de Paris qui donne naissance à la CECA. 2) Les réussites = lexistence de politiques cohérentes en matière de construction européenne -création de la CECA (= communauté européenne du charbon et de lacier) en 1951 après une initiative française -signature du traité de Rome (mars 1957) qui donne naissance à la CEE (= communauté économique européenne) -échec par contre du projet de la CED (= communauté européenne de défense)

18 La IV° République = la « mal-aimée » Photographie de Pierre Mendès France (homme politique radical de gauche) président du Conseil de juin 1954 à février 1955 laction de Pierre Mendès France -il veut rénover la République en restaurant lautorité de lÉtat face aux partis, en réaffirmant le pouvoir de lexécutif -il inaugure de nouvelles pratiques = « les causeries à la radio » (lien direct avec les Français) -il souhaite résoudre vite et avec pragmatisme les problèmes en cours = le MENDÉSISME (déf. p. 278) Ex: il négocie les accords de Genève (fin à la guerre dIndochine) + il accorde une large autonomie interne à la Tunisie (discours de Carthage du 31 juillet 1954) = réussites en matière de politique extérieure.

19 La IV° République = la « mal-aimée » Photographie de Guy Mollet les réussites du gouvernement de Guy mollet (février 1956 – mai 1957) -active politique économique et sociale : mise en place de la 3ème semaine de congés payés; vignette auto pour financer laide aux personnes âgées, invalides et grands malades; construction de logements sociaux -Quelques réussites également en matière de décolonisation avec ladoption de la loi-cadre Deferre. -Le problème algérien et léchec lors de la crise de Suez conduisent à sa chute. Extraits dun discours de Guy Mollet, 9 mars 1956

20 La IV° République = la « mal-aimée » 3) La fin prématurée du nouveau régime -crise du 13 mai 1958 = insurrection se produit à Alger après linvestiture de Pierre Pflimlin comme chef du gouvernement. -A Alger, les militaires forment un COMITÉ de SALUT PUBLIC qui fait appel à De Gaulle. Larmée gouverne en Algérie, cest la confusion en métropole -Préparation de lopération « Résurrection »

21 La IV° République = la « mal-aimée » Une de LÉcho dAlger

22 La IV° République = la « mal-aimée » -Le 27 mai, de Gaulle affirme dans un communiqué qu'il entame le processus régulier pour «l'établissement d'un gouvernement républicain». Stupeur dans la classe politique. Serait-ce un coup d'État ? -Le 28 mai 1958, Pierre Pflimlin démissionne. -Le lendemain, le président René Coty fait appel à De Gaulle qui est investi comme président du conseil le 1er juin = il forme alors le dernier gouvernement de la IV° Rép. -Il obtient les pleins pouvoirs et le droit de réviser la Constitution = mort de la IV° Rép. Discours de De Gaulle à Alger, 4 juin 1958 Manifestation organisée par les partis de gauche le 28 mai Mendès France 2 Daladier 3 Mitterrand


Télécharger ppt "Lévolution politique de la France depuis 1945 Comment est-on passé dune République à une autre? Comment a évolué la vie politique sous ces deux Républiques?"

Présentations similaires


Annonces Google