La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le peuplement de la France. La France métropolitaine et ses régions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le peuplement de la France. La France métropolitaine et ses régions."— Transcription de la présentation:

1 Le peuplement de la France

2 La France métropolitaine et ses régions

3

4 Le peuplement de la France La France est lun des pays les plus peuplés dEurope: la France métropolitaine compte 63 millions dhabitants (estimation au 1 er janvier 2011). Si on prend en compte tous les territoires outre-mer, sa population sélève à un moins de 66 millions dhabitants. Le poids démographique de la France apparaît modeste en Europe. Europe=640 M dhab, en comptant la Russie. Mais la France se distingue par une évolution démographique moins inquiétante. Comment se distribue la population sur le territoire français? Quelles sont les principales dynamiques du peuplement?

5 1 ère partie: Un peuplement contrasté Un peuplement modéré La France = 2 ème pays le plus peuplé de lUE derrière lAllemagne (83 millions dhab.). La France apparaît comme moins densément peuplée que de nombreux pays voisins. Elle a une densité denviron: 112 hab/km² (la moyenne de lU.E. est de 148 hab/km²). -Belgique: un peu plus de 340 -Royaume-Uni: presque 250 -Allemagne: 230 -Italie et Luxembourg: près de 200; la Suisse (presque 180) -seule, lEspagne a une densité plus faible (environ 80)

6 1 ère partie: Un peuplement contrasté Un peuplement contrasté

7 1 ère partie: Un peuplement contrasté Un peuplement contrasté : -3/4 du territoire ont des densités inférieures à 50 hab/km². -1/3 du territoire a des densités inférieures à 13 hab/km². Les « pleins »: -laire urbaine de Paris et les pôles urbains (Ile de de France avec 20% de la population sur 2% du territoire ; densités de 900 hab/km²) -les régions industrielles du Nord et de lEst -les vallées des grands fleuves -les littoraux Les « vides »: Les zones de faible densité sétendent sur une large part du territoire. On peut faire ressortir: -une large bande qui va des plateaux lorrains aux Pyrénées = DIAGONALE DU VIDE -les autres zones montagneuses (Alpes du Sud, Corse en particulier)

8 De la carte au schéma La France métropolitaine: un peuplement contrasté Régions de forte densité littoraux souvent assez densément peuplés diagonale du vide aire urbaine majeure (sup. à 10 millions dhab.) autres grandes métropoles (souvent en position périphérique) Nantes BordeauxToulouse Strasbourg Marseille Lyon Lille Nice Paris

9 1 ère partie: Un peuplement plutôt contrasté, inégal Pyramide des âges = représentation graphique à une date donnée de la répartition de la population par âge (ou classe dâge) et par sexe. La pyramide des âges montre en un coup dœil le régime démographique et l'histoire d'un pays sur près dun siècle. Sommet de la pyramide qui sélargit, elle a de moins en moins la forme dune pyramide. Déséquilibre hommes / femmes très net à partir de 70 ans. La base de la pyramide recommence à sélargir un peu: « mini baby boom »

10 1 ère partie: Un peuplement plutôt contrasté, inégal Lévolution récente du peuplement Croissance de la population Nombre de naissances en augmentation et excédent naturel proche de personnes. Le solde migratoire est estimé à personnes (chiffre qui tend à diminuer). Au total, la croissance de la population est de lordre de 0,6% en un an. Gain de 3 millions dhab en moins de 10 ans Natalité, fécondité Progression de lindice conjoncturel de fécondité, légèrement supérieur à 2 pour lannée La France est avec lIrlande un des pays les plus féconds dEurope. Le nombre de naissances augmente: il est supérieur à pour lannée 2010 (France + DOM) Vieillissement de la population Personnes âgées de plus en plus nombreuses: 5,6 millions de 75 ans et + (9% de la pop); plus de 10 millions de personnes ont 65 ans ou + (plus de 16% pop.). Les moins de 20 ans sont de – en – nombreux (25% pop). Espérance de vie a franchi la barre des 84 ans pour les femmes et de 77 ans pour les hommes.

11 1 ère partie: La France, encore une terre dimmigration? terre dimmigration + depuis Les migrations se dvpent en Europe avec la révolution industrielle et se renforcent après France fait appel à la mdo étrangère et des colonies pour reconstruire. Doù : -populations dabord venues dEurope du Nord ou de lEst : Belgique, Pologne -puis dEurope du Sud : Espagne et Portugal, -puis dAfrique du Nord et dAfrique sub-saharienne. =Flux de mdo peu qualifiée. La France est une nation assimilatrice. terre dimmigration = depuis Arrêt des politiques migratoires avec les crises économiques des années : Mise en place de contrôles communautaires avec la création de lespace Schengen. Nvx pôles dattraction en Europe : Italie… La France contrôle ses flux migratoires. Auj : 5 M détrangers en France. Auj : 60% de la pop immigrée est dorigine asiatique ou africaine. Conditions dobtention de la nationalité française restrictive : Nouvelles réflexions en France sur limmigration légale : volonté dune immigration « choisie ».

12 1 ère partie: Un peuplement plutôt contrasté, inégal Les perspectives à lhorizon 2050 Population devrait continuer daugmenter mais à un rythme de moins en moins rapide pour atteindre les 70 millions de personnes en Augmentation de la population avec une contribution de moins en moins forte du solde naturel. Ce dernier pourrait devenir négatif vers Le solde migratoire est projeté aux alentours de personnes. Poursuite du vieillissement de la population: en 2050, près dune personne sur trois aurait plus de 60 ans, les plus de 65 ans représenteraient plus du quart de la population et les moins de 20 ans à peine plus dun cinquième. La fécondité devrait sétablir autour de 1,9. Par contre, la population diminuerait dès 2040 si lhypothèse dune fécondité basse voyait le jour.

13 2 ème partie:Mobilité de la population et redistribution du peuplement Migrations interrégionales se sont accrues. Régions du Sud et de lOuest sont les plus attractives. Les régions du Nord (Basse-Normandie à Franche Comté) sont plutôt répulsives. Ile de France demeure un pôle dattraction pour les jeunes adultes mais les familles et les retraités la quittent.

14 2 ème partie:Mobilité de la population et redistribution du peuplement Facteurs explicatifs +: -le dynamisme économique : hautes technologies et technopôles. -héliotropisme = attrait vers les régions ensoleillées. -littoralisation des activités. -amélioration des moyens de circulation entre métropoles. Facteurs explicatifs -: -déprise rurale dans les zones les plus éloignées des métropoles. -espaces à agriculture déclinante. -espaces à reconversion industrielle difficile. -espaces parfois enclavés.

15 2 ème partie:Mobilité de la population et redistribution du peuplement Espaces les plus bénéficiaires de la croissance démographique Les régions qui connaissent la plus forte croissance démographique se situent dans le Sud et sur la façade atlantique (=régions au très fort excédent migratoire, régions attractives). Dautres régions restent assez dynamiques comme lAlsace et lIle de France.

16 Réalisation dun schéma Linégal dynamisme démographique Régions qui connaissent la plus forte croissance démographique Limite entre une France peu féconde (grand ¼ Sud Ouest) et une France du Nord et de lEst moins âgée Principales migrations internes: flux du Nord et du Nord Est vers les midis et la côte atlantique Le pôle parisien attractif pour les jeunes mais répulsif pour les autres Arc des métropoles en forte croissance Nice Marseille Toulouse Bordeaux Nantes Rennes Montpellier

17 3 ème partie: Une population de plus en plus urbaine La poursuite de lurbanisation (50% de pop urbaine depuis 1931) -taux durbanisation est de 77% (moyenne européenne de 72%) : INSEE crée les aires urbaines pour comptabiliser pop urbaine. -périurbanisation contribue le plus à la croissance des aires urbaines -les villes - centres connaissent à nouveau un gain de population gentryfication puis boboïfication de la pop. -métropolisation: Paris, Lyon, Marseille et Lille. Graphique : Évolution des sous-espaces des aires urbaines entre 1962 et 2006

18 3 ème partie: Une population de plus en plus urbaine Quelques notions indispensables (associer à chaque terme la bonne définition) villeterritoire défini par la contiguïté du bâti formant un ensemble urbain articulé autour dune ville - centre agglomération « ville - mère », cest une grande ville concentrant population, activités et richesses et exerçant son influence sur un territoire plus ou moins étendu métropolegroupement de villes (ou dagglomérations) proches les unes des autres, chaque ville demeurant individualisée aire urbaineensemble de communes dun seul tenant et sans enclave constitué par un pôle urbain et par les communes rurales ou unités urbaines qui lui sont rattachées par les migrations pendulaires (cet espace forme alors la couronne périurbaine) conurbationterme général pour désigner une commune urbaine

19 3 ème partie: Une population de plus en plus urbaine aires urbaines en forte croissance Rennes, Nantes, Angers, Toulouse, Montpellier, Strasbourg,Aix-en- Provence Aires urbaines qui sappuient sur un développement éco. orienté vers les nouvelles technologies. aires urbaines en déclin Villes anciennement industrialisées du Nord ou de lEst (Valenciennes, St-Etienne, Thionville, Montbéliard, Douai-Lens, Le Havre…). Fermeture de sites industriels dans les années , reconversion économique parfois difficile.

20 3 ème partie: Une population de plus en plus urbaine Croissance urbaine et développement durable La croissance urbaine intensive consomme beaucoup d'espaces naturels et de terres agricoles, ce qui appauvrit la biodiversité et son habitat naturel. Elle allonge les distances, ce qui complexifie les infrastructures de transports et d'assainissement d'eau notamment, et contribue au morcellement et à l'enclavement des territoires.biodiversitétransports assainissement d'eau La dispersion de l'habitat, des industries et des commerces contribue à rendre l'automobile indispensable pour les déplacements, sans alternative de transport propre.transport propre La croissance continue de l'étalement urbain n'est pas soutenable sur le long terme. Les dynamiques territoriales non maîtrisées aboutissent à des consommations d'espaces inconsidérées. Pour le même nombre d'habitants, la France consomme annuellement deux fois plus de terrains que son voisin allemand. Une croissance durable des territoires est avant tout une croissance maîtrisée : une urbanisation plus dense pour stopper l'étalement urbain, des transports en commun développés, la rénovation des centres-villes et des quartiers déjà existants, ainsi que l'aménagement des friches industrielles.friches industrielles La coexistence entre la ville et la nature doit être définie dans une perspective d'écologie urbaine.écologie urbaine Appliquer une politique de développement durable à l'échelle d'une ville, c'est maîtriser l'espace et construire des villes sur le modèle de ville durable. (extrait du site durable Pourquoi lurbanisation nest pas toujours compatible avec le développement durable? Comment concilier les deux?


Télécharger ppt "Le peuplement de la France. La France métropolitaine et ses régions."

Présentations similaires


Annonces Google