La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le CECR, Cadre Européen Commun de référence,est une émanation du Conseil de lEurope.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le CECR, Cadre Européen Commun de référence,est une émanation du Conseil de lEurope."— Transcription de la présentation:

1 Le CECR, Cadre Européen Commun de référence,est une émanation du Conseil de lEurope.

2 LE CONSEIL DE LEUROPE Cest une organisation intergouvernementale dont le siège est à Strasbourg.

3 SA MISSION PREMIERE Renforcer lunité du continent. Protéger la dignité des citoyens en veillant au respect de la démocratie des droits de lhomme.

4 SES PRINCIPAUX OBJECTIFS Susciter la prise de conscience dune identité culturelle européenne. Développer la compréhension mutuelle entre les peuples de cultures différentes. Contribuer au plurilinguisme, au respect des langues et des cultures.

5 Le CECR, Cadre Européen Commun de Référence Elaboré entre 1993 et 2000, cest une norme de référence pour la conception des programmes dapprentissage autour de trois objectifs: Apprendre. Enseigner. Évaluer. Il sadresse aux responsables de lenseignement des langues.

6 OBJECTIF PRINCIPAL DU CECR Être un outil descriptif transversal à toutes les langues qui assure : lamélioration de la compétence de communication des Européens. la comparabilité des dispositifs pédagogiques. la transparence dans les qualifications en langues.

7 VECTEUR DU CECR: une grille dévaluation symbolisée par des lettres sur une échelle de 3 degrés A / B / C subdivisés en 6 niveaux : A1 / A2 / B1 / B2 / C1 / C2. organisée autour dactivités langagières de compréhension et dexpression: - écouter - lire - parler en face à face - parler en continu - écrire.

8 LE DECRET DU 22 août 2005 Fixe les niveaux de compétences attendus comme suit: Fin décole primaire: A1. Fin de scolarité obligatoire LV1: B1 Fin de scolarité obligatoire LV2: A2 Fin des études du 2nd degré LV1: B2 Fin des études du 2nd degré LV2: B1

9 LES SIX NIVEAUX

10 AU NIVEAU A 2 Lutilisateur dispose de moyens linguistiques usuels pour: 1. Comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en des domaines familiers. 2. Communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange dinformations simple et direct sur des sujets habituels. 3. Se situer, se présenter, se diriger, décrire sa formation son environnement et ses besoins immédiats. 4. Comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en des domaines familiers. 5. Communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange dinformations simple et direct sur des sujets habituels.

11 AU NIVEAU B1 L utilisateur dispose des moyens linguistiques pour: 1. Comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé à propos de choses familières dans le travail, à lécole, dans la vie quotidienne. 2. Produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers lors dun voyage par exemple. 3. Relater un événement, décrire un espoir ou un but 4. Exposer un raisonnement.

12 AU NIVEAU B2 Lutilisateur dispose des moyens linguistiques pour: 1.Comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. 2. Communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour I'un ni pour lautre 3. S'exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets 4. Emettre un avis sur un sujet dactualité. 5. Exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités. 6. Lire des articles sur des questions contemporaines et des textes littéraires contemporains en prose.

13 AUX NIVEAUX C1 ET C2 Lutilisateur se situe au-delà du champ scolaire, sauf C1 pour les langues de spécialité au baccalauréat. Il dispose de moyens linguistiques pour: 1. Comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants et saisir des significations implicites 2. S'exprimer spontanément et couramment sans trop souvent chercher ses mots. 3. Utiliser la langue de façon efficace et souple dans la vie sociale, ou académique et ultérieurement. dans sa vie professionnelle. 4. S'exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée.

14 LE CECR ET LES COMPETENCES Il distingue: Les compétences générales individuelles à 3 composantes: savoir / savoir-faire / savoir-être La compétence communicative à 3 composantes: linguistique, socio-linguistique, pragmatique.

15 LE CECR ET LES ACTIVITES LANGAGIERES Compréhension de loral ( écoute dune conversation enregistrée) Compréhension de lécrit (texte, petite annonce..) Expression orale en inter-action ( dialogue) Expression orale en continu ( description, exposé,récit..) Expression écrite (compte-rendu, article..) Expression écrite en inter-action ( lettre, échange électronique) Médiation par un locuteur entre deux langues ou interlocuteurs (transmission à un tiers, traduction, re- formulation..)

16 ASPECT ESSENTIEL DE LAPRENTISSAGE SOUS TENDU PAR LE CECR : LAPPROCHE ACTIONNELLE Elle repose sur laccomplissement dune tâche mettant en œuvre une ou plusieurs activités langagières. Elle identifie lapprenant comme un acteur social ayant à accomplir des tâches dans des circonstances et un environnement donnés.

17 LA NOTION DE TÂCHE Il y a tâche si laction est motivée par un besoin ou un objectif et si elle donne lieu à un résultat identifiable: ex: une lettre, un compte-rendu de lecture vantant son intérêt, un tableau comparatif… La pédagogie de projet est la forme la plus aboutie dune démarche actionnelle. Elle se compose de plusieurs micro-tâches.

18 LE PORTFOLIO EUROPEEN ( P.E.L) Cest un document qui appartient à lutilisateur. Il est commun à tous les pays européens et donc compréhensible par tous (enseignants, employeurs, administrations, organismes de formation), en France et à létranger: Il en existe 3 versions différentes: - pour lécole primaire - pour le collège - pour les jeunes et les adultes.

19 COMPOSITION DU P.E.L Le passeport des langues: lutilisateur y inscrit des niveaux de performance, mesure ainsi sa progression et fait état de ses expériences en langue (renseigné en fin dannée). La biographie langagière: lutilisateur rend compte du travail effectué, fait le point de ses initiatives, fixe ses objectifs, évalue ses progrès (renseignée à la maison, 2 fois par trimestre). Le dossier: lutilisateur y inscrit ses travaux réalisés, les diplômes et attestations concernant les examens, les séjours, les activités réalisées en relation avec les pays étrangers

20 ACTIVITES A REALISER PRISES EN COMPTE EN BIOGRAPHIE LANGAGIERE L ecture dœuvres : titre, auteur, nombre de pages… Consultation de journaux : Titre / fréquence / média Films vus en VO ou spectacles vus dans la langue: nature / titre / réalisateur… Exposé réalisé dans la langue. Participation à exposition: Forme de présentation, nature de la contribution. Participation à club de langue. Echanges avec locuteur :Courrier / Courriels / T éléphone/ Visiophonie..

21 INTERÊTS DE LUTILISATION DU PEL Il permet de: Rendre les progrès perceptibles. Donner du sens aux apprentissages. Valoriser les réussites. Favoriser lengagement des élèves dans leur apprentissage

22 LEXIQUE DE BASE POUR LUTILISATION DU PEL A1- Ecouter et comprendre est une activité langagière Je peux comprendre des consignes simples est un descripteur Je comprends quand on me demande de recopier est une situation qui illustre le descripteur

23 CONSEILS DUTILISATION DU PEL Lutiliser à des moments espacés mais réguliers dans lannée. Ne pas hésiter à créer soi-même des étapes intermédiaires, des situations concrètes travaillées avec les élèves, qui sinsèrent dans le descripteur.

24 INTERÊT DE LAUTO EVALUATION. Faire le point sur les compétences acquises, partiellement acquises, non acquises et donc se positionner à un moment donné. Visualiser les progrès à faire et se fixer des objectifs. Confronter son regard à celui du professeur, ne pas confondre une réussite ponctuelle et une réussite confirmée.

25 TRAVAIL DE LENSEIGNANT Analyser le manuel pour repérer les tâches proposées. Organiser la mise en œuvre dune activité langagière dans le cadre dune tâche communicative. Élaborer une évaluation en tenant compte des niveaux du CECR. Apprendre aux élèves à sauto-évaluer, à discerner la réussite ponctuelle de la réussite répétée. Faire la différence entre évaluer et entraîner.

26 ENTRAINER / EVALUER Entraîner cest: Construire la compétence: donner ses stratégies, des savoirs linguistiques et culturels qui seront transférables dans dautres situations.

27 ATTRIBUTION DUN NIVEAU DE COMPETENCE. 1.Le niveau de compétence est déterminé par lélève lui-même. 2.Il est attesté par - une certification ou un examen, calibrés par rapport aux niveaux du CECR. - les évaluations organisées par les professeurs eux mêmes. N.B. On considère quà partir de 7/8 descripteurs sur dix, le niveau de compétence est atteint.

28 CONCLUSION Lenjeu pour la discipline langues consiste à ancrer la compétence de communication dans le développement de la culture générale des élèves. Francis Goullier

29 Références conseillées: Les outils du Conseil de l'Europe en classe de langue : Cadre européen commun et Portfolios Francis Goullier


Télécharger ppt "Le CECR, Cadre Européen Commun de référence,est une émanation du Conseil de lEurope."

Présentations similaires


Annonces Google