La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journées Techniques Routes 2013 Nantes – 6 & 7 février 2013 Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs Julien BUISSON - USIRF.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journées Techniques Routes 2013 Nantes – 6 & 7 février 2013 Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs Julien BUISSON - USIRF."— Transcription de la présentation:

1 Journées Techniques Routes 2013 Nantes – 6 & 7 février 2013 Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs Julien BUISSON - USIRF

2 Le contenu Le Comité Opérationnel Avis de lIDRRIM Le Groupe Spécialisé (GS) Eco-comparateur La procédure dinstruction de labellisation Le tableau IDRRIM Le tableau OEET Les échéances 2013 Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

3 Le comité opérationnel Avis Son but: élaborer des Avis Techniques sur l'aptitude à l'emploi des procédés, produits, techniques, moyens et matériels, soit lorsquil nexiste pas de normalisation, soit lorsque la normalisation ne permet pas de prendre en compte leur nouveauté ou leur particularité pour les granulats hors spécifications (ou en limite de spécifications), valider des guides régionaux, et élaborer en liaison avec le comité méthodologie, des documents de synthèse sur lutilisation de ces matériaux élaborer, en liaison avec le comité méthodologie, des documents de synthèse sur l'apport de la technologie des matériels à la maîtrise de la qualité des techniques routières de mettre en place un processus davis technique des éco-comparateurs, sur la base notamment du guide élaboré par lOEET (Observatoire Energie, Environnement, Transports), en version 26/09/2012 Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

4 Le GS Eco-comparateur Son fonctionnement: Les différents documents élaborés par les GS sont soumis à l'approbation du Comité Opérationnel Avis Les experts de ce GS proviennent des entreprises, du RST ou dautres organismes techniques français ou européens publics ou privés… Comme le Comité Opérationnel, la composition des différents groupes spécialisés est basée sur une répartition inspirée de celle du Conseil d'Administration de lIDRRIM La liste des membres de chaque GS est portée à la connaissance du Conseil Scientifique et Technique de lIDRRIM Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

5 Le GS Eco-comparateur Ses membres: Président: N PEZAS (CG33) Secrétaire: J BUISSON (USIRF) Les membres: –Entreprises: USIRF –Les collectivités: Conseils Généraux, Communauté dagglo, DIR, –Les organismes publics: IFSTTAR, SETRA Dans le détail: D. MEHEUT, L. LASCROUX, F. VERHEE, D. RABILLER, G. GARNAUDIER, P. TAMAGNY, A. FERAILLE, Y. TARDIVEL, P. TOUBEAU, J. ABDO, C. SALLENAVE, M. DAUVERGNE Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

6 Le GS Eco-comparateur Les Avis Techniques s'appliquent à des LEEIT (éco-comparateur) établissant des évaluations comparatives des bilans environnementaux des infrastructures tant pour les phases de conception, de réalisation, dentretien, de maintenance et dexploitation de ces infrastructures. Lavis technique des Eco-comparateurs a pour objectif de fournir des informations sur les fonctionnalités susceptibles : –De réaliser une évaluation des impacts environnementaux comparés des options prises dans le cadre des études de conception d'un projet, –De réaliser une évaluation environnementale comparée des propositions des entreprises dans le cadre de la procédure de passation de marchés de travaux, –De réaliser un bilan des impacts environnementaux dans le cadre de l'exécution des travaux par rapport à la proposition retenue dans le cadre de la procédure de dévolution des travaux. Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

7 La présentation de loutil Dans lavis technique présentation de léco-comparateur pour faciliter la prise en main des outils pour les utilisations futurs: –Présentation générale de loutil –Périmètre dapplication –Utilisateurs cibles –Base de données et gestion –Domaine dutilisation visé –Périmètre de lanalyse environnementale –Les indicateurs –Principe de calcul –Données à renseigner par lutilisateur –Type de résultats obtenus et présentations –Mise à disposition –Les références dutilisation Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

8 La procédure dinstruction Cet avis technique «Eco-comparateur» se limite aux domaines des infrastructures de transports routiers Les caractéristiques et fonctionnalités de loutil décrites par léditeur, font lobjet dune vérification par le groupe spécialisé suivant une grille danalyse commune à tous les éco-comparateurs (grille IDRRIM) Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

9 La procédure dinstruction Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

10 La procédure dinstruction Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

11 La procédure dinstruction Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

12 La procédure dinstruction Les outils sont examinés au regard des 46 points du guide méthodologique OEET (lObservatoire Energie – Environnement des Transports) portant sur la validation des logiciels d'évaluation environnementale (éco- comparateurs) des infrastructures de transports Le contenu des réponses aux 46 points est ensuite examiné par un expert indépendant, membre de lObservatoire Energie – Environnement des Transports, extérieur au Groupe Spécialisé Eco-comparateur Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

13 La procédure dinstruction Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

14 La procédure dinstruction Léco-comparateur est également testé sur une liste de matériaux ainsi que sur deux projets types (urbains et inter-urbains) définis par le Groupe Spécialisé Eco-comparateur, ces tests sont réalisés en séance et vérifiés par des experts extérieurs au GS Les résultats de ces tests ont été établis puis comparés par rapport aux références prédéfinis par le groupe spécialisé. La comparaison de ces résultats pour léco-comparateur étudié, se basent sur les indicateurs suivants : –Emissions de Gaz à Effet de Serre (t eq CO 2 ) –Energie (MJ) –Gestion de la ressource en granulats (t de granulats) Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

15 La procédure dinstruction – les tests Béton : –11,25% eau / 23,75% CIMENT CEM II / 65% granulats Transports : –Raffinerie – poste : 400km par citerne 24T –Poste – chantier : 50km par semi 24T –Carrière – poste : 100km par semi 24T –Filler– poste : 100km par citerne 24T –Agrégats denrobés : sur site –Eau : sur site –GNT : 50km par semi 24T Enrobés bitumineux –(fioul lourd) / 5,3% liant / 0,7% filler / 94% granulats Engins, cadences, …etc Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

16 En 2013 Trois outils actuellement à létude Prochain comité avis le 22 mars 2013 pour validation des avis techniques Eco-comparateurs Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs

17 En 2013 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Julien BUISSON – JTR Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs


Télécharger ppt "Journées Techniques Routes 2013 Nantes – 6 & 7 février 2013 Avancement des travaux de labellisation des éco-comparateurs Julien BUISSON - USIRF."

Présentations similaires


Annonces Google