La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques conseils méthodologiques Pour réussir lépreuve de SES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques conseils méthodologiques Pour réussir lépreuve de SES."— Transcription de la présentation:

1 Quelques conseils méthodologiques Pour réussir lépreuve de SES

2 Les caractéristiques de lépreuve de SES : Durée 4h : On choisit entre deux sujets Sujet 1 : une dissertation notée sur 20 points, coefficient 7: un énoncé + 4 documents factuels (documents descriptifs qui fournissent des chiffres, des faits mais peu déléments de cours) Sujet 2 : une épreuve composée de 3 parties, notée au total sur 20 points: Mobilisation de connaissances (2 questions de cours chacune sur 3 points) Une analyse dun document (4 points) Un raisonnement argumenté à partir dun énoncé et de 2 ou 3 documents (10 points) Rq : Les élèves qui ont comme spécialité « Economie approfondie » ou « Sciences sociales et politiques » ont une heure de plus pour traiter un autre sujet

3 Par quelle épreuve commencer quand on a 5 heures ? Le candidat a les sujets des deux épreuves ; pour la spécialité, coefficient 2 notée sur 20 points, il doit choisir entre deux sujets. Un énoncé + 1 ou 2 documents pour chacun. Mieux vaut commencer par la spécialité. On peut ainsi y consacrer un peu plus dune heure. Cest un sujet proche du cours, il faut prendre le temps dengranger des points Rq : Un élève qui a 16 en spécialité coef 2 (16x2 = 32 ) et en tronc commun (dit enseignement spécifique) 11 coef 7 (11x7 = 77) se verra attribuer en arrondissant, la note de 13, soit 13x9 = 117 points au lieu de = 109. Cadeau de 8 points !

4 Comment choisir entre dissertation et épreuve composée ? La mauvaise raison : « jai fait des impasses », je suis obligé(e) de prendre un sujet par défaut Dans le cas où lélève connaît son cours, on opte pour la dissertation pas uniquement si on a des connaissances, mais si assez vite on peut ébaucher un plan cohérent, découlant lui-même dune problématique, même basique. Lépreuve composée est plus rassurante pour ceux qui peinent à problématiser leurs devoirs. Rq : Il ne faut pas sen détourner, si on a assez peu de connaissances sur une des deux questions de cours. Un correcteur peut être assez indulgent si une des 2 questions est bien réussie, et on peut compenser avec les 2 autres parties de lépreuve

5 Ce que doit être une dissertation Précisons dabord quelle ne doit pas être : Une récitation passive du cours. On ne peut se contenter de prouver au correcteur quil a été étudié en négligeant de le relier au sujet Elle ne peut être non plus un commentaire plus ou moins habile des documents Rq : Sil faut éviter la paraphrase, il faut de même se garder dutiliser passivement des données chiffrées prises souvent au hasard. La dissertation est avant tout une démonstration. On attend un raisonnement argumenté. Il faut respecter le sujet imposé et étoffer le propos en associant citations des documents et références judicieuses au cours Rq : Le fond (le contenu) est important, mais la forme lest également, surtout en fin dannée quand largumentation risque dêtre superficielle. Il faut respecter les règles. Que la dissertation ressemble à une dissertation

6 Lintroduction dune dissertation Les incontournables : Il faut une « accroche » pour amener le sujet On définit les mots clés et on pose le sujet On met en lumière la problématique retenue et On annonce clairement le plan Principaux défauts : Aborder dès la première ligne le mot clé du sujet, sans lavoir « amené » En sens inverse, il faut éviter une longue mise en route qui conduit à bâcler la fin de lintroduction Il ne faut pas multiplier les questions ce qui ne peut remplacer la présentation de la problématique proposée et claire du plan

7 Le développement dune dissertation Suivant les sujets, on opte pour 2 ou 3 parties maximum En principe, on ne met pas les titres des sous-parties, mais on peut aider à les visualiser en passant à la ligne, grâce à un retrait 4 verbes clés : Il faut sélectionner les arguments ( met-on cette idée ou pas ?) Les classer. A quelle place dans le raisonnement ? Il faut les relier grâce aux transitions. Il faut aussi les exploiter. Il ne suffit pas deffleurer une idée. Il faut létoffer en citant un document et en sappuyant sur ses connaissances Rq : Les transitions sont essentielles. Elles convainquent le lecteur que le raisonnement est vraiment construit. Elles sont une sorte de ciment qui donne de la solidité à la construction

8 La conclusion Les attentes : on débute par un bilan. On répond à la problématique définie dans lintroduction, tout en reprenant un ou deux arguments clés qui justifient cette synthèse finale Louverture ou élargissement. Au terme de la réflexion menée, cest une sorte dinvitation à la poursuivre en abordant un sujet qui prolonge le précédent Principaux défauts : Faire du bilan un résumé de la partie qui précède ou un résumé de tout le devoir sans mettre en exergue lessentiel Se laisser tenter par un coup de théâtre, un argument important quon a réservé pour impressionner le lecteur. Sil sagit dun argument qui mérite dêtre développé, il fallait le faire dans le…développement Reprendre dans lélargissement la question initiale. Cela montre quon ne sait plus où on en est Un élargissement brutal. On peut prendre le temps dexpliquer en 2 ou 3 lignes le sujet quon propose

9 La mobilisation des connaissances (partie 1 de lépreuve composée) Rq : Les 2 questions portent sur des parties différentes du programme Cest en principe plus quune récitation passive du cours. Il sagit de montrer quon maîtrise son cours. Par exemple, on ne donne pas une définition simple des classes sociales, mais on devra expliquer la différence de conception des classes chez Marx et Weber Rq : Ces questions de cours ne sont pas tirées de la colonne 2 du programme présent dans tous les manuels, mais de la colonne 3 Conseil : La colonne 2 du programme aide à privilégier les notions essentielles à connaître, mais il faut surtout en fin dannée avec son professeur, repérer grâce à la colonne 3 les questions qui ont des chances de « tomber au Bac »

10 Lanalyse dun document (partie 2 de lépreuve composée) Rq : on ne peut exclure que ce soit un texte factuel (2500 signes), mais pour la première année, un graphique ou tableau sont plus attendus (120 données maximum) Une question est posée sur le document Les attentes : La présentation précise du document : si on donne le titre, la source, la date et les unités utilisées, on a doffice un point sur 4 Il faut avec méthode retirer les informations les plus pertinentes. On a intérêt à dégager la tendance générale des documents chiffrés. Il faut aussi extraire des données significatives Rq : On nattend pas a priori des connaissances dans cet exercice. En même temps, les chiffres cités sont pertinents si on maîtrise son cours. Dans une balance des paiements, il faut savoir quels sont les soldes les plus significatifs. Un correcteur appréciera sûrement des références au cours, mais elles ne peuvent remplacer une véritable exploitation du document.

11 Le raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire (partie 3 de lépreuve composée) Il sagit dune petite dissertation. On peut sinspirer des conseils donnés pour la dissertation, mais les différences rendent lexercice moins difficile : La longueur : puisquil ne restera que 2h à 2h 30, le devoir ne devrait pas excéder 3 pages Lintroduction est plus brève, laccroche moins importante. En revanche, on a tout intérêt à bien clarifier la démarche proposée pour traiter le sujet De même, la conclusion sera courte et lélargissement nest pas exigé ; il relève du bonus La grande nouveauté de lexercice : on nexige pas un plan en 2 ou 3 parties. Le candidat peut opter pour 4, 5 voire davantage de sous-parties Conseils : On noubliera pas dassocier citations des documents et références au cours pour étoffer largumentation Les transitions sont très utiles, notamment quand il y a beaucoup de sous-parties. Elles permettent de montrer quil y a un véritable fil conducteur dans le raisonnement

12 Quelques petits savoir-faire statistiques pour bonifier la copie Un défi, caser deux mots clés : On mentionnera une corrélation (pas une causalité) quand 2 variables sont statistiquement liées. Quand linvestissement augmente, le PIB croît aussi De même, il faut dégager le trend ou tendance générale dune série chronologique Les calculettes ne sont pas autorisées, mais on peut poser des calculs : Linévitable taux de croissance : [Valeur darrivée – Valeur de départ] /valeur de départ X 100 On peut évoquer le coefficient multiplicateur : Valeur darrivée / valeur de départ Confusions à éviter : Les euros constants (idem pour salaire réel) sopposent aux euros courants (idem salaire nominal). On a déflaté ces données, donc éliminé le poids de linflation pour faire un meilleur commentaire La différence entre 2 pourcentages sexprime en points. Si le taux de chômage est passé de 7 à 10 %, il a augmenté de 3 points

13 La deuxième chance Si le candidat na pas obtenu les 360 points pour avoir le Bac, il aura droit à un rattrapage. Sil en a 325, il lui en manque 35. Il choisira à loral 2 matières de lécrit quil repassera à loral. Par exemple, Il choisit les SES et lHistoire Géo graphie. Il a eu 7 à lécrit dans les 2 matières. Il a loral 10 en SES et 9 en Histoire. Il rattrape en SES : 10 (oral) – 7 (écrit) = 3 X 9 (coefficient) = 27 points. Il rattrape en Histoire Géo 9 (oral) – 7 (écrit) = 2 X 5 (coefficient) = 10 points = 37 points rattrapés, mission accomplie, cela se fête Conseils : Critères de choix : les coefficients / Les notes à lécrit / ses connaissances. Pourquoi prendre Histoire, si on a multiplié les impasses ? Avec un 9 voire un 10, on peut songer à reprendre les SES cf fort coefficient Un candidat qui nest pas sûr davoir son Bac doit commencer à réviser les cours des 2 ou 3 matières quil risque de reprendre bien avant les résultats de lécrit


Télécharger ppt "Quelques conseils méthodologiques Pour réussir lépreuve de SES."

Présentations similaires


Annonces Google