La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 ère Rencontre Régionale de Cancérologie ORL POITIERS : le 5 Septembre 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 ère Rencontre Régionale de Cancérologie ORL POITIERS : le 5 Septembre 2013."— Transcription de la présentation:

1 1 ère Rencontre Régionale de Cancérologie ORL POITIERS : le 5 Septembre 2013

2 Deuxième séance : Suivi post-thérapeutique des cancers ORL 1ère Rencontre Régionale de Cancérologie ORL Poitiers le 5 Septembre 2013

3 Modérateurs: Jochen GAESSLER (Niort) Jérôme WICKER (Ruffec) Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Poitiers le 5 Septembre 2013

4 1 ère communication : Clinique et Surveillance Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Poitiers le 5 Septembre 2013 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL

5 Poitiers le 5 Septembre 2013 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Surveillance : ESSENTIELLE –Chirurgiens, radiothérapeutes et oncologues médicaux But : rechercher une récidive survenue de métastases et de 2° localisations évaluation des séquelles douloureuses et fonctionnelles du traitement et leur prise en charge conséquences psychologiques et leurs répercussions sur la qualité de vie

6 Recommandations (SFORL, 2005) Bilan carcinologique dévaluation post-traitement : quand et comment ? Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Quels sont les objectifs autres que carcinologiques de la surveillance ? Dépistage des métastases et des localisations métachrones œsophagiennes et bronchiques Dépistage des récidives locales et régionales et des localisations métachrones des VADS

7 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Evaluation post-traitement : quand et comment ?

8 Objectifs Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Evaluer la réponse au traitement et le stade de cicatrisation Dépister une non stérilisation (reliquat tumoral ou ganglionnaire) Prévenir, détecter et traiter les complications liées aux thérapeutiques Apprécier la tolérance et juger du retentissement physiologique et psychologique Prise en charge des addictions Mais : date du premier bilan ? Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

9 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Date du 1° bilan Pas de consensus dans la littérature observance ? Si mensuelle (Gellrich.2002) 3 mois ? Retard à la thérapeutique de rattrapage rapprochée si thérapeutique de rattrapage curative possible ? (Boyen et coll. 1992) Quels moyens ? Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) 4 à 8 semaines après la fin du traitement (consensus professionnel)

10 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Les moyens Examen clinique : précis et complet Interrogatoire : éducation du patient sur les SF et coopérations avec le généraliste Examen clinique +++ (palpation des aires ganglionnaires) Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Endoscopie sous anesthésie générale Patients symptomatiques ou non examinables Si suspicion de non stérilisation ou dans le cadre dessai De principe si chirurgie ganglionnaire de rattrapage envisagée

11 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Limagerie Echographie- intérêt si N0 non traité avec opérateur expérimenté - moins performant que le scanner Radiographie pulmonaire : non justifiée sauf points dappel Scanner / IRM : peut être réalisée de principe à 3 mois pour obtenir une imagerie de référence souhaitable si examen clinique difficile et traitement non chirurgical TEP scanner : optionnel à discuter si discordance entre examen clinique, TDM et/ou IRM Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

12 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Dépistage des récidives loco-régionales

13 Risque maximal dans les 3 premières années (Boysen et coll.1992, Haas et coll.2001, Cooney et coll.1999) FDR de récidive locale: caractéristiques de la tumeur initiale : localisation tumorale, stade tumoral, histologie (bien différenciée : taux < ) modalités thérapeutiques : abstention de traitement des aires ganglionnaires, chirurgie ou RTE exclusive, limites dexérèse ) Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

14 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Consultations systématiques : éducation du patient sur les SF qui doivent provoquer une consultation anticipée 20 % des patients ayant une récidive locale sont asymptomatiques (Morton et coll.2001) Surveillance plus intensive si 2° traitement à visée curative possible Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

15 Les moyens Echographie : intérêt chez patients non traités sur le plan ganglionnaire avec T1 ou T2 de la CB ou oropharynx si effectuée tous les mois par opérateur entrainé. TDM et/ou IRM : non systématiques mais orientés par la clinique souhaitable chez patients difficiles à examiner avec traitement curatif possible Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

16 Les moyens TEP scanner non réalisé en routine si scanner ou IRM non contributifs Marqueurs tumoraux : aucun intérêt Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

17 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Dépistage des localisations métachrones des VADS

18 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Risque entre 2 et 4% voire 6% (Di Martino et coll.2002) avec un risque annuel de 3 à 6% toutes localisations confondues (Léon 1999) Diminution du risque après arrêt de lintoxication alcoolo- tabagique (Léon 1999) Risque lié à la localisation tumorale : oro > CB > hypopharynx > larynx Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Examen clinique +++ Imagerie et endoscopie sous AG au moindre doute

19 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Dépistage des métastases dans les cancers des VADS

20 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Incidence moyenne : 11,8% (3-20,5%) (Merino et coll.1977) Localisations les plus fréquentes : poumon > squelette osseux > foie (de Bree et coll.2003) 80% cas : un seul site (le poumon) (Lo et coll.2003) localisations osseuses et hépatiques rarement isolées associées dans 97% des cas à des localisations pulmonaires Délai dapparition : 85% dans les 2 ans Facteurs de risque statut ganglionnaire (N2b, N2C, N3, ganglions bas situés, existence rupture capsulaire et/ou embols lymphatiques et périnerveux) histologie : carcinome basaloïde squameux Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

21 Aucune indication à la pratique dexamens biologiques Surveillance par radiographie pulmonaire : 2 la première année puis 1 par an si RP anormale : scanner thoracique Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Scanner anormal Nodule > 1 cm ou évolutif RCP Nodule < 1 cm Scanner à 3 mois Non évolutif évolutif surveillance Nodules multiples arrêt Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Scanner normal : RP 1 fois / an

22 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Recherche de métastases osseuse et hépatiques guidée uniquement par la clinique Découverte dune métastase tardive (au-delà de 3 ans) SANS récidive locale : rechercher un autre cancer primitif Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

23 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Dépistage des localisations métachrones bronchiques et oesophagiennes

24 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Fréquence annuelle : 3 à 7% Patient doit être informé du risque de 2°localisation pulmonaire et oesophagienne RP systématique ou scanner : pas de preuve de leur utilité Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

25 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Examen clinique +/- imagerie de référence RP TSH RP TSH 1 e année Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

26 Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Examen clinique RP TSH RP TSH RP TSH 2 e année 3 e année Poitiers le 5 Septembre 2013 Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers)

27 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Objectifs non carcinologiques de la surveillance

28 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Evaluer les douleurs post-thérapeutiques et en préciser le mécanisme de façon à adapter le traitement Evaluer la fonction de lépaule et de proposer des séances de rééducation à tout patient opéré dun évidemment ganglionnaire Organiser une prise en charge spécifique de la voix et de la déglutition Surveillance du poids à chaque consultation Evaluer le retentissement sur la qualité de vie, sa vie familial et socioprofessionnelle

29 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Faire un dosage annuel de la TSH Demander un doppler cervical au moindre signe de sténose carotidienne Recommander une surveillance dentaire 1 ou 2 fois par an Veiller à la bonne application du fluor à vie

30 Poitiers le 5 Septembre 2013 Clinique et Surveillance Suivi post-thérapeutique des cancers ORL Hélène LEBRUN-LOSLIER (Poitiers) Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 ère Rencontre Régionale de Cancérologie ORL POITIERS : le 5 Septembre 2013."

Présentations similaires


Annonces Google