La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pôle dappui à la qualité et à la performance Améliorer la prise en charge des escarres Campagne « Sauve ma peau » Maitriser le risque escarre septembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pôle dappui à la qualité et à la performance Améliorer la prise en charge des escarres Campagne « Sauve ma peau » Maitriser le risque escarre septembre."— Transcription de la présentation:

1 Pôle dappui à la qualité et à la performance Améliorer la prise en charge des escarres Campagne « Sauve ma peau » Maitriser le risque escarre septembre 2013 – juin 2014

2 Avant tout, un problème de mise en œuvre des recommandations un fort consensus sur « ce quil faut faire » des freins de nature organisationnels : expression dobjectifs, suivi dindicateurs, formation des professionnels, connaissance des recommandations, accès au matériel, traçabilté de linformation… Obtenir des résultats et les rendre visibles pour tous : équipes, institution, patients Aligner ce projet avec les autres démarches institutionnelles Certification, EPP, indicateurs qualité (obligatoires et optionnels) Accompagnement de lARS pour la gestion de ce risque clinique La vision de lARS sur ce thème

3 Campagne régionale: annonce en juin 2013 « SAUVE MA PEAU », Maîtriser le risque escarre

4 Bilan de la demi-journée du 24 juin 2013 Environ 400 participants Intérêt pour le sujet Besoin de formation Préoccupation des professionnels de terrain Lien pour les présentations : reducti html reducti html Le coût du traitement des escarres est 3 fois plus élevé que celui de la prévention (USA) Surcoût lié aux escarres en France uniquement à lhôpital : 136 Millions (IRDES)

5 Depuis juin 2013 : rapport de lAssurance Maladie Constats et propositions 2014 de lAssurance Maladie : –Uniquement en ville : coût des soins liés aux escarres estimé à 693 Millions –Estimation de patients sortant de lhôpital avec une escarre Schéma du processus escarre en ville : 1 ère étape –Stratégies de prévention : Dépistage/évaluation du risque (échelles de risques) Patients à risque Situations à risque Mobilisation et repositionnement Dispositifs anti-escarres Qualité de la nutrition, lutte contre la dénutrition Education des patients et de lentourage Des stratégies très proches des 5 bonnes pratiques à fort impact, clés de voûte de la campagne « sauve ma peau »

6 Campagne : 5 bonnes pratiques 5 bonnes pratiques : – identifiées par les 20 établissements de la région déjà accompagnés par lARS (proches de celles de la CNAM) – à fort impact pour réduire le risque descarre grave : 1.piloter en multi-professionnel 2.évaluer et réévaluer le risque 3.adapter la prévention au risque : support et mobilisation 4.traiter vite, au stade 1: dès la rougeur 5.former et éduquer

7 Quels pratiques évaluer? Chez qui ? Les pratiques de traitement chez les patients porteurs descarres Les pratiques de prévention chez les patients identifiés à risque descarre et porteurs descarres Les pratiques de dépistage chez tous les patients hospitalisés

8 Campagne régionale : Charte graphique Affiche

9 Les supports à cette campagne La HAS : – communication Les fédérations (Public, ESPIC, Privé) : – relais aux établissements si possible (FEHAP, AP-HP) – participation au groupe de travail (FEHAP, AP-HP) Les conférences des présidents de CME et conférences médicales (Public, ESPIC, Privé) Lorganisation validée par un COPIL Les outils –conçus avec un groupe de travail composé : détablissements de santé et médico-sociaux, de fédérations : FEHAP –testés par les établissements

10 Modalités de la campagne (1) Cible : – établissement de santé et médico-sociaux – tous types de statuts – animation départementale (logique de territoire) Engagement : charte à renvoyer avant le 10/09 : – un référent / établissement – groupe projet – objectifs de létablissement – engagement (venir aux réunions, alimenter les compteurs) 5 réunions départementales pour rythmer le projet : –lancement, –diagnostic, –structuration du plan dactions, –suivi, –clôture

11 Vision globale du projet Diagnostic 2 mois Plan daction 1 mois Mise en œuvre du plan daction et Suivi 6 mois Recueil en continu : Taux dincidence mensuel descarres acquises, taux descarres acquises découvertes à un stade supérieur à 2, taux dévolution des escarres importées M0 M4 M8 Evaluation des pratiques par audit de dossiers centré sur le dépistage/prévention/traitement Recueil tous les mois sur 4 compteurs : patients à risque escarre, patients ayant déclaré une escarre de stade 1, ayant déclaré une escarre de stade 1, indemnes M0 (lancement) M2 (Dg) M4 (Plan dactions) M6 (suivi) (clôture)M9 Sept (affiche) nov. (plaquettes pratique) janv. (stickers) Mars mai Animation départementale : échanges inter-établissements

12 Modalités de la campagne (2) Accompagnement par des outils : – dévaluation : auto-diagnostic, audit de dossiers – de méthodologie : structuration du plan daction(ppt) outil de priorisation des mesures damélioration) – de communication : présentation de la campagne (ppt) compteurs Affiche Autres (au fur et à mesure du projet) – pédagogiques : guide de campagne (à chaque étape) – documentaires (protocoles, grilles, supports de formation)

13 Focus sur les compteurs compteur 1 : patients/résidents identifiés à risque par une échelle évaluation de létat cutané (soit à la sortie, soit tous les mois) –compteur 2 : absence descarre constituée –compteur 3 : constitution dune escarre de stade 1 –compteur 4 : constitution dune escarre de stade supérieur à 1 un accès au logiciel de saisie : –codes (identifiant, mot de passe) –Un accès /établissement –Un responsable de la saisie des données dans le compteur –4 chiffres par mois objectifs du compteur : communication, BUZZ


Télécharger ppt "Pôle dappui à la qualité et à la performance Améliorer la prise en charge des escarres Campagne « Sauve ma peau » Maitriser le risque escarre septembre."

Présentations similaires


Annonces Google