La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ulcères gastro-duodénaux IFSI Décembre 2007. GENERALITES Maladie ulcéreuse car chronique et récidivante Ulcère bulbaire (UB) : 5/1000 (UG : 0,5/1000)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ulcères gastro-duodénaux IFSI Décembre 2007. GENERALITES Maladie ulcéreuse car chronique et récidivante Ulcère bulbaire (UB) : 5/1000 (UG : 0,5/1000)"— Transcription de la présentation:

1 Ulcères gastro-duodénaux IFSI Décembre 2007

2 GENERALITES Maladie ulcéreuse car chronique et récidivante Ulcère bulbaire (UB) : 5/1000 (UG : 0,5/1000) age de survenue : 55 à 65 ans Risque néoplasique pour UG

3 ANATOMIE PATHOLOGIQUE Perte de substance profonde recouverte d une fausse membrane jaune unique, parfois multiples taille variable siège : antre (UG), bulbe (UB) Histologie : –bloc scléro-atrophique au fond de l ulcère –endartérite scléreuse –hyperplasie nerveuse

4 PHYSIOPATHOLOGIE Déséquilibre entre le facteur agressif et la défense muqueuse Hérédité (ATCD familiaux), Groupe sanguin O Stress Tabac Médicaments : Aspirine et AINS HELICOBACTER PYLORI ++ –BGN –25% de la population française, contamination dans l enfance, –transmission orale, bas niveau socio-économique –90% des UB et 40% des UG –rôle important dans la dyspepsie, la gastrite, K estomac, lymphome gastrique

5 CLINIQUE Sd ulcéreux : –douleur épigastrique à type de crampe –rythmées par les repas (survenant à jeun et calmée par la prise alimentaire) –par périodes de qques jours –parfois moins typiques (brûlures ou dyspepsie) –révélé par une complication : hémorragie digestive perforation sténose exceptionnelle

6 EXAMENS COMPLEMENTAIRES Fibroscopie oeso-gastro-duodénale –Intérêt diagnostique –recherche HP : biopsies antrales et fundiques –Biopsies UG pour rechercher de cancer 7 à 10 % des UG sont des K Autres : –TOGD : à faire si sténose duodénale –ASP si suspicion de perforation

7 Ulcère pré-pylorique superficiel

8 Ulcère de l ogive antral

9 Ulcères prépyloriques

10 Ulcère gastrique dégénéré (1)

11 Ulcère dégénéré (2)

12 Ulcère gastrique dégénéré (3 )

13 Ulcère gastrique avec saignement en jet

14 Ulcère gastrique hémorragique

15 Ulcère perforé (lobe gauche du foie )

16 Ulcères duodénaux (kissing)

17 Ulcère duodénal avec caillot adhérent

18 Ulcère duodénal avec vaisseau visible

19 Ulcère duodénal perforé

20 Traitement (1) Médical : –Mesures hygiéno-diététiques : suppression du tabac, alcool, épices et piments pendant la phase douloureuse –Antisécrétoire : IPP pendant 4 à 6 semaines –Exclure les AINS –Eradication HP : IPPx2- Amoxi-Clarythro 7 à 10 jours Contrôle FOGD avec biopsies si UG Test respiratoire pour UD si HP +: traitement de 2ème ligne

21 Traitement (2) Indications chirurgicales rares UG non cicatrisé après mois Dysplasie sévère sur les biopsies Récidive sous traitement par IPP Complications : –Perforation : Suture chirurgicale –Hémorragie : Echec du traitement endoscopique –Sténose ulcéreuse : Gastrectomie des 2/3

22 CAT devant une hémorragie digestive haute Mise en place de 2 VVP Hémodynamique Gr, Rh, RAI Erythromycine 250 mg IVL FOGD (à faire dans les 24 heures) avec lavage, matériel de sclérose à ladrénaline, ligature (personnel formé++) –recherche de la cause : UGD, VO, oesophagite, Mallory Weiss –cause non retrouvée dans 15%

23 Cancers gastriques IFSI Décembre 2007

24 GENERALITES (1) 2ème rang des cancers digestifs 4ème rang de tous les cancers 7000 Nouveaux cas/ an (en baisse) incidence = 10/10000 Survie à 5 ans = 25% 2 H/ 1F age = ans

25 GENERALITES (2) Facteurs favorisants : –exogènes : HP++ Nitrosamines bas niveau socio-économique –endogènes : gastrite chronique atrophiante +++ (HP) ulcère chronique moignon de gastrectomie polype gastrique Maladie de Ménétrier

26 CLINIQUE Douleurs épigastriques (type ulcéreux) AEG Dysphagie pour les T du cardia Hémorragie digestive ou anémie Masse à lexamen clinique Complication Thrombophlébite récidivante Foie métastatique

27 Examens complémentaires FOGD avec biopsies multiples Histologie : –Adénocarcinome le plus fréquent –carcinome indifférencié –sarcomes –métastases

28 Bilan dextension Bilan d opérabilité : Etat général, nutritionnel, anesthésique Bilan d extension : –TDM thoraco-abdominal –ou echographie abdominale et radiographie de thorax –Echoendoscopie si T superficielle, du cardia ou essai clinique –Marqueurs tumoraux : CA 19.9 –Classification TNM

29 Traitement (1) Chirurgical –curatrice seul traitement qui guérit gastrectomie avec curage ganglionnaire parfois splénectomie ou spléno-pancréactectomie caudale anastomose oesojéjunale sur anse en Y –palliative gastroentérostomie jéjunostomie d alimentation

30 Traitement (2) Autres traitements palliatifs : prothèse gastrique Chimiothérapie si maladie inopérable (localement avancée ou métastatique) à base de 5FU, cisplatine... Radiothérapie si tumeur hémorragique Radio-chimiothérapie post-opératoire si GG + Pronostique sombre avec survie = mois

31 Cancer de lantre gastrique

32 Cancer sous cardial

33 Cancer du fundus gastrique

34 Cancer de lantre

35 Lymphome gastrique du MALT(1)

36 Lymphome du MALT(2)

37 Linite gastrique

38 Cancer du duodénum (1)

39 Cancer du duodénum (2)

40 Cancer du duodénum (3)


Télécharger ppt "Ulcères gastro-duodénaux IFSI Décembre 2007. GENERALITES Maladie ulcéreuse car chronique et récidivante Ulcère bulbaire (UB) : 5/1000 (UG : 0,5/1000)"

Présentations similaires


Annonces Google