La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quel avenir pour la recherche française ? Présenté par : MOHR Alexandre ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quel avenir pour la recherche française ? Présenté par : MOHR Alexandre ?"— Transcription de la présentation:

1 Quel avenir pour la recherche française ? Présenté par : MOHR Alexandre ?

2 Introduction «Mon contrat de deux ans s'achève dans six mois. Après? Je ne sais pas, je n'ai aucune perspective, ni dans le public ni dans le privé. En plus, mon labo n'ayant pas les moyens, je suis payée par une association, ce qui signifie: pas de cotisation retraite, pas de chômage, pas de Sécurité sociale! «Mon contrat de deux ans s'achève dans six mois. Après? Je ne sais pas, je n'ai aucune perspective, ni dans le public ni dans le privé. En plus, mon labo n'ayant pas les moyens, je suis payée par une association, ce qui signifie: pas de cotisation retraite, pas de chômage, pas de Sécurité sociale! «De toute sa promo (une vingtaine au total), mon dernier étudiant en DEA est le seul à envisager de faire une carrière en France. Au quotidien, la situation est insupportable, y compris dans les meilleurs labos.» «De toute sa promo (une vingtaine au total), mon dernier étudiant en DEA est le seul à envisager de faire une carrière en France. Au quotidien, la situation est insupportable, y compris dans les meilleurs labos.»

3 Plan de la présentation I. La « grogne » des chercheurs français II. Létat de la recherche française III. Les solutions qui pourraient être apportées

4 La « grogne » des chercheurs français 7 janvier 2004 : lancement dune pétition par le collectif « Sauvons la recherche », point de départ des revendications 7 janvier 2004 : lancement dune pétition par le collectif « Sauvons la recherche », point de départ des revendications Mars 2004 : manifestations importantes de chercheurs dans toute la France Mars 2004 : manifestations importantes de chercheurs dans toute la France 9 mars 2004 : démission massive des responsables d'unités de recherche 9 mars 2004 : démission massive des responsables d'unités de recherche 8 avril 2004 : création par le gouvernement de 500 postes statutaires et de 1000 postes universitaires… 8 avril 2004 : création par le gouvernement de 500 postes statutaires et de 1000 postes universitaires…

5 La recherche française et le reste du monde FranceUSASuisseChineSuèdeJaponG.B. Nombre de chercheurs pour 1000 actifs 6,696,1110,3105,5 Part du PIB destinée à la R & D 2,20%2,70%2,60%1,10%4,30%3,10%1,90% Sources de finance ment État 36,90%30%23,20%33,40%21%18,50%30% Industrie 54,20%67,30%69,10%57,60%71,90%73%46,20%

6 Les dépenses de recherche

7 La recherche scientifique se concentre dans un groupe formé par : La recherche scientifique se concentre dans un groupe formé par : Les États – Unis 39,4 %Les États – Unis 39,4 % LUnion Européenne 26,2 %LUnion Européenne 26,2 % Le Japon 15 %Le Japon 15 % la R&D représente : la R&D représente : 2,9 % du PIB du Japon2,9 % du PIB du Japon 2,7 % du PIB des États – Unis2,7 % du PIB des États – Unis 1,9 % du PIB de lUnion Européenne1,9 % du PIB de lUnion Européenne 2,2 % du PIB de la France2,2 % du PIB de la France Depuis dix ans : baisse des dépenses de recherche qui ont retrouvé leur niveau de 1980Depuis dix ans : baisse des dépenses de recherche qui ont retrouvé leur niveau de 1980

8 Les publications et les brevets

9 La France représente : La France représente : 5,2 % de la production scientifique globale5,2 % de la production scientifique globale 15,2 % de la production scientifique européenne15,2 % de la production scientifique européenne Du coté des brevets Du coté des brevets on a depuis 1995, un recul de 15 % des dépôts de brevetson a depuis 1995, un recul de 15 % des dépôts de brevets En 1998, le CNRS ( chercheurs) a déposé environ 90 brevets en 1995 (environ 450 entre 1990 et 1995) En 1998, le CNRS ( chercheurs) a déposé environ 90 brevets en 1995 (environ 450 entre 1990 et 1995) Luniversité américaine de Californie (6600 chercheurs) a déposé environ 240 brevets en 1998 Luniversité américaine de Californie (6600 chercheurs) a déposé environ 240 brevets en 1998 Lexploitation commerciale des brevets rapporte cinq fois plus a luniversité de Californie quau CNRS Lexploitation commerciale des brevets rapporte cinq fois plus a luniversité de Californie quau CNRS Sur les 153 prix Nobel décernés ces vingt dernières années seulement 6 sont Français contre 101 pour les États - Unis Sur les 153 prix Nobel décernés ces vingt dernières années seulement 6 sont Français contre 101 pour les États - Unis

10 La démographie des chercheurs

11 Lâge des chercheurs

12 Le ralentissement des filières scientifiques Les filières universitaires ont enregistré une baisse de 5 à 6 % de leur effectif depuis 1995, au profit de formations courtes et professionnalisantes comme les IUTs. Les filières universitaires ont enregistré une baisse de 5 à 6 % de leur effectif depuis 1995, au profit de formations courtes et professionnalisantes comme les IUTs. Cela sexpliquent par Cela sexpliquent par Des salaires relativement peu élevés au regard du nombre dannées détudes effectuées.Des salaires relativement peu élevés au regard du nombre dannées détudes effectuées. Un sentiment croissant de rejet de la science auprès des jeunesUn sentiment croissant de rejet de la science auprès des jeunes le statut précaires des jeunes chercheursle statut précaires des jeunes chercheurs « Nous ne sommes pas en capacité de retenir nos meilleurs éléments. Pour être chercheur en France aujourd'hui, il faut avoir une âme de héros. » « Nous ne sommes pas en capacité de retenir nos meilleurs éléments. Pour être chercheur en France aujourd'hui, il faut avoir une âme de héros. »

13 Situation des jeunes chercheurs

14 Les lourdeurs du système « Concrètement, les techniciens manquent, les chercheurs font le travail des techniciens, et les directeurs de recherche se transforment en administratifs tout juste bons à jongler avec les lignes budgétaires. Soyons clairs: on ne fait presque plus de recherche. La seule recherche qui compte désormais, c'est celle qui consiste à rechercher... des sous! » « Concrètement, les techniciens manquent, les chercheurs font le travail des techniciens, et les directeurs de recherche se transforment en administratifs tout juste bons à jongler avec les lignes budgétaires. Soyons clairs: on ne fait presque plus de recherche. La seule recherche qui compte désormais, c'est celle qui consiste à rechercher... des sous! »

15 On observe un empilement des structures et des organismes : On observe un empilement des structures et des organismes : 9 EPST (Établissement Public Scientifique et Technique)9 EPST (Établissement Public Scientifique et Technique) CNRS, INSERM, INRA, INRIA, …CNRS, INSERM, INRA, INRIA, … 10 EPIC (Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial)10 EPIC (Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial) Institut Curie, Institut PasteurInstitut Curie, Institut Pasteur 98 universités (le record mondial)98 universités (le record mondial) Les grandes écoles et les entreprises qui emploient chercheurs…Les grandes écoles et les entreprises qui emploient chercheurs…

16 Les principaux points faibles de la machine de recherche française sont : Les principaux points faibles de la machine de recherche française sont : Rigidités structurellesRigidités structurelles Lourdeurs administrativesLourdeurs administratives Cloisonnement des organismesCloisonnement des organismes Gaspillages des ressourcesGaspillages des ressources Dispersion des effortsDispersion des efforts Le manque de relation entre le public et le privéLe manque de relation entre le public et le privé Les faibles investissements privésLes faibles investissements privés

17 Les solutions qui pourraient être apportées Aides aux jeunes pour encourager les vocations et anticiper le renouvellement des chercheurs Aides aux jeunes pour encourager les vocations et anticiper le renouvellement des chercheurs Aides au retour des jeunes chercheurs partis compléter leur formation à létranger Aides au retour des jeunes chercheurs partis compléter leur formation à létranger Aides enfin, à l équipement et à limplantation de nouvelles équipes de recherche Aides enfin, à l équipement et à limplantation de nouvelles équipes de recherche Développer linvestissement privé Développer linvestissement privé Revoir les procédures dappels de fond Revoir les procédures dappels de fond Revoir le fonctionnement des grands organismes de recherche Revoir le fonctionnement des grands organismes de recherche Favoriser les passerelles entre public et privée Favoriser les passerelles entre public et privée

18 Conclusion La recherche française est - elle vouée à une disparition lente, mais inéluctable? La recherche française est - elle vouée à une disparition lente, mais inéluctable? La loi Innovation et Recherche de 1999La loi Innovation et Recherche de 1999 Les incitations fiscales pour les « jeunes pousses innovantes »Les incitations fiscales pour les « jeunes pousses innovantes » Merci pour votre attention

19 Sources documentaires Sites Internet : Sites Internet : Le site du mouvement « Sauvons la recherche »Le site du mouvement « Sauvons la recherche » Revue : Revue : Capital : Avril 2005Capital : Avril 2005


Télécharger ppt "Quel avenir pour la recherche française ? Présenté par : MOHR Alexandre ?"

Présentations similaires


Annonces Google