La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La communication écrite médiatisée par ordinateur : faire du face à face avec de lécrit Michel Marcoccia Journée détude ATALA, 5 juin Le traitement automatique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La communication écrite médiatisée par ordinateur : faire du face à face avec de lécrit Michel Marcoccia Journée détude ATALA, 5 juin Le traitement automatique."— Transcription de la présentation:

1 La communication écrite médiatisée par ordinateur : faire du face à face avec de lécrit Michel Marcoccia Journée détude ATALA, 5 juin Le traitement automatique des nouvelles formes de communication écrite ( s, forums, chats, SMS, etc.)

2 2 ATALA, 5 juin 2004 Loralité des écrits électroniques Un constat : le style des écrits électroniques est marqué par loralité (Colot & Belmore 1996, Yates 1996, Anis 1998, etc.) Un problème : peut-on fonder une caractérisation des écrits électroniques sur cette constatation ? NON… Cest aussi valable pour dautres types décrits (le billet, par exemple) Ce nest pas toujours vrai (cf. Panckhurst 1998) De quoi parle-t-on quand on parle doral ? (Code ? Style ?)

3 3 ATALA, 5 juin 2004 Lintérêt de la notion de cadrage Le cadrage est une opération par laquelle on définit lactivité à laquelle on participe par la manière dy participer (Goffman 1991) En se comportant dune certaine manière, on propose une définition de la situation dinteraction (point de vue constructiviste)

4 4 ATALA, 5 juin 2004 Un cadrage particulier : faire du face à face avec de lécrit Les dispositifs de CMO permettent la « conversation écrite » (même asynchrone) La conversation en face à face devient le cadre de référence de la CMO Il sagit dune fabrication de cadre (au sens de Goffman) On propose une définition de lactivité que lon sait fallacieuse…. Mais on fait comme si…..

5 5 ATALA, 5 juin 2004 Problème : comment faire de la conversation en face à face avec de lécrit Une partie du matériau sémiotique disponible dans le face à face disparaît : Non verbal Paraverbal Mécanismes interactionnels Le cadrage « faire du face à face » oblige les internautes à imaginer des procédés remplaçant le matériau absent

6 6 ATALA, 5 juin 2004 Représenter le non verbal et le paraverbal Les smileys La ponctuation expressive Les capitales Les étirements graphiques La citation automatique

7 7 ATALA, 5 juin 2004 Les smileys :-) ;-) :-( Combinaison de signes graphiques pour former un symbole figuratif de mimique faciale Principe comparable à la combinaison de kinèmes en kinémorphènes (cf. Birdwhistell) Analyse « fonctionnelle » des smileys (Wilson 1993, Mourlhon-Dallies & Colin 1995, Marcoccia 2000) Fonction illustrative Fonction interprétative Marqueur de relation Procédé de politesse

8 8 ATALA, 5 juin 2004 Fonction illustrative Le smiley sert à décrire lémotion ressentie par le scripteur (joie, tristesse, colère) Indicator of feeling (Wilson 1993) Autoportrait (Mourlhon-Dallies & Colin 1995) Smiley expressif (Marcoccia 2000)

9 9 ATALA, 5 juin 2004 Exemples de smileys illustratifs (signature) --zam de retour de vacances :o( Scoop dans tout le monde en parle!!!!! Les freres bogdanof ont inventé le terme "internet", si, si, ils viennent de dire ca!!! mdr :) leur idee viendrais de reseau interconnection internet c'est vraiment n'importe quoi. :) Emmanuel de Brantes, neveu par alliance d' Anne-AymoneGiscard d' Estaing vient d'entrer à La Ferme Célébrités. Après Daniele Gilbert, l'ex-poule de l' EX, Valéry GE,et Elodie Gossuin, élue UDF sur la liste giscadienne de Robien, proche de l'ancien président Giscard d'Estaing. Aucun doute : ENDEMOL et TF1 sont bien de Droite ;-(((((

10 10 ATALA, 5 juin 2004 Fonction interprétative Les smileys permettent de lever les ambiguïtés des messages et indiquent la manière dont ils doivent être interprétés : Smiley interprétatif (Mourlhon-Dallies & Colin 1995, Marcoccia 2000) Le plus souvent, les interprétatifs permettent didentifier lironie ou lhumour dun message (Wilson 1993)

11 11 ATALA, 5 juin 2004 Exemples de smileys interprétatifs Le problème avec les bogdanoff est qu'ils se basent sur des faits et des théories avérées, pour extrapoler des publications quasi incompréhensibles. Donc pour ma part je n'en sait rien. Mon avis est que si l'on maitrise son sujet, on arrive parfaitement à le rendre compréhensible pour tous. Pour leur part, même les scientifiques ne comprennent pas ce qu'ils développent. On peut donc légitimement se demander s'ils ont une réelle maitrise de leur propos et de leurs théories. Mais bon, à voir le nombre de posts sur ce sujet, la recherche n'a plus às'en faire, il y a un grand nombre de spécialistes en mécanique et physique quantique sur ce forum. :) > Je vous laisse imaginer les montants SACEM mensuels d'un Cabrel, Goldman ou des ayants droits Gainsbourg... SLMais non-euh, ils sont tous ruinés parce que ces sales d'jeunes y font rien qu'à télécharger leurs disques au lieu de les acheter honnêtement ;-)

12 12 ATALA, 5 juin 2004 Le smiley comme marqueur de relation Utiliser un smiley peut permettre dindiquer le type de relation quon désire entretenir avec son destinataire. marqueur de connivence, par exemple. Je ne suis jamais allé voir dans sa chambre à coucher...Qu'elle le soit ou non, elle fait ce qu'elle veut de sa vie et de son c... De toute façon, cela ne nous regarde pas ;o)))

13 13 ATALA, 5 juin 2004 Le smiley comme procédé de politesse Utiliser un smiley peut être un moyen de désamorcer le caractère menaçant dun énoncé. Smiley as politeness device (Wilson 1993) Sans-doute que tu ne voulais pas etre méchant, j'en suis persuadé. J'avais juste envie de te dire ce que je pensais. Tu n'es pas visé particulièrement, mais ce message se destine à tous ceux qui ne respectent pas ces personnes célèbres. Personnellement, j'apprécie beaucoup Fred Courtadon et sa facon de présenter, sa facon d'etre. Peu importe la qualité de l'émission. Et pis, apres tout, donne moi le titre d'une seule émission actuelle qui est parfaite, sans reproches ? Bravo Fred. Francois ;-)

14 14 ATALA, 5 juin 2004 Analyser les smileys Les smileys peuvent être analysés comme des conventions de style, des formes ludiques, etc. Mais, il ne faut pas négliger quils jouent le plus souvent réellement les fonctions habituelles du non verbal Smiley expressifExpression faciale des émotions de base (Ekman 1993) Smiley interprétatifMimogestualité connotative Smiley « relationnel » Mécanismes de synchronisation interactionnelle Smiley de politesseRôle du non verbal dans la politesse (Brown & Levinson)

15 15 ATALA, 5 juin 2004 Analyser les smileys Attention : un même smiley peut avoir plusieurs fonctions, plusieurs smileys peuvent avoir une même fonction. Exemple : ;-) peut souligner lironie dune remarque, atténuer son caractère menaçant et indiquer le type de relation quon veut préserver. Quel rapport entre les smileys et le contenu des messages dans lesquels ils figurent. Smileys expressif, relationnels ou de politesse contribuent à la valeur pragmatique des messages (plaisanterie, reproche amical, …) Smiley interprétatif contribue au contenu sémantique : permet dinterpréter les énoncés ironiques.

16 16 ATALA, 5 juin 2004 La ponctuation expressive Ponctuation très souvent utilisée dans sa valeur expressive. Par exemple, le redoublement du point dexclamation repose sur des conventions décriture habituelles permettant de simuler des données non verbales (mimique) et paraverbales (intonation)

17 17 ATALA, 5 juin 2004 Analyser la ponctuation expressive > Et la deuxième, quel dommage que de Brantes ne soit pas rentré plus > tôt, il est vraiment excellent. Il me semble qu'il était pressenti mais que > pour des raisons de mésentente avec une autre célébrité (MG ?), il >avait décliné. C'est de notoriété publique :-) Mais bon maintenant ça fait un bout de temps qu'il est sorti MG... mc, qui a retouvé qqpeu tonus et énergie cet après midi ;-) mais qui s'est endormie en rentrant à 22h !!!! Ponctuation expressive apporte des informations sur lénonciation des messages et leur modalisation.

18 18 ATALA, 5 juin 2004 Lutilisation de capitales Il existe dans la nétiquette une convention dinterprétation des énoncés écrits en capitales : écrire en capitale revient à crier. Si tu accordes tant d'"importance ç quelques fautes de frappes ou racourcis de style, en faisant semblant d'être, TOI, qualifié pour "reprocher' leur niveau de maitrise du Français (ou juste la manièredont ils l'utilisent surle net), alors c'est la meikkeur preuve que tu donnes de ta propre limite et de tes complexes personnels.

19 19 ATALA, 5 juin 2004 Analyser lutilisation de capitales On retrouve la fonction damplification du verbal par laccentuation paralinguistique Cest utilisé comme procédé demphase ou de focalisation (identificatrice ou contrastive)

20 20 ATALA, 5 juin 2004 Les étirement graphiques Même fonction que lécriture en capitales : remplace un procédé damplification paralinguistique, simplement pour simuler loral ou pour lemphase ou la focalisation. >depuis un moment, les vendredi et samedi soirs on nous embète avec des >classements des meilleures ventes, des meilleur disque, meilleurs bourdes >enfin tout en bon a classé et c'est énervant, alors au lieu de regarder des >aneries pareilles, sortez, lisez ou autre choses, ce sera toujours mieux!!! Attention BIG Brother is watching you et t'es un resistant a lalobotomie. Il vont venir avec des medicaments pour te convertir....Fais comme moi, fais semblant : Ho ouiiiiii c'est bon les classement. Hoooooo je jouiiii en regardant les star de star academie. J'achete tous leur CD, DVD. J'envoie des centaine de sms par jour......

21 21 ATALA, 5 juin 2004 Les procédés de citation automatique Les logiciels de messagerie ou de forum permettent dinsérer automatiquement le message auquel on répond dans son propre message. Différentes utilisation de ce procédé de citation automatique (Marcoccia 2004) Jeux sur lemplacement (discours cité avant ou après le discours citant) Troncation : segmentation permet la focalisation Citations enchâssées : visualise les différentes strates discursives Fragmentation : entrecouper le discours cité par le texte citant.

22 22 ATALA, 5 juin 2004 Les fonctions de la citation automatique La citation automatique comme procédé de contextualisation : intégrer son message dans son contexte pour assurer sa compréhension >Même si Laura a été éliminée ce soir, je pense en effet que les 2 grands >gagnants de cette émission sont elle et Steeve. Il ne fait aucun doute pour moi >qu'on va la revoir Je la vois bien comme animatrice d'émission de musique sur M6, ou d'émission pour le jeune public. Elle doit très bien passer auprès des gamines (son style grande soeur, abordable, très sympa et souriante, à laquelle on peut s'identifier pour "être comme elle quand on sera grande"). Elle a déjà une mini-notoriété pour continuer à être mise en avant.

23 23 ATALA, 5 juin 2004 Les fonctions de la citation automatique La citation automatique rend visible le contexte dinterprétation de celui qui produit le message (Mondada 1999). Le deuxième tour dun échange manifeste la compréhension que le locuteur a du tour précédent. Construction de la compréhension intersubjective de léchange. Cette fonction est particulièrement remplie lorsquil sagit de citation partielle.

24 24 ATALA, 5 juin 2004 Les fonctions de la citation automatique Rendre lisible le cadre participatif : Dans un forum, tout message est multi-adressée, la citation permet didentifier le destinataire principal. Manifeste ou « fabrique » la séquentialité des échanges et lorganisation en tours de parole >Le problème c'est que a ce niveau là Laura n'a plus sa place tellement elle >peut chanter faux parfois Manquer de voix parfois lors des dernières émissions, d'accord. Chanter faux,c'était plutôt à ses débuts. D'ailleurs, à ce niveau, le jury le lui aurait fait remarquer. >Quand tu vois qu'un mec comme Pascal a été viré avant elle ça fou les boules ! Pascal ? Pascal ?...m'en souviens plus. Il t'as peut-être tapé dans l'oeil ?

25 25 ATALA, 5 juin 2004 En guise de conclusion Le cadre de référence de la CEMO semble bien être la conversation en face à face Utilisation de procédés permettant de faire « comme si cétait du face à face » Au-delà de leur aspect ludique, ces procédés ont des fonctions essentielles : Expressive, illustrative, relationnelles, marqueurs de politesse, emphase, focalisation, modalisation, structuration des tours de parole.

26 26 ATALA, 5 juin 2004 Difficultés pour le traitement linguistique (automatique) de ces procédés : lavis dun candide… Prendre en compte la dimension interactionnelle de ces marques : intégrer la dimension relationnelle, située, pragmatique, etc. des messages. Prendre en compte le fait que ces marques, comme le non verbal, ont souvent peu de signification en soi, mais en trouvent dans leur relation avec le matériau linguistique. Identifier la portée de ces marques : exemple des smileys comme mécanismes « supra-segmentaux ».

27 27 ATALA, 5 juin 2004 Quelques références bibliographiques ANIS, J. (1998) : Texte et ordinateur. L'écriture réinventée ?, De Boeck, Bruxelles. COLOT, M. & BELMORE, N. (1996) : Electronic Language : A new variety of English, In S. C. Herring (ed.), Computer-Mediated Communication. Linguistic, Social and Cross-Cultural Perspectives, Amsterdam / Philadelphia, John Benjamins : COSNIER, J. & BROSSARD, A. (eds.) (1984) : La communication non verbale, Delachaux & Niestlé, Neuchâtel. FOUSER, R., NARAHIKO I. & CHUNGMIN L. (2000) : The pragmatics of orality in English, Japanese and Korean computer-mediated communication, In L. Pemberton & S. Shurville (eds), Words on Web, Exeter- Portland, Intellect Books : GOFFMAN, E. (1991) : Les cadres de lexpérience, Paris, Minuit. (traduction de Frame Analysis, 1974). MARCOCCIA, M. (2000a) : La représentation du non verbal dans la communication écrite médiatisée par ordinateur, Communication & Organisation n° 18 : MARCOCCIA, M. (2000b) : Les smileys : une représentation iconique des émotions dans la communication médiatisée par ordinateur, In C. Plantin, M. Doury & V. Traverso (eds.) : Les émotions dans les interactions, Lyon, ARCI - Presses Universitaires de Lyon : MARCOCCIA, M. (2004) : La citation automatique dans les messageries électroniques, In J.-M. Lopez- Muñoz, S. Marnette, & L. Rosier (eds). Le Discours rapporté dans tous ses états, Paris, LHarmattan : MONDADA, L. (1999) : Formes de séquentialité dans les courriels et les forums de discussion. Une approche conversationnelle de l'interaction sur Internet, Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication, 2-1 : 3 – 25. MOURLHON-DALLIES, F. & COLIN, J.-Y. (1995) : Les Rituels énonciatifs des réseaux informatiques entre scientifiques, Les Carnets du CEDISCOR, 3 : PANCKHURST R. (1998) : Analyse linguistique du courrier électronique, In N. Guéguen & L. Tobin (éds.) Communication, société et internet, Paris, LHarmattan : WILSON, A. (1993) : A Pragmatic device in electronic communication, Journal of Pragmatics, 19-4 : YATES, S. J. (1996) : Oral and Written Linguistic Aspects of Computer Conferencing : A Corpus Based Study", In S. C. Herring (ed.), Computer-Mediated Communication. Linguistic, Social and Cross-Cultural Perspectives, Amsterdam / Philadelphia, John Benjamins :


Télécharger ppt "La communication écrite médiatisée par ordinateur : faire du face à face avec de lécrit Michel Marcoccia Journée détude ATALA, 5 juin Le traitement automatique."

Présentations similaires


Annonces Google