La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Synthèse et dégradation des macromolécules M. Costopoulos Laboratoire de Biologie Octobre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Synthèse et dégradation des macromolécules M. Costopoulos Laboratoire de Biologie Octobre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Synthèse et dégradation des macromolécules M. Costopoulos Laboratoire de Biologie Octobre 2009

2 I) Généralités Le corps utilise en permanence des substrats énergétiques alors que leur fourniture est périodique. But : maintenir en priorité les fonctions du cerveau aucune forme de stockage, consomme 120 g de glucose/j des muscles possèdent des réserves du cœur

3 4 types de macromolecules Glucides Lipides Proteines Acides nucleiques monomere+monomere+monomere… polymere Condensation/Hydrolyse Anabolisme/Catabolisme

4 3 molécules clefs : Glucose Pyruvate AcetylCoA Forme dénergie universelle : ATP

5 II) Les sucres Glucose se trouve au centre des métabolisme. Elément énergetique! Foie : au centre du métabolisme Concentration relativement constante (balance insuline/glucagon) 2.5 mmol/l surtout pour SNC+++!!! Tous les sucres sont transfomés en glucose pour être métabolisés

6 La classe des glucides comprend : 1.Les monosaccharides (glucose, fructose…) 2.Les dissaccharides (maltose, saccharose,lactose…) 3.Les polysaccharides (glycogene, amidon, cellulose…) de reserve ou de stucture La majorite finit en -ose

7 GlucoseMannose Galactose Saccharose = Fructose + Glucose

8 1)Digestion et absorption Sucres complexes (amidon, glycogène…), peu de dissacharides, très peu de monossaccharides Digérés par enzymes digestives : amylase, disaccharidases, oligosaccharidases… Monosaccharides obtenus sont absorbés intestin -> arrivée massive au niveau foie

9

10 2) La glycolyse Tous les tissus Dégradation cytosolique du glucose -> pyruvate en libérant ATP 10 étapes Finement régulée Aérobie : cycle de Krebs mitochondriale Anaérobie : fermentation

11 Phases de préparation (investissement énergétique) Phases de récupération énergétique Pyruvate AcétylCoA

12

13 3) Etapes suivantes : devenir du pyruvate Aérobie : cycle de Krebs (ou de lacide citrique), mitochondrie Anaérobie : fermentation, pyruvate -> lactate (muscle++), foie détoxifie

14 4) La gluconéogenèse Synthèse de glucose quand apport alimentaire fait défaut Régulée Foie++ Rein (jeûne prolongé) Muscle (apport personnel) Substrats : lactate et alanine (acide aminé glucoformateur) (glycérol ou intermédiaires cycle de Krebs) Jamais de lipides donneurs ou dacétylCoA

15 5) Les sucres complexes : le glycogène Principale forme de stockage du glucose Suffisant pour 24h de jeûne (glucose = pas une réserve en lui même) Homopolysaccharide Foie -> circulation Muscle -> utilisation personnelle Intestin -> faible

16 Glycogénolyse Raccourcissment des chaînes puis utilisation du glucose Glycogénogénèse Allongement des chaînes puis ramification

17

18

19 III) Les lipides 12 kg Rôles : Aliments énergétiques (réserves hautement caloriques) Eléments de structure Phénomènes de reconnaissance Hétérogènes Hydrophobes

20 Graisses solides Graisses liquides

21 Acides gras Longueur variable (nb C) Saturés ou insaturés

22 Acide …ique Acide oléique, linoléique… ω : fonction de la localisation de la double liaison

23 Lipides complexes Triglycéride = 1 glycérol + 3 AG Phospholipide

24 Stérols (cycliques) Micelles

25

26 1)Digestion et absorption Lipase dans tube digestif Triacylglycérol TAG -> Monoacylglycérol MAG + 2 AG

27

28 Passe dans lentérocyte, redonnent des TAG puis intégrés dans des chylomicrons Dégradés/stockés dans le foie ou le tissu adipeux (80j) Toutes les cellules capables βoxydation TAG -> glycérol + 3 AG AG -> acylCoA passe dans la mitochondrie : β oxydation Puis cycle de Krebs

29

30 2) La synthèse AcétylCoA -> x unités carbonnées Puis ajout glycérol (à partir du glucose) Certains AG (acide linoléique et linolénique) non synthétisés : essentiels

31

32

33 3) Cas du cholestérol Synthèse dans le foie Fluidité des membranes et précurseur des hormones stéroidiennes Alimentation ou synthèse dans lorganisme Enzyme HMG : bloquée par les hypolipémiants

34 IV) Les corps cétoniques 3 corps cétoniques : acétoacétate β hydroxybutyrate acétone Carburants en cas de jeûne prolongé. Produits dans des conditions physiologiques mais en quantité importante dans certaines pathologies. Jamais dans les urines normalement.

35 Cétonémie : présence excessive de c.c. dans le sang Cétonurie : présence excessive de c.c. dans les urines Ensemble des 2 : cétose ou acidocétose

36 1)La synthèse Foie (seul organe) Mitochondrie des hépatocytes sang (à partir dacétylCoA) Non utilisés par le foie. Distribués (SNC, muscles, cœur, reins…) quand nécessaires. 2) La dégradation Corps cétoniques acétylCoA (enzyme non présente dans le foie)

37 V) Les protéines 6 kg Stockage des glucides sous formes de glycogène Stockage des lipides sous forme de TG Dégradation : foie et muscle Bonne source dénergie acétylCoA et NH3 Enzymes : ALAT (alanine aminotransférase) et ASAT (aspartate aminotransférase) Pas de stockage des acides aminés. Si apport trop important, dégradation.

38 NH3 va être pris en charge par luréogenèse dans le foie. Acide urique urée Urée éliminée par les urines. Insuffisance rénale Pathologies avec accumulation dammoniaque.

39

40 VI) Régulation a) Le jeûne glucagon, insuline Glycogénolyse Mobilisation lipides+cétogenèse Néoglucogenèse b) En postprandial glucagon, insuline Blocage glycogénolyse et néoglucogenèse Stimulation glycogénogénèse

41 c) Au cours dun exercice physique Solicitation des différentes sources dénergie dépend de son intensité, de sa durée, de létat initial des substrats, de lentraînement du sujet… Utilisation du glycogène musculaire Peu intenses : aérobie cycle de Krebs Intenses : anaérobie acide lactique Coureurs professionnels : lipolyse

42

43 Le cerveau Consomme 120g glucose/j A défaut, les corps cétoniques Jamais les acides gras (ne passent pas la barrière hématoencéphalique) Les muscles Consomme glucose, acides gras, corps cétoniques Le cœur Consomme surtout des acides gras, des corps cétoniques et du lactate

44

45 VI) Les lipoprotéines Macromolécules transportant les lipides (triglycérides, cholésterol, phospholipides) associées à certaines protéines (apoprotéine)

46 Différents types en fonction de la composition en triglycérides/cholestérol/protéines

47 Intestinale : synthèse de chylomicrons (riches en triglycérides) Tissu adipeux et muscle : stocke triglycérides (chylomicron). Formation VLDL. Foie : échange de cholestérol VLDL/HDL. Catabolisme des VLDL : LDL (riches en cholestérol) LDL vont vers tissus. « mauvais » athérosclérose HDL vont vers le foie. « bon » élimination

48

49

50 Classification de Frederickson IIb xanthelasma IIa arc cornéen et xanthome

51 Avant un prélèvement…

52


Télécharger ppt "Synthèse et dégradation des macromolécules M. Costopoulos Laboratoire de Biologie Octobre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google