La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tableaux cliniques de la Rhizarthrose et traitements généraux Dr C. Chantelot Service de chirurgie de la main et du membre supérieur (CHRU de Lille)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tableaux cliniques de la Rhizarthrose et traitements généraux Dr C. Chantelot Service de chirurgie de la main et du membre supérieur (CHRU de Lille)"— Transcription de la présentation:

1 Tableaux cliniques de la Rhizarthrose et traitements généraux Dr C. Chantelot Service de chirurgie de la main et du membre supérieur (CHRU de Lille)

2 RECOMMANDATIONS Cette présentation est la propriété exclusive du service. Toute reproduction, même partielle, est interdite et expose le contrevenant à des poursuites. Certaines photographies peuvent choquer les personnes sensibles.

3 Rhizarthrose: Rhizarthrose (Forestier, 1937)Rhizarthrose (Forestier, 1937) –Arthrose TrapèzoMétacarpienne –Maladie carpométacarpienne Arthrose péritrapèzienne (Swanson, 1981)Arthrose péritrapèzienne (Swanson, 1981) –Arthrose STT –Maladie intracarpienne

4 Anatomie: Articulation TMArticulation TM –En selle –Surfaces asymétriques –Incongruence relative –Deux degrés de liberté

5 Rhizarthrose: Fréquence: +++Fréquence: +++ Femme en période périménopausiqueFemme en période périménopausique Bilatérale: +++Bilatérale: +++ Facteurs ?Facteurs ? –Anatomiques –Biologiques –Génétiques –Mécaniques

6 Evolution naturelle: Subluxation TM: Raccourcissement, Fermeture de 1 ère commissureSubluxation TM: Raccourcissement, Fermeture de 1 ère commissure Hyperextension compensatrice MCP et Flessum IPHyperextension compensatrice MCP et Flessum IP Déformation en col de cygneDéformation en col de cygne Pouce adductus fixé

7 Etiologies: Arthrose essentielle dite dégénérative +++Arthrose essentielle dite dégénérative +++ Arthrose érosiveArthrose érosive Arthropathie microcristallineArthropathie microcristalline –Chondrocalcinose –Rhumatisme à hydroxy-apatite –Goutte Ostéochondromatose primitiveOstéochondromatose primitive Post-traumatiquePost-traumatique

8 Clinique: Mouvements du Pouce Cotation de lopposition de KapandjiCotation de lopposition de Kapandji Cotation de la contre- opposition de KapandjiCotation de la contre- opposition de Kapandji TM, MCP, IP TM, MCP, IP

9 Clinique: Angle de Bourrel

10 Pathologies associées: Canal carpien+++Canal carpien+++ Ténovaginite de de QuervainTénovaginite de de Quervain Tendinite du FRCTendinite du FRC Arthrose pisotriquétraleArthrose pisotriquétrale Arthrose digitaleArthrose digitale

11 Radiographie: Main de Face: ouverture maxi de C1Main de Face: ouverture maxi de C1 Opposition maximaleOpposition maximale Incidence TM: Face + ProfilIncidence TM: Face + Profil

12 Radiographie:

13 Radiographie: Incidence TMF + P

14 Radiographie: Classification de DELL Stade 1: Sclérose sous-chondraleStade 1: Sclérose sous-chondrale Ni Subluxation, Ni ostéophyte Stade 2: Subluxation < 1/3 de la base de M1Stade 2: Subluxation < 1/3 de la base de M1 Diminution de linterligne, ostéophytes Stade 3: Subluxation > 1/3Stade 3: Subluxation > 1/3 Diminution nette de linterligne, Gros ostéophytes Stade 4Disparition de linterligneStade 4Disparition de linterligne Géodes sous-chondrales

15 Radiographie: En pratique RhizarthroseRhizarthrose –Centrée –Excentrée Hauteur du Trapèze +++Hauteur du Trapèze +++ Arthrose de la STTArthrose de la STT

16 Traitement médical: AINS & AntalgiquesAINS & Antalgiques Orthèse de repos la nuitOrthèse de repos la nuit Rééducation : PhysiothérapieRééducation : Physiothérapie Infiltration +/-Infiltration +/- Durée: au moins 6 moisDurée: au moins 6 mois 1ère intention

17 Chirurgie conservatrice: ExceptionnelleExceptionnelle Stade précoce 1 ou 2Stade précoce 1 ou 2 Subluxation TMSubluxation TM Ostéotomie de M1 Ténotomie du APL Ligamentoplastie TM

18 Traitement Chirurgical: arthrodèse TM Indications limitées:Indications limitées: –Patient jeune –Travailleur de force Inconvénients:Inconvénients: –Immobilisation longue: 6 à 8 semaines –Raideur relative de la colonne du pouce –Risque de pseudarthrodèse –Surcharge sur larticulation STT arthrose secondaire

19 Traitement Chirurgical: trapézectomie Indications:Indications: –Patient jeune (40 à 50 ans) –Activité professionnelle manuelle –Hauteur du trapèze insuffisante –Arthrose péri-trapézienne –Pouce adductus fixé –Luxation TM irréductible

20 Traitement Chirurgical: trapézectomie Inconvénients:Inconvénients: –Immobilisation longue: 28J –Rééducation prolongée –Douleur résiduelle –Raccourcissement du pouce –Perte de force –Résultat obtenu à partir du 6 ème mois

21 Attention au Dacron: C. Chantelot et al.: Chirurgie de la Main,23 (2004),

22 Traitement Chirurgical: prothèse TM Indications:Indications: –Patient après 50 ans –Activité professionnelle manuelle fine –Hauteur du trapèze –Pas arthrose péri-trapézienne –Pas de geste de force –Activité avec pince fine 7 mm

23 Traitement Chirurgical: prothèse TM Avantages:Avantages: –Chirurgie ambulatoire –Pas dimmobilisation –Auto-rééducation immédiate –Reprise activité à 15 jours –Pince fine Inconvénients:Inconvénients: –Descellement: 1 à 5 ans recul moyen (n=63) (Alnot et al., Revue Chirurgie de la Main 2003)

24 Résultat Clinique:

25 Indications: Arthrodèse TM:Arthrodèse TM: –Homme jeune –Travailleur de force –Arthrose TM isolée Trapézectomie:Trapézectomie: –Femme jeune –Arthrose TM et STT –Hauteur du trapèze < 7 mm Prothèses TM:Prothèses TM: –Femme > 50 ans –Hauteur du trapèze > 7 mm –Pas arthrose STT –Pouce adductus réductible


Télécharger ppt "Tableaux cliniques de la Rhizarthrose et traitements généraux Dr C. Chantelot Service de chirurgie de la main et du membre supérieur (CHRU de Lille)"

Présentations similaires


Annonces Google