La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SEPTEMBRE 2002CCILF1 LE MARCHÉ PORTUGAIS Chambre de Commerce et dIndustrie Luso-Française.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SEPTEMBRE 2002CCILF1 LE MARCHÉ PORTUGAIS Chambre de Commerce et dIndustrie Luso-Française."— Transcription de la présentation:

1 SEPTEMBRE 2002CCILF1 LE MARCHÉ PORTUGAIS Chambre de Commerce et dIndustrie Luso-Française

2 SEPTEMBRE 2002CCILF2 SOMMAIRE 1.PANORAMA SOCIO-ÉCONOMIQUE 2.DONNÉES ÉCONOMIQUES 3.POURQUOI LE PORTUGAL ? 4.LA PRÉSENCE FRANÇAISE AU PORTUGAL 5.CONSEILS PRATIQUES

3 SEPTEMBRE 2002CCILF3 1. PANORAMA SOCIO- ÉCONOMIQUE

4 SEPTEMBRE 2002CCILF4

5 SEPTEMBRE 2002CCILF5 UN PETIT PAYS TOURNÉ VERS LEXTÉRIEUR Une petite superficie : km2 = 1/6 de la France ou 3% de lUE Une localisation périphérique : linfluence atlantique Un pays totalement intégré dans lUnion Européenne

6 SEPTEMBRE 2002CCILF6 UNE POPULATION STAGNANTE ET UNE IMPORTANTE DIASPORA Une population de 10 M de personnes, stagnante et vieillissante Un taux daccroissement naturel négligeable et des migrations faibles 4,5 millions de portugais à létranger (Nord du pays) : Brésil (1,2 M), France ( ), Afrique du Sud ( ), Canada ( ) Des flux financiers et humains importants : nouveau pays daccueil

7 SEPTEMBRE 2002CCILF7 UNE RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE TRÈS INÉGALE 2/3 de la population sur 1/3 du territoire Agglomération de Porto : 1,2 M dHab Agglomération de Lisbonne : 2 M dHab Entre les 2 : épine dorsale peuplée et active Alentejo : 19 Hab/km2 – exode rural Centre et Algarve (tourisme) : 70 hab/km2

8 SEPTEMBRE 2002CCILF8 UNE POPULATION ACTIVE ET FLEXIBLE Une population active importante (50% de la population totale / 40% en Espagne) Une grande flexibilité faible taux de chômage ( 2002 : 4,7% prév.2003 : 5%) Importance du secteur agricole (12% de la pop) et tertiarisation en cours de léconomie (52%)

9 SEPTEMBRE 2002CCILF9 2. DONNÉES ÉCONOMIQUES

10 SEPTEMBRE 2002CCILF10 UN RETARD QUI SE RÉSORBE Des salaires inférieurs à la moyenne européenne : SMIC = 350 euros/ 14 mois Salaire moyen (750 euros/14 mois) PIB dispo/habitant : euros Durée de travail : 40 heures = pays atelier Faible R&D (0,6 % PIB / 2,4 % en France)

11 SEPTEMBRE 2002CCILF11 UN RETARD QUI SE RÉSORBE Mais : phénomène de rattrapage - Analphabétisme : 30% en % en mortalité infantile : 30 en ,5 en 2000 (4,6 en France) - nombre de médecins : 2,96 (> la France)

12 SEPTEMBRE 2002CCILF12 UNE ÉCONOMIE EN MUTATION Petite puissance économique : 1/14º du PIB français – 1,9% du PIB communautaire Ralentissement de léconomie depuis le 2º semestre 1999 (taux de croissance du PIB : + 0,4% en 2002 mais prév. de 1 à 2% en 2003)

13 SEPTEMBRE 2002CCILF13 UNE ÉCONOMIE EN MUTATION Mais phénomène de rattrapage : –70% de la moyenne européenne –Modification rapide de la contribution des secteurs dactivité au PIB –Privatisation de léconomie : 150 entreprises privatisées fin 80, et nouvelle privatisation en cours

14 SEPTEMBRE 2002CCILF14 TYPOLOGIE DES ENTREPRISES entreprises PME : 99% des entreprises – 73% de lemploi 84% < 10 employés Cadre familial

15 SEPTEMBRE 2002CCILF15 RÉPARTITION DU PIB (2000)

16 SEPTEMBRE 2002CCILF16 BIPOLARISATION DE LÉCONOMIE Région Nord : 1/3 de la population et 40% des emplois industriels Base dun réseau très dense de PME produisant lessentiel des biens de consommation +2/3 des exports et 40% des imports Région de Lisbonne : industries à haut niveau de capitalisation (chimie, pétrochimie, sidérurgie) et services

17 SEPTEMBRE 2002CCILF17 3. POURQUOI LE PORTUGAL ?

18 SEPTEMBRE 2002CCILF18 Le Portugal, car : Une croissance économique forte depuis plus de 10 ans, malgré un ralentissement récent Une politique dinvestissement (POE : 2000/2006 – 25 milliards deuros) Une frénésie de consommation Des relations privilégiées avec les pays africains lusophones et le Brésil Une main-doeuvre qualifiée facilement adaptable et à coût peu élevé

19 SEPTEMBRE 2002CCILF19 4. LA PRÉSENCE FRANÇAISE AU PORTUGAL

20 SEPTEMBRE 2002CCILF20 LES ÉCHANGES BILATÉRAUX LUSO- FRANÇAIS x 4 depuis lentrée du Portugal dans la CEE 40% entre France = 3º client et fournisseur du Portugal Portugal = 11º client et 15º fournisseur de la France 1er client : Espagne (24% des imports) Un excédent croissant pour la France 1,4 milliards deuros (différentiel de compétitivité et dinflation)

21 SEPTEMBRE 2002CCILF21 ECHANGES FRANCE-PORTUGAL (en M euros)

22 SEPTEMBRE 2002CCILF22 LES EXPORTATIONS FRANÇAISES Prédominance des produits élaborés dans les exportations françaises : –1er secteur : Biens déquipement professionnels (investissements de productivité) –Auto : des piéces détachées et véhicules particuliers et utilitaires – des biens de consommation (x 2 en 10 ans : du pv dachat et apparition des gdes surfaces)

23 SEPTEMBRE 2002CCILF23 LES EXPORTATIONS FRANÇAISES Points faibles :appareils de chimie organique ou dinstrument doptique + parts de marché faibles dans le secteur du poisson et dérivés, le bois et le mobilier

24 SEPTEMBRE 2002CCILF24 EXPORTATIONS FRANÇAISES

25 SEPTEMBRE 2002CCILF25 LES IMPORTATIONS FRANÇAISES x 2, 3 depuis 1986 – baisse relative car perte de compétitivité du Portugal en matière de salaires Ppaux produits importés : - les biens de conso. (habillement et chaussure : 1er poste des ventes) - Les biens intermédiaires : liège et papier - Export de matériel électrique et électronique en forte progession

26 SEPTEMBRE 2002CCILF26 IMPORTATIONS FRANÇAISES

27 SEPTEMBRE 2002CCILF27 LES IMPLANTATIONS FRANÇAISES AU PORTUGAL 330 filiales françaises (500 All et GB et 3000 Esp.) Présence dans les secteurs traditionnels Développement de la grande distribution + présence importante dans le tertiaire (assurance, crédit à la conso., informatique, tourisme, transports)

28 SEPTEMBRE 2002CCILF28 5. CONSEILS PRATIQUES

29 SEPTEMBRE 2002CCILF29 SPÉCIFICITÉS ET MISE EN GARDE Une identité nationale très prononcée Mise en garde contre les idées reçues : - LIbérie nexiste pas pour les Portugais - Francophilie et francophonie – à tempérer - Un écart de productivité à prendre en compte - Peu de cadres moyens

30 SEPTEMBRE 2002CCILF30 CONSEILS LORS DUN 1ER CONTACT Prévoir des RDV espacés (manque de ponctualité et pbs de circulation) Utiliser les titres de son interlocuteur Savoir que vous nentendrez pas souvent un non Prendre en compte la structure hiérarchique de la société

31 SEPTEMBRE 2002CCILF31 CONDITIONS DE PAIEMENT ET AUTRES SPÉCIFICITÉS Crédits documentaires conseillés au départ – ensuite : virement swift Ouverture dun compte non-résident pour réception des paiements Délais de paiement longs (90 jours) Assurance crédits conseillées (soc. dimport/export + secteurs traditionnels) Difficultés des procédures de recouvrement de créances


Télécharger ppt "SEPTEMBRE 2002CCILF1 LE MARCHÉ PORTUGAIS Chambre de Commerce et dIndustrie Luso-Française."

Présentations similaires


Annonces Google