La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mars 2011 Pôle tuberculose Réseau Ville Hôpital 35 Coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine Pôle tuberculose RVH 35, coordination de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mars 2011 Pôle tuberculose Réseau Ville Hôpital 35 Coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine Pôle tuberculose RVH 35, coordination de."— Transcription de la présentation:

1 Mars 2011 Pôle tuberculose Réseau Ville Hôpital 35 Coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

2 Les données au niveau national Lincidence de la maladie augmente avec lâge En 2009: Moins de 15 ans: 4,8% Entre 15 à 24 ans: 10,8% Entre 25 à 44 ans: 34,7% Entre 45 à 64 ans : 23,7% 65 ans et plus :25,9% Le nombre et le taux brut de décès augmentent avec lâge Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

3 Les données départementales : De même quau niveau national: une augmentation de lincidence de la maladie avec lâge Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011 TRANCHE DAGE NombrePourcentageNombrePourcentage Moins de 15 ans 86.9%22.2% Entre 15 et 59 ans %5154.8% Entre 60 et 74 ans 119.5%1718.3% Plus de 75 ans 2925%2324.7%

4 Particularités cliniques: tuberculose pulmonaire Souvent insidieuse et sans spécificité La fièvre, les sueurs nocturnes et les hémoptysies sont moins souvent notées que chez les jeunes La dyspnée est plus souvent rencontrée Plaintes non spécifiques: une toux chronique, une perte dautonomie, des chutes, des troubles neurologiques. Retard diagnostique très important Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

5 Particularités cliniques: tuberculose extra-pulmonaire Lincidence de la tuberculose extra-pulmonaire semble être augmentée chez les patients âgés Tous les sites peuvent être atteints Avec une prépondérance pour les localisations ganglionnaires cervicales et le tractus urogénital. Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

6 Particularités radiologiques: Interprétation souvent difficile avec une mauvaise qualité de cliché Pas toujours datteinte du lobe supérieur Plus fréquemment que chez les jeunes : Des atteintes des lobes moyens et inférieurs Des formes pneumoniques Des atteintes pleurales Des formes miliaires La radiographie peut même être normale Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

7 Particularités biologiques: Différentes particularités biologiques ont été notées chez les patients âgés avec plus fréquemment : Anémie, leucopénie, lymphopénie, neutropénie, hyponatrémie, hypoalbuminémie, et élévation initiale des enzymes hépatiques. Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

8 Intradermoréaction: Réalisation plus difficile sur une peau fragile Lanergie tuberculinique est plus fréquente chez le sujet âgé atteint de tuberculose: le test étant négatif dans environ 20% des cas une IDR supérieure ou égale à 15 peut être un argument de présomption supplémentaire mais naffirme pas une tuberculose maladie Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

9 Particularités du traitement: Le traitement des tuberculoses maladies : Doivent être traités de la même façon que les sujets jeunes Plus de problèmes liés à la mauvaise tolérance, à la mauvaise compliance et à la présence de co-morbidités Précautions supplémentaires à prendre avant linitiation du traitement : Indispensable dévaluer fonction rénale et hépatique Bilan ophtalmo initial si prescription dEthambutol Inventaire de tous les autres prises médicamenteuses et ne garder que le nécessaire Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

10 Particularités du traitement: Le traitement des ITL : Selon les recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) : chez le sujet âgé (> 80 ans), il nest pas recommandé dentreprendre de traitement dinfection tuberculeuse latente Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

11 Les recommandations: Pas de recommandation de dépistage systématique des personnes âgées ni dans le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT ) ni dans les recommandations de la SPLF Par contre, il est recommandé de sensibiliser les professionnels de santé au diagnostic et à la prise en charge de la tuberculose Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011

12 Conclusion: Primordial de mettre en place une politique de prévention dans les institutions avec : La formation et la sensibilisation des personnels soignants La mise en place dun dépistage systématique à l entrée en institution: du fait des IDR faussement négatives et plus difficiles à réaliser, proposer une radio du thorax systématique pour toute personne nen ayant pas eu dans lannée précédente. Pôle tuberculose RVH 35, coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine- Mars 2011


Télécharger ppt "Mars 2011 Pôle tuberculose Réseau Ville Hôpital 35 Coordination de la lutte anti tuberculose en Ille et Vilaine Pôle tuberculose RVH 35, coordination de."

Présentations similaires


Annonces Google