La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lafolieauxurgences.com Matei Marinescu. Accès maniaque Escalade sur 1 à 2 semaines ou brutal Critères : rupture fonctionnement premorbide Au moins une.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lafolieauxurgences.com Matei Marinescu. Accès maniaque Escalade sur 1 à 2 semaines ou brutal Critères : rupture fonctionnement premorbide Au moins une."— Transcription de la présentation:

1 lafolieauxurgences.com Matei Marinescu

2 Accès maniaque Escalade sur 1 à 2 semaines ou brutal Critères : rupture fonctionnement premorbide Au moins une semaine Hyperthymie ou irritabilité Au moins 3 à 4 signes cliniques manie Absence de maladie somatique pouvant lexpliquer

3 Surtout si contrariés : parmi les plus agressifs Psychose grandiose avec éléments paranoïdes Alcool 50 % des BP I surtout pendant la manie : augmentation desinhibition Frénésie dangereuse – crimes passionnels Avec un schizophrène délirant différence dans la pauvreté du contenu discursif chez le SCZ Le négativisme, la catatonie, la confusion, le syndrome pseudo-démentiel peut être une forme de présentation aux urgences

4 La manie puerpérale La manie sans BP : thyréotoxicose, lupus avec ou sans corticoïdes, SEP, Huntingdon, TC, tumeurs diencéphale ou troisième ventricule Manie réactionnelle : déni de la perte Virage sous antidépresseurs Sevrage à lalcool après des années de dépendance Manie chronique 5% BP I : altération insight, renforcement personnalité, mauvaise observance, absence de souffrance subjective : différencier de la schizophrénie paranoïde Etat mixte (manie dysphorique) différencier du trouble schizoaffectif surtout que les NL classiques aggravent les symptômes dépressifs Cycles rapides (minimum 4/an), ultra-rapides

5 Dysphorie hystéroide : désorganisation cognitive autour du plaisir Déclenchée par un échec « romantique » Craving chocolat (phénylamine)

6 Psychose aux urgences Réflexion diagnostique versus réflexion dimensionnelle Continuum psychotique : folie à deux, psychoses induites, schizophrénie paranoïde… Traiter – protéger – la dimension de confiance est moins prioritaire aux urgences Ne pas chercher à tout prix lempathie

7 Suicide Léquivalent du cancer pour linterniste On nattend pas une prédiction, mais une évaluation du risque Continuum idéation-tentative-suicide complété et parasuicide (comportements à haut risque) Symptôme et pas maladie

8 ETIOLOGIE -Psychologique (événements infantiles qui colorent le psyché), douleur morale, vision tunnelaire -Biologique Axelrod, Asberg -Biopsychosocial Nemeroff modèle stress avec vécu subjectif de perte despoir

9 Diagnostic a)Poser la question : « vous navez pas didées suicidaires, nest-ce pas ? » plutôt : « valait mieux ne pas être né ? », « mieux être mort », « pensez-vous vous faire du mal? » Beck : considérer la plus dangereuse des tentatives dautolyse dans les antécédents b) Diagnostic DSM IV-R : axe I (trouble humeur, schizophrénie, abus de substances…), axe II (BL, impulsivité…), axe III (pathologie somatique…)

10 PREDICTION -La prédiction négative va toujours être OK dans les études -Groupes à risque (Pokorny, 2011) -Echelle Beck -DST (dexamethasone supression test) Corryel DST + 26% suicide, DST – 2,9 % suicide -5H1AA dans le lcr PREVENTION - lhospitalisation ne garantit pas 100 % de réussite, mais modifie la donne dans le traitement de la dépression

11 METHODES : différent en fonction du pays, de la zone urbaine ou rurale… TRAITEMENT : pas détudes suicidaires traités versus non-traités, méthodes cognitivo- comportementales pour le BL et les déprimés, TT dépression MANAGEMENT : - SPDT – famille - Documenter la décision -Pourquoi maintenant ?

12 Populations à part -Ados : changement de comportement, SSRI (étude FDA 2003 très discutable), jeu du foulard, « phénomène dactivation » -Homme âge moyen -Personnes âgées : les plus de suicides, le moins de traitement et découte -Suicide assisté : plutôt traiter dépression, douleur -Suicides avec dautres victimes : « murder suicide » tuées par la police, suicide de groupe, attentat suicide, - Détenus : priorité à la vigilance

13 SURVIVRE : avec le passage à lacte les familles des suicidés DIMINUER LACCESIBILITE AUX MOYENS UNITES DACCUIEL DES SUICIDANTS: TCC, passer la crise

14 TRAITEMENTS AUX URGENCES Privilégier laction rapide et les demi-vies courtes Toujours proposer le per os Eviter la négociation, lusage de faux Médicament et environnement Bilan somatique Demander si déjà eu un tt quon veut proposer, effets secondaires…


Télécharger ppt "Lafolieauxurgences.com Matei Marinescu. Accès maniaque Escalade sur 1 à 2 semaines ou brutal Critères : rupture fonctionnement premorbide Au moins une."

Présentations similaires


Annonces Google