La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Suicide et personnes âgées Professeur Anne-Sophie Rigaud Pôle de gériatrie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Suicide et personnes âgées Professeur Anne-Sophie Rigaud Pôle de gériatrie."— Transcription de la présentation:

1 1 Suicide et personnes âgées Professeur Anne-Sophie Rigaud Pôle de gériatrie

2 2 Epidémiologie du suicide chez la personne âgée

3 3 La France a un taux de suicide parmi les plus élevés en Europe Pays65 –74 ans75-84 ans>84 ans France Italie Suisse Espagne

4 4 Le taux de suicide augmente avec lâge et prévaut chez les hommes Groupe dâgehommesfemmestotal ans ans >84 ans

5 5 Détermination du geste suicidaire Moins de prise en charge de TS Le geste suicidaire aboutit plus souvent à la mort chez la PA que chez la personne jeune –Jeune : 1 suicide pour 10 à 20 TS –Agé : 1 suicide pour 2 à 4 TS

6 6 En France, les PA se suicident surtout par pendaison et armes à feu PendaisonArme à feuNoyadeIntoxicationChute dun lieu élevé

7 7 Facteurs de risque de suicide chez la personne âgée

8 8 Fréquence des troubles mentaux chez les PA suicidées Méthode : autopsie psychologique Trouble mental 90% Diagnostics –Dépression +++ –ATCD de tentative de suicide+++ –Alcoolisme + –Trouble panique, Trouble délirant –Démence : peu fréquent

9 9 Evaluation de la fréquence des troubles mentaux chez les PA suicidées : fréquence de la dépression+++ Barraclough(1971)100 Dépression 87% Alcool ou drogue 3% Cattell(1988)104 Dépression 79% Alcool ou drogue 11% Schizophrénie 8% Conwell(1990)18 Trouble affectif 80% Dépression 66% Alcool ou drogue 44% Clark(1991)54 Trouble affectif 83% Dépression 69% Alcool ou drogue 44% Modestin(1988)22 Dépression 64% Schizophrénie 14%

10 10 Le temps écoulé entre la dernière consultation médicale et le suicide est souvent court+++ : risque méconnu du médecin car plainte de fatigue et demande de vitamines de la part du patient Barraclough (1971)<65 ans>65 ans < 7 jours5047 semaine à 3 mois3343 > 3 mois1710

11 11 Parmi les personnes suicidées :fort % de déprimés dont un faible % traités par AD SuicidésDéprimés% traités par AD Barraclough % Roy905922% Isometsa66 33% Rihmer100 18%

12 12 Suicide de la PA méconnu par le médecin Méconnaissance de la dépression Méconnaissance de la fréquence du suicide. Petite place parmi les causes de mort de la PA

13 13 Fréquence des facteurs de risque de suicide Barraclough(1971)100 Isolement 47% Maladie associée 57% Conwell(1990)18 Isolement 74% Maladie associée 50% Carney (1994)104 Isolement 35% Maladie associée 94% Morgan (1991)8 Maladie associée 75%

14 14 Maladie somatique et suicide Facteur de risque de suicide Pas de lien entre un type de maladie défini et le suicide Quel lien de causalité entre maladie somatique et suicide? –Réduction de lautonomie et désespoir? –Douleur : conséquence sur la qualité de vie et source de dépression?

15 15 Facteurs de risque sociaux Vie en milieu rural Pauvreté Célibat Isolement Problèmes familiaux Retraite Discrimination négative à légard des personnes âgées et de la vieillesse

16 16 Facteurs précipitant le suicide Veuvage Entrée en institution Perte dautonomie

17 17 En résumé Facteurs de risque –Dépression –Maladie somatique, perte dautonomie –Isolement Facteurs de protection –Traitement de la dépression –Solidarité, lien social Résistances sociales à la prévention du suicide

18 18 Revue des interventions de la littérature internationale

19 19 Intervention de soutien téléphonique (1995) TeleHelp-TeleCheck en Vénétie pendant 11 ans Telehelp : participants ont la possibilité dactiver un système dappel durgence Telecheck : participants sont appelés deux fois/semaine par des professionnels pour évaluer leur santé et proposer un soutien psychologique (N=18,641; 65+)– age moyen 80 ans 84% femmes Utilisatrices ont plus de troubles que le reste de léchantillon –22% dépression (contrôle 2%) –64% perte dautonomie partielle

20 20 Résultats Taux de suicide six fois plus bas que le taux prévisible (le programme nétait pas ciblé sur la prévention du suicide) Action bénéfique sur lisolement Bénéfice dans la population féminine (peu dhomme dans léchantillon) DeLeo, D., Buono, M. D., & Dwyer, J. (2002). Suicide among the elderly: The long-term impact of a telephone support and assessment intervention in northern Italy. British Journal of Psychiatry 181, Intervention de soutien téléphonique

21 21 Intervention auprès des professionnels de santé (Bruce et al 2004) Equiper les Médecins Généralistes dun guide de traitement des personnes âgées dépressives. 598 patients déprimé (EDM) Deux bras : une moitié de MG avec guide et une moitié sns guide Réduction significativement plus rapide des pensées suicidaires pour les MG avec guide

22 22 Evaluation de la suicidalité Repérer la crise suicidaire Interroger sur les idées suicidaires Contexte psychiatrique –Dépression, anxiété, sentiments de culpabilité, insomnie grave, abus de toxique Etat somatique –Pathologie courante sur un organe principal –Invalidité locomotrice –Cancer dévolution ou pronostic variable Qualité de lentourage familial et social

23 23 Echelle dévaluation du risque suicidaire Pas didées de mort Idées de mort Ne pense pas plus à la mort quhabituellement Pense plus à la mort quhabituellement Pense souvent à la mort A quelques idées de suicide Vigilance Idées de suicide Désir passif de mourir A assez souvent des idées de suicide Pense très souvent au suicide et parfois ne voudrait plus exister Désire mourir ou plutôt être mort Hospitalisation Désir de passage à lacte Début de passage À lacte Désir de mort très fort mais retenu par quelque chose Veut mettre fin à ses jours Sait comment il veut mettre fin à ses jours A déjà préparé son suicide ou a commencé de passer à lacte

24 24 Questionnaire explorant la suicidalité. SuicidalitéAvez-vous déjà évoqué lidée de mettre fin à votre vie? PréparationComment le feriez-vous? Pensées obsessionnelles Y pensez-vous consciemment ou de telles pensées surgissent-elles aussi contre votre gré? Mise au courantAvez-vous déjà parlé avec quelquun de vos intentions? Hostilité refouléRessentez-vous de lhostilité que vous devez maitriser à légard de quelqu'un? ContrainteAvez-vous réduit ou limité vos intérêts, pensées et contacts avec autrui par rapport à auparavant?


Télécharger ppt "1 Suicide et personnes âgées Professeur Anne-Sophie Rigaud Pôle de gériatrie."

Présentations similaires


Annonces Google