La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NUTRITION et CANCER Evelyne SOULIE Diététicienne CH de RODEZ Rodez le 13 juin 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NUTRITION et CANCER Evelyne SOULIE Diététicienne CH de RODEZ Rodez le 13 juin 2008."— Transcription de la présentation:

1 NUTRITION et CANCER Evelyne SOULIE Diététicienne CH de RODEZ Rodez le 13 juin 2008

2 NUTRITION et CANCER Prendre en compte les problèmes nutritionnels et les troubles digestifs Afin déviter la dénutrition En se mobilisant pour la prévenir par le dépistage et lintervention (rôle de léquipe de soins) Bien salimenter =meilleur moral=meilleure lutte contre les infections = meilleure tolérance du traitement anticancéreux

3 NUTRITION et CANCER Maintenir un poids de forme (essentiel pour éviter larrêt du traitement) Corriger les déséquilibres alimentaires liés aux effets secondaires des traitements Répondre aux attentes des patients en maintenant « le plaisir » de manger le plus longtemps possible Doù une prise en charge précoce avant linstallation des troubles de la nutrition avec évaluation nutritionnelle avant la mise en route des traitements ( radiothérapie ORL ou pelvi-abdominale)

4 EVITER et COMBATTRE la DENUTRITION La dénutrition est due à la diminution des apports nutritionnels et une augmentation des dépenses énergétiques et des anomalies métaboliques Toute perte de poids de >10% en 6 mois doit faire lobjet dune consultation diététique ……..sinon aggravation de létat général du patient…et du pronostic avec asthénie, alitement,fonte musculaire,diminution qualité de vie…

5 NUTRITION et CANCER IMC < 18.5 Albuminémie < 30 g/l (hors syndrome inflammatoire Apport de suppléments nutritionnels oraux si diminution des ingestas Assistance nutritionnelle quand ingestas < 50% des besoins

6 NUTRITION et CANCER: effets secondaires des traitements Troubles digestifs : -nausées,vomissements -Diarrhées, constipation -Gastralgies,ballonnements -Rectites -Mucites,stomatites,oesophagites Troubles de la mastication et de la déglutition Troubles sensoriels par altération du goût et de lodorat

7 NUTRITION et CANCER: effets secondaires des traitements Troubles de lappétit ( par la douleur ou les traitements ou évolution de la maladie) Malabsorption post-chirurgicale( gastrectomie ou duodénopancréatectomie) Troubles urinaires par cystite ou insuffisance rénale

8 NUTRITION et CANCER : cancer ORL Mucite,oesophagite,bouche sèche =douleurs+++ Solutions: -bonne hydratation -Aliments faciles à mâcher de bonne valeur nutritionnelle et non acides -Compléments nutritionnels -Nutrition entérale exclusive ou complémentaire

9 NUTRITION ENTERALE Dans les cancers ORL ; certains cancers digestifs et chez les malades dénutris Par gastrostomie ou jéjunostomie ( sonde nasooesophagienne de moins bonne qualité de vie) Rétablit ou maintien létat nutritionnel et optimise les chances de guérison Permet dopérer des patients dénutris Est contre-indiquée si obstruction,iléus, vomissements ou diarrhées incoercibles et malabsorptions sévères

10 NUTRITION et CANCER: Lalimentation est un SOIN+++++ Qui doit être équilibrée en quantité et qualité; Qui aide à mieux supporter les traitements ; Qui aide à conserver un système immunitaire optimal ; Et à améliorer parfois le contrôle de la maladie. Doit être adaptée aux besoins nutritionnels et aux contraintes thérapeutiques ( goût; habitudes..)

11 NUTRITION et CANCER: lalimentation.. Ce nest pas toujours un plaisir..en raison des traitements Avec une demande de plus en plus accrue vis à vis de la nourriture et de ses vertus Avec une « normalisation » des régimes Parfois avec des prises de poids ( avec hormonothérapie ) La consultation peut permettre de corriger les erreurs alimentaires

12 Compléments alimentaires oraux Liquides ( lactée avec ou sans lactose) de 200à 400 calories Crèmes avec ou sans lactose Soupe hyperprotidique: « préférer » les recettes maisons Compote hyperprotidique Jus de fruit hyperprotidique …..

13 Compléments oraux… Poudres à rajouter (poudre de protéines, potage,compote,boissons,purée de légumes) Poudre nutritive à diluer et sutilise en bain de bouche puis savale MODE dEMPLOI : -préférable entre les repas -Peut compléter un repas

14 Quelques recettes…et conseils.. ANOREXIE : -prévoir une alimentation adaptée et attrayante -Facile et équilibrée TROUBLES de lODORAT: -éloigner le patient de la préparation des repas -Repas froid ou à T°ambiante

15 Quelques recettes…et conseils. NAUSEES et VOMISSEMENTS : -éviter aliments chauds -Petits repas fractionnés -Éviter mets trop gras, trop fort en saveur et odeur -Préconiser aliments facile à digérer ; repas froids ou tièdes -Boire entre les repas DIARRHEE :

16 Quelques recettes…et conseils. DIARRHEE : -alimentation pauvre en fibres sans lactose -Éviter aliments gras, fibreux et laxatifs -Privilégier les aliments astreingeants CONSTIPATION : - augmenter ration fruits, légumes,compote,jus -Boire++++( penser à lHéPAR°) BALLONNEMENTS : - penser aux probiotiques

17 NUTRITION et contexte PALLIATIF Lalimentation na pas une vocation thérapeutique La prise en charge doit être recentrée sur des soins de confort Avec des difficultés dans la réalisation pratique à domicile Travail d EQUIPE +++ ( médecin; psychologue ; assistante sociale ; Ide ; diététicienne…)


Télécharger ppt "NUTRITION et CANCER Evelyne SOULIE Diététicienne CH de RODEZ Rodez le 13 juin 2008."

Présentations similaires


Annonces Google