La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sensibilisation des élèves de 4° du collège Manon Cormier - Bassens Le risque inondation Par les étudiants de lIUT Bordeaux 1: Arnold julie Dubergey Magali.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sensibilisation des élèves de 4° du collège Manon Cormier - Bassens Le risque inondation Par les étudiants de lIUT Bordeaux 1: Arnold julie Dubergey Magali."— Transcription de la présentation:

1 Sensibilisation des élèves de 4° du collège Manon Cormier - Bassens Le risque inondation Par les étudiants de lIUT Bordeaux 1: Arnold julie Dubergey Magali Lassalle Freddy Martrenchas Yann

2 Le risque inondation

3 Etymologie: Etymologie: Le mot inondation Le mot inondation vient du latin: « inundatio » qui signifie submersion vient du latin: « inundatio » qui signifie submersion Définition: Définition: L'inondation est une submersion, rapide ou lente, d'une zone habituellement hors d'eau L'inondation est une submersion, rapide ou lente, d'une zone habituellement hors d'eau

4 Le risque inondation I. Généralités sur le phénomène. II. L'inondation à Saint-Louis de Montferrand. III. Quels risques et quelles préventions?

5 I. Généralités sur le phénomène

6 Linondation LE RISQUE INONDATION Leau peut sortir de son lit découlement habituel Lhomme sinstalle dans lespace alluvial

7 Linondation Ampleur de linondation Intensité + durée Des précipitations Surface et pente du bassin versantbassin versant Végétaux et absorption du sol Présence dobstacle à la circulation de leau

8 On distingue 3 principaux types dinondation: par remontée de la nappe phréatique par concentration des ruissellements par limitation de linfiltration

9 Linondation par remontée de la nappe phréatique Après une ou plusieurs années pluvieuses, Après une ou plusieurs années pluvieuses, la nappe peut « affleurer » et une inondation spontanée peut se produire. la nappe peut « affleurer » et une inondation spontanée peut se produire. schéma d'inondation par remontée de la nappe schéma d'inondation par remontée de la nappe schéma d'inondation par remontée de la nappe schéma d'inondation par remontée de la nappe

10 Elle caractérise aussi la montée lente des eaux en région de plaine Elle caractérise aussi la montée lente des eaux en région de plaine Les inondations de plaine se produisent lorsque la rivière sort lentement de son lit mineur et inonde la plaine pendant une période relativement longue. Les inondations de plaine se produisent lorsque la rivière sort lentement de son lit mineur et inonde la plaine pendant une période relativement longue.lit mineur lit mineur

11

12 Linondation par concentration des ruissellements A la suite de précipitations intenses, A la suite de précipitations intenses, les eaux ruissellent et se concentrent rapidement dans le cours d'eau, engendrant des crues torrentielles brutales et violentes. Accumulation des ruissellements Accumulation des ruissellements Accumulation des ruissellements Accumulation des ruissellements

13 Linondation par limitation de linfiltration Elle est caractérisée par un ruissellement pluvial qui ne parvient pas à sinfiltrer suffisamment rapidement. Elle est caractérisée par un ruissellement pluvial qui ne parvient pas à sinfiltrer suffisamment rapidement. L'imperméabilisation du sol par les aménagements (bâtiments, voiries, parkings, etc…) L'imperméabilisation du sol par les aménagements (bâtiments, voiries, parkings, etc…) et par les cultures agricoles limite l'infiltration des précipitations et accentue le ruissellement. et par les cultures agricoles limite l'infiltration des précipitations et accentue le ruissellement.

14 L'inondation peut donc se traduire par : L'inondation peut donc se traduire par : une remontée de la nappe phréatique un débordement dun cours d'eau une stagnation des eaux pluviales.

15 Autres types dinondations Inondations par rupture d'ouvrages de protection Inondations par rupture d'ouvrages de protection Ex: brèches dans les digues ou barrages Inondations dans les estuaires Inondations dans les estuaires (le cas de Saint-Louis de Montferrand)

16 Linfluence des facteurs naturels De nombreux facteurs influencent lapparition dune inondation Les précipitations Loccupation des sols Facteurs aggravants Quantité Répartition spatiale Infiltration Evaporation Ruissellements Fontes de neiges Ruptures dobstacles

17 Linfluence des facteurs humains Facteurs aggravants de linondation Diminution des champs dexpansion de crues Urbanisation dans des zones inondables Défaillance système de protection Mauvais aménagement des cours deau Les pratiques agricoles Occupation et utilisation des sols

18 II. L'inondation à Saint-Louis de Montferrand

19 L'estuaire et Saint-Louis de Montferrand Une marée de salinité qui s'estompe au bec d'ambès et une marée dynamique qui continue sur près de 70 km en amont. Bec d'Ambès

20 Saint-Louis de Montferrand Saint-Louis de Montferrand se situe dans le virage de la Garonne.

21 Historique des inondations sur l'estuaire au XX ème siècle

22 Facteurs principaux qui ont causé linondation Le vent Le débit du fleuve & la marée

23 Le vent FACTEU R A surpris les prévisionnistes A toujours été sous-estimé Dans la nuit du 27 au 28 décembre 1999, il s'est produit un véritable ouragan, une tempête caractérisée par des vents de force 12 sur l'échelle de Beaufort, soit d'une vitesse de plus de 118 km/h

24 Le vent 2 m 1,50 m > 3 à 4 m/s En 99, le vent souflé à plus de 118km/h( environ 33 m/s) Et a créé une houle avec des creux de 1,50 m et des hauteurs de l'ordre de 2 m. Les vagues dues au vent apparaissent lorsque sa vitesse dépasse 3 à 4 m/s.

25 Le débit du fleuve et la marée Le coefficient de marée était modeste Le coefficient de marée était modeste Le débit de la Garonne était loin d'être exceptionnel (1500m 3 /s contre 900m 3 /s pour un débit moyen). Le débit de la Garonne était loin d'être exceptionnel (1500m 3 /s contre 900m 3 /s pour un débit moyen). Les deux masses d'eau (marée et fleuve) se sont opposées et se sont empilées(schema) Les deux masses d'eau (marée et fleuve) se sont opposées et se sont empilées(schema)(schema)

26 Dispositifs de protection Digues Digues Dans la nuit du 27 décembre, les eaux saumâtres sont passées par-dessus les digues. Réseau hydraulique Réseau hydraulique De nombreux canaux et jalles obstrués par la végétation.

27 Conséquences et cibles Après le retrait des eaux, une vaste région céréalière a été recouverte de 15 cm de vase salée. Après le retrait des eaux, une vaste région céréalière a été recouverte de 15 cm de vase salée. De nombreux arbres ont disparu, de nombreux fossés ont été obstrués. De nombreux arbres ont disparu, de nombreux fossés ont été obstrués.

28 Conséquences et cibles Population et zones sensibles Population et zones sensibles Ecole Ecole Habitations Habitations

29 III. Quels risques & quelles préventions?

30 Le risque Des conditions amplificatrices … Des conditions amplificatrices … De plus dans les années 80, De plus dans les années 80, une forte urbanisation de la presquîle a entraîné une construction anarchique. une forte urbanisation de la presquîle a entraîné une construction anarchique.

31 Le risque porte sur Les personnes L'environnement (les arbres...) Les installations (habitation, véhicules...)

32 Donner l'alerte Introduction Un bon avertissement permettrait de réduire une grande partie des dégâts. Un bon avertissement permettrait de réduire une grande partie des dégâts. Lors de la tempête de 1999, l'organisation a été mauvaise : alerte inadaptée. Lors de la tempête de 1999, l'organisation a été mauvaise : alerte inadaptée.

33 Donner l'alerte Le système dalerte Mise en place d'un nouveau système d'alerte Mise en place d'un nouveau système d'alerte Un ordinateur central relié à 4 lignes téléphoniques. Un ordinateur central relié à 4 lignes téléphoniques. Le message doit être court et clair. Le message doit être court et clair.

34 Donner l'alerte Quelle alerte? Problème de crédibilité : si l'alerte est donnée alors qu'aucune inondation ne se produit, les gens risquent de ne plus y croire. Problème de crédibilité : si l'alerte est donnée alors qu'aucune inondation ne se produit, les gens risquent de ne plus y croire. Donc : Donc : il faut connaître les causes d'une inondation pour bien évaluer la situation. il faut connaître les causes d'une inondation pour bien évaluer la situation. on peut établir des niveaux d'alerte on peut établir des niveaux d'alerte

35 Donner l'alerte La sirène Elle est normalement déclenchée par le maire en cas de risque inondation. Elle est normalement déclenchée par le maire en cas de risque inondation. Le signal donnant l'alerte : Le signal donnant l'alerte : La fin de l'alerte = une séquence de bruit continu de 30 s. La fin de l'alerte = une séquence de bruit continu de 30 s. Problèmes d'audibilité. Problèmes d'audibilité.

36 Prévenir les citoyens Introduction Difficultés de communication. Difficultés de communication. Il faut donner un message clair, sans chercher à faire peur. Il faut donner un message clair, sans chercher à faire peur. mairie mairie VALF VALF Claire Aubarède Claire Aubarède

37 Prévenir les citoyens Le PLU et PPRI Le PLU définit les zones constructibles ou non Le PLU définit les zones constructibles ou non Le PPRI définit trois zones : Le PPRI définit trois zones : Rouge Rouge Rouge hachurée bleu Rouge hachurée bleu Jaune Jaune

38 Prévenir les citoyens La plaquette Elle dit à quoi correspondent les Elle dit à quoi correspondent les alertes jaune, orange et rouge. alertes jaune, orange et rouge. Elle donne des informations sur Elle donne des informations sur comment agir face à l'inondation comment agir face à l'inondation (avant, pendant et après). (avant, pendant et après).

39 La plaquette

40

41 Conclusion Comprendre le phénomène Inondation inévitable Préventio n (alerte…) Protectio n (digue…) Déni du risque

42 Mieux vaut prévenir Que guérir…

43 Merci à tous de votre attention! Des questions?

44 Bibliographie Le sites des associations : Le sites des associations : VALF VALF Les amis du marais Les amis du marais

45


Télécharger ppt "Sensibilisation des élèves de 4° du collège Manon Cormier - Bassens Le risque inondation Par les étudiants de lIUT Bordeaux 1: Arnold julie Dubergey Magali."

Présentations similaires


Annonces Google