La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Un projet qui garde les différentes voies : Professionnelle. Technologique Générale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Un projet qui garde les différentes voies : Professionnelle. Technologique Générale."— Transcription de la présentation:

1 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Un projet qui garde les différentes voies : Professionnelle. Technologique Générale. Qui maintient également les séries mais prévoit la rénovation : des séries STI et STL tenant notamment compte des évolutions liées aux Bac Pros 3 ans. De la série L, avec des enseignements nouveaux susceptibles délargir les débouchés.(Droit et enjeux du monde contemporains, Littérature étrangère en langue étrangère) La progressivité et la réversibilité des choix avec : deux options dexploration en seconde au lieu dune. (Dont au moins SES ou Eco Gestion, la LV2 entre dans le tronc commun). Des changements dans la carte des options en exploration comme en spécialisation. (ex: Informatique et sciences du numérique en S… Un enseignement de tronc commun à tous les élèves de 1 ère avec possibilité de réunir des élèves de séries différentes :Français, Histoire géo, LV1, LV2, ECJS, EPS, soit 60% du temps. Des stages pendant les vacances pour corriger les trajectoires (Changement de série comme de voie) et éviter les doublements. Ces stages seront basés sur le volontariat des élèves et des professeurs)

2 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Un lycée plus accompagnateur : Mise en place de deux heures daccompagnement personnalisé par semaine et pour tous sur la base dun projet défini par léquipe pédagogique, de la seconde à la terminale, sans alourdir lemploi du temps des élèves. aider ceux qui rencontrent des dificultés, avant quelles ne senracinent, pour prévenir léchec et le décrochage. Développer les capacités dautonomie, acquérir des méthodes, approfondir des sujets, sentraîner à la prise de parole et à la prise de notes, se préparer à lenseignement supérieur. Accompagner le jeune dans son projet dorientation Mettre en place des stages passerelles de complément de programmes pendant les vacances scolaires, pour permettre les corrections de trajectoire entre les séries et les voies au cours ou à la fin de lannée. Proposer aux élèves volontaires des sas de remise à niveau durant les vacances scolaires pour réduire les redoublements. Dégager en termes horaires des marges de manœuvre au sein de chaque établissement pour mieux répondre à la diversité des situations (heures de dédoublement globalisées)

3 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Une amélioration du processus dorientation: un tutorat pour suivre individuellement chaque élève dès la classe de seconde Un temps consacré à lorientation inscrit dans lhoraire de lélève Un lycée qui prépare mieux pédagogiquement à lenseignement supérieur. Lorientation active dès la classe de première une information accessible à tous de plateformes numériques Des forums sur les métiers associant les parents délèves un « passeport orientation et formation » pour chaque élève.

4 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Une modernisation de lenseignement des langues vivantes plus tourné vers la pratique orale. Généraliser lapprentissage des langues étrangères en groupes de compétences. Développer les enseignements en langues étrangères (histoire, sciences…). Poser le principe que chaque établissement doit nouer un partenariat avec au moins un établissement européen.(A minima chaque élève a un correspondant…) Favoriser les séjours linguistiques au cours de la scolarité et les valoriser dans le cursus de lélève. renforcer lapprentissage oral des langues étrangères grâce à lusage des nouvelles technologies.

5 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Une plus grande ouverture sur la culture pour tous les lycéens. Instituer un « référent culture » dans chaque lycée. Généraliser les partenariats entre lycées et établissements culturels. Permettre laccès aux films du patrimoine grâce à un service de vidéo à la demande dans les établissements. Informer sur lactualité culturelle nationale et locale. Permettre la diffusion des manifestations culturelles nationales via les nouvelles technologies. Favoriser lintégration de la dimension cultutrelle lors de la ré-écriture des programmes denseignement dont lhistoire des arts porté par toutes les disciplines.

6 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Favoriser et mieux prendre en compte les initiatives ainsi que la prise de responsabilités des jeunes au sein et en dehors du cadre scolaire. Moderniser les textes régissant les droits et les devoirs des lycéens. renforcer la formation des délégués de classe et des membres des conseils des délégués pour la vie lycéenne Développer les nouvelles technologies pour un meilleur travail participatif au sein des instances académiquesde la vie lycéenne Faciliter la création et la gestion dassociations par les lycéens dans les domaines culturels et sportifs Valoriser lengagement des lycéens en reconnaissant leurs initiatives, y compris en dehors du temps scolaire Mettre en place le livret de compétences qui permettra de mieux appréhender les compétences scolaires et extra scolaires acquises par le jeune.

7 JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. En définitive pas de grands de grands chamboulements. Plutôt des pistes et un cadre laissant de grandes marges dautonomie pour les établissements et leurs équipes. Limportant sera de se les approprier à léchelon local. Ce seront les initiatives locales qui feront la réforme et non linverse.

8 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée L Enseignement Catholique trouve, au moins partiellement, dans ce projet un certain nombre des propositions quil défend de longue date comme : Le maintien de la voie technologique en tant que telle, signe de reconnaissance dintelligences diverses mais dégales dignités. …« Une école de toutes les intelligences » Le renforcement du lien entre lycée et enseignement supérieur avec un pilotage par laval. … « Une école des ruptures et des seuils »

9 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée L Enseignement Catholique trouve, au moins partiellement, dans ce projet un certain nombre des propositions quil défend de longue date comme (suite) : La mise en place dun accompagnement au service dun développement intégral de la personne. A lorientation comme le prévoit le texte adopté par le CNEC le 3 juillet Dans lévaluation sous langle du regard sur la personne en tant quêtre fragile et en devenir. Aux progrès de lindividu sans oublier son appartenance au groupe classe en tant quêtre relié. A louverture sur la culture et à la dimension spirituelle. Le passage à un apprentissage de la citoyenneté par le vécu, laction et lengagement.

10 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée Notre statut denseignement privé sous contrat au titre de la loi Debré : Suppose que nous respections les horaires et les programmes… … Mais nous autorise également une certaine liberté dorganisation pédagogique et dinnovation. Si le projet gouvernemental offre un certain nombre dopportunités… …Il est important que nous sachions également garder loriginalité de notre projet et de nos pratiques.

11 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée Cest avant tout au nom de cette liberté dinnover que lEnseignement Catholique a mis en place dès le printemps dernier un dispositif daccompagnement des établissements souhaitant expérimenter : Afin de les aider à aller un peu plus de lavant dans des pratiques pionnières qui existaient déjà. Afin dexplorer des axes nouveaux pouvant aller parfois bien au-delà ou sur dautres domaines que ce que prévoit le texte gouvernemental et que larticle 34 de la loi Fillon autorise.

12 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée Ces actions pionnières ont vocation à être évaluées et diffusées afin : Afin d aider les autres établissements et leurs équipes à optimiser les opportunités offertes par le projet gouvernemental lors de la prochaine rentrée… … Dexplorer à leur tour des axes nouveaux conforme à notre volonté de faire progresser les jeunes dans leurs diversités et les faire grandir en tant que personne.

13 JM PETIT/SGEC LEnseignement catholique et le projet de rénovation du lycée Afin datteindre ces objectifs, notre dispositif national prévoit: 1. En septembre 2009, la désignation des relais académiques favorisant la circulation de linformation entre établissements à léchelle locale. 2. En novembre 2009, louverture un site de mutualisation et déchange entre équipes en expérimentation qui se transformera en mai 2010 en site de diffusion et dinformation ouvert à lensemble des établissements de lEnseignement Catholique. 3. Entre novembre et janvier, une journée inter-académique réservée aux équipes en expérimentation pour : - Quelles échangent entre elles sur la mise en œuvre pratique de leurs projets innovants. - Quelles élaborent, aidées par les centres de formation, des outils dévaluation de leurs projets. - Quelles sapproprient des grilles de diffusion de leur démarche et de ses effets. 4. En mai juin, une autre journée inter-académique ouverte à toutes les équipes intéressées afin de favoriser la diffusion et lappropriation vers lensemble des établissements. 5.Une journée nationale en octobre afin de valoriser les innovations et médiatiser le dynamisme de lenseignement catholique au service des jeunes.


Télécharger ppt "JM PETIT/SGEC Les grands axes du projet de rénovation du lycée français. Un projet qui garde les différentes voies : Professionnelle. Technologique Générale."

Présentations similaires


Annonces Google