La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PROCEDURE ADMISSION POST BAC 2008 -2009. La procédure informatique Admission Post Bac (APB) se généralise pour la campagne de recrutement 2008-2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PROCEDURE ADMISSION POST BAC 2008 -2009. La procédure informatique Admission Post Bac (APB) se généralise pour la campagne de recrutement 2008-2009."— Transcription de la présentation:

1 LA PROCEDURE ADMISSION POST BAC

2 La procédure informatique Admission Post Bac (APB) se généralise pour la campagne de recrutement Le dispositif se situe en droite ligne du système RAVEL dIle de France, de lexpérience acquise en CPGE depuis quelques années et de lexpérimentation dAPB dans certaines académies.. Elle concrétise une nouvelle culture de laccès à lEnseignement Supérieur fondée sur lorientation active et issue : Dune part, dune société internet basée sur linformation la plus large possible et instantanée. Dautre part dune offre de formation complexe qui demande information et régulation.

3 Elle consiste en trois éléments fondamentaux : - Un outil (à apprivoiser). - Des phases. - Une gouvernance. Ces trois éléments fondamentaux sont synthétisés dans une charte qui constitue un code de bonne conduite rédigé par la DGES. … Un code de bonne conduite qui présente des contraintes mais aussi des opportunités pour nos établissements…

4 « La procédure Admission-Postbac a pour objet daider tout jeune qui souhaite sinscrire dans lenseignement supérieur. » Il est à noter que cet bien le terme « inscrire » qui a été finalement retenu. Cela confirme le principe dun dispositif daide à linscription et non daffectation.

5 PHASE 1 LINSCRIPTION DES ETABLISSEMENTS DACCUEIL (Novembre-Décembre) A. Le dossier demandé. « Le dossier unique pour laccès aux différentes filières (licences, diplômes universitaires de technologie, brevets de technicien supérieur, classes préparatoires aux grandes écoles, écoles supérieures recrutant après le baccalauréat, etc…) » Dossier unique, ne signifie pas uniforme. Il existe un dossier standard composé comme suit : - fiche de voeux imprimée par l'élève - fiche pédagogique imprimée par le lycée d'origine - bulletins de 1ère et de terminale - relevé des notes obtenues aux épreuves anticipées du bac en 1ère - lettre de motivation

6 Toutefois, il est possible, au moment dinscrire létablissement daccueil dans la procédure, de demander dautres pièces en utilisant longlet contact. Le SAIO destinataire est chargé de transmettre la demande à Toulouse. En cas de difficulté, il convient den aviser le représentant de lEnseignement Catholique au sein la coordination académique.

7 « La procédure est fondée sur le respect de plusieurs principes : 1 – une information identique pour tous : les formations proposées comportent une brève présentation, avec un renvoi sur le site des établissements concernés, quils sagissent détablissements publics, privés sous contrat, privés reconnus par lEtat ou relevant dun autre régime et agréés par le portail. Ces sites décrivent de façon détaillée chacune des formations et mettent en valeur le projet pédagogique correspondant. » Il est majeur que le site soit à jour et que le lien renvoie directement vers lespace enseignement supérieur. Cest le lieu privilégié pour afficher nos particularités et inviter les postulants à prendre un contact avec létablissement sans attendre la période du classement. Cest là que doit prendre forme le principe de lorientation active qui permet aux jeunes dêtre éclairés avant dentrer dans la procédure.

8 « 2 – lentière liberté du candidat dans lexpression de ses vœux : le candidat est pleinement maître de ses choix ainsi que du classement de ses vœux par ordre de préférence quil détermine en fonction de ses projets et de ses aptitudes. Ces choix interviennent à lissue dune phase dorientation au cours de laquelle lélève a pu bénéficier dinformations et de conseils tant au sein de son établissement dorigine que de la part des établissements daccueil. Ce dialogue ne peut en aucun cas prendre la forme de pressions ou dune pré-sélection. ». On parle de dialogue, dinformations et de conseils y compris de la part des établissements daccueil, ce qui induit bien la possibilité de la rencontre directe.

9 Il peut être intéressant de prévoir plusieurs phases de contacts et si possible dès janvier début de la phase dinscription des vœux pour les élèves (du 20 janvier au 20 mars). Puis en mars-avril-mai période où ils peuvent encore changer lordre des vœux et formuler leurs réponses définitives (début juin). Au-delà, tout changement demande un contact avec létablissement auquel lélève a préalablement répondu « oui ». ATTENTION, après le 20 mars, les jeunes ne peuvent plus ajouter un nouvel établissement dans leurs vœux de la phase initiale.

10 « 3 – la confidentialité du classement des voeux qui appartient au candidat. » Il paraît logique et même souhaitable de lui rappeler quil est entièrement libre de ses choix mais quil est important quexiste une concordance entre lordre des vœux exprimés sur le portail et la réalité de ses souhaits. Il nest, par ailleurs, pas interdit dindiquer à un élève que, sil souhaite intégrer létablissement, il convient quil le place en premier vœu. Simplement, cela ne peut être présenté comme une condition absolue pour quon le classe et linscrive.

11 « 4 – léquité de traitement des vœux, dans le but de donner satisfaction au vœu de meilleur rang possible au sein du classement effectué par le candidat. 5 – un pilotage collectif du portail : celui-ci est assuré par un comité de pilotage placé sous la présidence et lautorité du directeur général de lenseignement supérieur et au sein duquel les différentes filières de formation et les différents types détablissements sont représentés. Une coordination est par ailleurs assurée au niveau académique autour du recteur, chancelier des universités, avec lensemble des partenaires. » LEnseignement Catholique est représenté dans le comité de pilotage national, les CAEC, CRAEC, ou CREC doivent donc être parties prenantes de la coordination académique. Cest en effet la façon dont la procédure sera mise en œuvre au niveau académique qui garantira la logique dun système daide informatisée à linscription fondée sur une certaine loyauté des rapports.

12 Les établissements participant à la procédure Admission-Postbac adhèrent aux principes rappelés ci-dessus et respectent les règles de fonctionnement du portail, en particulier le calendrier des différentes opérations : recensement des formations, ( 5 Novembre- 1 er Décembre) recueil des vœux ( 20 janvier - 20 mars) constitution des dossiers,(envoyés aux ets daccueil avant le 3 avril) traitement des candidatures, (Classement avant le 23 mai) phases dadmission (du 9 juin au 14 juillet par itérations) et procédure complémentaire.( 25 juin – 30 septembre par itérations )

13 Conformément aux principes rappelés ci-dessus, Chaque établissement dorigine : veille à donner toutes les informations nécessaires aux élèves de classe de terminale avant la date du début de recensement des voeux. Ces informations pratiques et pédagogiques permettent aux élèves de procéder à leur inscription sur le portail en toute connaissance de cause. Létablissement leur rappelle notamment quils sont tenus de classer leurs vœux par ordre de préférenceet que toutes les formations, sans exception, peuvent être interclassées entre elles ; Il ne doit pas demander aux élèves la communication de lordre de leurs vœux.

14 « Chaque établissement daccueil : ne doit pas demander aux candidats lordre de classement de leurs vœux, ni à plus forte raison conditionner une admission au fait que le vœu correspondant soit placé en tête ; » Il peut toutefois lui conseiller de bien mettre létablissement en 1 er vœu sil a réellement sa préférence et quil souhaite être sûr de pouvoir lintégrer. Tout en lui indiquant que ce nest pas une condition à son classement par létablissement daccueil, quil peut ajouter un établissement jusquau 20 juin et modifier lordre jusquau moment de son oui définitif.

15 « ne procède pas à des admissions parallèles dans les formations qui recrutent par la procédure ; » Il sagit de ne pas inscrire en parallèle un jeune issu de terminale éligible à la procédure initiale. En ce qui concerne les doublements et les étudiants en réorientation :.Sils sont issus du même établissement il nest pas nécessaire de passer par la procédure, par contre il faut leur réserver des places non appelées dans la procédure.. Sils proviennent dun autre établissement supérieur et quon souhaite les inscrire, il convient de les inviter à passer par la procédure initiale avant le 20 mars et par la procédure complémentaire au-delà. La procédure complémentaire peut aussi être un moyen de combler les dédits de lété.

16 En mai létablissement daccueil doit annoncer, par section, le nombre de places appelées, cest à dire le nombre de jeunes quil souhaite accueillir à la rentrée compte tenu de ses spécificités. Il peut être inférieur, dans la limite du raisonnable, à la capacité théorique daccueil affichée automatiquement. On peut le sous évaluer légèrement en vue dintégrer les doublants ou quelques cas de ré-orientation hâtive ou tardives. On peut aussi le surévaluer légèrement (surbooking) en vue de pallier les démissions de septembre. Mais il faudra lassumer si ces démissions ne se concrétisent pas.

17 Ce nombre appelé est différent, lui-même, du nombre du nombre de jeunes classés, il est conseillé de classer nettement plus de jeunes que de places ouvertes, car on ne sait pas à quel niveau de vœux on se situe, ni le nombre de jeunes qui répondront oui définitif. De toute façon la procédure nenverra au maximum que le nombre ouvert au départ (appelés) selon lordre des vœux et des classements. Les cas particuliers peuvent être traités en prenant contact avec le rectorat, doù limportance de la présence de lEnseignement Catholique dans le processus de coordination académique.

18 « ne demande pas aux candidats dautres éléments de dossiers que ceux qui sont définis et affichés dans la procédure pour la formation considérée; » Ce dossier est celui que létablissement a défini lorsquil sest inscrit dans la procédure. Il convient de veiller à bien prévoir dès le départ les pièces nécessaires. « veille à ce que lusage des coordonnées des candidats transmises aux formations procédant à des entretiens et/ou à des épreuves de sélection soit exclusivement limité à ces fins ; » Logique de la CNIL

19 « ne demande pas à un candidat appelé mais encore en attente dune autre réponse (oui mais) quil anticipe son choix définitif, y compris pour linternat en classes préparatoires ; ne prononce pas dadmissions avant les phases dadmission prévues dans le calendrier dAdmission-Postbac ni ne réclame dacompte sur les éventuels frais de scolarité à venir (établissements privés et formations dingénieurs) avant que le candidat ait répondu oui définitif dans le portail ; garantit une place à tout élève ayant répondu oui définitif ou oui mais. » Il y a un engagement fort de létablissement daccueillir un élève classé alors que le jeune peut changer davis jusquà la fin. Cest pour cela quil faut classer bien au-delà du nombre appelé. Ce nest quaprès le oui définitif que le processus dinscription proprement dit peut sengager.

20 « Par son « clic », le chef détablissement signifie quil a pris connaissance de la charte, quil y adhère et quil veillera à ce quelle soit respectée dans son établissement ». Il ne sagit pas dun engagement juridique mais déontologique basé sur lintérêt des jeunes et la loyauté des rapports entre : - Jeunes et établissements - Etablissements - Administration et établissements.


Télécharger ppt "LA PROCEDURE ADMISSION POST BAC 2008 -2009. La procédure informatique Admission Post Bac (APB) se généralise pour la campagne de recrutement 2008-2009."

Présentations similaires


Annonces Google