La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) (date)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) (date)"— Transcription de la présentation:

1 Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) (date)

2 Eka Chimie sas

3 3 Situation Géographique Eka Chimie sas

4 4 Historique Eka Chimie sas Ambès 1992 Démarrage de lusine de Chlorate de Sodium à Ambès « C92 » 1993 Démarrage de lusine de fabrication dadjuvants pour papier « Size » 1995 Certification à la norme ISO 9002 des usines dAmbès 1998 Certification à la norme ISO de lusine de Chlorate de Sodium 2000 Certification à la norme ISO lusine « Size » 2001 Démarrage de lusine de production de produit pour la résistance à leau du papier « Kénores » 2003 Système intégré QSE, certification site ISO 9001 / 14001

5 5 Atelier C92 Production de chlorate de sodium pour le blanchiment de la pâte à papier Capacité de tonnes Feu continu en équipes tournantes Installation Sévéso Atelier Kénores Production de produit pour la résistance à leau du papier Capacité de tonnes Batch en équipes tournantes en 3 x 8 Atelier Size Production dagents de collage pour améliorer les caractéristiques des papiers et cartons Capacité de tonnes Batch en équipes tournantes en 3 x 8 Activité : Production de produits chimiques pour lindustrie papetière

6 6 Les applications

7 7 Risques liés à lactivité Atelier C92 Explosion, décomposition thermique de chlorate de sodium dans une citerne, un wagon ou un silo Feu au débouché de la cheminée dhydrogène Incendie Epandage de produits chimiques Atelier Size - Kenores Nuage toxique, évaporation dépichlorhydrine Incendie dune flaque dépichlorhydrine Incendie magasin de stockage Epandage de produits chimiques

8 8 Principaux moyens de prévention par atelier Atelier C92 Disque de rupture sur silo Procédures strictes de conduite des installations Suivi du procédé par système centralisé Capteurs, détecteurs suivis et calibrés périodiquement Installations en rétention Protection foudre Atelier Size - Kenores Procédures strictes de conduite des installations Suivi du procédé par système centralisé Système de déversement deau en cas de fuite dépichlorhydrine Canons à mousse fixes au stockage épichlorhydrine Capteurs, détecteurs suivis et calibrés périodiquement Installations en rétention Protection foudre

9 9 Principaux moyens de prévention communs au site Personnel formé / qualifié aux postes de travail Procédures durgence testées périodiquement Personnel de 1 ère et 2 ème intervention Contacts avec les pompiers Moyens dintervention (RIA, ARI, dévidoirs, scaphandres, etc.) Pomperie incendie Présence permanente de personnel Eka Chimie

10 10 Effets résiduels irréversible et létaux

11 11 Rayon Plan Particulier dIntervention

12 12 La mission principale dEka Chemicals PPE est dêtre le plus important fournisseur de produits et de technologies de lindustrie européenne des pâtes et papiers en leur apportant les solutions les plus efficaces économiquement. Dans le cadre de cette mission, Eka Chimie SAS apporte toutes ses compétences dans la fabrication des produits dont nous avons la responsabilité: agents de blanchiment pour la pâte et adjuvants de performance pour le papier. Afin de réaliser cette mission, nous devons en accord avec la politique Akzo Nobel et les objectifs Eka Chemicals : Gérer notre site de façon responsable vis-à-vis de nos employés, clients, fournisseurs et communautés avoisinantes. Poursuivre le partage et la mise en commun des ressources et savoirs faire du site. Prévenir tout accident (majeur ou mineur) par lidentification et lévaluation des risques, la maîtrise des conditions dexploitation, y compris dans les phases transitoires ou lors de modification, définir lorganisation et les moyens pour faire face aux situations durgences. Nous conformer aux exigences légales et réglementaires. Saisir toute opportunité pour améliorer notre productivité, nos compétences et nos performances financières. Favoriser la communication interne et externe Dans ce cadre, nos principaux axes de réflexion et de travail pour les années à venir seront : Duniformiser nos pratiques pour lensemble du site. Sorganiser afin dapporter une réponse pertinente à lensemble de nos partenaires. Améliorer notre réactivité face aux situations durgences. Encourager en permanence les actions daméliorations. Maîtriser la qualité de nos effluents. Responsabiliser tous et chacun à sa propre sécurité et à celle des autres. Améliorer la gestion des retours dexpérience afin de mieux maîtriser notre outil. Ces axes sintègrent dans une démarche damélioration continue au travers le système QSE du site. Ils sont déclinés en objectifs mesurés et actualisés, sil y a lieu, lors de la revue de direction Nous, la Direction, nous engageons à satisfaire cette mission, à donner les moyens de cette politique et respecter ainsi les volontés de nos clients, employés et parties intéressées. Stéphane DERCOURT Directeur du Site dAmbès Le 5 janvier 2006 Politique QSE et de prévention du risque majeur

13 13 Investissements Sécurité Investissements sur la période 2001 à – 2003 : remplacement des tuyauteries délectrolyse en PVC par du PVDF (300 k) 2002 : création dune aire de rétention pour le déchargement de lacide chlorhydrique et la soude (45 k) 2002 : rénovation complète des silos de chlorate (330 k) 2002 : suivi des voltages individuels des cellules délectrolyse (55k) 2003 : amélioration de la protection anti-foudre des ateliers (90 k) 2003 : installation de caméras complémentaires de surveillance des installations (40 k) 2003 : Ajout dune réserve deau au stockage épichlorhydrine (10k) 2004 : Amélioration circuit incendie SWS (15k) 2005 – 2007 : remplacement déquipements en PVC par des équipements en titane (150k) Investissements à venir 2007 : amélioration des protections incendie de latelier SWS (90k) 2008 : changement de convoyeur acide adipique (75k) 2009 – 2010 : changement du système de supervision (650 k)

14 14 Budgets de Fonctionnement VALEUR INVESTIE: 68.5 M INVESTISSEMENT ANNUEL: 1000 k GROS ENTRETIEN Sur les cinq dernières années une moyenne de 120 K/an a été engagée. FONCTIONNEMENT budget annuel 6400 K dont -Contrôle/maintenance préventif des équipements = 1400 K


Télécharger ppt "Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) (date)"

Présentations similaires


Annonces Google