La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE DE MARCHE MATERIELS DE LOCATION TRAVAUX PUBLICS l Anne-Sophie l Bernard l Christophe l Didier Réalisée par le groupe 67.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE DE MARCHE MATERIELS DE LOCATION TRAVAUX PUBLICS l Anne-Sophie l Bernard l Christophe l Didier Réalisée par le groupe 67."— Transcription de la présentation:

1 ETUDE DE MARCHE MATERIELS DE LOCATION TRAVAUX PUBLICS l Anne-Sophie l Bernard l Christophe l Didier Réalisée par le groupe 67

2 SOMMAIRE - DEFINITION BTP ET ACTIVITE ? - QUES CE QUE LA DISTRIBUTION ? - QUES CE QUE LA LOCATION ? - LES CHIFFRES CLES DU MARCHE - LES FINANCEMENTS

3 QUEST-CE QUE LE BTP BATIMENT 102,9 Md TRAVAUX PUBLICS 30,6 Md LES BATISSEURS LOGEMENT 59,6Md NON RESIDENTIEL 43,3Md PUBLIC 20,6Md PRIVE 9,3Md SECTEUR DACTIVITE EN CONSTANTE EVOLUTION – chiffres ,9% pour lensemble de la filière + 6,5% pour le Bâtiment (prévision de + 5,9% pour 2005) + 4,4% pour les Travaux Publics (prévision de + 2,3% pour 2005) BTP 133,5 Md INDUSTRIELS FOURNISSEURS DE LA CONSTRUCTION MATERIAUX CONSTRUCTION ARTICLES DE BOIS divers

4 LE MARCHE DE LA CONSTRUCTION EN FORTE EVOLUTION

5 QUE FONT LES ENTREPRISES DE TRAVAUX PUBLICS ? En aménageant le cadre de vie : voirie, éclairage public, voies piétonnes, pistes cyclables, stades, équipements sportifs… En améliorant l'environnement : collecte et traitement des eaux usées et des déchets, équipements antibruit et antipollution… En permettant aux hommes de mieux communiquer : routes, voies ferrées, navigables, aéroports, métros, tramways, ponts, tunnels, viaducs, réseaux de télécommunications. En mettant à leur disposition eau potable, électricité et gaz. Elles construisent et entretiennent les équipements au service des populations

6 QUI SONT LES MAITRES DOUVRAGES ? l LETAT l LES COLLECTIVITES PUBLIQUES Communes, Conseils régionaux, Conseils Généraux l LES ENTREPRISES PUBLIQUES SNCF, RFF, RTE, EDF, GDF, Autoroutes l LES ENTREPRISES PRIVES

7 QUI SONT LES CLIENTS DE LA LOCATION ET DE LA DISTRIBUTION ? l Vinci SOGEA GTM DUMEZ FREYSSINET CAMPENON BERNARD l Bouygues BOUYGUES BATIMENT BOUYGUES TRAVAUX PUBLICS ETDE COLAS SCREG SACER SMAC ACIEROÏD l Eiffage APPIA FORCLUM EIFFEL EIFFAGE CONCESSIONS LES 3 PREMIERS MAITRES DŒUVRE EN FRANCE

8 ORGANISATION DE LA LOCATION DE MATERIELS DE TP - 2 branches : les distributeurs, les loueurs - composition : 3211 établissements, personnes Le marché des matériels du BTP est en progression de + 12,5% par rapport à 2003.

9 REPARTITION DU COUT D UN CHANTIER 30% matériels 30% M.O 10% Location 10% Frais encadr. 20% Frais divers

10 LA DISTRIBUTION

11 LA DISTRIBUTION, CEST QUOI ? cest la vente de matériels pour le BTP. vente de matériels neufs vente de matériels doccasion LLD Pièces de rechange, comptoir et atelier M.O, déplacement Lactivité main dœuvre et déplacement et LLD sont en régression. 2 hypothèses : progression de la LCD, et le rajeunissement du parc. ( renouvelé tous les 15 ans environ, la dernière vague = 1990)

12 LA DISTRIBUTION, CEST QUI ? Agences FranceC.A er – Bergerat Monnoyeur59640,1 M ( distributeur exclusif CAT en F) 2 ème – Komatsu France2142,7 M 3 ème – Amman1 65,1 M 4 ème – Philippe MTP 50,6 M 5 ème – Van de Velde Équipe.7 46,4 M 6 ème – Payant10 45,3M 7 ème – Wirtgen 41,7 M 1375 entreprises personnes groupes aux capitaux indépendants

13 LA DISTRIBUTION, LES PRODUITS l Matériel Béton Bennes Levage Échafaudages Forage Sciage Groupes électrogènes Pompes Détecteurs Mesures Topographie Compresseurs Outils de démolition Sableuses Remorques - Citernes Roulottes - Sanitaires Béton Bennes Levage Échafaudages Forage Sciage Groupes électrogènes Pompes Détecteurs Mesures Topographie Compresseurs Outils de démolition Sableuses Remorques - Citernes Roulottes - Sanitaires Bungalows Chauffage - Climatisation Clôtures - Barrières Conteneurs Pilonneuses Plaques Vibrantes Nettoyeurs haute-pression Nettoyeurs - Aspirateurs Jardinage - Espaces verts Soudage Électroportatif Feux de chantier l Outillage Outils diamantés Forage Accessoires Signalisation Marquage Équipements de chantier Mesures Outillage Parquet Protection de lenvironnement Consommables de chantier Boîtes à pharmacie Équipements de protection Travail en hauteur Levage - Arrimage Boutique Outils diamantés Forage Accessoires Signalisation Marquage Équipements de chantier Mesures Outillage Parquet Protection de lenvironnement Consommables de chantier Boîtes à pharmacie Équipements de protection Travail en hauteur Levage - Arrimage Boutique

14 LA LOCATION NAF 71.3C

15 LA LOCATION, CEST QUOI ? La location concerne : Location de matériels (location directe hors assurance) Autres (transport, carburant, assurance, négoce, location avec opérateurs affrètement) CA ,1% CA 2005 (prévision) + 7,5% CA 2006 (prévision) + 7% Le bâtiment (construction) est le 1 er marché des loueurs.

16 1998 = = = = 160

17 LA LOCATION, SE PORTE BIEN Le rebond du CA sexplique par : Hausse des permis de construire et des mises en chantier Taux dintérêts faibles BTP privilégie lexternalisation les entreprises préfèrent louer quacheter car les immobilisations des équipements coûtent cher, même ponctuelles. Les loueurs proposent des services supplémentaires plus attractifs conquête des artisans ou des grands organisateurs dévènements. Conséquences : Les loueurs investissent (500 M) dans du matériel neuf chez les distributeurs.) Les loueurs recrutent pour accompagner leur développement

18 LA LOCATION, LES PRODUITS Abris - Constructions mobiles Signalisation - Topographie Terrassement Espaces verts Transport Compactage Air comprimé - Outillage pneumatique Sciage - Découpage Bâtiment - Logistique Bâtiment - Gros œuvre Abris - Constructions mobiles Signalisation - Topographie Terrassement Espaces verts Transport Compactage Air comprimé - Outillage pneumatique Sciage - Découpage Bâtiment - Logistique Bâtiment - Gros œuvre Bâtiment - Second œuvre Chauffage - Ventilation Groupes électrogènes Éclairage soudage Pompage Manutention Élévation Bâtiment - Second œuvre Chauffage - Ventilation Groupes électrogènes Éclairage soudage Pompage Manutention Élévation

19 LA LOCATION, CEST QUI ? Agences FranceC.A ER – LOXAM (Etup Loc, LDF)185252,4 M détient 12,5% du marché. 2 ème – ALGECO 14185,8 M 3 ème – KILOUTOU (Mulliez)150148,8 M 4 ème – LAHO EQUIP.85117,6 M 5 ème – MANULOC21108,2 M 6 ème – HERTZ EQUIP.FRANCE(Ford)65101,2 M 7 ème – LOUEURS DE France56 49,7 M 1836 entreprises, personnes, HEF et Algéco/Laho sont détenus par des fonds dinvestissements Autrement les entreprises sont majoritairement indépendantes. Création dentreprises en progression constante, sauf entreprises de -1M qui disparaissent rapidement

20 LES CHIFFRES CLES

21 LA LOCATION ET DISTRIBUTION, EN CHIFFRES CA ,9% CA 2005 (prévision) + 8% CA 2006 (prévision) + 7,5% Cest également le bâtiment qui tire cette activité. Le rebond du C.A sexplique par : Les entrepreneurs et les loueurs investissent dans de nouveaux équipements (dernière vague de modernisation en 1990) Nouveaux services à forte valeur ajoutée réparation, maintenance, livraison pièces 24H, hotline, etc.… Ces services représentent un nouveau relais financier pour ce secteur dans les années à venir.

22

23 LES STRUCTURES DES ENTREPRISES DE DISTRIBUTION ET LOCATION

24 LA TYPOLOGIE DES ACHATS ET LOCATION 500 millions deuros sont investis dans lachat de machines neuves l 18% de ces achats sont destinés à la location l Age moyen du parc : environ 4 ans (en augmentation) l Le marché de loccasion en progression

25 LES TYPES DE MACHINES ACHETES

26 ETAT DU PARC FRANCAIS 2004 MINIPELLES 8000 CHARGEUSE PELLETEUSE 2600 PELLES CHENILLES 2900 CHARGEUSE PNEUS 2200 PELLES PNEUS 1400 BETONNIERE 1000 AUTRES 650 ( tracteur grues mobiles niveleuse …)

27 LES FINANCEMENTS

28 LES MODES DE FINANCEMENT MATERIELS DE BTP ACHAT LOCATION AUTO FINANCEMENT CREDIT CREDIT BAIL LOCATION FINANCIERE LOCATION EVOLUTIVE LLD

29

30 PRIX - FINANCEMENT Le choix du financement est essentiellement lié aux contraintes financières de lentreprise Si ACHAT sans capacité dauto financement suffisante, 2 solutions : Le Crédit : emprunt auprès dun organisme financier moyennant intérêts Le Crédit bail : location assortie dune promesse de vente à valeur résiduelle fixée par le contrat, ou poursuite de la location à un prix réduit, ou restitution du matériel. Avantages : pas dimmo, pas de dettes, bilan allégé, méthode très prisée

31 PRIX - FINANCEMENT Pour la Location, il existe 3 solutions : Location financière : adaptée pour financer les équipements à faible durée de vie (informatique, photocopieurs, vidéo, matériels autoroutier, matériel de BTP). Même avantages fiscaux que le crédit bail Location évolutive :mêmes avantages que la location financière mais avec des mise à jour du matériel (nouveau modèle, extension, etc..) Location longue durée : mettre un équipement à la disposition dune entreprise avec ensemble de services relatifs à lentretien,gestion dun parc TARIFS DE LOCATIONS

32 CONCLUSION


Télécharger ppt "ETUDE DE MARCHE MATERIELS DE LOCATION TRAVAUX PUBLICS l Anne-Sophie l Bernard l Christophe l Didier Réalisée par le groupe 67."

Présentations similaires


Annonces Google