La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Banque et les Particuliers Centre International de Formation de la Profession Bancaire Brevet Bancaire 1 ère année détudes Journée danimation n°1 Siège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Banque et les Particuliers Centre International de Formation de la Profession Bancaire Brevet Bancaire 1 ère année détudes Journée danimation n°1 Siège."— Transcription de la présentation:

1 La Banque et les Particuliers Centre International de Formation de la Profession Bancaire Brevet Bancaire 1 ère année détudes Journée danimation n°1 Siège Social : Angle Rue Acharif Ameziane et Nationale – Casablanca – Maroc Tél. : / – Fax : – R.C. : – I.F. : – Patente : – C.N.S.S. : Numéro de dépôt légal : 2005/0391 ISBN © Tous droits réservés

2 Journée d'animation n°12 Brevet Bancaire

3 Journée d'animation n°13 Brevet Bancaire Rappel des thèmes de la journée : Introduction générale Les opérations et les services bancaires (1ère partie) Rappel théorique sous forme dun cours magistral

4 Journée d'animation n°14 bien connaître la clientèle de la banque, développer les besoins du particulier, comment la banque répond t-elle aux besoins du particulier, faire prendre conscience aux participants des risques quils courent avec la clientèle des particuliers quant : aux précautions à prendre lors de louverture du compte, aux aspects juridiques du fonctionnement du compte, à la clôture du compte. sensibiliser les participants sur le contenu de la circulaire n°36 de Bank Al Maghrib relative au devoir de vigilance incombant aux établissements de crédit. Brevet Bancaire Objectifs des thèmes

5 Journée d'animation n°15 Brevet Bancaire Rôle de la banque Il est à rappeler que le banquier est un intermédiaire entre les pourvoyeurs et les demandeurs de capitaux. Car il reçoit du public, à titre de dépôts ou autrement, des fonds quil emploie soit pour son propre compte soit pour le compte de ses clients ou de tiers désignés par ceux-ci, en opérations de crédit de banque ou de change.

6 Journée d'animation n°16 Brevet Bancaire La clientèle de la banque se compose de trois types de clients : les particuliers, les professionnels et les entreprises. Les particuliers : personnes physiques considérées en dehors de leur activité professionnelle. Les professionnels et les entreprises : ce sont des personnes physiques, ou des groupements de personnes physiques et/ou de personnes morales considérées dans le cadre de leur activité professionnelle. La clientèle de la banque

7 Journée d'animation n°17 Brevet Bancaire Les besoins de base du particulier sont : Sécurité. Commodité. Placement. Crédit. Caractéristiques du marché des particuliers

8 Journée d'animation n°18 Brevet Bancaire Evolution des mentalités : Dans le passé, la banque était perçue comme un lieu intimidant, réservé aux personnes aisées, ou aux grandes entreprises. Le particulier se limitait souvent pour ses éventuelles opérations bancaires au financement de son logement. Puis les banques ont pris conscience de lintérêt du marché des particuliers et de sa rentabilité. Elles multiplient leurs offres de crédit, dépargne et de conseil et élargissent leur réseau pour plus de proximité. Les nouveaux besoins des particuliers

9 Journée d'animation n°19 Brevet Bancaire Besoin dinformation : La clientèle des particuliers qui continue à évoluer, est désormais de plus en plus avisée. Elle est de plus en plus sensible à la qualité de service accompagnant la prestation technique. Elle exige la rapidité de la disponibilité de linformation, doù la multitude de produits de banque à distance développés par les banques (SMS, Internet,…). Conditions de vie actuelle : Les particuliers souhaitent effectuer leurs opérations quand ils veulent, où ils veulent, comme ils veulent. Les nouveaux besoins des particuliers

10 Journée d'animation n°110 Brevet Bancaire Le point de vue des banques. Le point de vue des pouvoirs publics. Le point de vue de lépargnant. Moyens mis en œuvre afin de faire fructifier les dépôts

11 Journée d'animation n°111 Brevet Bancaire Le point de vue des banques. Louverture des nouveaux guichets La publicité Les actions commerciales organisées Moyens mis en œuvre afin de faire fructifier les dépôts

12 Journée d'animation n°112 Brevet Bancaire Le point de vue des pouvoirs publics. LEtat cherche à favoriser le développement de lépargne en tant que moyen de financement des investissements. Ceci passe par la constitution dune épargne liquide auprès des établissements bancaires qui, de part leur fonction dintermédiaire, seront chargés de la mettre au service des entreprises. Moyens mis en œuvre afin de faire fructifier les dépôts

13 Journée d'animation n°113 Brevet Bancaire Le point de vue de lépargnant. Les motivations des épargnants sont: La liquidité. La sécurité. La rentabilité. La fiscalité. La transmission du patrimoine. Moyens mis en œuvre afin de faire fructifier les dépôts

14 Journée d'animation n°114 Brevet Bancaire Le compte bancaire Définition : juridiquement, le compte chèque peut être défini comme un contrat conclu entre le client et la banque et qui repose sur la volonté expresse des deux parties. Il sert à enregistrer les encaissements et les décaissements réalisés par le banquier pour le compte de son client. Il permet également la délivrance et l'utilisation d'un carnet de chèques et éventuellement dune carte bancaire. La convention du compte : établie à l'ouverture d'un compte bancaire, la convention de compte de dépôt est le contrat principal qui lie la banque et son client. Elle se concrétise par le consentement des deux parties à louverture du compte chèque. Le droit au compte : Toute personne physique ou morale domiciliée au Maroc a droit à l'ouverture d'un compte bancaire. Néanmoins, les établissements bancaires restent libres de refuser de contracter avec des particuliers ou des sociétés (un client peut être indésirable pour sa mauvaise tenue, son inconduite notoire, un passé orageux, une interdiction bancaire).

15 Journée d'animation n°115 Brevet Bancaire Identification de la clientèle : La capacité civile Létat civil La nationalité Le domicile La capacité bancaire La fiche douverture du compte Le spécimen de signature Le numéro de compte Vérification de la capacité bancaire auprès du Service Central des Incidents de Paiement. Louverture du compte doit être conforme à la circulaire n° 36 de Bank Al Maghrib relative au devoir de vigilance incombant aux établissements de crédit.

16 Journée d'animation n°116 Brevet Bancaire Suivi et surveillance des opérations de la clientèle : Les banques doivent porter une attention particulière aux opérations financières exécutées par la clientèle des particuliers. Conservation et mise à jour de la documentation. Les banques doivent conserver pendant dix ans les justificatifs relatifs à lidentité et aux opérations effectuées avec la clientèle des particuliers. Formation et sensibilisation du personnel aux risques auxquels pourraient être confrontés leurs établissements sils viendraient à être utilisés à des fins illicites. Louverture du compte doit être conforme à la circulaire n° 36 de Bank Al Maghrib relative au devoir de vigilance incombant aux établissements de crédit.

17 Journée d'animation n°117 Brevet Bancaire Les formes du compte chèques Le compte joint Ouvert au nom de deux co-titulaires, ce compte permet à chacun des titulaires de le faire fonctionner seul, exactement comme s'il en était l'unique titulaire. Souvent ouvert par des couples, le compte joint présente l'avantage de ne pas être bloqué en cas de décès de lun des co-titulaires. Ce compte continuera de fonctionner normalement sauf si les héritiers du co-titulaire décédé font opposition. En revanche, chaque cotitulaire est personnellement responsable des découverts éventuels, même s'ils ne sont pas de son fait.

18 Journée d'animation n°118 Brevet Bancaire Les formes du compte chèques Le compte joint * Le principe de solidarité : l'ouverture d'un compte joint entraîne l'obligation contractuelle d'une solidarité active et passive pour les cotitulaires du compte. * La clôture du compte joint : Chacun des co-titulaires peut à tout moment clôturer son compte, même sans laccord des autres titulaires.

19 Journée d'animation n°119 Brevet Bancaire Les formes du compte chèques Le compte indivis Il est ouvert au nom de deux ou plusieurs cotitulaires qui doivent signer conjointement (Monsieur et Madame) pour le faire fonctionner sauf s'ils décident de désigner un mandataire commun. Que le compte soit individuel ou collectif, le ou les titulaires peuvent donner procuration.

20 Journée d'animation n°120 Brevet Bancaire Le mandat ou procuration est lautorisation donnée par le titulaire du compte à une ou plusieurs personnes pour agir en son lieu et à sa place. Le titulaire du compte qui donne la procuration est appelé mandant. La personne à qui la procuration est donnée est appelée mandataire. Il doit jouir de la capacité civile. Le mandat est dit général lorsque le mandataire est habilité à effectuer toutes les opérations bancaires relatives au compte. Le mandat est dit spécial lorsque les pouvoirs du mandataire sont limités soit dans le temps soit dans le montant soit les deux à la fois. Le mandat peut être révoqué à tout moment aussi bien par le mandant que par le mandataire. Il tombe de plein droit avec le décès de lun des deux signataires. La procuration

21 Journée d'animation n°121 Brevet Bancaire Correction des cas

22 Journée d'animation n°122 Cas n° 1 Brevet Bancaire 1. Quelles sont les caractéristiques du marché des particuliers ? Lintérêt du marché des particuliers pour les banques se justifie par la forte rentabilité quil représente et par les nombreux atouts quil possède. Le marché des particuliers se distingue essentiellement par : des ressources ou liquidités non rémunérées (gratuites pour la banque), une source appréciable de commissions qui viennent renforcer le PNB des banques, une division et une bonne répartition des risques (des clients nombreux et des crédits diversifiés). Ces éléments font de ce marché des particuliers la cible de toutes les banques qui sefforcent den acquérir la plus grande part.

23 Journée d'animation n°123 Cas n° 1 Brevet Bancaire 2. Quentend t-on par client particulier ? Le particulier se définit comme étant une personne physique considérée en dehors de son activité professionnelle. 3. Quels sont les besoins exprimés par le client particulier ? Le client particulier a des préoccupations au quotidien, exprimées par des besoins bancaires quil cherche à satisfaire et qui découlent de lexcédent ou du déficit de son budget. * Les besoins de base qui sont : la sécurité, la commodité, le placement et le crédit. * Les nouveaux besoins qui sont dus à lévolution des mentalités, le besoin dinformation et les conditions de vie actuelle.

24 Journée d'animation n°124 Cas n° 1 Brevet Bancaire 4. Les établissements bancaires sont-ils libres de ne pas ouvrir des comptes à certains particuliers ? Citer les raisons. Toute personne physique ou morale domiciliée au Maroc a droit à l'ouverture d'un compte bancaire. Néanmoins, les établissements bancaires restent libres de refuser de contracter avec des particuliers ou des sociétés. Les raisons peuvent être les suivants : un client peut être indésirable pour sa mauvaise tenue, son inconduite notoire, un passé orageux, une interdiction bancaire.

25 Journée d'animation n°125 Cas n° 1 Brevet Bancaire 5. Après lecture de la circulaire n° 36 de Bank Al Maghrib relative au devoir de vigilance incombant aux établissements de crédit, vous précisez les obligations des établissements de crédit (Banques) pour lidentification de la clientèle des particuliers ainsi que pour la formation du personnel. Les obligations des établissements de crédit (Banques) pour lidentification de la clientèle : Article 4 : préalablement à louverture de tout compte, les établissements de crédit doivent avoir des entretiens avec les postulants et, le cas échéant, leurs mandataires, en vue de sassurer de leur identité et de recueillir tous les renseignements et documents utiles relatifs aux activités des titulaires des comptes et à lenvironnement dans lequel ils opèrent. Les compte rendus de ces entretiens doivent être versés aux dossiers des clients.

26 Journée d'animation n°126 Cas n° 1 Brevet Bancaire Article 5 : une fiche douverture de compte doit être établie au nom de chaque client personne physique, au vu des énonciations portées sur tout document didentité officiel. Ce document doit être en cours de validité, délivré par une autorité marocaine habilitée ou une autorité étrangère reconnue et porter la photographie du client. Sont consignés dans cette fiche les éléments suivants : Le(s) prénom(s) et le nom ; Le numéro de la carte didentité nationale, pour les nationaux ainsi que sa durée de validité ; Le numéro de la carte dimmatriculation, pour les étrangers résidents ainsi que sa durée de validité ; Le numéro du passeport ou de toute autre pièce didentité en tenant lieu, pour les étrangers non résidents et sa durée de validité ; Ladresse exacte ; La profession ;

27 Journée d'animation n°127 Cas n° 1 Brevet Bancaire Les éléments didentification ci-dessus doivent également être recueillis des personnes qui pourraient être amenées à faire fonctionner le compte dun client en vertu dune procuration. La fiche douverture de compte ainsi que les copies des documents didentité présentés doivent être classées dans un dossier ouvert au nom du client. Article 7 : les établissements de crédit recueillent des personnes qui ne disposent pas de comptes ouverts sur leurs livres et souhaitent louer un coffre fort ou effectuer des opérations ponctuelles auprès de leurs guichets les éléments nécessaires à leur identification et à celle des personnes qui en sont les bénéficiaires. Article 8 : sont soumises aux mêmes exigences visées aux articles 4, 5 ci-dessus, les demandes douverture de comptes à distance ( par voie dInternet, par exemple).

28 Journée d'animation n°128 Cas n° 1 Brevet Bancaire Article 10 : les documents visés à larticle 5 ci-dessus doivent faire lobjet dun examen minutieux pour sassurer de leur régularité apparente et, le cas échéant, être rejetés si des anomalies sont détectées. Lorsque les informations fournies par le client ne concordent pas avec celles figurant sur les documents présentés, des justificatifs complémentaires doivent être exigés. Article 11 : en vue de sassurer de lexactitude de ladresse donnée par tout nouveau client, « une lettre de bienvenue » lui est adressée. En cas dadresse erronée, létablissement de crédit doit sassurer par tous moyens de ladresse exacte. A défaut, il peut décliner lentrée en relation et procéder à la clôture du compte. Article 12 : les établissements de crédit doivent être en mesure de connaître, lors de louverture dun compte, si le postulant, dispose déjà dautres comptes ouverts sur leurs livres et si cest le cas, lhistorique de ces comptes. Ils se renseignent sur les raisons pour lesquelles la demande douverture dun nouveau compte est formulée.

29 Journée d'animation n°129 Cas n° 1 Brevet Bancaire Les obligations des établissements de crédit (Banques) pour la formation du personnel : Article 25 : les établissements de crédit doivent veiller à ce que leur personnel, directement ou indirectement concerné par la mise en œuvre des dispositions de la présente circulaire, bénéficie dune formation appropriée. Ils doivent sensibiliser le personnel aux risques auxquels pourraient être confrontés leurs établissements sils viendraient à être utilisés à des fins illicites.

30 Journée d'animation n°130 Cas n° 2 Brevet Bancaire 1. Quest ce quun compte joint ? Ouvert au nom de deux cotitulaires, ce compte permet à chacun des titulaires de le faire fonctionner seul, exactement comme s'il en était l'unique titulaire. Souvent ouvert par des couples, le compte joint présente l'avantage de ne pas être bloqué, en cas de décès de lun des cotitulaires. Ce compte continuera de fonctionner normalement sauf si les héritiers du co- titulaire décédé font opposition. En revanche, chaque cotitulaire est personnellement responsable des découverts éventuels, même s'ils ne sont pas de son fait. 2. Expliquer le principe de la solidarité. L'ouverture d'un compte joint entraîne l'obligation contractuelle d'une solidarité active et passive pour les cotitulaires du compte. La solidarité active : chacun des co-titulaires peut disposer de l'intégralité des fonds déposés sur le compte, même sil est alimenté par un seul des deux co-titulaires. La solidarité passive : chacun des co-titulaires est considéré comme débiteur en cas de solde négatif du compte.

31 Journée d'animation n°131 Cas n° 2 Brevet Bancaire 3. Après avoir défini la procuration, vous préciserez les cas dans lesquels ce mandat peut être révoqué. Le mandat ou procuration est lautorisation donnée par le titulaire du compte à une ou plusieurs personnes pour agir en son lieu et à sa place. Le titulaire du compte qui donne la procuration est appelé mandant. La personne à qui la procuration est donnée est appelée mandataire. Il doit jouir de la capacité civile. Le mandat est dit général lorsque le mandataire est habilité à effectuer toutes les opérations bancaires relatives au compte. Le mandat est dit spécial lorsque les pouvoirs du mandataire sont limités soit dans le temps soit dans le montant soit les deux à la fois. Le mandat peut être révoqué à tout moment aussi bien par le mandant que par le mandataire. Il tombe de plein droit avec le décès de lun des deux signataires.

32 Journée d'animation n°132 Cas n° 2 Brevet Bancaire 4. Quest ce quun compte indivis ? Il est ouvert au nom de deux ou plusieurs cotitulaires qui doivent signer conjointement (Monsieur et Madame) pour le faire fonctionner sauf s'ils décident de désigner un mandataire commun. Quil soit individuel ou collectif, le titulaire du compte chèques peut donner procuration. 5. Quels sont les obstacles au fonctionnement normal du compte ? Certains obstacles peuvent venir perturber le fonctionnement normal du compte : La saisie-arrêt : cest une mesure conservatoire prononcée par le juge et qui permet le blocage total ou partiel du compte. Elle est ordonnée par le juge en attendant quil statue définitivement sur un litige. La sommation à tiers détenteurs : elle est ordonnée par le percepteur à lencontre dun contribuable qui ne sest pas acquitté de ses impôts. Cest lordre donné par le percepteur à la banque de lui virer le montant des impôts dus par un contribuable qui ne sen est pas acquitté.

33 Journée d'animation n°133 Cas n° 2 Brevet Bancaire Suite de la question n°5 Lopposition : elle peut être prononcée par ladministration pour débiter le compte dun client à la suite des sommes perçues à tort de ladministration (exemple : un fonctionnaire qui continue de percevoir son salaire après avoir quitté son emploi). Lopposition sur chèques émis : elle émane du titulaire dun compte chèque et ne peut être admise que dans les cas suivants : perte, vol, utilisation frauduleuse, falsification du chèque, redressement ou liquidation judiciaire. Le décès : lorsque le titulaire du compte décède, le banquier doit bloquer le compte, accepter toutes les opérations de crédit, aucune opération de débit sauf les chèques antérieurement émis à la date du décès en attendant que les ayants droit se manifestent pour procéder à la liquidation de la succession.

34 Journée d'animation n°134 Cas n° 2 Brevet Bancaire 6. Quel est le rôle du chargé de clientèle ? Le rôle du chargé de clientèle consiste à gérer un portefeuille clients. Sa mission doit être orientée vers trois cibles : la prospection de nouveaux clients, le maintien de la clientèle existante, le développement du portefeuille.


Télécharger ppt "La Banque et les Particuliers Centre International de Formation de la Profession Bancaire Brevet Bancaire 1 ère année détudes Journée danimation n°1 Siège."

Présentations similaires


Annonces Google