La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département Hygiène, Sécurité, Environnement CERTIFICAT DE COMPÉTENCES DE CITOYEN DE S É CURIT É CIVILE - PR É VENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département Hygiène, Sécurité, Environnement CERTIFICAT DE COMPÉTENCES DE CITOYEN DE S É CURIT É CIVILE - PR É VENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1."— Transcription de la présentation:

1 département Hygiène, Sécurité, Environnement CERTIFICAT DE COMPÉTENCES DE CITOYEN DE S É CURIT É CIVILE - PR É VENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 – (PSC1)

2 département Hygiène, Sécurité, Environnement OBJECTIFS PROTEGER UNE OU PLUSIEURS VICTIMES ET/OU DES TEMOINS ALERTER LES SECOURS DURGENCE ADAPTES ASSURER LES PREMIERS GESTES DURGENCE FACE A UNE PERSONNE PRESENTANT UNE DETRESSE VITALE OU NON

3 département Hygiène, Sécurité, Environnement DEROULEMENT LA PROTECTION LALERTE LA VICTIME SETOUFFE LA VICTIME SAIGNE ABONDAMENT LA VICTIME EST INCONSCIENTE LA VICTIME NE RESPIRE PAS LA VICTIME SE PLAINT DUN MALAISE LA VICTIME SE PLAINT APRES UN TRAUMATISME

4 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 1 LA PROTECTION

5 département Hygiène, Sécurité, Environnement Que faire : ASSURER immédiatement une protection adaptée et permanente Quand : La protection est réalisée en présence de tout accident, après avoir effectué une approche prudente de laccident pour : - évaluer la présence de danger ; - repérer les personnes exposées à ce danger

6 département Hygiène, Sécurité, Environnement Pourquoi : Pour éliminer tout risque de sur-accident et intervenir en sécurité. Dans tous les cas, prenez des précautions : Pour pénétrer dans un local enfumé : retenez votre respiration, la durée de la manœuvre ne doit pas excéder 30 secondes. En cas d incendie : protégez-vous avec vos vêtements (surtout mains et visage). Risque d explosion par fuite de gaz : ne provoquez pas d étincelles. Danger électrique : coupez le courant avant de toucher la victime.

7 département Hygiène, Sécurité, Environnement ACCIDENT DE LA CIRCULATION Si lon est en voiture :. Allumer ses feux de détresse dès que lon est en vue dun accident et ralentir.. Garer son véhicule, si possible après le lieu de laccident, sur la bande darrêt durgence si elle existe.. Veiller à faire descendre immédiatement tous les occupants de son véhicule et les mettre en sécurité sur le bas-côté, derrière les glissières de sécurité, si elles existent Dans tous les cas. Baliser de part et dautre de laccident à 150 ou 200m, pour éviter tout suraccident (gilet de haute visibilité, triangle, lampe électrique, linge blanc, feux de détresse du Véhicule…) avec laide de témoins éventuels; Interdire toute approche si un danger persiste (transport de matières dangereuses). Ne pas fumer et ne pas laisser fumer. En présence dun feu naissant dans un Compartiment moteur, utiliser un extincteur. Couper le contact des voitures accidentées, quand cest possible.

8 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES DEGAGEMENTS DURGENCE LORSQUE LE DANGER EST: REEL VITAL IMMEDIAT INCONTROLABLE

9 département Hygiène, Sécurité, Environnement DEGAGEMENT PAR LES CHEVILLES DEGAGEMENT PAR LES POIGNETS

10 département Hygiène, Sécurité, Environnement ALERTE AUX POPULATIONS DEBUT DE LALERTE 3 signaux sonores modulés espacés de 5 secondes chacun

11 département Hygiène, Sécurité, Environnement CONDUITE A TENIR: Se confiner dans un local clos Calfeutrer issues et aérations Fermer le gaz Écouter France inter Ne pas téléphoner Ne pas aller chercher ses enfants à lécole Fin de LALERTE Signal continu de 30 secondes

12 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 2 LALERTE

13 département Hygiène, Sécurité, Environnement LALERTE AUX SECOURS 15 SAMU Urgences médicales 18 SAPEURS pompiers 1ers Secours 17 POLICE Gendarmerie Ordre Public 112 N° Unique Européen N° à 10 chiffres MEDECIN TRAITANT : Problèmes de santé Européen

14 département Hygiène, Sécurité, Environnement LE MESSAGE DE L ALERTE NUMERO DU TELEPHONE ou de la borne doù lon appelle, si nécessaire donner son nom, NATURE DE PROBLEME, maladie ou accidents, RISQUES éventuels : incendie, explosion, effondrement, produits chimiques et tout autre danger, LOCALISATION très précise de l événement, NOMBRE de personnes concernées, appréciation de la GRAVITE de l état de chaque victime, PREMIERES MESURES PRISES ET GESTES EFFECTUES, Et répondre aux questions qui lui seront posées par les secours ou par un médecin. ATTENDRE LES INSTRUCTIONS ET CONSEILS AVANT DE RACCROCHER

15 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 3 LA VICTIME SETOUFFE

16 département Hygiène, Sécurité, Environnement 5 CLAQUES DANS LE DOS5 COMPRESSIONS ABDOMINALES Le corps étranger peut se dégager progressivement au cours des différentes tentatives Lefficacité de ces manœuvres peut sévaluer sur : lexpulsion du corps étranger, lapparition de la toux, la reprise de la respiration. Demander un avis médical au 15.

17 département Hygiène, Sécurité, Environnement CHEZ UN BEBE 5 CLAQUES DANS LE DOS5 COMPRESSIONS THORACIQUES

18 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

19 département Hygiène, Sécurité, Environnement LA COMPRESSION MANUELLE LE PANSEMENT COMPRESSIF

20 département Hygiène, Sécurité, Environnement Cas particuliers La victime présente un saignement de nez On voit le sang sortir par le nez de la victime. Le saignement est spontané ou provoqué par un choc minime sur le nez : 1 – Laisser la victime assise, tête penchée en avant. Ne pas lallonger pour éviter quelle avale son sang, 2 – lui demander de comprimer la narine qui saigne, pendant 10 minutes.

21 département Hygiène, Sécurité, Environnement La victime vomit ou crache du sang Alerter immédiatement un médecin ou les secours médicalisés : une Hémorragie de ce type est toujours un symptôme grave. Installer la victime en position assise ou demi-assise, si elle ne supporte pas la position allongée. Conserver les vomissements ou les crachats, si possible dans un récipient, Pour être montrés au médecin. Parler régulièrement à la victime si elle ne répond plus, pratiquer les gestes qui peuvent alors simposer signaler laggravation en rappelant les secours. Autres hémorragies : toute perte de sang inhabituelle par un orifice naturel Nécessite dallonger la victime, dalerter le médecin et de la surveiller sans Lui donner à boire. Cas particuliers

22 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 5 LA VICTIME EST INCONSCIENTE

23 département Hygiène, Sécurité, Environnement Les risques de linconscience : Lobstruction des voies aériennes par la langue Les causes des troubles de la conscience sont multiples : traumatiques, médicales, toxiques.

24 département Hygiène, Sécurité, Environnement APPRECIATION DE LA CONSCIENCE Apprécier létat de la conscience poser une question simple, vous mentendez ? Prendre sa main et lui demander : serrez-moi la main ouvrez les yeux La victime ne répond pas ou ne réagit pas : elle est inconsciente

25 département Hygiène, Sécurité, Environnement VERIFIER LA VENTILATION Apprécier la respiration Se pencher sur la victime, loreille et la Joue du sauveteur au-dessus de sa bouche et de son nez, tout en gardant le menton élevé. Rechercher : -avec la joue le flux dair expiré par le nez -avec loreille les bruits normaux ou anormaux de la respiration (sifflement, ronflement, gargouillement), -avec les yeux le soulèvement du ventre de la poitrine

26 département Hygiène, Sécurité, Environnement LA VICTIME RESPIRE ELLE EST INCONSCIENTE LA POSITION LATERALE DE SECURITE (P.L.S.)

27 département Hygiène, Sécurité, Environnement Le nourrisson et lenfant La conduite à tenir est la même que pour ladulte La femme enceinte Toute femme enceinte est, de principe, allongée sur le côté gauche, pour éviter lapparition dune détresse par compression de certains vaisseaux sanguins de labdomen. Le traumatisé En cas de lésion thoracique, du membre supérieur ou membre inférieur, le blessé est couché autant que possible sur le côté atteint La victime est retrouvée couchée sur le ventre Après avoir constaté linconscience, mettre la victime sur le dos et Libérer les voies aériennes avant de vérifier la respiration. Cas particuliers

28 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 6 LA VICTIME NE RESPIRE PAS

29 département Hygiène, Sécurité, Environnement La victime est inconsciente et ne présente plus de Mouvement respiratoires Réanimation cardio-pulmonaire de ladulte : 1- réaliser la protection 2- apprécier létat de conscience 3- appeler à laide si vous êtes seul 4- si nécessaire mettre la victime sur le dos 5- assurer immédiatement la liberté des voies aériennes 6- apprécier la respiration 7- faire alerter les secours et réclamer un DAE 8- pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire en associant compressions thoraciques et ventilation tant que le DAE nest pas disponible 9- poursuivre la réanimation jusquà la mise en œuvre du DAE, au relais par les services de secours, a la reprise dune respiration normale par la victime

30 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES COMPRESSIONS THORACIQUES 30 compressions 2 insufflations La victime est installée sur le dos et sur un plan dur, comprimer verticalement de 4 à 5 cm le sternum, relâcher complètement le thorax entre les compressions effectuer des compressions à une fréquence de 100 fois par minute.

31 département Hygiène, Sécurité, Environnement Ventilation artificielle Bouche-à-boucheBouche-à-nez Insuffler progressivement jusquà ce que la poitrine de la victime commence à se soulever, la durée de linsufflation est de 1 seconde environ Se redresser légèrement, reprendre son souffle tout en regardant la poitrine de la victime saffaisser ; lexpiration de la victime est passive Insuffler sans fuite, lentement et progressivement

32 département Hygiène, Sécurité, Environnement Utilisation du DAE Mettre le défibrillateur en fonction, suivre impérativement les Indications vocales. Le DAE demande de mettre en place les électrodes et de les connecter ; la position des électrodes doit être conforme au schéma visible sur les électrodes ou sur leur emballage. le DAE lance lanalyse du rythme cardiaque et demande de ne pas toucher la victime : si le choc est nécessaire le DAE lannonce, le DAE délivre le choc si le choc nest pas nécessaire, le DAE propose de réaliser les manœuvres de RCP. Le DAE doit rester allumé et en place, le sauveteur ne doit pas retirer les électrodes;

33 département Hygiène, Sécurité, Environnement CHEZ LENFANT (1 à 8 ans) 30 compressions 2 insufflations effectuer des compressions à une fréquence de 100 fois par minute. Lenfant respire pas faire alerter les secours et réclamer un DAE et débuter la RCP: Pratiquer 5 insufflations initiales avant de débuter les compressions thoraciques être attentif au réactions de lenfant (mouvements, toux, et reprise de la respiration Avant de mettre en œuvre le DAE Réaliser 5 cycles de RCP

34 département Hygiène, Sécurité, Environnement CHEZ LE BEBE Le bouche-à-bouche et nez Pratiquer 5 insufflations initiales avant de débuter les compressions thoraciques être attentif au réactions de lenfant (mouvements, toux, et reprise de la respiration

35 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES COMPRESSIONS THORACIQUES CHEZ LE BEBE 30 compressions 2 insufflations effectuer des compressions à une fréquence de 100 fois par minute. Le DAE nest jamais utilisé chez Un nourrisson

36 département Hygiène, Sécurité, Environnement QUELQUES CAS PARTICULIERS La victime réagit aux 2 insufflations, mais ne respire toujours pas. La poitrine de la victime ne se soulève pas lors des 2 premières insufflations. Le sauveteur est seul avec la victime.

37 département Hygiène, Sécurité, Environnement ADULTE non intoxiqué et non noyé ENFANT de 0 à 8 ans et ADULTE intoxiqué ou noyé Alerter immédiatement les secours durgence. Réaliser 1 min de réanimation cardio- pulmonaire et ensuite aller prévenir les secours durgence. Le sauveteur est seul avec la victime

38 département Hygiène, Sécurité, Environnement MODULE 7 LA VICTIME EST CONSCIENTE ET SE PLAINT

39 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES MALAISES Les signes du malaise Douleur serrant la poitrine Douleur abdominale intense Sueurs abondantes Pâleur intense Difficultés à respirer ou parler Paralysie du bras ou de la jambe

40 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES QUESTIONS INDISPENSABLES 1.Depuis combien de temps dure ce malaise ? 2.Avez-vous déjà présenté ce type de malaise? 3.Prenez-vous des médicaments? 4.Avez-vous été gravement malade ou hospitalisé ?

41 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES PLAIES Les plaies graves localisationaspectMécanisme Au cou, à lœil ou à la face Au thorax A labdomen Qui saigne Déchiquetée Multiples et/ou étendues Par projectile Par outil Par morsure Par objet tranchant

42 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES POSITIONS DATTENTE Plaie au thorax

43 département Hygiène, Sécurité, Environnement Plaie à labdomen LES POSITIONS DATTENTE Cuisses et genoux fléchis

44 département Hygiène, Sécurité, Environnement Les plaies simples Conduite à tenir: Se laver les mains avec eau et savon. Nettoyer la plaie. Protéger par un pansement adhésif. La victime est-elle vaccinée contre le tétanos? Consulter un médecin si la plaie devient chaude, rouge, gonfle, ou continue à faire mal dans les 24 heures.

45 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES BRULURES les brûlures simplesles brûlures graves Rougeur de la peau chez ladulte Cloque dune surface inférieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime Cloque multiple ou unique dune surface supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime Destruction profonde Localisation particulière

46 département Hygiène, Sécurité, Environnement LA CONDUITE A TENIR Supprimer la cause ou soustraire la victime à la cause Refroidir le plus tôt possible la surface brûlée Retirer les vêtements de la victime Évaluer la gravité de la brûlure: brûlure simple brûlure grave

47 département Hygiène, Sécurité, Environnement QUELQUES CAS PARTICULIERS Brûlures par produits chimiques Projection sur la peau et les vêtements : ôter en se protégeant ou faire ôter immédiatement les vêtements imbibés de produits et arroser abondamment à grande eau, le plus tôt possible pour éliminer le produit en cause et jusquà larrivée des secours. Projection de liquide chimique dans lœil : rincer lœil abondamment à leau le plus tôt possible, en prenant soin que leau de lavage ne coule pas sur lautre œil.

48 département Hygiène, Sécurité, Environnement Brûlures internes par ingestion : ne pas faire vomir, ne pas donner à Boire sans avis médical, surveiller la victime et garder lemballage du produit chimique en cause. Demander un avis médical et suivre les conseils donnés. Brûlures électriques : Il sagit toujours dune brûlure grave. Demander un avis médical et suivre les conseils donnés. Brûlures internes par inhalation : Placer la victime en position demi-assise si elle a du mal à respirer. Demander un avis médical et suivre les conseils donnés. Dans chacun de ces cas, toujours appeler le 15 et suivre leurs conseils. QUELQUES CAS PARTICULIERS

49 département Hygiène, Sécurité, Environnement LES TRAUMATISMES La conduite à tenir lors dune chute : La victime se plaint du dos ou de la tête, ou de la nuque Ne jamais bouger la victime Dire au blessé de ne pas bouger, surtout la tête Faire alerter les secours durgence Maintenir la tête avec les 2 mains Surveiller la victime et lui parler Signaler laggravation aux secours

50 département Hygiène, Sécurité, Environnement Conduite à tenir face à un traumatisme de membre Interdire toute mobilisation du membre atteint Faire alerter les secours ou demander un avis médical Suivre les conseils donnés par les secours Surveiller la victime et lui parler Protéger la victime contre le froid, la chaleur et les intempéries.

51 département Hygiène, Sécurité, Environnement FELICITATIONS A TOUS, ET BIENVENUE AUX NOUVEAUX SECOURISTES


Télécharger ppt "Département Hygiène, Sécurité, Environnement CERTIFICAT DE COMPÉTENCES DE CITOYEN DE S É CURIT É CIVILE - PR É VENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1."

Présentations similaires


Annonces Google