La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Kiné face à la BRONCHIOLITE Service de Médecine Physique et de Rééducation Fonctionnelle Chef de service: Dr Valérie BERNARD Praticien hospitalier:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Kiné face à la BRONCHIOLITE Service de Médecine Physique et de Rééducation Fonctionnelle Chef de service: Dr Valérie BERNARD Praticien hospitalier:"— Transcription de la présentation:

1 Le Kiné face à la BRONCHIOLITE Service de Médecine Physique et de Rééducation Fonctionnelle Chef de service: Dr Valérie BERNARD Praticien hospitalier: Dr Alain ALVADO Kinésithérapeutes: H. LEROUX - P. MATTEI – J-l. ROYER – & lensemble du service de rééducation Mars 2004

2 La BRONCHIOLITE aigue est une infection respiratoire virale épidémique saisonnière du nourrisson à transmission inter humaine. La BRONCHIOLITE aigue est une infection respiratoire virale épidémique saisonnière du nourrisson à transmission inter humaine. Elle intéresse la tranche dâge de 1 mois à 2 ans et se limite au 1 er épisode dune infection (ANAES) Elle intéresse la tranche dâge de 1 mois à 2 ans et se limite au 1 er épisode dune infection (ANAES) En France elle touche nourrisson / an, soit 30% de la population = PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE avec encombrement du système de soin. En France elle touche nourrisson / an, soit 30% de la population = PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE avec encombrement du système de soin. La BRONCHIOLITE représente le 4eme motif dhospitalisation en pédiatrie. La BRONCHIOLITE représente le 4eme motif dhospitalisation en pédiatrie. La BRONCHIOLITE peut mettre en jeu le pronostic vital chez les nourrissons de moins de 3 mois ou les prématurés. La BRONCHIOLITE peut mettre en jeu le pronostic vital chez les nourrissons de moins de 3 mois ou les prématurés. Cette affection concerne de nombreux acteurs du système de santé: médecin généraliste, pédiatre, kinésithérapeute,infirmières etc.… Cette affection concerne de nombreux acteurs du système de santé: médecin généraliste, pédiatre, kinésithérapeute,infirmières etc.…

3 QUELQUES DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Le terme de BRONCHIOLITE englobe lensemble des BRONCHOPATHIES OBSTRUCTIVES liées le plus souvent au VRS (virus respiratoire syncytial humain) Le terme de BRONCHIOLITE englobe lensemble des BRONCHOPATHIES OBSTRUCTIVES liées le plus souvent au VRS (virus respiratoire syncytial humain) Lépidémie à VRS commence vers le 15 octobre avec un pic de fréquence hivernal unique en décembre coïncidant avec celui de la grippe et des gastro-entérites à rotavirus, pour séteindre à la fin de lhiver Lépidémie à VRS commence vers le 15 octobre avec un pic de fréquence hivernal unique en décembre coïncidant avec celui de la grippe et des gastro-entérites à rotavirus, pour séteindre à la fin de lhiver Ces pics hivernaux augmentent régulièrement. Ces pics hivernaux augmentent régulièrement. Le VRS est lagent infectieux principal des BRONCHIOLITES (90% des cas ) mais dautres virus peuvent être retrouvés, notamment le virus parainfluenzae (5 à 20%). Le VRS est lagent infectieux principal des BRONCHIOLITES (90% des cas ) mais dautres virus peuvent être retrouvés, notamment le virus parainfluenzae (5 à 20%). La BRONCHIOLITE semble favorisée par la promiscuité, lurbanisation et son corollaire de pollution, la mise en collectivité précoce des enfants, et le tabagisme passif. La BRONCHIOLITE semble favorisée par la promiscuité, lurbanisation et son corollaire de pollution, la mise en collectivité précoce des enfants, et le tabagisme passif.

4 Quelques statistiques

5 Virus et Lésions anatomiques Le VRS se transmet soit directement par les sécrétions contaminées, soit indirectement par les mains ou le matériel souillé. Lincubation est de 2 à 8 jours,lélimination dure en général 3 à 7 jours mais peut se prolonger jusquà 4 semaines. Il peut y avoir des surinfections (40% des cas), mais La guérison spontanée est léventualité la plus fréquente. cependant 3 à 4 semaines sont nécessaires au décours de la phase aigue pour rétablir une activité mucocilliaire efficace. Distension thoracique et présence dopacités micronodulaires diffuses

6 Mucus + spasme Br Inflammation = épaississement de la paroi REDUCTION DU CALIBRE DES BRONCHES Lobstruction des voies aériennes est à la fois Endoluminale (bouchon muqueux) et murale (inflammation pariétale).

7

8 Traitement hors kinésithérapie Traitement médicamenteux adapté aux antécédents et au type de crise: bonchodilatateurs, corticothérapie, ttt symptomatique de la fièvre Traitement médicamenteux adapté aux antécédents et au type de crise: bonchodilatateurs, corticothérapie, ttt symptomatique de la fièvre Oxygénothérapie Oxygénothérapie si Sao2<95% si Sao2<95% Surveillance des constantes vitales et des signes de gravité Surveillance des constantes vitales et des signes de gravité Maintien de lhydratation Maintien de lhydratation

9 Traitement hors kinésithérapie Installation du nourrisson en position proclive: inclinaison du plan du lit à 30°, tête en légère extension Installation du nourrisson en position proclive: inclinaison du plan du lit à 30°, tête en légère extension Humidification de lair ambiant Humidification de lair ambiant

10 Les buts de la Kinésithérapie Respiratoire dans la prise en charge de la Bronchiolite du Nourrisson DESENCOMBREMENT DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES DESENCOMBREMENT DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES DESENCOMBREMENT DES VOIES AERIENNES INFERIEURES DESENCOMBREMENT DES VOIES AERIENNES INFERIEURES SURVEILLANCE DES NOURRISSONS SURVEILLANCE DES NOURRISSONS EDUCATION DES FAMILLES EDUCATION DES FAMILLES

11 SEANCE DE KINESITHERAPIE (au centre du dispositif multidisciplinaire) AEROSOLTHERAPIE

12 AUSCULTATION

13 Instillation locale de liquide physiologique La respiration du nourrisson étant à prédominance nasale on maintient ainsi la liberté des voies aériennes supérieures

14 DESOBSTRUCTION RHYNOPHARYNGEE RETROGRADE Blocage de la mâchoire inférieure

15 Aérosol doseur administré (sur prescription médicale) par lintermédiaire dune chambre dinhalation

16 Accélération du flux expiratoire lente et rapide Temps INSPIRATOIRETemps EXPIRATOIRE

17 AFE Rapide =Drainage des gros troncs bronchique AFE Lente = Drainage des petits troncs bronchiques

18 Toux provoquée Toux réflexe provoquée par un appui bref sur la trachée au dessus du manubrium sternal

19 Surveillance de la Sat O2 à loxymétre de pouls Méthode non invasive Une Sat O2 < 94% est un indicateur de gravité et de fatigue lors de la séance

20

21

22

23 Après la séance « sans rancunes …. »

24 La tolérance des séances doit être appréciées sur: La coloration cutanée La coloration cutanée La dyspnée La dyspnée Le tirage Le tirage La saturation en O2 La saturation en O2 la fatigabilité la fatigabilité

25 AUTRES ROLES DU KINESITHERAPEUTE = PREVENTION et INFORMATION aux FAMILLES Effectuer régulièrement une désinfection rhino-pharyngée: lavage du nez et mouchage Effectuer régulièrement une désinfection rhino-pharyngée: lavage du nez et mouchage Proposer un bonne hydratation: 100ml/kilos/jour Proposer un bonne hydratation: 100ml/kilos/jour Laver soigneusement ses mains avant et après les soins donnés à lenfant Laver soigneusement ses mains avant et après les soins donnés à lenfant

26 PREVENTION et INFORMATION aux FAMILLES Eviter toute exposition au tabac Eviter toute exposition au tabac Embrasser le BB sur les jambes ou les pieds Embrasser le BB sur les jambes ou les pieds Nettoyer tétine, table de change et linge ayant été en contact avec des sécrétions naso- pharyngés Nettoyer tétine, table de change et linge ayant été en contact avec des sécrétions naso- pharyngés Eloigner les contacts des amis et des enfants en bas âge malades Eloigner les contacts des amis et des enfants en bas âge malades Retarder si possible la mise en crèche des enfants de moins de 6 mois Retarder si possible la mise en crèche des enfants de moins de 6 mois

27 CONCLUSION CONCLUSION Nous espérons au travers de cette présentation vous avoir familiarisé avec nos techniques de kinésithérapie respiratoire du nourrisson en vous faisant mieux comprendre les buts de ces différentes manœuvres et la façon de les effectuer. Nous espérons au travers de cette présentation vous avoir familiarisé avec nos techniques de kinésithérapie respiratoire du nourrisson en vous faisant mieux comprendre les buts de ces différentes manœuvres et la façon de les effectuer. Nous conclurons en disant que même si sur les 10 dernières années on observe une augmentation de lincidence annuelle de la BRONCHIOLITE,il ne faut pas noircir le tableau et céder à la panique des médias ! Mais bien au contraire continuer à surtout à: Nous conclurons en disant que même si sur les 10 dernières années on observe une augmentation de lincidence annuelle de la BRONCHIOLITE,il ne faut pas noircir le tableau et céder à la panique des médias ! Mais bien au contraire continuer à surtout à:

28 INFORMER le public INFORMER le public EDUQUER les parents EDUQUER les parents FORMER les professionnels de santé FORMER les professionnels de santé Et noter quil existe au moins 2 axes qui doivent nous inciter à loptimisme : Et noter quil existe au moins 2 axes qui doivent nous inciter à loptimisme : 1. La recherche qui progresse tous les jours dans la mise au point dun vaccin vivant atténué. 2. Grâce à notre prise en charge multidisciplinaire et précoce des nourrissons atteints de BRONCHIOLITE nous rencontrerons, sans aucuns doutes, de moins en moins, à lage adulte de patients atteint de DDB ou autres pathologie en relation avec une infection respiratoire à VRS mal soignée.

29 LEQUIPE DE REEDUCATION FONCTIONNELLE DU C.H.P.G. Vous remercie de votre attention !


Télécharger ppt "Le Kiné face à la BRONCHIOLITE Service de Médecine Physique et de Rééducation Fonctionnelle Chef de service: Dr Valérie BERNARD Praticien hospitalier:"

Présentations similaires


Annonces Google