La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Environnement et développement durable Dépasser le catastrophisme et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Environnement et développement durable Dépasser le catastrophisme et."— Transcription de la présentation:

1 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Environnement et développement durable Dépasser le catastrophisme et agir Mini-débat, réunion de section PS Lyon 6 ème 24 janvier 2007

2 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Cest quoi lenvironnement ? Le dernier sujet à la mode ? –Nicolas Hulot, le Pacte Ecologique et son chantage à la candidature –Le fond de commerce des Verts, à qui on devrait abandonner le sujet ? –Une attente forte des français dans le débat présidentiel Une définition : « le milieu dans lequel un organisme fonctionne, incluant l'air, l'eau, la terre, les ressources naturelles, la flore, la faune, les êtres humains et leurs interrelations » La dégradation du milieu dans lequel nous évoluons est un sujet qui nous concerne tous, une problématique à laquelle on ne peut pas échapper

3 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Notre monde est un espace fini et les ressources naturelles sont limitées Leau : abondante mais mal répartie, elle manque à un milliard dhumains. En 2025, cela pourrait être le tiers de lhumanité Lénergie : le stock des énergies fossiles est fini et notre consommation toujours croissante va épuiser rapidement les ressources (15-25 ans pour le pétrole, une centaine dannée pour le charbon) Les matières premières : les prix des métaux (cuivre, nickel, platine) explosent tandis que la production ne fait plus face à la demande La biodiversité : des millions despèces sont menacées : on estime que plusieurs milliers despèces disparaissent chaque année et près dun cinquième des espèces serait menacé dans les 30 ans

4 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Et la pollution dans tout ça ? Une définition : « Modification défavorable du milieu naturel qui apparaît en totalité ou en partie comme un sous-produit de l'action humaine, au travers d'effets directs ou indirects altérant les critères de répartition des flux d'énergie, des niveaux de radiation, de la constitution physico-chimique du milieu naturel et de l'abondance des espèces vivantes » En pratique : –Pollution des sols (sols lessivés et stérilisés, déforestation, désertification, etc.) –Pollution de leau (métaux lourds, nitrates, produits chimiques, etc.) –Pollution de lair (gaz toxiques à impact local ou gaz non toxiques mais à effet de serre, doù un impact global) –Production de déchets (emballages, déchets électroniques = 14kg/an/français, etc.)

5 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Pourquoi est-ce que cela devient urgent dagir ? Suite à un changement dordre de grandeur –6 milliards et bientôt 9 milliards dhumains sur terre –Un mode de vie qui tend vers celui des pays industrialisés, avec une débauche de consommation de ressources et notamment dénergie fossile Les hommes ont la capacité dinfluencer significativement leur environnement –Épuiser les ressources (pétrole, poissons dans les mers, etc.) –Polluer la planète globalement (disparition de la Mer dAral, couche dozone, réchauffement climatique) Et de manière souvent irréversible… La consommation dénergie de chaque terrien a été multipliée par 7 en un siècle

6 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Lempreinte écologique, un indicateur à suivre… Lempreinte écologique mesure la consommation humaine de ressources naturelles. Elle est mise en perspective par rapport à la capacité de la nature à renouveler ces ressources Moyenne mondiale : –2,3 Ha/pers Français moyen : –5,3 Ha/pers Seuil de durabilité : –1,8 Ha/pers

7 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Quappelle-t-on le Développement Durable ? Deux définitions : –« Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » –« Comment concilier progrès économique et social sans mettre en péril léquilibre naturel de la planète ? » Des objectifs concrets : –Lutter contre le changement climatique et protéger latmosphère –Préserver la biodiversité, gérer les milieux et les ressources –Satisfaire les besoins essentiels de tous les êtres humains –Favoriser la cohésion sociale et la solidarité –Dynamiser le développement en suivant des modes de production et de consommation responsables

8 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Consommation mondiale en Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole) depuis 1860 Gaz : 21% (200 g CO 2 /kWh) Pétrole : 34% (260 g CO 2 /kWh) Charbon : 24% (340 g CO 2 /kWh) Lénergie et le réchauffement climatique sont les deux priorités Évolution de la température moyenne de lair au niveau du sol

9 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Comment fait-on pour agir ? Les particuliers peuvent prendre linitiative : –Éteindre les lumières, utiliser des ampoules basse consommation –Economiser leau –Rouler en vélo, prendre les transports en commun –Prendre le train plutôt que lavion –Privilégier les produits avec peu demballages –etc. Ces efforts individuels sont louables mais insuffisants : –Ils permettent de réduire notre empreinte écologique dun tiers –Alors quil faudrait la réduire de deux tiers (source : Planète Attitude, WWF) Les efforts individuels doivent sétendre au niveau collectif, pour un changement de notre mode de vie

10 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Que fait-on au niveau local ? Agenda 21 du Grand Lyon : 86 actions –Développement des transports doux (Vélov) –Collecte et traitement des déchets –Urbanisation durable (respect des normes HQE) –etc. La région Rhône-Alpes : 65 actions –Exemplarité pour ladministration régionale et les lycées –Favoriser les énergies renouvelables (subventions, Institut Solaire) –Parcs Naturels Régionaux –Politique de transports (TER, rééquilibrage ferroviaire/routier)

11 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Que dit le projet du PS ? Augmentation de crédits de ferroutage Plan déconomie dénergie pour les logements Les essais en plein champ des OGM seront interdits Prélèvement exceptionnel sur les superprofits des entreprises pétrolières Fiscalité écologique sur le principe « pollueur-payeur » pour encourager les comportement écologiques Taxe sur le Kérosène Multiplication de la part des énergies renouvelables, avec réduction de celle du nucléaire Favoriser les transports collectifs, avec augmentation de la participation des entreprises Mise en place dindicateurs de croissance durable, tenant en compte la coût de la pollution et de la destruction des ressources naturelles

12 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Cest quoi la taxe Carbone ? Une des 5 propositions du Pacte Ecologique de N. Hulot Elle a pour objectif de provoquer une baisse volontaire des émissions de CO 2 en encourageant les changements de comportement et le recours à dautres sources dénergie Le principe –Sapplique à toutes les énergies fossiles à proportion de leurs émissions de CO 2 (charbon > pétrole > gaz) –Un taux en croissance régulière : partant dune valeur faible, il croît régulièrement pour rendre les énergies fossiles de moins en moins compétitives face aux énergies « propres » –Le produit de la taxe pouvant servir à financer des mesures daccompagnement Cette taxe est remise en cause par Ségolène Royal qui la trouve injuste pour les plus modestes Mais si on ne la met pas en place, le prix des énergies fossiles risque daugmenter tout de même, plus tard mais aussi plus brutalement

13 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Quelques arguments pour le débat Ne débattons pas sur la réalité des efforts à consentir mais sur les moyens datteindre les objectifs du défi écologique La taxe carbone est remise en question par Ségolène Royal, et vous, quen pensez-vous ? La finitude du monde et des ressources nous oblige à envisager la décroissance de lactivité humaine : mais quelle décroissance ? Dans le cadre du développement durable, le PIB napparaît pas comme un indicateur pertinent : quel indicateur doit-on mettre en place ? Doit-on laisser ce sujet aux Verts, au sein dune majorité plurielle ?

14 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Annexes

15 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Les 5 propositions du Pacte Ecologique de Nicolas Hulot 1)Un vice-Premier Ministre chargé du développement durable 2)Instaurer une taxe carbone dont le taux suit une croissance régulière 3)Réorienter les subventions agricoles vers une agriculture de qualité 4)Systématiser les procédures de démocratie participative 5)Mettre en place une grande politique déducation et de sensibilisation

16 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Les 10 objectifs du Pacte Ecologique de Nicolas Hulot Économie - une logique de durabilité : Concevoir les produits industriels pour quils durent, soient réparés ou recyclés afin de réduire les flux de matières, déchets et énergie Énergie - organiser la baisse de la consommation : Lutter contre le réchauffement climatique en réduisant massivement le recours aux énergies fossiles et diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre dici 2050 Agriculture - produire autrement : Concilier production agricole, respect de lenvironnement, travail paysan, qualité des produits et santé Territoire - contenir lextension périurbaine et relocaliser les activités humaines : Préserver lespace rural et naturel, cesser de multiplier les infrastructures et dartificialiser les surfaces, lutter contre létalement urbain par le rapprochement des lieux de travail et dhabitation Transports - sortir du tout routier : Réduire la part du transports routier et aérien, fortement consommateurs de pétrole et grand émetteur de gaz à effet de serre, au profit de moyens de déplacement moins gourmands et plus propres (trains, TC, fluvial, vélo) Fiscalité - établir le véritable prix des services rendus par la nature : Faire apparaître le coût économique réel des activités humaines, supprimer les subventions publiques entraînant la dégradation de lenvironnement, réorienter le budget en faveur du développement durable Biodiversité - faire entrer la nature dans laménagement du territoire : Intégrer la préservation du patrimoine naturel dans la stratégie globale de développement durable, avec la création dun réseau écologique national Santé - prévenir avant de guérir : Evaluer le poids des dégradations environnementales dans le coût global des maladies, engager une politique de prévention (alimentation, pesticides, OGM, etc.) Recherche - faire de lenvironnement un moteur pour linnovation : Mettre la recherche en cohérence avec le projet dune société durable ; favoriser les liens entre les disciplines Politique internationale - prendre linitiative : Eriger en priorité diplomatique le défi écologique et les menaces qui pèsent sur la sécurité mondiale

17 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Un modèle de croissance durable Notre système économique, étendu à léchelle du monde, est incompatible avec les ressources naturelles que recèle la planète comme avec le niveau de pollution quelle est susceptible de supporter. Lhumanité est face à une impasse environnementale. Une partie importante de notre potentiel de croissance se situe dans lutilisation de sources dénergie renouvelables, le développement de modes de production plus économes en énergie, linnovation technologique dans les transports et la construction, avec loutil des politiques publiques. A) Le développement durable Nous mettrons en place des indicateurs de croissance durable pour construire de nouvelles mesures de la richesse nationale qui prennent en compte le coût de la pollution et de la destruction des ressources non renouvelables. Nous anticiperons dès maintenant lépuisement du pétrole en diversifiant nos sources dénergie. Nous réduirons la part du nucléaire en faisant passer à 20% dici 2020 et à 50% à plus long terme la part des énergies renouvelables dans la consommation finale dénergie. Nous privilégierons les transports collectifs et économes en énergie en augmentant fortement les crédits consacrés au ferroutage et en instaurant une fiscalité favorable aux transports collectifs "propres". Nous réactiverons les aides de lEtat pour la réalisation de transports en commun urbains et augmenterons la participation des entreprises dans les frais de transports collectifs des salariés. Nous mettrons en place un plan déconomie dénergie « habitat-énergie » programmant sous dix ans la mise en œuvre des objectifs « HQE », dans la totalité du parc public immobilier (logements sociaux, écoles, hôpitaux…). Nous introduirons une véritable fiscalité écologique généralisant la taxation générale des Activités polluantes (TGAP) en incluant notamment le volet énergie qui lui fait réellement défaut. En contrepartie nous inciterons, par des allègements fiscaux, les choix économes en énergie et en ressources non renouvelables. Nous créerons une taxe sur le kérosène des transports de fret et instaurerons un prélèvement exceptionnel sur les superprofits des entreprises pétrolières. Le texte du projet socialiste /1

18 Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 B La protection de lenvironnement Nous encouragerons les politiques environnementales en engageant notre économie vers le 100% recyclable/biodégradable. Nous doterons le ministère du développement durable de compétences transversales (transport, aménagement du territoire, logement). C Lagriculture Nous soutiendrons la promotion dune agriculture de qualité respectant lenvironnement, en réorientant la PAC vers le développement rural, en plafonnant et en modulant les primes, à léchelle régionale, en rétablissant un vrai contrat entre le monde agricole et la société tout entière, à travers des labels de qualité. Nous aiderons, les jeunes agriculteurs désireux de promouvoir une agriculture durable en allégeant les conditions dinstallation. Nous améliorerons la protection sociale des collaborateurs appartenant à la famille de lexploitant et les non-salariés agricoles exploitant de petites surfaces, ainsi que les petites retraites, les régimes dassurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles. A léchelle européenne, nous défendrons le maintien dune politique agricole commune, réorientée pour tenir compte des besoins du pays du Sud. Nous favoriserons la diversification de la production agricole, en développant les productions non alimentaires, les biocarburants et la biomasse. Nous refuserons les essais en pleins champs des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), tout en encadrant la poursuite de la recherche publique en ce domaine. D La mer Léconomie maritime a un potentiel important en termes demplois et de production de richesse. Nous améliorerons les droits sociaux des marins, les conditions de travail et de sécurité dans un secteur fortement dérégulé. Nous travaillerons à un pavillon européen qui garantisse la formation, le niveau de rémunération et de protection sociale des marins, la protection de lenvironnement. Nous favoriserons une pêche qualitative, protégeant la ressource halieutique, la sécurité en mer et les équipements économes en énergie, au niveau national et au niveau européen. Le texte du projet socialiste /2


Télécharger ppt "Document diffusé sous licence Creative Commons – Davy Marchand-Maillet 24/01/2007 Environnement et développement durable Dépasser le catastrophisme et."

Présentations similaires


Annonces Google