La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La cause des adolescents Un problème de santé publique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La cause des adolescents Un problème de santé publique."— Transcription de la présentation:

1 La cause des adolescents Un problème de santé publique

2 Pascale Santana Les chiffres Un français sur 8 a entre 10 et 24 ans Soit 12,5% de la population française 1500 jeunes sont décédés suite à un suicide en 2003 Le suicide est la 2ème cause de mortalité chez les ans Le nombre de TS serait 30 à 40 fois + élevé

3 Pascale Santana Les adolescents consultent ! En 2001, jeunes ont été vus en psychiatrie publique. Trois quarts des ados voient un MG. Un ado sur cinq le médecin scolaire. Ils voient aussi lIDE scolaire. Il faut donc savoir entendre leurs demandes. Et leur poser les bonnes questions.

4 Pascale Santana Cas clinique Carolina a 13 ans. Ses parents viennent vous parler du journal intime de celle-ci. Elle y parle dune déception amoureuse et de… suicide. Quels questions posez-vous ? Quels conseils donnez-vous ?

5 Pascale Santana Signes cliniques spécifiques de dépression chez ladolescent Anhédonie. Perte despoir, impuissance. Hypersomnie. Variations pondérales. Idées délirantes définies. Aggravation matinale des symptômes

6 Pascale Santana Symptômes sans relation avec lage Humeur déprimée. Ralentissement psychomoteur. Manque de concentration. Irritabilité. Idées Suicidaires. Troubles du sommeil.

7 Pascale Santana Suite du cas clinique Deux mois plus tard, Carolina vient vous consulter pour acné. Elle parle beaucoup de ses études. Au seuil de la porte, elle dit mal dormir. Huit jours plus tard, en labsence de ses parents, elle se jette du 5eme étage. Quauriez vous pu faire ?

8 Pascale Santana Les éléments retrouvés… Présence de troubles du sommeil. Agressivité au sein du collège. Stress scolaire. Déception amoureuse.

9 Pascale Santana Les éléments de gravité Les facteurs de risque : ATCD personnels ou familiaux, la personnalité de lado, le stress. Lurgence : apprécier la fréquence des idées suicidaires et un scénario éventuel. La dangerosité : accessibilité au moyen envisagé et sa létalité.

10 Pascale Santana Vulnérabilité dépressive Interaction terrain/événements de vie Facteurs familiaux –Directs : héritabilité –Indirects : altération des interactions Tempérament –Emotionalité/ névrosisme Traits cognitifs –Style dattribution, triade dépressive Formes subcliniques

11 Pascale Santana Les adolescents à risque Agressivité Délinquance Violences Addictions (OH,drogues) Anxiété Dépression Suicide extériorisés intériorisés TCA

12 Pascale Santana Les questions douverture (daprès Binder) Traumatologie. Sommeil (cauchemar). Tabac (fumeur et combien de cigarettes). Stress scolaire ou familial. La gravité est appréciée daprès la grille CAFARD: cauchemars, agression, fumeur, absentéisme, ressenti désagréable familial

13 Évaluation suicidaire (grille de Binder) Traumatologie« As-tu déjà eu des blessures ou un accident ? (même très anodin) cette année ? » Sommeil« As-tu des difficultés à tendormir le soir ? » Tabac« As-tu déjà fumé même si tu as arrêté? » Stress scolaire ou familial « Es-tu stressé par le travail scolaire, ou la vie de famille ? »

14 Pascale Santana Mode demploi Questions distillées dans la consultation. A chaque réponse positive au TSTS, une question complémentaire est proposée. Le niveau de gravité est apprécié à partir de 5 mots-clés.

15 Pascale Santana Les clés de gravité Difficultés de sommeil Cauchemars« fais-tu souvent des cauchemars ? » Antécédents traumatiques Agression« as-tu été victime dagression physique? » A déjà fumé du tabac Fumeur« Fumes-tu tous les jours au moins 5 cigarettes ? » Travail scolaire avec stress Absentéisme« es-tu souvent absent ou en retard a lécole ? » Vie de famille tendue Ressenti désagréable familial « dirais-tu que ta vie familiale est désagréable ? »

16 Pascale Santana Les options thérapeutiques La psychothérapie ; sa technique est fonction de lage, de la personnalité de ladolescent, du contexte familial.La thérapie cognotivo- comportementale est la méthode la plus indiquée. Les anti-dépresseurs et autres psychotropes. Ne pas arrêter un traitement en cours, et les IRS initialiser après avis spécialisé: préférer. Travail déquipe : thérapeutes spécialistes et généralistes, participation familiale et scolaire.

17 Pascale Santana Conclusion Savoir mener une consultation avec ladolescent. Pouvoir y consacrer du TEMPS. Aller au-delà des mots. Ne pas hésiter à parler du suicide. Assurer du respect de la confidentialité. Ecoute et empathie.

18 Pascale Santana Bibliographie ANAES : la crise suicidaire (19 &20 oct.2000) Dépression de lenfant & de ladolescent : revue du Prat.MG, 11 Dec 2000 Ados : comment amorcer le dialogue, revue du Prat.MG, 6 Oct Dépistage des conduites suicidaires/revue du PratMG, 10 Mai Adolescent suicidaire : aborder ouvertement le sujet : revue du PratMG, 8 Nov.2004.

19 Pascale Santana Téléphones utiles et internet Fil santé jeunes : (8h à 24h). Sida Info Service : (24h sur 24). Drogues alcool tabac info service : 113. Info IVG Ile de France:


Télécharger ppt "La cause des adolescents Un problème de santé publique."

Présentations similaires


Annonces Google